{id_article}
 

Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar

Il y a un an, jour pour jour, tout le monde s’en était retourné à ses affaires, oubliant les suites du Dakar 2005 mais conscient d’avoir fait le minimum syndical en lançant des appels pathétiques ou en écrivant des communiqués vengeurs dont ASO n’avait rien à faire.

Il y a un an, jour pour jour, tout le monde s’en était retourné à ses affaires, oubliant les suites du Dakar 2005 mais conscient d’avoir fait le minimum syndical en lançant des appels pathétiques ou en écrivant des communiqués vengeurs dont ASO n’avait rien à faire.

Comme nous étions chaque année plusieurs à faire entendre en France notre colère, Europe Ecologie Paca a cru en novembre dernier qu’une union sacrée pouvait prendre forme pour une fois autour d’une action commune d’envergure.
Malgré plusieurs invitations réitérées de Europe Ecologie Paca et bien que les objectifs aient été reconnus comme convergents, les initiatives ne se sont pas conjuguées.
Des pétitions dispersées ont fleuri quitte à s’affaiblir mutuellement.

Pour sa part, l’appel d’Europe Ecologie Paca, association marseillaise, a donné naissance au Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar, fédération d’associations françaises et africaines qui demande la suppression du Dakar et réparation pour les victimes anonymes de ce rallye.

Toute personne dotée de conscience n’a pu que se sentir indignée après le Dakar 2006 et la pétition lancée le 20 décembre 2005 sur geopetition.
a reçu à ce jour plus de 1700 signatures, en même temps que l’adhésion et le soutien de diverses personnalités.
Les intentions et le but recherché étant communs, qu’est-ce qui a bien pu empêcher une action synergique de tous les Anti-Dakar ?

Réussir à supprimer le rallye Dakar serait une véritable action humanitaire même en feignant d’oublier qu’en règle générale, l’humanitaire actuel constitue souvent un écran idéal pour cacher des intentions moins louables. On le voit tous les jours, les militaires s’en servent pour couvrir leurs pulsions belliqueuses, les médias se l’approprient pour faire de l’audience et les individus l’utilisent pour se fabriquer une armure de moralité. C’est connu, personne ne se soucie vraiment de la charité dite chrétienne ni de l’amour de son prochain. Chacun s’évertue pourtant à le faire croire, tout en restant enfermé sans le dire dans la prison réconfortante de sa bonne conscience.
Alors où le bât blesse-t-il ?

Que l’initiative soit venue de Marseille et non de Paris ? _ Un peu léger...
Que le Collectif soit piloté par des associations plus légitimement concernées et non par des figures bien de chez nous ?

Refus de mettre ses compétences au service de celui qu’inconsciemment, on considère encore et toujours comme un inférieur ou volonté de perpétuer la cruelle idée reçue selon laquelle une action symbolique et réussie ne peut être l’œuvre que d’occidentaux blancs ?

Le Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar a souhaité rester maître de cette lutte qui est la sienne.
Il faut l’admettre, le respecter et l’accepter, sauf à perdurer dans l’attitude paternaliste de certaines pratiques associatives qui peinent à voir en quelqu’un du Sud un égal capable d’autonomie.

Europe Ecologie Paca a rassemblé les associations de bonne volonté pour soutenir l’action des associations africaines sans voix qui crient depuis longtemps sans être entendues.
Gilles Benest, Président de France Nature Environnement soutient de respecter et de rendre leur dignité à ceux qu’on désire aider en les associant pleinement à l’action.
France Gamerre, Présidente de Génération Ecologie a salué le fait que l’action concertée soit menée avec ces associations africaines sans être imposée ni subie.

Et le combat continue, le Collectif restant ouvert à tous ceux qui voudront s’associer à son action.
- http://claire.aymes.free.fr
- http://www.fne.asso.fr/
- http://www.generation-ecologie.com/


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes