{id_article}
 

8 mars, journée de la femme, quelle femme ?

Ainsi donc depuis près d’un siècle, la femme a droit à "sa" journée. Une journée "internationale" qui plus est. Une fois l’an.
Internationale, vraiment ?
De quelle femme parle-t-on ? Quelle femme veut-on honorer ?
La femmme afghane et sa prison de toile, l’Africaine excisée, la jeune Thaïlandaise, hôtesse d’accueil des bordels de Bangkok où des Européens lubriques vont se faire masser, sans crainte de tomber pour pédophilie ?
Est-ce encore cette toute jeune enfant qui doit subir l’ordure avec parfois le consentement ou la participation de ses propres parents ?
Est-ce la femme algérienne d’un village de la banlieue algéroise qui se fait égorger par des barbus fous ?
Si ce ne sont pas ces femmes là, peut-être alors faut-il se tourner du côté de la (sursitaire) première dame de France où de Mme Bettencourt, ci-devant propriétaire de l’Oréal et femme la plus riche de France.
Parce qu’elle le vaut bien ?
Arrêtons là. Il n’y a pas de journée de la femme dans un monde où la femme et l’enfant sont les victimes universelles d’un monde où l’homme est roi.
L’homme ?
Quel homme ? Le Palestinien humilié, quotidiennement, chez lui, l’Algérien d’aujourd’hui et d’hier dont les larmes et le sang se confondent, le SDF comme on dit pudiquement pour désigner la solitude et la détresse ?
Où parle-t-on plutôt de Bush, ridicule fâlot qui, quand il ne s’étouffe pas en engloutissant une pâtisserie alsacienne, arme le bras d’un Sharon, et compte, placide, les enfants morts chaque jour en Palestine ?
Où peut-être est-ce Jacques Chirac, cet homme qui aime tant la France mais aussi les pays étrangers et singulièrement les îles ?
Chirac qui, par les casseroles qu’il traîne, ferait pâlir d’envie les plus grands chefs cuisiniers de France et des îles.
L’amateur de bière et des culs de vache nous a fait le coup de la "tolérance 0", dénonçant la "permissivité de notre société". On rêve. Chiche ?
Alors quoi, cette journée de la femme ?
Elle aura une raison d’être lorsqu’une femme sera reconnue comme telle, qu’un homme sera reconnu comme un homme. Aujourd’hui, il y a deux camps : ceux qui possèdent et qui décident, et ceux qui n’ont rien et qui subissent.
Dans un camps comme dans l’autre, il y a des femmes et des hommes.
Bonne fête Paulette !

Djam


 
 
 
Forum lié à cet article

5 commentaires
  • > 8 mars, journée de la femme, quelle femme ? 15 mars 2002 16:34, par Oulegbi TalouAya

    Vrai vrai et vrai.
    Il ne faut pas masquer les problemes
    et appeler les choses comme elles sont.
    Et puis meme qui a decide de tout ca ?
    encore les grands bureaux la bas a NY(onu).
    La journee de la femme et de l’homme
    c tous les jours et non pas une fois par an pour permettre
    a ceux qui etouffent de confort d’avoir une
    meilleure visibilite !!!!
    Pas d’egalite, d’emancipation ou que sais je encore.
    Liberte et Justice, maintenant !

  • > 8 mars, journée de la femme, quelle femme ? 27 février 2003 23:50, par Côte News

    Bonjour,

    Ma femme et moi éditons depuis 6 mois un journal d’infos (16 pages), gratuit, hebdo, sur l’ile de Saint-martin (Antilles).
    Le journal "Côté News" parait le Lundi. Ce 03 mars, nous avons décidé de faire la une sur la journée de la femme. Votre article "quelle femme" nous a beaucoup plu. Serait-il possible d’en faire notre une ?
    Nous vous remercions de nous répondre rapidement, nous devons boucler le samedi soir.
    Dans l’espoir d’une réponse positive, veuillez recevoir nos salutations tropicales.

    Patrick et Isabelle Vernet

  • > 8 mars, journée de la femme, quelle femme ? 5 mars 2003 20:34, par Touria

    je suis une femme fière de ma condition, celle d’être libre... de penser, de parler.
    Mais dans toutes les sociétés : la femme ne se fait pas entendre, pourquoi parler de la femme afghane alors qu’en France, la Femme n’est pas considérée l’égale de l’homme et subit autant de tortures morales et physiques que ces femmes d’ailleurs !!
    Le fait même d’organiser une journée de la Femme démontre même que l’on attache peu d’importances aux paroles de la Femme.
    Nous serons toujours obligées de crier plus fort pour que l’on daigne nous écouter, et je me dis que l’homme ne naît pas sexiste mais le devient de par son éducation( la femme, la mère y est pour beaucoup dans cette construction de la personnalité de son fils qu’elle chérira 2 fois plus que sa fille, pourquoi ? pas de réponses ?)
    Il faut donc commencer par changer nos aprioris et se mettre d’accord pour ne pas se rabaisser devant les hommes( qui n’ont fait que profiter d’une désunion des Femmes)pour qu’ils nous perçoivent autrement !!
    Ne cherchons pas à les convaincre de cette vérité qui leur sautera aux yeux,s’ils veulent la voir(l’avoir) !!
    oh Femme d’hier, d’aujourd’hui, de demain, ce n’est pas une bataille qui commence mais seulement la révélation pour les Hommes de la vérité tout simplement !!
    vivons ensemble, pour un meilleur avenir pour nos enfants !!!
    UNE FEMME TOUT SIMPLEMENT !!

  • > 8 mars, journée de la femme, quelle femme ? 6 mars 2003 21:57, par Penelope

    Mme Roselyne Bachelot célèbre les femmes demain soir à Angers.

    Elle recevra à cette occasion des femmes qui travaillent dans le bâtiment "comme des hommes". Quelle promotion pour ces femmes, n’est-ce pas ? C’est le seul boulot qu’on est capable de leur refiler car les hommes n’en veulent même plus : trop dur et mal payé. Mais ce que n’oserons pas dire ces femmes, c’est qu’elles l’ont fait faute d’autres propositions.
    Et leur patron en tire fierté ; n’a-t-il pas reçu pour cela quelques subventions de l’Etat ?

    A suivre dans les journaux et voir leur analyse !

  • > 8 mars, journée de la femme, quelle femme ? 19 novembre 2003 21:23, par Yvonne Galiay Colmar

    Tu n’as rien compris ou tu ne veux pas comprendre mais bonne fête Djam. Grace à nos mouvements féminines nous sommes arrivées en France à une certaine égalité et même parité. Mais aussi longtemps qu’il existera dans nos banlieues des mouvements du style
    ’ni pute ni soumise’ nous serons obligées de continuer notre lutte et ainsi aider d’autres femmes à s’émanciper. Donc vive la journée de la femme. YVONNE

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes