{id_article}
 
Indymedia Italie Attaqué !

Berlusconi déteste les medias indépendants et il le prouve !

Communiqué de presse officiel - le 20 février 2002, 12h29
(Taduction : Ludovic Prieur - samizdat.net
)
.
Voir l’original sur le site.

Ce matin, vers 7h00, les forces de l’ordre se sont présentées au centre social « Gabrio » de Turin, dans les logements occupés « Cecco Rivolta » de Florence, au centre social « Tpo » de Bologne et au siège des Cobas de Tarante. De nombreux fourgons de police (blindés, camionnettes et automobiles) et des centaines d’agents en tenue anti-émeutes ont procédé à des perquisitions sur l’ordre de la magistrature de Gênes.

Les magistrats Andrea Canciani et anna Canepa ont ordonné la recherche et la séquestration de matériels audio et vidéo relatifs aux faits des mobilisations de Gênes contre le G8 tout en soulignant fortement le lien de ces opérations avec les épisodes survenus lors de l’irruption des forces de l’ordre dans le Media Center et à l’école Diaz.

Le décret de perquisition explique que les matériels précédemment cités auraient été recueillis au travers du site de Indymedia Italia et qu’ils se trouveraient dans les centres sociaux Gabrio et Tpo, les logements occupés « Cecco Rivolta », au siège des Cobas mais aussi dans d’autres lieux (cette forme aléatoire leur consentant d’effectuer des perquisitions comme bon leur semble).

Les perquisitions sont encore en cours. Les forces de l’ordre sont en train de séquestrer des ordinateurs, des archives, du matériel en tout genre, tout ceci servant au travail quotidien, culturel et politique, de centaines d’activistes italiens.

Le mandat de perquisition indique ces lieux comme des « sièges de Indymedia ».

Indymedia Italie précise que Indymedia n’a pas de siège mais agit au travers de milliers de personnes qui publient leurs propres matériels sur le site et qui oeuvrent pour produire une information libre et indépendante.

Indymedia élabore des projets et prend des décisions au travers du réseau Internet : mailing-list et chat de discussion, ouverte et de domaine public. Un travail quotidien et collectif auquel particpent des centaines de personnes qui ne se feront pas intimider.

Ce matin, il a été porté une attaque au cœur de la liberté d’information. Des lieux ont été touchés pour exercer une pression politique sur un sujet multiple et complexe comme Indymedia Italie.

Les matériels d’information séquestrés à Bologne, Florence, Tarante et Turin, comme tous les matériels d’Indymedia sont librement consultables à notre adresse Internet. Tout comme les archives de nos mailing-list, des chat et de toute notre activité.

Toutes nos discussions et décisions se font de manière transparente sur nos mailing-list auxquelles participent des centaines de personnes : peut-être est-il plus difficile de criminaliser une telle masse que d’attaquer certains espaces sur lesquels exercés une pression entièrement politique.

L’odeur et le goût de l’intimidation politique se fait de plus en plus âpre si l’on pense au fait que tout le matériel était du domaine public et donc totalement disponible pour toute personne se connectant au réseau.

Indymedia Italie, réseau de médias indépendants, dénonce la très grave attaque portée à l’information libre.

Nous prenons actes que le ministre Scajola, après les mots, passe aux actes... Et que Gênes revient à l’ordre du jour : après de fumeuses et partielles enquêtes pour prouver les violences des forces de l’ordre alors que la dynamique de l’assassinat de Carlo Giuliani reste encore à éclaircir et que les dirigeants qui étaient responsables des forces de l’ordre à cette époque sont toujours en place et dans certains cas ont même reçu des promotions.

Nous invitons tou(te)s à retrouver le cortège de Indymedia Italie lors de la manifestation prévue le 16 mars à Rome organisée pour la défense de la radio Onda Rossa et contre l’élimination de sa présence sur les ondes hertziennes.

Pour une information libre et indépendante


 
P.S.

A diffuser largement.
Le site samizdat.

 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes