{id_article}
 

Création d’un comité d’étude des monopoles informatiques

AUTRANS (Isère), 10 jan (AFP) - Quatre experts reconnus du web ont annoncé officiellement jeudi, lors des Rencontres de l’internet d’Autrans, la création en France d’un Comité d’étude des monopoles informatiques avec en ligne de mire Microsoft mais aussi France Télécom ou AOL-Time Warner.

Baptisé "Comité d’étude sur les impacts économiques et sociétaux des monopoles sur les standards", cette organisation entend "apporter aux responsables politiques les éléments réunis par des experts indépendants", a expliqué l’avocat Olivier Iteanu, l’un de ses ses membres fondateurs.

Les trois autres sont Eric Brousseau, professeur d’économie à l’université Paris X, Paul Soriano, président de l’Institut de recherches et prospective postales (IREPP), et Bernard Lang, directeur de recherche à l’Institut national de recherche en informatique et automatique (INRIA).

"On nous avait promis, lors de l’avènement de l’internet, des start-up et des petites structures et l’on voit émerger une économie d’oligopoles", a souligné Olivier Iteanu, également président de l’Internet Society France (ISOC France), lors d’un point de presse.

"Ces questions ont dépassé le stade juridique pour atteindre une dimension politique et gouvernementale comme le montre parfaitement l’enlisement du procès Microsoft aux Etats-Unis", a-t-il enchaîné, dénonçant "une régulation invisible de la société de l’information au travers de l’appropriation de standards informatiques par des organisations privées".

Olivier Iteanu a précisé avoir été "alerté par un grand nombre d’éditeurs de logiciels" qui souffrent du poids de Microsoft mais aussi par les grandes entreprises utilisatrices.

Le champ d’action du Comité, qui a "vocation à s’internationaliser", dépasse "largement celui des organisations de défense des logiciels libres", a-t-il encore expliqué.


 
P.S.
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes