{id_article}
 

Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos.

« Le préjugé tient à l’ignorance et à l’esprit de lucre. Ainsi qu’à un programme d’éducation habilement conçu de manière à égarer les esprits, un programme qui va de pair avec le système américain d’exploitation et d’oppression. »
MALCOLM X

Le tableau dressé date du 8 janvier 1965. Il serait tenu aujourd’hui encore qu’il ne choquerait personne d’un tant soit peu éclairé. La place des minorités aux Etats-Unis aujourd’hui encore n’est qu’une place de dernier de la classe, de moins que rien, d’éternel « nègre » à la limite de l’animal.

Le système américain est toujours fondé sur le racisme d’Etat, sur la ségrégation. Les ghettos n’ont disparus ni avec le droit de vote, ni avec la lutte pour les droits civiques, ni avec la marche sur Washington de 1963 - belle foutaise de Kennedy au passage, qu’on essaye aujourd’hui encore de nous faire passer pour un grand homme d’Etat démocrate et soucieux des noirs - , ni encore avec Collin Powell au gouvernement ou Condoleezza Rice - que je considère moi comme de nouveaux « esclaves domestiques » comme les appelait si bien Malcolm X, qui aimaient la maison de leur maître plus que le maître lui-même, et qui disaient « nous » en parlant du maître quand celui ne leur laissait que ses miettes à manger ( argument que j’ai déjà donné en réponse à l’article de Mehr Licht , COLLIN POWELL : UNE MARIONNETTE ) - . Sachez que 90% de la population noire d’une ville vit dans des ghettos. Qu’en 1960, 30% des foyers noirs étaient monoparentaux, aujourd’hui ils sont 58%. 42% des Noirs vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté, contre12,2% des Blancs. Les étudiants noirs peuvent bien aller à Yale ou une grande école, il n’en reste pas moins que les noirs, comme toutes les minorités, sont sous représentés et victimes de discriminations. Les seules scènes où l’on voit des noirs, ce sont les arrestations ou les violences dans les ghettos. Les noirs, comme les hispaniques, vivent dans la violence. 30,2% des hommes noirs de 20-25 ans sont sous contrôle judiciaire contre 6,7% des Blancs. Et l’on ose se demander pourquoi la majorité d’entre eux ne s’en sortent pas. Les minorités ethniques sont parmi les groupes de gens les plus pauvres aux Etats-Unis. Elles subissent un traitement inique à l’école. Les noirs reçoivent un traitement médical qui ne peut pas être comparé avec celui des blancs, depuis leur arrivée en Amérique en provenance d’Afrique. Leur espérance de vie est de 7 ans de moins par rapport aux blancs.La discrimination raciale s’accentue aux Etats- Unis, depuis les attaques terroristes du 11 septembre. La discrimination contre les musulmans et les Arabes est la plus forte. Selon les statistiques faites par la Société islamique d’Amérique du Nord, 48% des musulmans vivant aux Etats-Unis estiment que leur situation s’est détériorée depuis le "11 septembre".(chiffres tirés en partie de "La situation des droits de l’homme aux Etats-Unis", d’après l’Office d’Information relevant du Conseil des Affaires d’Etat Chinois - dont on sait que ce n’est pas non plus un modèle pour les droits de l’homme)

La volonté du gouvernement américain a toujours été de casser, d’anéantir toute tentative d’organisation noire ou simplement de prise de conscience de leurs problèmes. Le gouvernement les a laissés dans la drogue, dans la misère, alors même que des organisations tentaient d’en aider le plus grand nombre. C’était le but des Blacks Panthers. Ils ont mis en place des actions sociales telles que les petits déjeuners et les soins médicaux gratuits pour les enfants défavorisés de la ville de Chicago quand le gouvernement mettait en place un programme pour les anéantir. Dès la fin des années 1970 (les Blacks Panthers sont fondées fin 1966), le FBI, sous la direction de J. Edgar Hoover (qui déclarera que les « Panthers » représentaient « la plus grande menace existante pour la sécurité intérieure des Etats-Unis [sic] » - faut-il préciser qu’ils se déclaraient de Malcolm X, du marxisme et du maoïsme), prépare un programme appelé Cointelpro qui a pour but de briser l’unité qui se répand entre les groupes révolutionnaires qui prennent exemple sur les « Panthers ». On peut dire que le programme a porté ses fruits (pourris ?). Mumia Abu-Jamal, la « voix des sans voix » est toujours emprisonné, pour des raisons que l’on sait politiques (voir le site www.cosimapp-mumia.org), comme Heddie Hatcher, Leonard Peltier ou tant d’autres. Le peuple indien justement n’est pas représenté, écrasé par l’Etat. Leur culture n’est pas enseignée alors que leurs terres sont celles sur lesquelles les Américains vivent et prospèrent. On les a massacrés mais l’on ne veut toujours pas les reconnaître(Cf sur les Amérindiens et la culture Indienne : www.csia-nitassinan.org ). Ce serait déjà là la preuve d’une bonne volonté, même infime. On n’y enseigne pas une éducation juste, libre de tous ce processus d’exploitation de ces peuples.

« Si toute la population des Etats-Unis recevait une éducation correcte - je veux dire, si on lui faisait un tableau fidèle de l’histoire et de l’apport des noirs -, je crois que bon nombre de blancs auraient des sentiments moins racistes. Ils éprouveraient plus de respect pour le noir en tant qu’être humain. » Malcolm X n’avait-il pas encore raison, alors que la situation n’a toujours pas changée. Qui n’a pas vu ces représentations racistes du noir, grosse lèvres rouges et gros nez aplati (lisez « Tintin au Congo » vous verrez, ou voyez le très touchant et révoltant film de Spike Lee : « The very black show »). Qui n’a pas joué aux Indiens plus jeune en voulant être le Cow-boy, le gentil qui gagne à tous les coups ? On enseigne ces cultures avec mépri, de haut, les considérant comme « primitives ». Ce sont nous qui les avons exterminées, ce sont nous qui les avons réduits en esclavage. Il est difficile aujourd’hui d’être amérindien, et surtout de le rester. Il est dur d’être un noir aux Etats-Unis aujourd’hui, sauf à être une star du basket ou du base-ball. Il y a fort heureusement des gens qui travaillent à ce que ces cultures soient respectées comme elles sont, sans angélisme mais sans violence non plus. De Mumia à Peltier, de Spike Lee à Castillo.

Ces cultures sont belles, ces peuples sont beaux, et ils doivent le rester. Ce serait à nous d’apprendre de ces cultures, et non de les détruire.


 
P.S.

Sur le sujet des Blacks Panthers, je me suis en autres largement inspiré de l’article « La naissance des "Black Panthers" »

 
 
Forum lié à cet article

21 commentaires
  • Salut, excellent article qui analyse très bien les faits réels qui se déroulent aujourd’hui aux USA et ailleurs sur la continuation de la souffrance, de l’esclavage moderne du peuple Noir Africain en général dans les pays occidentalisés.
    N’oublions pas que les supers USA sont allés chercher des gens avec d’autres cultures et modes de vie que les leurs pour les exploiter alors que ces Africains n’avaient rien demandé.
    Ces Noirs ont travaillé pour rien pendant des années interminables pour une minorité de sales blancs, et aujourd’hui cela continue avec les travailleurs pauvres Noirs Américains dans une grande proportion...
    Tant que les hommes avant de prendre une décision ou un jugement ne se mettront pas à la place des autres, l’homme restera un loup pour l’homme et ils continueront à s’entre tuer, s’exploiter….

    Salut.

    • Cher Nicao

      Les peuples opprimés te remercient.

      Les USA sont aller chercher des esclaves en Afrique (après que les Indiens aient préférés mourir que de se laisser enroler) sans humanité, pour le simple profit, avec l’aval et le soutien des puissance Européennes.

      Et ça ne semble pas pret de s’arreter.( voir en Afrique, en Palestine, en Amérique du sud, ... )

      Amitiés

      Greg

      • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 23 février 2004 13:52, par Pierre M.

        N’y a t il pas un autre peuple qui est allé chercher en Afrique des Esclaves et en plus grand nombre que les USA, et qui continue de le faire ?

        • Précisez.

          Les paroles sans sens ou but sont les techniques de ceux que nous combattons.

          Alors précisez, ce serait mieux pour tout le monde, moi le premier.

          Greg.

          • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 24 février 2004 11:56, par PierreM

            "Les paroles sans sens ou but sont les techniques de ceux que nous combattons"

            La proposition est elle même vide de sens et de but puisque tu ne dis pas qui sont "ceux (?) que vous (?) combattez".

            Je ne t’en tiendrai pas cependant rigueur.

            Ce que j’ai voulu dire, puisque tu n’a pas compris, c’est que tu ne peux pas dire que les USA et les Européens sont allés chercher des esclavs en Afrique et que cela continue en Palestine, pour la simple, très simple raison, que les "occidentaux" (USA et Europe) ont fait 9Milions d’esclaves en Afrique là ou les "arabes" (dont les palestiniens font indéniablement partie), en ont fait 13Milions.

            Il ne fallait pas être un génie pour décrypter ma phrase, à moins que tu ne connaisse un peuple autre que les arabes qui ait fait plus d’esclaves africains que les occidentaux, et à ce moment là, dis le moi, ça m’intéresse.

            PM

            • Cher PM ( je m’adresse à vous, moi inculte,avec un minimum de respect, ce que vous ne semblez connaitre ).

              "La proposition est elle même vide de sens et de but puisque tu ne dis pas qui sont "ceux ( ?) que vous ( ?) combattez". "
              Ceux que je combat sont les soi disant gardiens de la bonne parole, de la vérité et de la culture. Je ne prétend pas être un génie ou un intellectuel, seulement un simple citoyen qui essaye de dénoncer ce qui lui parait faux et d’éclairer ce qui lui parait vrai et caché. Je combat les arrogants qui crachent sur le premier qui oserait dire ce qui ne leur plait pas, ce qu’ils ont tentés de cacher. Mon combat est bien sur dérisoire et inutile, mais je ne me laisserais pas abattre, pas par des sous produits comme vous. Mais sachez que je ne vous tiend pas rigueur du fait que vous n’ayez compris ce que je voulais dire, meme s’il ne fallait pas être un génie pour comprendre ma phrase. J’ai osé dire "nous" car j’ai la prétention et l’espérance de croire que je ne suis pas le seul dans ce combat, même si l’on est pas nombreux.

              Pour ce qui est de vos remarques, votre inculture aurait mieux fait de se taire ce jour là.

              " les "occidentaux" (USA et Europe) ont fait 9 Milions d’esclaves en Afrique là ou les "arabes" (dont les palestiniens font indéniablement partie), en ont fait 13 Milions". Pourquoi débiter ces chiffres qui ne font pas, et c’est le moins que l’on puisse dire, l’hunanimité. Certains parlent de 13 millions du fait des arabes quand certains leur en créditent 4 imllions. Certains parlent de 9 millions du fait de l’Europe et des USA quand certains parlent de 13 millions du seul fait des européens ajoutant à ceux ci 5 millions du fait des USA. Vous ne pouvez donc me servir sur votre plateau vos jolis petits chiffres pour servir votre cause, car ils ne sont malheureusement pas infaillibles. Mais je ne vous en tient pas rigueur.
              Vous accusez les arabes d’avoir organiser une traite d’esclave quand je vous parle d’Etat. Vous ne pouvez mettre sur le même plan une traite organisée par le monde arabe ( avec une situation étatique actuelle différente de celle de l’époque ) avec celle organisée par des Etats qui sont encore gérés et organisés par les mêmes personnes et qui n’ont pas changés de situation. Je ne critique pas ni dénonce la traite du noir par la blanc, seulement des noirs par des Etats "légitimes et démocratiques", qui essayent encore de se faire passer pour des humanistes. Bien sur que les arabes ont organisés les premiers cette traite. Mais les faits et les situations ne sont pas comparables. Les arabes ont mis en place cette traite pour principalement palir à leurs besoins de domestiques, d’esclaves sexuels ou de soldats ; quand les occidentaux l’ont organisée pour s’enrichir et dévellopper leur mainmise sur l’économie mondiale ( vous ne pouvez pas dire que les USA ne se sont pas enrichies et dévellopées pour être ce qu’elles sont aujourd’hui sur l’esclavage ) . La France en tant qu’Etat s’est déclarée responsable d’esclavage (23 mai 2001). Ce n’est que la preuve que cette traite a bien était organisée par un Etat dit démocratique et légitime. Mais je ne vous en tient pas rigueur.

              J’avourais un déficit dans ma formulation sur la situation actuelle. Bien sur que les USA ne se fournissent pas en esclave à proprement parlé en Palestine ou dans le reste du monde. Mais admettez que les USA acceptent et financent l’opprimation par leurs alliés sionistes d’un peuple entier. Admettez que les USA dévellopppent un esclavage moderne au sein même de leur pays quand Mr Bush déclare que les nouveaux immigrants ( hispaniques en majorité) servent à excercer les emplois dont les "vrais" Américains ne veulent pas. Admettez que les USA exploitent par leur systeme économique une grande partie de la population mondiale, pour le simple objectif de plus de bénéfices ( n’êtes vous pas d’accord si je vous dis qu’aujourd’hui 250 millions d’enfants sont astreints au travail forcé, pour le simple bénéfice d’entreprises occidentales ).

              Alors bien sur que les arabes ont dévellopés l’esclavage, je ne le minimise ni ne l’ignore. Mais je persiste à dire que le monde arabe n’à pas la prétention de se faire passer pour humaniste, n’a pas la prétention d’offrir la démocratie à ceux qui ne l’ont pas. Et ne peut être placé en tant que région du monde sur le même plan que toutes ces "républiques" qui gèrent le monde.

              Voilà pour ce que j’avais à dire, moi l’inculte qui ne peut comprendre la grandeur de votre pensée. Ne m’en tenez pas rigueur je vous en pris.

              Amitiés

              Greg

          • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 24 février 2004 12:01, par PierreM

            « Comparé à la traite des Noirs organisée par les Européens, le trafic d’esclaves du monde musulman a démarré plus tôt, a duré plus longtemps et, ce qui est plus important, a touché un plus grand nombre d’esclaves », écrit en résumé l’économiste Paul Bairoch.

            • " Cette traite appelée arabo-musulmane ou arabo-islamique, exercée à l’encontre des peuples de l’Afrique subsaharienne, a laissée des traces qui remontent au troisième millénaire avant JC. Ces traces sont plus nombreuses à partir du Nouvel Empire, de 1580 à 1085 avant JC. Mais il est admis que cette traite aurait été sporadique". - Christiane TAUBIRA.

              Cher PM,

              voyez que vos citations peuvent elles aussi être mises en défaut par d’autres. Mais essayez encore.

              Cordialement

              Greg

              • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 25 février 2004 19:39, par idorigor

                Excusez-moi, mais cette citation de Christiane Taubira est complètement loufoque, puisqu’elle parle de "traite arabo-musulmane" à propos de l’esclavage en Egypte ancienne, alors que les Egyptiens n’étaient ni arabes ni musulmans...

                Cela dit, la réalité de la traite millénaire opérée par le monde arabo-musulman est difficile à chiffrer, par manque de sources (pas d’archives) et aussi par manque de recherches historiques. Le travail de Paul Bairoch (économiste fort sérieux mais touche à tout) était plutôt un appel à ne pas se contenter de travailler que sur une forme d’esclavage, contextualisée à l’Europe des XVI°-XIX° siècles.

                • Cher Idorigor

                  Cette citation ne traite pas de l’esclavage en Egypte ancienne mais en Mésopotamie ( région de l’Irak ). " Si l’on s’attache aux Etats anciens les plus connus, les cités ou Etats sumériens de la haute Mésopotamie semblent posséder les premiers esclaves que l’on puisse dater. Une tablette du musée du Louvre conserve le contrat d’une vente de maison accompagnée de celle d’un esclave mâle [...] On la date de vers 2600 ans avant JC. Un millénaire plus tard, l’inscription dite code d’Hamourabi donne de plus amples détails" ( LA MODERNITE DE L’ESCLAVAGE - YVES BENOT ). La citation de Mde Taubira ne traite donc pas de l’esclavage en Egypte ancienne mais de la Mesopotamie, région arabe.Quant à l’esclavage en Egypte dont vous faites référence, il n’est pas avéré qu’il est existé, malgré les croyances à ce sujet, surtout à propos de la construction des pyramides.

                  Quant à mes sources sur les chiffres qui manqueraient de recherches historiques, elles sont issues du "LIVRE NOIR DU COLONIALISME - sous la direction de Marc Ferro " ; 850 pages de non recherche historique me dirait vous.

                  Cordialement, dans l’attente de vos prochaines remarques.( plus poussées je l’espère)

                  Greg

                  • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 27 février 2004 11:41, par idorigor

                    • Je maintiens que la citation parlait évidemment de l’Egypte ancienne ("Nouvel Empire de 1590 à 1085" dit-elle, donc des Thoutmosides aux Ramessides ; à ma connaissance, il n’y a pas ce genre de chronologie pour la Mésopotamie).

                    • Quant aux9
                    L’esclavage en Islam (et en Afrique même) reste un sujet quasiment vierge les historiens. C’est uniquement cela que je voulais dire. On en est réduit à des conjectures, notamment sur le nombre d’esclaves amenés d’Afrique (et d’Europe aussi, ne l’oublions pas) par les négiers arabes, sachant que cette traite a duré bien plus longtemps que l’européenne, et qu’elle est encore d’actualité dans quelques régions.

                    • Cher Idorigor

                      L’Histoire est de votre côté, et je ne peut rien contre l’Histoire. Votre culture fait foi et je vous en félicite. On ne peut remanier l’Histoire à des fins personnels. Et c’est ce que j’ai fait. J’ai fait la maladresse de penser que Mde Taubira parler de l’esclavage en Mesopotamie, en pênsant au passage de Mr Bénot que j’ai cité après qui lui en parle bien. Md Taubira justifie son rapprochement entre l’Egypte Ancienne et le monde arabo musulman en disant que le monde arabe s’étend jusqu’au nord du Sahara, ce qui est faux.

                      "Un homme curieux ne peut pas dire de bêtises, car il cherche et il finira toujours par trouver la solution" a dit notre ami Mehr Licht. J’ai touvé la vérité et vous en remercie. Ma recherche et mes remarques n’étaient pas assez précises, ce que je combat justement chez les autres. En essayant que ça ne se reproduise pas. Vos connaissances ont fait foi et merci de les avoir maintenues. Nous sommes au moins d’accord sur ce point.

                      Il est plaisant de débattre avec vous, vos réserve sont fondées. Gageons que l’on se retrouveras sur d’autres sujets.

                      Cordialement.

                      Greg.

                      • Ce fut très intéressant de suivre votre fil de discussion... et la manière aussi dont on a finalement dévié du sujet ! C’est un beau procédé ça, critiquer une critique en arguant que d’autres l’ont fait ailleurs, "et encore plus pire, ouh là là !!!" Vous dites "...tu ne peux pas dire que les USA et les Européens sont allés chercher des esclaves en Afrique et que cela continue (...)pour la simple, très simple raison, que les "occidentaux" (USA et Europe) ont fait 9Milions d’esclaves en Afrique là ou les "arabes" (...), en ont fait 13 Milions.". Comme déjà dit, les historiens divergent sur les chiffres, mais les Arabes ont trafiqué des esclaves Africains,oui, pas de discussion là-dessus. Mais QUESTION : est-ce que cette traite là vous permet de dire "tu ne peux pas dire que les USA et les Européens sont allés chercher des esclavs en Afrique" ?!????? C’est hallucinant... qu’y sont-ils allés chercher alors ? Des perles de verre ? Ce n’est pas parce que "les Arabes l’avaient déjà fait" que ça dédouanne l’Occident de quelque façon que ce soit... apprennez à faire face à "VOTRE" histoire Monsieur, sans trouver des échappatoires pitoyables ailleurs...
                        Cordialement.

                • ça n’a plus rien à voir, mais Marx aussi était touche à tout et cela ne l’a pas empêché d’être génial.

  • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 23 février 2004 18:44, par Adam Chaabane

    Bonjour,

    Il n’y a pas qu’aux États-Unis. Voyez aussi le cas de la France (qui n’a pas encore assumé son passé colonial, et sa gestion raciste des minorités), où les blancs (comme Sarkozy, lui aussi issu de l’immigration) réussissent mieux que les noirs ou les bronzés.

    Voir en ligne : Adam Chaabane

    • Mon cher Adam,

      Vous avez tout à fait raison et je vous remercie d’en parler.

      La situation est bien sure la même en France, ou la marche des beurs de 1983 - récupérée par SOS-racisme et le PS - n’a strictement servie à rien. Et ce n’est pas Malek Boutih, Mr Dermouche ou Mde Tokia Saïfi qui changeront quelque chose à l’histoire. Ce ne sont que des "petits beurs de service", au service du pouvoir,des médias corrompus et de l’Etat, qui essaye lui de nous faire oublier les crimes français en Afrique ou en Asie, ou l’horreur de l’Algérie [1].

      Je n’oublie donc pas le cas de la France, ni non plus le cas de tous les pays occidentaux - et il n’y a pas que l’occident - qui ce sont enrichis sur l’exploitation des peuples, et qui continuent.

      Mon article avait simplement la prétention d’essayer de montrer un minimun que la situation n’avait guère évoluée aus USA, que l’on nous présente ici comme un modèle de lutte des minorités et d’intégration.

      Le cas de la France et de son passé - et présent - peu glorieux sur le sujet mériterait bien plus que la place accordée aujourd’hui sur la place publique - que cette pseudo polémique autour du voile essaye de cacher justement, pour ne pas se pencher réellement sur le sujet, comme d’habitude me diraient vous -.

      L’exemple de la visite du président Israelien n’est que la meilleure preuve de la non humanité de notre Etat, dont on peu avoir honte - comme Mehr Licht nous l’a bien dit - , qui se fout de la justice et de la dignité, au nom du simple profit.

      Ne nous laissons pas embrigader, et ce sera là le meilleur exemple de notre force.

      Amitiés.

      Greg

      Voir en ligne : [1] Pétition : NON A L’OCCULTATION DES CRIMES COLONIAUX FRANÇAIS.

  • > Malcolm X, ou la désarmante actualité de son propos. 23 février 2004 23:45, par Mehr Licht

    Mon cher Greg je vous renvoie la balle. Qu’il est donc plaisant d’être associé par la pensée à des types comme vous. La curiosité éveille l’esprit et sans elle nous ne sommes que des robots inféodés au pouvoir. Votre article décrit la vérité et rien d’autre ne devrait être dit. Un homme curieux ne peut pas dire de bêtises, car il cherche et il finira toujours par trouver la solution. Vous l’avez trouvée, vos articles et votre culture en font foi.

    Amicalement, Mehr licht.

  • malcolm X etait un visionnaire et avait la capacite de comprendre son monde , de l expliquer et d en apporter les enjeux . si on l avait ecoute etpris au serieux car il avait de veritables projets de societe , alors aujourd hui toutaurait ete mieux

    je reproche a mon pays la france d avoir refuse de l accueillir pour des conferences .
    c est vrai qu au debut sa haine envers les blancs etaieent malsaines mais on oublie de dire qu apres son pelerinage a la mecque , il a ete metamorphose .

    il pronait l aotodefense , chose normale car personne ne protegeait les noirs . Quand votre propre etat vous abandonne , legitime le racisme ..que ferez vous ? vous laisserez les gens vous frappez ou s en prendre a votre pere , mere , femme ? non , je suis desolee , . on a voulu justifier ses prises de positions violentes par rapport a l islam .......enfin regardez son histoire tragique , sa mere violee par un blanc , son pere tue sous un train !!!!!
    je me diq que malcolm a eu de la chance de ne pas avoir ete depressif ou pire un tueur !! sa haine et sa rage l ont fait avances et plutot que de se morfondre dans la drogue et adopter la mentalite d esclave , il a prefere s adoner a une vraie cause qui fera en sorte que ses filles , sa femme , lui meme et allah soient fiers de lui !!

    j ai l impression que ceux qui le detestent auraient prefere le voir sombrer ..mais quant il sombrait dans la drogue ou etait ces gens avec leu lecon de morale ?

    rappelons nous aussi qu il etait dote d une grande integrite morale et qu il a quitte son groupe

    merci

    • Les grands Hommes sont toujours les plus détestés !

      Malcolm X, c’était un esprit libre : "Souvenez vous que personne ne me dicte ce que j’ai à faire", "Je me sens comme un homme qui a dormi sous la coupe d’un autre. Je sens qu’à présent je pense et je m’exprime de façon indépendente. Avant, je pensais et parlais au nom d’Elijah Muhammad et suivant les consignes de celui ci. Aujourd’hui, je me sers de ma propre tête". Ceux qui réduisent Malcolm X à ces déclarations houleuses, qu’il n’a pas à regretter, se voilent la face. La France, les socialistes et les communistes plus particulierement, devrait s’excuser de l’avoir laissé seul dans son combat. Nous ne sommes qu’un pays de laches.

      "Je sais que bien des sociétés assassinent les hommes qui les ont aidés à se muer. Si je meurs en ayant apporté la plus petite lumière, la plus petite parcelle de vérité, si je meurs en ayant pu contribuer à détruire le cancer raciste qui ronge la chair américaine, alors, tout le mérite en revient à Allah. Ne m’imputez que les erreurs".

      Merci pour votre sagesse Monsieur ( ou madame ?)

      Mes amitiés

      Greg

      • je ne sais pa si vous avez vu le film malcolm X mais moi je l ai trouve interessant et emouvant .......bien que certaines choses du film sont erronees ..

        on constate qu il a mis ses tripes pour son peuple et il etait conscient de sa cause a laquelle il croyait .....
        j ai remarque que les politiques ont souvent joue a un jeu malsain en essayant d opposer martin lutherking à malcolm X ......je pense que tous les deux avaient le meme but et etaient epriis de liberte et de justice

        j avoue cependant ma preference pour malcolm car il ne voulait se laisser manipuler par personne ....on constate que lutherking a ete utilise un peu a ses depends par les liberaux et d ailleurs il s en rendra compte notamment lorsqu il reçoit le prix nobel de la paix alors que l amerique est en pleine guerre du vietnam........d ailleurs c malcolm qui le lui dira lors d une conference de presse.........

        en fait ce qui me plait cez malcolm c sa capacite à comprendre et saisir vite les pensees de ses adversaires surtout lors des emmissions television ......il arrivait a clouer le bec des noirs qu il nommait les oncle tom ........il les pointait du doigt .........

        c est cet esprit vif qui me seduit et la volonte de prendre en main son destin. Mais ce qui m a vraiment convaincu de sa sagesse c apres son pelerinage lorqu il avoue s etre trompe et regrette les paroles blessantes qu il a eu envers certains blans qui ne le meritaient pas ...c est tres rare d entendre ca et ca nous montre son humilite .....
        son livre le pouvoir noir est interessant notamment lorqu il rencontre l ambassadeur algeren au cameroun . alors cet ambassadeur lui demande qu est ce que le pouvoir noir et malcolm lui repond e gros que c la prise de conscience des peuples de couleur et d afrique ......cet ambassadeur lui repond alors quelle place auront les algeriens , irakiens qui ont la peau et yeux clairs ? et la malcolm se rend compte qu il se trompe ....

        d ailleurs a lamecque il voit des blonds aux yeux bleux se conduire avec lu comme des freres...."pour la premiere fois des hommes a la peau claire se sont conduits avec moi comme des freres" .ca parait absurde mais il n avait jamais vu ca de sa vie et c etait a la limite pas normal et en fait il a perdu ses reperes ....tout est chamboule puisque le diable blond aux yeux bleus a change

        Et ce que je trouve hypocrite c cette facon de vouloir lui dire qu il aurait du tendre l aurtre joue.......mais ce n est pas la religion mais seulement une tactique politique afin de s asseoir sur leurs droits humains....je ne vois pas ou est le mal de proner l autodefense ...il ne prone pas la vengeance ni le meurtre mais l amour de soi meme et de sa culture et dignite........c un crime de laisser quelqu un vous ecraser , devous piller ........"le Coran ne m enseigne pas a souffrir paisiblement , soyez coutois , gentil , poli . ma religion m enseigne a etre intelligents mais si quelqu un pose la main su vous envoyez le au cimetiere. ca c est une bonne religion"(citation de malcolm x)

        j aimerais porter votre attention sur une des scenes du film ou malcolm se rend au temple musulman et passe par un quartier malfame et voit des prostituees noires ........et lail est degoute et fait un discours superbes en parlant de l avenir des enfants .......

        je suis seduite par sa personnalite et surtout son engagement jusqu a la mort ...dommage qu on e prenne pas exemple su lui surtout actuellement ou on prefere jouer au bon arabeputot que de defendre ses droits ..

        "

        • Je suis complètement d’accord sur le fait que malcom X et Luther King étaient plus proches qu’on n epourrait le penser. Il y aune magnifique photo où on les voit se serrer la main - style photo officielle pour les photographes - et on aurait envie qu’ils soient allés plus loin que cette apparence. Néanmoins Malcom X a à plusieurs reprises défendu Luther King. Je ne suis pas d’ailleurs persuadé que Luther King ait eu le rôle le plus facile, malgré l’admiration que je porte à Malcom.... De toute façon le fait qu’ils ont été assassinés tous deux motre bien à quel point ils étaient proches - et dangereux . Il est vrai que c’est une période où l’assassinat des gêneurs est devenu banal aux USA.