{id_article}
 

Engagez-vous !

Je vous exhorte à vous engager. Oh ! Pas dans l’armée, il y a déjà bien assez de glands qui défilent au pas de l’oie et qui gardent leur doigt sur la gâchette dans l’espoir de pouvoir vous tirer une rafale dans le cul. Non ! Engagez-vous politiquement, sans pour autant devenir politicien professionnel. Les moyens de s’engager sont multiples. Et les bénéfices pour les libertés et la démocratie sont énormes.

Tout le monde est le bienvenu à bord quand il s’agit de s’engager. Si vous êtes le digne fils d’un bûcheron modeste et grand résistant des Cévennes, cheminot dans une gare de triage à la SNCF vous pourriez, après avoir été dirigeant syndical, devenir Maire d’une ville de la banlieue lyonnaise. Ou vous pourriez créer un site Internet pour servir de contrepoids aux excès et dénoncer les scandales, en y laissant s’y exprimer tous ceux qui le désirent et qui ont des choses intéressantes à dire. Vous pourriez même, comme quelqu’un que je connais, devenir Maire et animer plusieurs sites en trouvant, je ne sais où, le temps et l’énergie pour se consacrer à ces sacerdoces. Chapeau RB, qui se reconnaîtra ! Si vous êtes le fils d’un tisserand émigré polonais vraiment très pauvre, vous pourriez un jour écrire des articles sulfureux, après avoir été pendant des années conseil en stratégie et l’avoir été notamment pour le Secrétaire Général de la même SNCF. Il n’y a pas de parcours qui soit meilleur qu’un autre pour s’engager, tous les chemins mènent à Rome, même si le fils du tisserand mérite bien moins d’admiration que celui du bûcheron. Et même si vous êtes bourgeois, vous êtes le bienvenu, car si vous voulez mener ce combat c’est que vos pairs n’ont pas eu raison de votre bon sens. Allez-y, c’est ouvert à tous.

Les droits politiques et les libertés publiques donnent à tout citoyen les moyens de faire valoir ses opinions politiques et d’exprimer des revendications, pour peser plus ou moins directement sur les orientations politiques de son pays. Chaque citoyen est potentiellement un militant, qui peut agir pour que ses conceptions triomphent, et qui peut se mobiliser contre des projets de réforme indignes ou mal ficelés, qui ne méritent pas de voir le jour. S’engager c’est représenter une influence, qui peut-être minime certes d’un certain point de vue, mais qui n’est pas à négliger quand elle se combine avec les milliers d’autres bouts d’influence. L’union fait la force, c’est bien connu. Devenez grain de sable, celui qui s’immisce dans les coups foireux des pourris qui profitent des plus faibles et des naïfs. Devenez fouille-merde, en fourrant votre nez là où on ne veut pas que vous alliez. Devenir grain de sable et fouille-merde, ça vaut mieux que de passer son temps à zapper devant sa télé et à se gaver de saloperies agro-alimentaires. Mais ne le soyez pas avec un état d’esprit pessimiste, négatif et destructeur. Soyez au contraire optimiste, positif et constructif. Soyez conscient que vous êtes citoyen du monde, que vous devez vous battre pour une conception planétaire du droit de chaque être humain, que vous devez servir la justice.

Devenez une composante non négligeable d’une centrale d’énergie qui constitue une vraie force d’opposition et de propositions. Pierre Theillard de Chardin avait admirablement décrit ce type de centrale d’énergie : « Rien dans l’univers ne saurait résister à l’ardeur convergente d’un nombre suffisamment grand d’intelligences groupées et organisées ». C’est la plus belle phrase que l’auteur de cet article connaisse. Elle mérite qu’on l’analyse en détail car la lire en croyant l’avoir comprise n’est pas suffisant. Il faut de l’ardeur, il faut qu’elle soit convergente, il faut qu’il y ait suffisamment de gens avec vous qui poursuivent le même but, il faut être groupés et organisés. Seuls dans votre coin, vous n’êtes rien. Lire un article sur Oulala.net et avoir sa propre opinion n’est pas suffisant. Il faut agir. Voter, défiler, participer à des réunions de quartier, prendre part à des associations, signer des pétitions, c’est ça s’engager. S’engager c’est aussi digérer l’actualité en passant des heures à s’informer, pour écrire des articles sur des sites comme celui-ci, et servir de catalyseur pour des lecteurs qui seront peut-être plus sur le terrain.

S’engager demande de la constance, et ne se fait pas sur un coup de tête. Ça prend du temps. Ça demande qu’on veuille servir un idéal, des valeurs humanistes et un sens de la vraie justice. Face à l’apathie générale, engagez-vous, pour le bien commun. Si vous croyez que cette planète mérite plus que le sort qu’on lui réserve et que les civilisations qui l’habitent devraient survivre en dépit des dangers considérables qui les guettent, engagez-vous. Si le sort que le grand capital réserve à des milliards d’êtres humains vous révolte et vous écœure, engagez-vous. Faites-le pour vous mais aussi, surtout, pour vos enfants et les enfants de vos enfants. On n’a jamais ce qu’on mérite, on a ce qu’on négocie, par son engagement.
Engagez-vous !

Algarath.


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes