{id_article}
 

Russie - USA

Les évènements d’Ukraine serviront-ils de détonateur à un nouvel affrontement entre l’Est et l’Ouest ?
Après s’être invitée en Géorgie, ce qui provoqua la chute du pro-russe Chevardnadze,l’administration américaine commence à agacer l’homme fort du Kremlin.

La politique rampante des Etats-Unis aux portes de la Fédération de Russie risque fort, à court terme, de faire sortir Vladimir POUTINE de ses gongs.

Les récentes déclarations de Vladimir POUTINE ne peuvent nous laisser indifférents.

Lors de sa visite en Inde, il n’a pas hésité à déclarer - en parlant sans la citer de l’administration Bush - « d’une dictature enrobée d’une belle phraséologie pseudo-démocratique ». Le ton est lancé.

Dans ce même discours, il évoque à nouveau l’illégitimité de la guerre en Irak et, continuant sur cette belle lancée, de déclarer que le terrorisme ne peut pas et ne doit pas être utilisé comme instrument de quelconques « jeux géopolitiques ». Autant dire qu’il traite les Etats-Unis de menteurs.

Toujours dans le registre de l’Irak, il déplore la poursuite des combats et ne voit pas comment des élections honnêtes et démocratiques pourraient être tenues dans le contexte actuel. Il prône le dialogue entre Irakiens et soutient l’ONU sur la normalisation de la situation. Il a tout compris sur les intentions de la création d’un gouvernement fantoche Irakien et n’a pas peur de le clamer.

Au-delà des divergences politiques et idéologiques, deux personnalités s’affrontent.
G.W. BUSH fut l’étudiant médiocre fils à papa que nous connaissons. Vladimir POUTINE a effectué de brillantes études de droit avec un mémoire très remarqué sur la politique des Etats-Unis en Afrique.
La carrière professionnelle et politique de BUSH n’a pas laissé de souvenirs impérissables avant son entrée à la Maison-Blanche ; la carrière politique de Vladimir POUTINE a commencé dès 1975 avec son entrée à l’ex-KGB dès ses études terminées.
Si BUSH doit son ascension aux pétroliers texans, POUTINE la doit à un travail acharné.

L’économie américaine est au bord du gouffre. L’économie russe se rétablit peu à peu ; Poutine n’hésitant pas à réfréner l’influence des grands groupes russes et... de leurs dirigeants. Juste le contraire de BUSH !!!

L’accord de coopération Russie-Inde-Chine tombe à point ; il permettra de servir de contre-poids aux visées planétaires des Etats-Unis.

Un "détail" mérite aussi l’attention. L’armée russe - risée de son homologue américaine - vient de se doter d’armes de haute précision pouvant frapper en n’importe quel point de la planète. Dès 2005, les nouveaux missiles sol-air S400 Trioumf seront opérationnels.

Rebelle à l’hégémonie des Etats-Unis, Vladimir POUTINE est l’homme qui donnera bien du fil à retordre à un G.W. BUSH un peu trop sûr de lui.


 
 
 
Forum lié à cet article

4 commentaires
  • > Russie - USA 9 décembre 2004 22:26, par Nicolas STAMB [Nico#2]

    C’est VLADIMIR POUTINE !! et non pas WLADIMIR...

    Sinon, je suis assez d’accord.

    La Russie semble frémir...va-t-elle se réveiller ?

    Il s’agit de la 2ème armée du monde malgré tout, mais l’économie n’est pas bien brillante dans ce pays, même si ça semble plutôt aller tt doucement dans le bon sens.

    Les USA sont tellement omniprésents dans l’économie mondiale, que je ne m’inquiète pas pour eux... s’ils tombent un jour, ils ne tombreront pas tout seuls ! Leurs débiteurs tomberont aussi, ainsi que l’Europe, car Poutine n’a pas plus de sympathie pour l’Europe, que pour les USA, en dépit de relations polies-voire cordiales- tant avec George W.Bush, qu’avec les dirigeants européens (Chirac notamment)

  • > Russie - USA 10 décembre 2004 00:37, par Algarath

    État—Unis ou Russie, c’est du pareil au même. Des impérialistes. La Russie a été le colonisateur qu’on connait, depuis la révolution de 1918. Des pays (républiques) annexées de force, d’autres pays derrière le rideau de fer forcés et asservis. Poutine est un homme du KGB, peu fréquentable. Que Bush et Poutine s’affrontent c’est inévitable car eux-mêmes et leurs pays sont bourrés de testostérone.
    Il se trouve que je connais parfaitement ces deux pays : j’habite en amérique du nord depuis 10 ans, et j’ai longtemps habité la Russie. Ces deux pays sont aussi dangereux l’un que l’autre. Ça fait toujours plaisir qu’un puissant critique Bush mais, croyez-moi, Poutine est pire. Voyez en Tchétchénie. Cordialement. Algarath

  • > Russie - USA 10 décembre 2004 03:00, par Algarath

    Poutine a un prénom prédestiné. Vladimir est composé de deux mots : Vladit qui veut dire dominer ou diriger, et mir qui a deux sens opposés en russe : le monde ou la paix. Vladimir, au choix, veut dire diriger le monde ou la paix.
    Nicholas, peut importe que Vladimir s’écrive avec un W ou un V. L’autre jour j’étais en Belgique, à Waterloo. J’ai demandé à un quidam s’il fallait dire Vaterloo ou "Ouaterloo". Il m’a dit : je pense que c’est Ouaterloo mais je ne suis pas bien sûr, Je ne suis pas du coin, je suis ici en Ouacances.
    Algarath

  • > Russie - USA 18 décembre 2004 22:30, par pam

    Ukraine, Code d’ivoire, Serbie... Les champs d’affrontement des principales puissances économiques se multiplient...
    La france est bousculée en afrique par les USA, l’angleterre tente de retrouver son histoire passée au moye-orient dans le sillage américain, et retrouve sa veille opposition avec le capitalisme industriel allemand (et le projet d’axe Berlin Bagdad de Ferdinand II en 1900 !).
    Les US s’installe à la périphérie de la russie...
    la chine s’éveille et entre dans le grand jeu...

    Mais pourquoi faudrait-il choisir son impérialiste préféré... ?

    la parenthèse ouverte par la première révolution socialiste et ses suites s’est refermée. Le capitalisme retourne a sa logique sans freins... qui pousse toujours plus à l’affrontement pour le (re)partage du monde...
    Comme en 14, le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée l’orage..

    Qu’il soit français, russe ou américain ne change rien...Ce n’est que la solidarité internationaliste et la lutte pour le socialisme qui peut ouvrir une perspective de paix...

    pam

    Voir en ligne : Collectif Utopies

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes