{id_article}
 

Kofi Annan

Depuis l’avènement de Bush Junior, l’ONU fait quotidiennement l’objet d’attaque en règle par la presse américaine conservatrice. Aujourd’hui, c’est son Secrétaire Général, Kofi ANNAN, qui se trouve dans la ligne de mire. Un surprenant "scandale" le frappe de plein fouet.

En 1996, un programme "pétrole contre nourriture" avait été mis au point par l’ONU afin de soulager la population irakienne victime de l’embargo.

L’argent de la vente du pétrole était déposé sur un compte séquestre de l’ONU ; en contre-partie les autorités irakiennes n’étaient autorisées à acheter que des biens humanitaires. Les ventes du pétrole irakien ont générés 65 milliards de dollars. La majorité de cette somme a servi a acheter de la farine, du sucre et de l’huile.

En 2000, l’homme fort de Bagdad a imposé une surtaxe de 50 cents le baril à ses acheteurs en vendant le pétrole légèrement en dessous des cours officiels. La différence se retrouvait donc directement dans les caisses de Saddam Hussein. La contrebande de pétrole allait bon train notamment à travers la Turquie et la Jordanie. Tout le monde le savait.

A l’époque, les Etats-Unis et leur très fidèle alliée la Grande-Bretagne avaient imposés un système de fixation des prix "a posteriori". Les exportateurs étaient donc forcés à acheter en aveugle, les prix n’étant fixés à l’ONU qu’à la fin du mois.

Les Etats-Unis dans le seul but de ne pas se créer des problèmes avec les autres pays exportateurs de pétrole ont donc fermés les yeux sur la contrebande.

Aujourd’hui, la droite conservatrice accuse le fils de Kofi ANNAN, Kojo, de corruption dans le cadre de ce fameux programme pétrole contre nourriture.

En effet, une Société Suisse, la COTECNA, bénéficiaire d’un contrat onusien dans le cadre de ce programme a, en échange de la promesse par Kojo ANNAN de ne pas travailler pour la concurrence, alloué à ce dernier - et ce jusqu’à février 2004 - une somme mensuelle de 2000 euros.

D’autres Sociétés impliquées dans ce marché un peu particulier ont pratiqués les mêmes largesses en faveur d’hommes politiques. Le nom de Charles Pasqua est même cité.

Kofi ANNAN s’est dit "déçu" par son fils qui, semble-t-il,ne lui a pas dit toute la vérité.

En dénonçant les pratiques douteuses de Kojo ANNAN, les faucons avec à leur tête le Sénateur républicain Norm COLEMAN prennent en otage le Secrétaire Général de l’ONU qui, lui, n’a rien à se reprocher et ce afin de mieux cacher leurs propres responsabilités dans les quelques 15 milliards de dollars accumulés par Saddam HUSSEIN à la faveur de la contrebande et dont le procès débutera d’ici peu.

Kofi ANNAN est l’homme qui dérange les néo-conservateurs. Et pour cause. Peu avant la dernière présidentielle n’a-t-il pas déclaré à nouveau illégale la guerre en Irak ?
Plus récemment, il a critiqué l’assaut sanglant de Falludja. Il défend bec et ongles l’ONU, même s’il admet que cette Institution doit faire l’objet d’une rénovation... mais pas dans le sens souhaité par les Etats-Unis.

Respectueux des Droits de l’Homme, ce brillant universitaire est devenu gênant. La Maison-Blanche n’est donc pas mécontente des ennuis d’un Secrétaire Général moins conciliant que prévu.

Pas moins de cinq enquêtes, parait-il indépendantes,sont actuellement en cours. Un rapport préliminaire doit être déposé en janvier prochain.

Un climat détestable règne à l’ONU depuis que Norm COLEMAN et quelques journalistes de la droite dure poussent le Secrétaire Général à la démission. Pendant ce temps, la Maison-Blanche se tait....

Fort du soutien international et de sa propre administration, Kofi ANNAN n’a pas l’intention de démissionner. Il poursuivra son mandat jusqu’en 2006. Dans un entretien accordé au Financial Times, il a déclaré : « je crois que par comparaison la démission est facile. Il est bien plus difficile de rester et de faire le boulot pour lequel on a été élu ».
Kofi ANNAN a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2001.


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • > Kofi Annan 9 décembre 2004 02:04, par Algarath

    Bienvenue à Ahnad dans le cercle des rédacteurs. Après avoir lu tous vos commentaires pleins de bon sens et d’humanité vous voilà, vous aussi, à rédiger de très beaux articles. Bravo.
    Vous avez raison. Il ne faut pas jeter l’enfant avec l’eau du bain. Ce n’est pas parce que Kofi Annan a un fils qui a fait des conneries que son père devrait démissionner. À ce train là George Bush père aura déjà dû se suicider avec son abruti de fils. Cordialement et encore bravo. Algarath

  • > Kofi Annan 9 décembre 2004 16:26, par Ahnad

    Merci Cher Algarath pour vos mots de bienvenue.
    J’ai bien ri lorsque vous parlez de Bush père !!!!
    Cordialement.

    Ahnad.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes