{id_article}
 

Et si certains foutaient la paix aux pays arabes !

Alors que le monde a les yeux rivés sur l’Irak, Al Qaeda fourbit ses armes. Le grand vainqueur de l’attaque unilatérale des États-Unis contre l’Irak est Al Qaeda.

Nous savons tous aujourd’hui que Saddam Hussein était le plus éloigné du terrorisme islamique. Les liens entre Saddam Hussein et Oussama Ben Laden auxquels ont fait allusion les dirigeants américains, n’ont jamais existé. Saddam Hussein était un leader séculier, alors qu’Oussama Ben Laden est un chef religieux. Saddam, même de façon répressive, a toujours maintenu en Irak une paix religieuse. La Charria n’avait pas sa place sous sa dictature.

Les Américains qui voulaient soit-disant éradiquer le terrorisme islamique en attaquant l’Irak, se retrouvent avec sur les bras le plus puissant terreau pour qu’Al Qaeda se réalise en Irak. Nous voyons qu’en Irak les chittes radicaux mènent la barque avec l’appui inconditionnel d’Al Qaeda.

Al Qaeda est partout, il s’est décentralisé depuis l’attaque de l’Irak par les États-Unis. Il a maintenant recours à ses organisations associées en Asie, au Moyen Orient et dans la corne de l’Afrique. Ses dernières attaques nous le prouvent. Oui certains diront que la structure centrale d’Al Qaeda s’était affaiblie avec la perte de leaders comme Abou Zubaydah , ancien responsable de la formation des moudjahidins arrêté en mars 2oo2 et de Mohammed Atef, responsable du comité militaire d’Al Qaeda qui a été tué en Afghanistan en novembre 2001. Pourtant, depuis, la structure périphérique d’Al Qaeda s’est cependant renforcée par dix.

La preuve est : que les tallibans reprennent du pouvoir en Afghanistan et la formation d’Al Qaeda s’est donnée notamment aux Philippines, en Somalie, en Tchéchénie, en Georgie et en Indonésie de nouvelles bases. Encore une fois, les derniers attentats prouvent qu’Al Qaeda peut frapper ou il le désire.

N’oublions pas qu’Al Qaeda est un parti politico religieux armé. Mais derrière le masque de la religion, le but est avant tout politique. L’ampleur planétaire de l’organisation, sa motivation et sa capacité de faire des victimes chez ses agresseurs, c’est le concept du djihad universel.

Autrement dit, la seule façon d’éradiquer le terrorisme islamique, c’est de permettre aux pays musulmans de contrôler leurs politiques et leurs religions. Que cela plaise ou pas à l’administration Bush et ses alliés guerriers. L’Espagne a bien compris. Cela n’est pas vrai que c’est se plier au chantage du terrorisme, que de ne point vouloir aider les Américains à faire la guerre à l’Irak et d’encourager Sharon d’assassiner les Palestiniens. Le terrorisme naît et prospère que sous l’égide de l’asservissement d’un peuple.

Cessons de traiter de terroristes ceux qui n’ont d’autres armes pour défendre leur liberté politique et religieuse, que d’offrir leur vie pour cela. Cessons aussi de traiter d’antisémites ceux qui critiquent le sionisme raciste d’Israël.

Mehr Licht


 
 
 
Forum lié à cet article

10 commentaires
  • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 25 septembre 2004 00:02, par PAT8a

    Je trouve les agissements des groupes terroristes comme celui du Jordanien Abou Moussab Al-Zarkaoui d’ignobles.
    On ne doit même pas se donner la peine de négocier quoique se soit avec des bouchers de la sorte (Désolé pour les professionnels de la viande que je respecte).
    Avec des monstres comme cela c’est la loi du Talion dent pour dent sans aucune pitié.
    Le pire de tout c’est qu’ils agissent sous couvert de DIEU.
    Le monde est fou et l’homme me fait vomir.

    PAT

    • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 26 septembre 2004 01:40, par HugBert

      Il me semble qu’il y a une question qu’on ne se pose jamais et qui est pourtant fondamentale : pourquoi ? Pourquoi des types se bardent d’explosifs pour aller faire sauter leur prochain ? Il doit bien avoir une raison, même extrêmement importante pour en arriver à de telles extrémités.

      Tant que nous ne connaîtrons pas la raison et nous ne pourrons y répondre, Al Qaeda et dérivés trouveront des armes humaines pour répandre la terreur dans le monde.

      J’ai ma petite idée là-dessus mais j’aimerai bien que nos politiques aient la même démarche. Mais non, ils préfèrent jouer à leur gué-guerre économique (ou pas) et nous expliquent que ce serait trop simple si on aidait notre prochain, que ce ne serait pas faisable. On préfère dépenser une énergie considérable à se faire concurrence alors qu’un des éléments primordial du développement a toujours été l’entraide communotaire. La panse rebondie, nous avons bien du mal à comprendre ceux qui souffrent... tant pis.

    • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 27 septembre 2004 22:41, par Mehr Licht.

      Bonjour Pat,

      Et patatras, nous voilà repartis dans cette course obsessionelle qui frôle l’obscurantisme intellectuel ou le sentimentalisme.

      Abou M. Al-Zarkaoui est ignoble dites-vous. Le monstre ne serait-il pas plutôt l’agresseur ? C’est-à-dire G.W.Bush ? qui lui aussi fait grand état de Dieu. Vous semblez confondre agresseurs et agressés. Zarkaoui coupe quelques têtes à la machette, Bush tue des milliers d’innocents à coup de canon. C’est vrai qu’il est plus facile de tuer de loin des milliers d’individus que de couper de sang froid une tête avec une arme blanche.

      Vous avez du moins raison sur un point. Moi aussi certains hommes me font vomir, mais je doute que cela soit les mêmes que vous.

      Je persiste à dire, que si certains foutaient la paix aux Arabes, les Zarkaoui n’existeraient plus.

      Mehr Licht.

      • Bonjour Mehr Licht.

        Je vous rejoins à 100% quand vous mettez G.W.Bush dans le camp des bourreaux.C’est vrai que lui ne se souille pas les mains quand il tue des innocents(Ben laden non plus).
        Les uns ne valent pas mieux que les autres.
        Je n’ai pas de solutions pour rétablir une hypothétique paix au proche Orient,mais je suis certain que l’horreur que l’homme peut engendrer n’est pas pret de s’achever.

        Amicalement

        PAT

  • alkaida n’existe pas, du moins en tant qu’organisation. C’est au mieux une référence, beaucoup plus utilisée par la politique US que par les islamistes.

  • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 27 septembre 2004 15:05, par Le rouget de Lille

    Libannais, Marocains, Egyptiens, Algériens... depuis longtemps j’ai beaucoup d’amis ou de connaissances arabes. L’an passé, j’ai même confié ma vie à l’un d’entre eux lors d’une opération chirurgicale très délicate.

    Pas mal d’entre-eux s’exprime dans un français plus pur que le mien ! Et il y a tant de finesse à découvrir chez eux, les héritiers d’uns des plus brillante civilisation. Alors je n’imagine pas être en position de leur donner des conseils sur la démocratie ou leur mode de vie.

    Je ne comprendrai pas non plus que l’Etat dans lequel je voterai se mêle d’intervenir directement au sein de leur nation.

    Faut vraiment être un "gogo" pour approuver ces invasions !

    C’est pour cela que je n’ai rien à dire à des Citoyens Isreliens.

    Le Roug... (pardon) Le Bleuet de Lille
    (Qui n’abreuve plus les sillons d’un sang impur...)

  • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 8 octobre 2004 16:28, par philippe carmagnat

    Ce qui m’effraie c’est que le gouvernement américain est lui aussi un pouvoir politico-religieux. Il y a donc une comunautée d’intérets entre Bush et Ben Laden : La guerre des civilisation, concept stupide mais néanmoins mis en oeuvre par ces 2 allumés. Les attentats des uns "justifient" les attentats des autres. De là à dire qu’il y a planification ou concertation entres ces 2 camps, il y a un pas que je franchirai pas. Et vous ?

    • > Et si certains foutaient la paix aux pays arabes ! 8 octobre 2004 22:40, par Mehr Licht.

      Bonjour Philippe.

      Je vous en prie franchissez le pas. N’oubliez pas que les américains ont créé leurs propres ennemis, en les finançant d’abord et en les détruisant ensuite. S’ils n’avaient plus d’ennemis, que feraient-ils afin de se donner bonne conscience ? Rien d’autre que de se poigner le Bacon et devenir encore plus obèse qu’il ne le sont présentement. Ce peuple est devenu un peuple de robots à la solde de leurs dirigeants.

      Cordialement,

      Mehr Licht

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS
Thèmes