{id_article}
 

Visage pâle, langue fourchue...

Sarkozy mène campagne tambour battant ! Il utilise toutes les techniques depuis le "spam" jusqu’à la provocation par le verbe et l’acte dans les banlieues. Mais sa manière de faire n’est pas nouvelle, elle a déjà fait ses preuves ailleurs... et a donné des résultats positifs. S’il est dit que les mêmes causes entraînent les mêmes effets... il n’est pas sûr que les terrains utilisés soient semblables !

Sarkozy, notre Ministre de l’Intérieur d’origine hongroise, ne sait plus où donner de la tête.
Les présidentielles constituent pour lui le seul enjeu valable, une véritable drogue en somme. Il en devient inévitablement « accro » et son comportement décousu est assez caractéristique d’un individu en manque aigu.

Ainsi, afin de se procurer un bulletin de vote, l’équivalent d’une dose de cocaïne, le Président de l’UMP n’hésite plus à faire n’importe quoi... même comme Faust, à vendre son âme au diable. Partant de cela, il met tout au service de la cause qu’il s’est fixé... sans vergogne !

Mais, si au départ la tactique pouvait s’avérer payante il reste à savoir si elle l’est aujourd’hui... et plus encore si elle le sera demain !

Voyons... en gros !

Tout d’abord, Sarkozy cumule les postes ce qui, en principe, est interdit. Il confisque à son avantage la direction de son parti politique dans lequel il insuffle un nouveau courant consistant à avoir un regard complaisant sur la seule démocratie du Moyen-Orient puis occupe au sein du gouvernement un Ministère lui donnant le pouvoir sur les cultes et aussi... les outils de répression.

La première position lui permettra de rafler les voix des sionistes français existant également dans les partis de gauche mais surtout d’avoir les soutiens moral et financier de leur lobby.
La deuxième l’autorisera à utiliser un miroir aux alouettes pour les Musulmans, à provoquer de manière indirecte une diabolisation des gens de banlieues constitués essentiellement par des populations arabe et noire et à utiliser la répression !

Voyons en détail le processus !

Sarkozy va jouer sa sérénade et son aubade sur trois terrains :

1- Celui des Arabes et des Musulmans

Etre Ministre de l’Intérieur c’est aussi être celui des Cultes.
Quelle manne pour Sarkozy... qui n’aurait choisi ce poste que pour servir les intérêts de la France...son pays... c’est bien connu !
S’occuper de l’Islam devient donc une priorité... électorale... parce qu’elle peut rapporter gros... même en misant peu !
Notre Hongrois d’origine en est conscient... pas les Musulmans, curieusement ! Pour lui, il faut tenter une percée dans cette future ... « racaille » !
Comment faire ?
Instituer une « autorité » religieuse... non point pour donner sa véritable place à l’Islam dans la République mais pour canaliser au mieux l’électorat musulman... est l’œuvre première. Deux millions de voix, au bas mot... ça compte énormément et ça ne peut que faire rêver ! Sarkozy se voit déjà sur le trône affirmant comme Napoléon III lors d’un voyage en Algérie, sa colonie : « je suis l’Empereur des Français et des Musulmans ! ». Pour ce faire, Sa future Majesté Nicolas Ier deviendra, pour le cirque en stances, l’ « ami » des Musulmans qui sauront lui renvoyer l’ascenseur... au moment voulu, il suffira pour cela de placer les bons pions et les bons hommes... aux bons endroits !
Il faut aussi donner l’illusion que l’on aime l’Islam. On nomme alors un préfet... musulman... dans un Etat laïc (j’en ris !), on crée la notion de « discrimination positive » afin de montrer qu’on veut que la « racaille » ait sa chance... même si on lui ferme toutes les portes après, on affiche la volonté, et seulement elle, de planter quelques petites mosquées ça et là... et le tour est joué ! Si on ajoute à cela une bonne dose de presse sous la botte agissant sous la pression de lobbys... l’alchimie sera constituée !
Sarkozy sait pertinemment que les Arabes et les Musulmans agissent le plus souvent sous les coups du sentiment et de la reconnaissance. C’est ce qu’il attend d’eux en faisant miroiter « tout ce qu’il a fait pour ces gens » !


2- Celui des Sionistes

Pour vous convaincre, remarquez seulement, cher lecteur, les points communs existant entre Sarkozy et Finkelkrauft, entre Sarkozy et Sharon et le rapprochement de Sarkozy avec la police israélienne dont les chefs ont participé à des assassinats ciblés, considérés donc comme crimes de guerre si l’on se réfère au Statut de Rome !
Dire que notre Ministre est l’ami très complaisant des gouvernants israéliens est un euphémisme. On sait qu’il est allé rendre compte à l’American Jewish Comitee (AJC) une organisation ultra pro-israélienne et ultrasioniste, qui voulait boycotter la France douze mois plus tôt, selon l’Observatoire du Communautarisme et qu’il y aurait lancé « aucune démocratie ne peut accepter la moindre entorse à la sécurité d’Israël ». En termes clairs, un Ministre français a fait allégeance à un groupe de pression... ce qui dénote une implication directe dans l’idéologie sioniste confirmée par l’appel d’une association terroriste agissant impunément sur notre territoire : « La Ligue de Defense Juive amène tout son soutien au Ministre de l’Intérieur ainsi qu’aux forces de police et de gendarmerie pour le rétablissement de l’ordre dans les banlieux françaises. » (j’ai cité le texte avec les fautes d’orthographe et de style). Cette implication de Sarkozy, ne serait-ce que par le verbe, dans une idéologie violente et raciste l’amène, pour le compte des sus-dits, à la volonté de diaboliser les Arabes et les Musulmans... qu’il aurait, pense-t-on, soutenu au préalable.

Dans cette histoire, il est surtout important de ne pas nier le principe premier qui consiste à servir d’autres intérêts... en catimini !
Sarkozy va utiliser des leviers pour cela !

Que va-t-il faire ?
Plusieurs coups :
- Crier à l’antisémitisme et trouver des cas là où il n’en existe pas. Le Ministre de l’Intérieur a été à la pointe de cette pratique qu’il a appuyée manifestement en rendant visite aux pseudo victimes et en délaissant les vraies parce qu’elles étaient arabes, noires, musulmanes ou chrétiennes,
- Manipuler les statistiques concernant ce délit,
- S’inspirer de Sharon,
- Occulter les problèmes causés par la Ligue de Défense juive et le Betar Taggar,
- Appeler à la rescousse des responsables de la police israélienne,


3- Concernant les Franco-français

Il était nécessaire pour Sarkozy de mettre en œuvre une politique de la peur par la création notamment d’un sentiment d’insécurité chez les Français !
Il fallait alors :
- crier au loup,
- donner l’impression que le terrorisme était là, à nos portes, prêt à frapper,
- créer des coups de filet surprise dans des milieux « présumés » islamistes... couverts par la presse (j’en ris !).

Dans cette ambiance, en y mettant la pression par le truchement de media qui s’évertuent à faire l’amalgame entre terroristes, Arabes et Musulmans, le Gaulois se sent véritablement piégé et menacé par la « racaille arabo-musulmane ».


Le plan à la Sharon

La menace arabo-musulmane ayant été injectée dans le subconscient du Franco-français, les banlieues étant un réservoir d’Arabo-musulmans il n’était pas difficile de faire de ces endroits des nids de terroristes.
Et c’est là que se trouve le détonateur.
Sarkosharon va l’allumer à l’instar de son maître spirituel, et descendre dans les banlieues afin de faire de la provocation... acte similaire à celui du général Sharon sur l’Esplanade des Mosquées.
Les cités vont s’embraser.
Sarkozy aura réussi à transposer en images inconscientes le conflit du Moyen-Orient en assimilant les Français aux Israéliens et les Arabomusulmans aux Palestiniens.

Créant la demande de sécurité il était facile pour lui de proposer l’offre répressive et de se propulser en Sauveur !
La technique est semblable en tous points à celle de Sharon qui, immédiatement après gagnait les élections.

Diaboliser les banlieues, transplanter le conflit israélo-palestinien en France, assimiler le Français à l’Israélien, victime, et l’Arabe au Palestinien, terroriste permettaient de remplir le contrat avec le lobby sioniste et compter sur son aide totale et intégrale.

Sarkozy fera coup double par cette pratique : il légitimera son action en intervenant contre la racaille et justifiera la politique criminelle des gouvernants israéliens

Mais aussi, compte tenu de la collusion entre les Sionistes et les racistes, cette action interven-sioniste lui permettra également de rafler l’électorat anti-arabe en ayant un pied dans le camp de droite et l’autre dans celui de l’extrême droite.

Saint Nicolas n’était-il pas le père fouettard ?

Mais le « coup de la banlieue » a porté préjudice à notre mégalomane. Il s’est mis à dos Noirs, Arabes et Musulmans plus encore ces derniers lorsqu’il affirmait que l’Islam était à l’origine des émeutes des cités. Et même si sur Aljazira, notre hypermenteur national affirme que l’Islam n’a rien à voir avec la crise des banlieues, il lui sera difficile de reconquérir cet électorat.

En faisant pareille déclaration Sarkozy a encore montré un pan de sa personnalité.
En plus de son ingratitude et de sa déloyauté envers ses mentors et notamment Chirac, en plus de ses mensonges, en plus de sa mégalomanie, de ses tics et da fanfaronnade, du haut de sa petitesse Sarkozy montre parfaitement qu’il est l’homme du double langage.

Faire de cet individu notre Président équivaudrait à se mettre une balle dans la tête ou... l’inverse... ce qui prouverait que nous serions alors prêts pour l’asile d’aliénés.


 
P.S.

Illustration : Chimulus

 
 
Forum lié à cet article

4 commentaires
  • > Visage pâle, langue fourchue... 31 décembre 2005 09:28, par rachida

    Chapeau pour cette brillante analyse !!!

  • > Visage pâle, langue fourchue... 31 décembre 2005 19:07, par close-up

    Quelle lourdeur indigeste dans ce galimatias filandreux...pour nous dire quoi ?
    Sarko est un poison ? On le sait déja...
    Makhlouq,n’avez-vous pas d’autre capacité d’expression que la dénonciation dans vos écrits ? Proposez donc des actions légales et cytoyennes à entreprendre plutot que de vous complaire dans cette posture victimaire qui vous est chère mais nous parait inconfortable...
    A vous lire sur maints forums,on peut y décrypter,au travers de votre amertume et de vos carences synthaxiques,une méconnaisance certaine de la société française et de ses fonctionnements.En particulier,votre ignorance du vécu des différentes communautés qui constituent cette nation française,auxquelles vous semblez parfois vouer un certain mépris(surtout à l’encontre des franco-maghrèbins).Je pense que vous devez ètre un primo-arrivant déçu de ce que la France,que vous imaginiez,ne vous a pas gratifié de ce que vous en attendiez.Je suis issu de la 4è génération d’origine algérienne et vous ètes en décalage total avec notre vécu et nos luttes en France.Nous avons transcendé cette haine improductive qui suinte dans votre verbiage inconstructif et qui ne peut qu’encourager la confrontation souhaitée par le petit ministre honni.Vous devez connaitre cet adage :"il vaut mieux tourner sa langue 7 fois dans sa bouche plutot que de dire des c......".
    Peace in the world...

  • > Visage pâle, langue fourchue... 1er janvier 2006 13:03, par arabe

    moi je vais dire que je peux vous felicitez pour cette belle intervention du a la naivete de ce petit gallo-hongrois croyant pouvoir atteindre le somment de l etat aussi facilement....mais quel dommage....
    mais avec l inscription des jeunes arabes et noirs des banlieus sur la liste electorales il a que se faire peter une balle dans la tete .

  • Bravo 4 janvier 2006 08:35

    Jolie virulence,
    qui s’impose par ces temps de désespoir ...

    Mais il faut encore aiguiser les arguments, adoucir les coups pour qu’ils soient mieux portés, jeter le mauvais et garder le bon.

    Le coup d’état d’urgence a choqué les français, tout va se calmer jusqu’en 2007, on aura alors pour tout gouvernement des faucons insasiables.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes