{id_article}
 

L’alibi Ben Laden

Par Thierry Meyssan

Trois mois après les événements du 11 septembre, les responsabilités restent toujours difficiles à déterminer. Dans une surprenante cassette vidéo, Oussama Ben Laden a avoué avoir formé des exécutants et avoir conçu les attentats. Si ce document répond à merveille aux questions que se pose l’opinion publique américaine, il renforce les préventions que nous avons exposées dans ces colonnes.

En premier lieu, l’existence de cette cassette pose problème. Taliban et Wahhabite interdisent l’usage de photographies à des fins d’agrément. On ne comprend donc pas comment une rencontre amicale de cette nature peut être filmée avec l’accord de tous les participants. Cette étrangeté ne choque pas les Américains habitués à enregistrer au camescope leurs réunions de famille, mais elle est scandaleuse pour des musulmans intégristes.

En second lieu, le contenu de cette cassette est lui aussi problématique. Oussama Ben Laden s’est appliqué jusqu’à présent à nier publiquement toute responsabilité dans les attentats. On peut imaginer qu’il décide de changer de discours. Dans ce cas, il devrait mettre en scène sa revendication et assumer son rôle de méchant pour les uns, de héros pour les autres. Au lieu de cela, il accepte de laisser enregistrer des aveux dont il ne tire aucun bénéfice. Il y apparaît comme un manipulateur sacrifiant la vie de ceux qui lui font confiance. La scène évoque les Comix américains où le méchant se vante de ses crimes en ponctuant son récit de rires sardoniques.

Au-delà de ces invraisemblances, on remarquera surtout ce qui n’est pas dit : pas un mot sur les délits d’initié, pas un mot non plus sur les codes secrets d’Air Force One et de la Maison-Blanche.
Nous savons que, par leur ampleur, les délits d’initié n’ont pu être perpétrés par Oussama Ben Laden dont les comptes bancaires sont bloqués depuis longtemps. À entendre la conversation qui nous est révélée, il ne semble pas en avoir bénéficié non plus.
Quant aux codes d’Air Force One, de la Maison-Blanche et des divers services de sécurité, il ne les mentionne pas malgré leur importance dans le dispositif.

Dès lors, on peut en conclure que l’enregistrement des aveux d’Oussama Ben Laden répond à une logique précise : arrêter la poursuite de l’enquête en dispensant de la recherche de preuves et fournir un alibi à ses complices en revendiquant l’exclusivité de la responsabilité.

Ces aveux sont d’autant plus suspects que le prévenu s’accuse lui-même du crash sur le Pentagone, alors que nous savons que, factuellement, aucun avion ne s’est écrasé à Washington. Nous avons déjà démontré que les dégâts survenus au département de la Défense n’ont pu être provoqués que par un camion piégé, ainsi que l’avait initialement indiqué l’Associated Press. [1]

Tierry MESSAN


Notes
 
P.S.

Editorial de la Note d’information du Réseau Voltaire du 14 décembre 2001

 
 
Forum lié à cet article

5 commentaires
  • > L’alibi Ben Laden 18 mars 2002 20:12, par thierry Laubet

    J’aimerai savoir si les medias francais vont denoncer un jour ce crime effroyable et cette manupulation mondial.merci

    • > > L’alibi Ben Laden 11 avril 2002 17:14, par Vladimir Jankovic

      On est enormement etonne par votre achevement. Excusez nous si notre francais n’est pas ideal. Question pour monsieur Meyssan : combien d’ argent avez-vous gagnez pour votre livre "L’imposture effroyable" ? Notre journal, "Express" de Belgrade, Serbie, a ete le premier chez nous qui a publie l’article sur cette publication interessante. Nous serons enchantes si vous nous repondriez. A bientot !

    • > > L’alibi Ben Laden 17 avril 2002 02:34, par lenfant des aures

      mais quand les media internationl disent la verite quand meme

  • > L’alibi Ben Laden 8 avril 2002 09:38

    Messieurs, je suis bien etonnée par ce que vous dites. Tout semble vraiment raisonnable. Ma la question serait la suivante : pourquoi tout ca, a qui tout ca fait jeux ?
    Excusez moi si mon francais n’est pas trop correct.
    Carlo Veronese

  • > L’alibi Ben Laden 3 décembre 2002 16:15, par jean ali hassan

    Si ce ben laden mort il y’a des millier de ben laden dans le monde et les attentats ne s’arret que si U.S.A change ça politique en vers les musulmans et vers les palistinniens.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes