{id_article}
 

Des pompiers pyromanes

La nuit du Samedi au Dimanche, à 3 h 25 un incendie s’est déclaré dans une ancienne usine acquise par l’association juive orthodoxe Merkaz Hatorah, qui souhaitait s’agrandir.

Fort heureusement il n’y a eu aucun blessé, car le bâtiment était vide au moment des faits et ne devrait être mis en service qu’en janvier 2004. Le bâtiment mitoyen où les élèves travaillent actuellement n’a pas été atteint par les flammes.

L’enquête n’a même pas démarré que déjà, on qualifie l’acte "d’antisémite". Comment peut-on être si sûr alors qu’aucun coupable n’a été arrêté et qu’aucun indice n’a été encore découvert. Pourquoi tant de précipitation ?

Bien sûr, c’est une hypothèse à ne pas écarter mais ce n’est pas la seule ; cela peut-être un crime crapuleux, un règlement de compte ou encore un coup monté.

Ce n’est peut-être pas par hasard que les criminels ont choisi un Samedi soir, période de shabbat pour incendier un bâtiment vide ; car ils savent qu’ils ont très peu de chance de rencontrer quelqu’un en ce jour de repos et que leur acte ne va pas provoquer des "dommages corporels".

Le but ? Prouver l’existence d’un antisémitisme, diaboliser, masquer les horreurs commise par l’état hébreux et enfin terroriser les français juifs et les pousser à prendre la décision de partir vers Israël, un pays « plus accueillant » où ils seraient « plus en sécurité ».

Rappelons nous l’affaire de l’agression du rabbin Gabriel Farhi, rabbin du Mouvement juif libéral de France (MJLF), une affaire qui avait suscité une très forte émotion. Il avait été atteint d’un coup de couteau à l’abdomen, peu profond, alors qu’il se trouvait seul dans sa synagogue, rue Pétion (11e arrondissement de Paris). Mais au fil de l’enquête, des soupçons sont apparus et bientôt, c’est la réalité du récit lui-même qui a été mise en doute notamment par l’hebdomadaire Marianne. Trois semaines après son agression, le rabbin parisien est passé du statut de victime à celui de suspect.

C’est pourquoi, il est très irresponsable de faire des déclarations hâtives et légères et ne pas attendre les résultats d’une enquête. Heureusement qu’en France, il existe d’autres personnes plus réfléchies. Ainsi, Monsieur Théo Klein (Président d’honneur du CRIF) déclare au JDD : "Je comprends que M. Sarkozy ait eu besoin d’émettre une idée forte, mais je crois qu’il faut d’abord arrêter les auteurs avant de pouvoir dire quoi que ce soit."

Leila


 
P.S.

Illustration : F. Vignale

 
 
Forum lié à cet article

6 commentaires
  • > Des pompiers pyromanes 23 novembre 2003 03:56

    Chere leila,

    vous avez fais un excellent travail d’invistigation concernant cette affaire, avant de lire votre article je n’avait que la version de la presse. ca ressemble à l’affaire du rabbin "liberale et pour la paix (mon oeil)" qui invente une aggression et brule le coffre de sa voiture en accusant qui vous savez(l’agresseur fictif à crié allah oukbar), des jeunes juifs qui se font agresser à coup de barre en fer pendant qu’ils jouaient au foot par d’autres (fictif)jeunes en cagoule en criant allah oukbar !!! il y a boucoup d’autres d’exemples....mais pourquoi les supposés journalistes ne font pas leur travail et d’avertir le public quand il s’agit de manipulation ?
    on montre encore du doigt une partie de la population deja fragilisé en l’accusant à tort et à travers, pour faire diversion...

    cordialement

    • > Des pompiers pyromanes 26 novembre 2003 14:36, par jumanji

      je ne vois pas de quel travail d’investigation tu encenses leila !

      elle ne rapporte que les articles de ladite presse que tu sembles mettre en doute. Simplement.

      Tu sembles aller vite en besogne. Alors que leila soulève uniquement le cas du rabin farhi, toi, tu évoques déjà que farhi ai brulé sa propre voiture pour accréditer sa thèse !

      tu vois des complots partout !
      1°) concernant farhi, l’enquête est toujours en cours
      2°) l’agression des jeunes jouant de foot, les témoins présents sont formels sur l’origine des agresseurs
      5°) les synagogues et écoles qui brulent, qui en est l’auteur ?
      4°) d’autres exemples existent en effet. Mais qui les a générés, sinon le climat mis en place par la jeunesse d’origine maghrébine sous pretexte de conflit israélo-palestinien.

      A mon avis, tous les actes antisémites et antijuives n’ont pas TOUS pas pour origine la jeunesse d’origine maghrébine. Profitant du climat que j’évoquais ci dessus, des groupes fascistes et de la mouvance d’extreme droite travaillent dans l’ombre en s’attanquant à des cibles juives.

  • > Des pompiers pyromanes 27 novembre 2003 17:53, par jumanji

    Chère leila,

    que penses tu du récent sondage au niveau européen conernant les personnes impliquées dans des actes antisémites et antijuives ?

    Le constat est sans appel !

    Ce sondage met en évidence l’implication des populations d’origine arabo-maghrébine ou pro palestinienne dans la quasi totalité des actes antisémites !

    L’Union Européenne se pose la question s’il faut publier ce rapport.

    L’UE, dans sa défense des minorités victimes de discrimnations (les populations d’origine maghrébine entre autre), n’arrivent pas encore à concevoir que des minorités victrimes d’actes racistes puissent à leur tour être l’auteur d’actes racistes et antisémites. D’ou la réticence de certains au sein de l’UE, notemment les sympathisants de gauche, de publier les conclusions de ce sondages.

    Ce sondage est on ne peut plus accablant et contredit complètement ta thèse selon laquelle "ON VA VITE EN BESOGNE" !

    Voir en ligne : http://www.eumc.at/eumc/index.php

    • > Des pompiers pyromanes 28 novembre 2003 11:20, par leila

      Mon cher Jimanj,

      L’inversion des rôles : les victimes sont devenus les coupables. Cette campagne pour délégitimer les manifestations antiguerres, le forum social européen, les verts, la LCR et tous les mouvements qui essayent de mettre la lumière sur le génocide d’un peuple victime de la barbarie sioniste.

      Tu me parles d’un rapport fictif dont j’ignore l’existence.
      Et moi je te renvoie au rapport de la CNCDH

      http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-343106,0.html

      Malgré toutes les pressions de ces inconditionnels d’Israël que tu ne dois certainement pas ignorer, la CNCDH a reconnu l’existence d’une islamophobie qui elle, est bien réelle.

      Quand à la banalisation de l’antisémitisme, là encore je te conseille de lire le livre :
      « Antisémitisme : l’intolérable chantage. La découverte 2003. »

      Le centre Simon-Wisenthal-Europe, a soumis à l’UNESCO un rapport sous le titre « Antisémite incidents in the Greater Paris Region », en présence de M. Sarkozy .

      Parmi les actes antisémites on trouve par exp :

      « 3 oct 2002, Bagnolet : jumelage Bagnolet-Shatila, refus d’écouter la communauté juive »

      24 oct 2002 : exposition pro-palestinienne à Chaville »

      14 déc 2002 : conférence à Arcueil avec le maire d’Hebron »
      etc etc etc …

      beaucoup d’attaques antijuives sont malheureusement imaginaires.

      « Les sionistes, brutaux et impitoyables, ne se préoccupent pas plus des juifs qu’ils prétendent pourtant représenter. Hirst nous parle de ces espions israéliens qui font sauter des ambassades américaines, des bibliothèques britanniques, des synagogues irakiennes et des bateaux où s’entassent des réfugiés juifs, lorsqu’il s’agit de provoquer la réaction qu’ils escomptent. » écrit Israel Shamir dans son article
      "l’histoire définitive du sionisme" (tu peux lire l’article à l’adresse : http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=743).

      Mon cher Jimanji, les extrémistes juifs ont l’habitude de commettre des actes qu’ils font passer pour des actes antisémites.

      Un grand danger guette les musulmans et si on ne fait pas attention, l’histoire va se répéter sauf que la victime ne sera plus les juifs mais les musulmans.

      • > Des pompiers pyromanes 1er décembre 2003 15:19

        Chèr Laila,

        Ce rapport existe hélas, voici l’adresse ou tu peux le lire !

        Cela dit, sous pretexte d’ignorer ce rapport, tu avances des contre vérités.

        s’il y’a des actes anti juifs imaginaires, la probabilité est plus grande encore qu’il y ai aussi des actes islamophobes imaginaires (!).

        voici l’URL si tu veux lire ce rapport !
        http://www.eumc.eu.int/eumc/index.php

        Ta dernière remarque est très interressante :
        "Un grand danger guette les musulmans et si on ne fait pas attention, l’histoire va se répéter sauf que la victime ne sera plus les juifs mais les musulmans."

        C’est à cela justement que les musulmans de france doivent attention ! au lieu de dépenser leur énergie à stigmatiser la communauté juive en la marginalisant et en l’attanquant dans ce qu’elle a de plus sacré (ses lieux de culte et sa jeunesse), cette communauté musulmane doit au contraire combattre les extremisme AVEC les juifs de france.
        n’est pas les juifs qui ont été les premiers en france à combattre le racisme dont ont été victimes les populations arabo maghrébine ?
        ne nous trompons donc pas d’ennemi commun qui se cache sous d’autres habits !

        cordialement,

        Jumanji.

        Voir en ligne : http://www.eumc.eu.int/eumc/index.php

  • > Des pompiers pyromanes 6 octobre 2004 23:47, par amar

    bonjour,

    Leila, je te remercie d’avoir écrit ce texte.
    J’avais été choqué mais pas étonné de l’intervention des politiciens.
    tu l’as écrit à chaud, et tu n’étais pas loin de la vérité. Je souhaiterais savoir ce qu’il en est aujourd’hui : à t-on trouvé les coupables de cet acte odieux visant à nuire à plus d’une communauté ?

    Sur ce encore merci et bonne continuation
    au revoir

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes