{id_article}
 

Mensonges d’Etat. Manipulateurs d’Etat.

24 avril 2004

Quand nous avons entendu M. Zapatero dire ce qu’il a dit, cela nous a vivement réjouis. « Ils devront réfléchir et faire leur autocritique…La guerre d’Irak est un désastre. L’occupation est un désastre. » [1]

Malheureusement trop rares sont les figures de probité et de courage qui, dans des circonstances particulièrement tragiques, savent, comme Anna Lindh [2] ou Zapatero, se distancer des imposteurs, rompre avec l’hypocrisie d’Etat, tenir un langage de sincérité et de justice.

Qui sont ces « Ils » qui selon M. Zapatero devront réfléchir ? Des chefs d’Etats bellicistes, qui ont menti, qui mentent effrontément tels Bush, Blair, Aznar, Berlusconi. Des hommes, somme toutes, méprisables et dangereux, que tout homme politique honnête et responsable se devrait de condamner.

Les Etats dits démocratiques n’ont pas entendu l’appel de Zapatero, sans quoi ils auraient appuyé sa prise de distance vis-à-vis de politiciens cyniques, totalement irrespectueux de la volonté des peuples et des règles qui fondent le droit international. La raison d’Etat protège les voyous d’Etat. Voilà tout. Les Etat qui violent les droits humains sur une échelle jamais imaginée, Israël et Etats-Unis en tête, n’ont nullement été rappelé au respect des lois par nos pays européens. Or la morale voudrait que nos responsables politiques qui se disent démocrates, exigent des Etats qui sous couvert de combattre le terrorisme mènent une guerre raciste contre les peuples arabes et la religion musulmane, le retour à la légalité.

Notre devoir de femmes et d’hommes libres est de nous dresser contre cette déraison d’Etat. Et aussi d’exiger de nos responsables politiques qu’ils condamnent ces criminels d’Etats qui violent la légalité internationale.

Partir en guerre contre le terrorisme sans s’attaquer à ses causes, est irresponsable.


Notes

[1Déclaration faite par le leader du PSE le lendemain de sa victoire aux élections de mars 2004.

[2Assassinée en 2003. Anna Lindh, Ministre des affaires étrangères de Suède, était une voix forte. Elle avait maintes fois condamné la politique d’occupation illégale du gouvernement israélien et appuyé son boycott.


 
P.S.

Illustration : Yves OLRY.

 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes