{id_article}
 

On ira tous à Porto Allegre, on ira...

Les valises sont prêtes… Six ministres, trois candidats déclarés à l’élection présidentielle, deux conseillers de Matignon, un de l’Elysée, des délégations des partis de la gauche plurielle, des députés européens, le premier secrétaire du PS… et la liste n’est pas close pour l’instant !!!
On prend les inscriptions !

La honte en politique n’existe pas, on le savait. Les mêmes qui ont accepté, sans bouger le petit doigt, des milliers de licenciements, chez Brant, BSN, Ciapem, etc., qui se sont fait les complices, en France et en Europe de la privatisation, de la mondialisation, nous font le coup de l’anti-Davos et du repentir sur l’air de "Nous sommes tous des antimondialistes" !

Et comme dans le gouvernement de Jospin, on n’est pas à une contradiction près Fabius et Védrines seront quant à eux au forum Davos de New-York. Il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier disait ma grand-mère.

On pourrait en rire, s’il ne s’agissait pas, tout de même de problèmes de fonds qui conditionnent l’avenir de l’humanité. Mais qu’est ce que l’humanité pour Chrac, Jospin, Fabius ou Vedrine ? La question reste entière pusique la préoccupation majeure du moment est, tout le monde le sait, la présidentielle française.

Qu’elle est belle ma fracture !

Comment parler des pauvres, de la misère, du chômage et des banlieues quand on vit dans un duplex cossu, place des Voges ou ailleurs ou que l’on est pensionnaire de la République dans des appartements surdimensionnés ?
Comment parler du mal vivre et de la détresse des prolétaires alors que l’on jamais côtoyé que les ors et le strass ?

Si la fracture sociale est une réalité, que redécouvre notre Président tous les 7 ans, il en est une autre de fracture, dont personne ne parle mais qui ne fait que s’amplifier : c’est celle qui se creuse entre les sphères politico-enarco-financières parisiennes qui président à la destinée de la France et le peuple lui-même.

La réussite du meeting organisé par ATTAC au Zénith est une preuve supplémentaire de cette cassure et du formidable potentiel que représentent ces hommes et ces femmes qui se retrouvent autour d’idées simples et généreuses. ATTAC c’est le « bon sens » et c’est pour cette raison que le mouvement ne peut que s’amplifier. C’est pour cette raison, aussi, que les courtisans se font nombreux en cette période électorale. C’est pour cette raison que Porto Allegre ne doit pas se laisser noyauter par les Politiciens d’où qu’ils viennent.

Il y va de sa survie et de sa crédibilité.


 
P.S.

Lire aussi un autre point de vue sur Indymedia

 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes