{id_article}
 

Attentats du 11 Septembre : la recherche de la vérité

La commémoration des attentats du « 9.11 » comme on dit aux Etats-Unis, a eu moins d’ampleur cette année que les années précédentes. Bien sûr, l’évènement s’éloigne et suscite à la fois moins d’émotion et moins d’agitation médiatique.

Mais cette journée extraordinaire n’a pas livré tous ses secrets et continue à troubler profondément la population des Etats-Unis. C’est que la guerre contre le terrorisme justifiée par les attentats n’est pas un franc succès, mais c’est aussi que le récit officiel des évènements du « 9.11 » commence à être sérieusement mis en doute.

En témoigne le résultat d’un récent sondage qui indique que 49 % de la population new-yorkaise ne croit plus à la version officielle des attentats. En témoigne surtout l’apparition d’un mouvement militant pour la recherche de la vérité dont le développement est maintenant à la mesure de la déception provoquée par la publication du rapport de la commission d’enquête présidentielle sur les attentats.

Cette commission spécifique qui n’est pas une commission d’enquête parlementaire classique aux Etats-Unis et qui n’en avait pas les pouvoirs d’investigation a produit un rapport qui reste dans d’aimables généralités sur divers dysfonctionnements dans les services officiels. Elle n’a pas cherché à trouver des responsables et il manque à la version publique du rapport 29 pages qui ont été censurées par la Maison Blanche. De quoi rendre méfiant ! On s’explique mieux pourquoi le vieux renard de Kissinger qui avait été pressenti pour présider cette commission d’enquête s’est vite récusé. En effet, Kissinger, recordman des coups tordus et des opérations clandestines menées par l’administration US, a pris ses distances avec l’équipe Bush en expliquant que faire des horreurs (l’expression n’est pas de lui !) au nom de la raison d’Etat n’était, après tout, que du réalisme politique mais que les faire au nom du Bien contre le Mal était un risque inutile et que cette revendication moralisante pourrait bien un jour se retourner contre ses auteurs. (A propos de Kissinger, un humoriste US a déclaré un jour que le jury du prix Nobel de la Paix avait en attribuant son prix à Henri Kissinger bousillé le métier).

Le doute désormais installé dans leur esprit, des citoyens US se regroupent pour rechercher la vérité sur le 11 Septembre. Des comités se forment dans les grandes villes, du matériel d’information : livres, deux films de longue durée, des vidéos courtes... est élaboré et Internet joue tout son rôle dans la diffusion des informations et dans la propagation du mouvement.

Ainsi nos lecteurs anglophones peuvent se reporter utilement aux sites suivants :
www.911uncovered.com,
ny911truth.org,
www.visibility.org,
www.septembereleventh.org

Des réunions se tiennent partout, des manifestations de rue ont eu lieu au moment de la Convention républicaine.Ce mouvement a désormais a d’ores et déjà des ramification au Canada où il bénéficie du soutien de l’ancien Ministre de la Défense, en Grande-Bretagne où c’est l’ancienne ministre de l’environnement de Tony Blair qui l’appuie, en Allemagne. Il n’a, à notre connaissance, pas encore pris racine en France où tout ce qui a pu être écrit sur les « bizarreries » du 11 Septembre a été classé par les médias sous le titre de « complotite » et n’a plus droit de cité.

La recherche de la vérité par ces divers groupes et comités s’organise autour d’une série de questions :
- pourquoi Bush est-il resté impassible (ou tétanisé) pendant 25 minutes dans l’école maternelle où il se trouvait quand lui ont été annoncés les deux attentats de New-York (voir les images dans le films de Michael Moore : Fahrenheit 911) ?
- pourquoi le vol 77 (celui du Pentagone) n’a-t-il pas été intercepté alors qu’il avait échappé au contrôle de la navigation aérienne depuis 1H 45 minutes ?
- que sont devenues les boites noires des deux avions de New-York ?
- le choc horizontal des avions et le feu de leur carburant suffisent-ils à expliquer l’effondrement vertical rapide et total des deux tours en acier de New York ? Cette question est suscitée par la vision des archives des journaux télévisés du 11 Septembre où l’on voit des explosions se produire en cascade dans les étages inférieurs ce qui conduit des pompiers à dire en direct - mais ces séquences n’ont pas été rediffusées - qu’il s’agissait d’une démolition programmée .Ces observations, faites à chaud par les pompiers, sont reprises par des spécialistes du bâtiment qui considèrent que le choc des avions ne peut suffire à expliquer l’effondrement. Il est également fait état d’enregistrements par les sismographes de chocs précédant l’instant final de l’effondrement et qui correspondraient au moment des explosions notées par les pompiers.
- Pourquoi le tour n°7 du World Trade Center , plus petite et séparée des deux grandes par une rue s’est elle aussi effondrée dans l’après-midi du 11 Septembre alors qu’elle n’avait pas été percutée par un avion et simplement parce qu’un feu s’était déclaré dans les étages supérieurs ?
- Pourquoi s’est-elle elle aussi effondrée verticalement et pourquoi avant l’effondrement des explosions dans les étages inférieurs sont visibles sur les enregistrements vidéo ?
- Pourquoi le tour n° 6 plus proche des deux grandes et qui avait elle subiles contrecoups de leur chute a-t-elle été rasée au plus vite et sans expertise des débris ?
- Pourquoi tous les débris des 4 tours ont-ils été déblayés au plus vite, vendus à la ferraille à l’étranger et sans qu’aucune expertise officielle des matériaux n’ait été faite ?
- Pourquoi le vol 77 a-t-il fait si peu de dégâts sur le Pentagone (un gros trou rond à travers six murailles de béton) et pourquoi voit-on si peu de débris sur la pelouse qui fait face au bâtiment ?
- Pourquoi les débris du vol 93 - celui qui s’est écrasé en Pennsylvanie étaient-ils si petits et répandus sur une surface de 8 kilomètres de diamètre

D’autres questions portent sur la négligence de l’Administration :
- Le 28 Juin 2001, Condoleeza Rice, déclare « il est hautement probable qu’une attaque d’Al Qaida ait lieu dans les prochaines semaines ».
- Par contre, la même déclare le 16 Mai 2002 que « personne n’aurait pu prévoir que ces gens prendraient un avion pour percuter le World Trade Center » ignorant ou feignant d’ignorer
1- que le Pentagone avait commandité en 1993 une étude sur la possibilité d’utiliser des avions commerciaux comme bombes,
2-qu’en 1994, les pirates de l’air qui ont détourné le Vol Air France Alger-Paris et qui ont été abattus sur l’aéroport de Marseille Marignane, avaient le projet de percuter la Tour Eiffel,
3-qu’en 1999, un rapport élaboré par un service du Congrès - Federal Research Division - indiquait que des commandos suicides d’Al Qaida pourraient jeter un avion plein d’explosifs sur le Pentagone ou la Maison Blanche

Toutes ces questions sont portées par les familles des 125 victimes (sur les 2976 officiellement recensées) des attentats de New-York qui n’ont pas accepté de recevoir l’argent du gouvernement US en échange d’une renonciation à toute poursuite judiciaire contre l’appareil d’Etat.

Confirmant l’étendue des doutes, 25 anciens cadres du FBI, de la CIA et de la DIA (Defense Intelligence Agency : le renseignement militaire), spécialisés dans la lutte anti-terroriste, viennent d’adresser au Congrès US une lettre ouverte dans laquelle ils critiquent de nombreux aspects du rapport de la Commission d’enquête sur les attentats. La première critique est fondamentale puisqu’elle concerne l’objet même de la Commission. Celle-ci précise, en tête de son rapport, qu’elle « n’a pas pour objectif de déterminer des responsabilités individuelles ». Les 25 considèrent que, dans ces conditions, ceux qui ont été négligents ou incompétents soit dans la prévention des attentats (annoncés par plusieurs services secrets étrangers et par des agents de terrain des services de renseignement US), soit dans la riposte aux détournements d’avions ( le contact avec le vol 77- l’avion du Pentagone - a été perdu pendant 1heure 45 minutes sans qu’aucune des réactions prévues en cas de détournement ne se produise), vont rester à leur poste et pourquoi pas commettre à nouveau les mêmes fautes professionnelles lourdes. Et ils ajoutent qu’au contraire les fonctionnaires (dont les noms sont mentionnés) qui ont sans succès tenté de donner l’alerte ont été mis sur la touche, voire pour certains licenciés.

Enfin ils soulignent que la composition de la commission : 10 poids lourds politiques : 5 républicains, 5 démocrates ne pouvait que conduire à un rapport incomplet car établi par des personnalités dont les préoccupations de carrière l’ont emporté sur le souci de recherche de la vérité. Ils affirment se tenir à la disposition du Congrès pour lui fournir des informations complémentaires sérieuses. Cette démarche exceptionnelle est l’expression d’une crise profonde dans les milieux du renseignement US qui voient le mensonge partisan organisé au sommet de l’Etat rendre leur travail inutile.

A cette brève présentation des multiples interrogations qui subsistent sur le 11 Septembre, nous ajoutons, avec l’accord de l’auteur, une note générale publiée par le CENTRE DE RECHERCHE GLOBAL SUR LA MONDIALISATION canadien qui effectue - mais le plus souvent en anglais - un très gros travail d’analyse de la politique des Etats-Unis, voisinage encombrant exige.


 
P.S.

Elias Davidsson est un pacifiste islandais. Son texte recoupe en partie le nôtre établi avec d’autres sources. Il est disponible sur le site www.globalresearch.ca :
Le crime du 11 septembre 2001 : quelques faits troublants
par Elias Davidsson.

 
 
Forum lié à cet article

13 commentaires
  • Bonjour,

    Beaucoup de questions et peu de réponses, nous en sommes là !

    Je pense que la vérité surgira comme d’habitude dans 20 ans.

    Mais dans tous les cas Excellent article de synthése Comaguer.

    Je vous encourage a perséverer et continuer sur cette bonne voie de la VERITE.

    En un mot simple MERCI.

    Essaid.

    • > Attentats du 11 Septembre : la recherche de la vérité 4 octobre 2004 10:14, par François

      Bonjour,

      Je consulte régulièrement votre site, depuis plus de 2 ans maintenant.
      J’y trouve du bon et du moins bon.

      Cet article (ci-dessus) fait parti pour moi du moins bon.

      "le choc horizontal des avions et le feu de leur carburant suffisent-ils à expliquer l’effondrement vertical rapide et total des deux tours en acier de New York ?"

      Je suis navigant professionnel dans une compagnie aérienne française.

      On parle donc d’un avion avec environ 70-80 tonnes de kérosène dans les reservoirs et qui vient percuter une tour en acier à une vitesse d’environ 300 à 450 Kts.

      Il est bien connu que le métal resiste tres mal au feu, il se déforme énormément sous l’effet de la chaleure. Je ne sais pas quel type d’expert en batiment vous avez consulté, mais je vous invite à en consulter d’autres.
      Vous pourrez en profiter pour leur demander ce qu’il pense de l’effondrement du terminal 2E de Roissy...

      Que l’on se pose des questions sur le fait de savoir quel était le degré d’information de l’administration US sur un éventuel acte terroriste en préparation, OK ! cela me parait être tout à fait légitime !

      Que l’on se pose la question de savoir pourquoi 48 pages ont été censurées dans le rapport 9.11, me parait aussi légitime, surtout quand on sait qu’elles concernent l’Arabie Saoudite et que 15 des 19 terroristes sont d’origine Saoudienne, et que l’on sait que la doctrine Wahabite s’est exportée depuis là-bas.

      Maintenant, que l’on dise que ce n’était pas normal que les tours s’effondrent, quelles se sont effondrées de façon bizare, etc..., ce n’est pas crédible à mes yeux.

      Salutations

      François ;o)

      • Bonjour,
        Votre profession nous laisse penser que vous maitrisez bien l’anglais

        Donc regardez les videos disponibles sur les sites mentionnés de l’effondrement des tours et des explosions qui s’y produisent dans les étages bien en dessous de l’impact de l’avion et puis faites vous votre opinion.

        Sans dramatiser nous pensons que les citoyens US qui ménent cette enquête difficile risquent leur vie et il nous semble impératif que leur démarche soit connue. Ils peuvent se tromper sur tel ou tel point mais ils méritent d’être soutenus et ce soutien ne viendra ni des grands médias occidentaux ni des services secrets des divers gouvernements qui avaient donné l’alerte avant le 9.11 et qui depuis se sont tus.

        • > Attentats du 11 Septembre : la recherche de la vérité 6 octobre 2004 16:18, par François

          Bonjour,

          Merci pour votre réponse.

          Sur l’effonfrement, que constate t-on ?

          La tour qui s’effondre la première est la tour qui a été percutée en second.

          C’est facilement explicable par le fait que le point d’impact se situ beaucoup plus bas que l’impact du premier avion.

          La structure esr donc affaiblit par l’impact, par l’incendie, et par le poid de la strucure restant en amont.

          Les images montrent bien d’ailleurs que la première tour à s’effondrer, s’effondre à partir du point d’impact (sur son milieu grosso-modo).

          Pour la seconde (percutée en premier plus au sommet), c’est l’impression du chateau du carte.

          Elles ont cédées toutes les deux aux points d’impact, subissant le poid restant en amont.

          Concernant le combat des familles, je le trouve bien légitime. Raison de plus pour être rigoureux sur la crédibilité des sujets abordés.

          Salutations

          François ;o)

      • Je suis pilote de ligne depuis 15 ans, cdb sur 747.
        Cela n’apporte rien à ma capacité à savoir si oui ou non l’impact de deux appareils pourrait faire effondre les deux tours. Par contre, je suis étonné de constater que l’impact d’un appareil ayant percuté le Pentagone ait entraîné la disparition TOTALE de l’appareil en question, cela me paraît étonnant..
        Tout autant me paraissent étonnante les trajectoires des appareils : les deux qui ont percuté les tours ont effectué des trajectoires descendantes rapides dignes d’excellents pilotes, et surement pas dues à des calculateurs de bord, étonnant pour des types à peine capables de poser un avion léger...Quant à la trajectoire de celui ayant heurté le Pentagone, elle est tout simplement fantaisiste !

        Je parle évidemment des trajectoires présentées par la presse. Cela m’amène à penser qu’aucune enquête sérieuse, aucune recherche approfondie n’a été effectué pour ces attentats ; on a immédiatement désigné un coupable, trouvé d’opportunes (mais très étonnantes) preuves de son acte, puis on a enquété sur "pourquoi on a pu empécher l’acte"...Mais qui à fait quoi, et comment, le b-aba de l’instruction, me paraît avoir été...évité...
        Beaucoup de questions restent posées, plus que de réponses apportées, et savoir que malgré toutes ces zones d’ombres, des gens supposés coupables sont internés illégalement, assassinés froidement ou envahi et humilié est bien triste.

        • « Je suis pilote de ligne depuis 15 ans, cdb sur 747. Cela n’apporte rien à ma capacité à savoir si oui ou non l’impact de deux appareils pourrait faire effondre les deux tours. Par contre, je suis étonné de constater que l’impact d’un appareil ayant percuté le Pentagone ait entraîné la disparition TOTALE de l’appareil en question, cela me paraît étonnant.. »

          Bonjour,

          Le grand public ignore souvent les quantités importantes de carburant qu’emportent les avions de lignes.

          Comme je le disais précedement, l’acier et le feu ne font pas bon ménage, l’acier resistant très mal à la chaleure.

          Concernant la "disparition" de l’avion du pentagone, je note que vous ne vous posez pas la question concernant les tours ?

          Pourquoi ?

          Parce que les images sont là et que le nier apparaitrait grotesque ?

          Quelle est la différence ?

          Cordialement

          François

          • "Concernant la "disparition" de l’avion du pentagone, je note que vous ne vous posez pas la question concernant les tours ?
            Pourquoi ?
            Parce que les images sont là et que le nier apparaitrait grotesque ?"

            J’ai dû mal m’exprimer...
            Non seulement ce sont bien des avions de ligne qui ont percuté les tours, mais on a de plus retrouvé des parties significatives des deux appareils (dont un train avant quasi-entier). Cela n’a pas été le cas de l’appareil ayant percuté le bâtiment du Pentagone. L’incendie COMPLET de cet avion n’est pas très probable.
            En rappelant ma fonction, je voulais simplement exprimer l’idée que ladite fonction ne me permettait pas de juger des causes de l’EFFONDREMENT des tours. Par contre, je répète que les trajectoires telles que montrées dans les médias paraissent très difficiles à réaliser (notamment aux vitesses indiquées) pour des pilotes amateurs.
            Quant à la trajectoire de l’appareil ayant percuté le Pentagone, elle paraît impossible à réaliser, notamment encore une fois aux vitesses indiquées.
            Je ne nie rien. Je n’avance aucune piste. Je ne crédite aucune théorie. Je constate simplement en fonction de ce que j’ai trouvé dans les médias.
            Cela parce qu’il n’y a pas d’enquête officielle sur les attentats, et donc peu d’espoir de jugement et d’explications techniques et juridiques contradictoires. Il y a eu enquête sur les dysfonctionnement ayant pu entraîné la faisabilité des attentats, et aussi sur les capacités du gouvernement US a évaluer la menace, mais rien sur les attentats eux-mêmes. Les pompiers de New-York sont du même avis que moi à ce sujet puisqu’ils réclament une telle enquête...

      • Pour l’effondrement du terminal 2E de Roissy
        Si le temps de "séchage" du béton
        était respecté avant de poser d’autres éléments, il n’y aurai peut-être pas eu d’accident.
        il faut accorder du temps au temps.
        Mais notre société pense que le temps c’est de l’argent

    • Enfin...une vérité sortira dans 20 ans, celle des "vainqueurs"...

  • Bonjour,
    Merci pour vos encouragements
    Notre choix de poser des questions ne nous empêche pas de suivre pas à pas les éléments de réponse qui commencent à apparaitre dans le matériel des groupes militants étasuniens et canadiens ( lesquels sont particulièrement vigilants car conscients du danger de la satellisation totale de leur pays.
    Mais nous avons choisi d’avancer progressivement au rythme du mouvement qui se structure outre-Atlantique avec en même temps le souci d’assurer par l’information internationale une part même modeste de la protection des familles des victimes du 9.11 qui courageusement portent plainte et affrontent l’appareil d’Etat( c’est là-bas bien assez pour finir dans une mare de sang, toute l’histoire de la "démocratie" US l’atteste))
    Mais nous faisons le pari qu’il faudra moins de vingt ans pour que la vérité éclate

  • un site français qui parle aussi
    des attentats du 11 Septembre.
    http://www.pentagate.info/

    Voir en ligne : http://www.pentagate.info/

  • Merci pour ce résumé.

    Si personne ne fait ce genre de remarques, d’enquètes,...
    La Démocratie finira en "marchandise".

    Je suis également scandalisé de voir que peu de gens dénoncent les camps de concentration de Guantanamo Bay, et les violations des droits de l’homme orchestrées par les etatsunies envers différents peuples.

    Merci encore.

  • Bonjour,

    Merci pour votre réponse.

    Je viens de revisionner les différentes séquences (NY).
    Il est très net que les tours s’affaissent en lieu et places de l’incendie (des point d’impact).

    Tout comme vous, je n’acrédite pas de thèse en particulier, par contre, j’en réfute certaine.

    Je vous invite à consulter le lien ci-dessous, il s’agit d’une vidéo sur un crash test d’avion de chasse sur un très solide mur en béton (le pentagone est en béton, les tours sont en verre et acier).

    Je doute que l’on ne retrouve grand chose de l’avion.

    Concernant la thèse de Meyssan, c’est un procédé facile, on peut faire la même chose à l’inverse :
    http://lesdossiers.ifrance.com/lesdossiers/Terrorisme/Effroyable_Verite/Debris.htm

    Et puis que serait devenu les Passagers et membres d’équipage du vol 77 ?

    Bon week end

    François

    Voir en ligne : Avion Vs Mur

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes