{id_article}
 
L’arrogance du Fric et le mépris des Hommes

Les fins de règne sont vraiment difficiles... et pathétiques !

Journées historiques en cette mi-avril qui aura vu un coup d’Etat avorté au Venezuela, la plus grande grève de tous les temps en Italie et le limogeage du fondateur historique de Canal +.

Habiter un bidonville ne rend pas complètement idiot

La semaine s’était terminée sur une note on ne peut plus optimiste en Amérique latine où le peuple de la rue avait réinstallé dans ses fonctions présidentielles Hugo Chavez élu par deux fois démocratiquement et chassé momentanément de ses fonctions par le patron des patrons vénézuéliens.
Le capital avait pris une grande claque dans la gueule, comme on aimerait lui en mettre plus souvent. Le capital et aussi les médias qui ont joué, on ne le rappellera jamais assez un rôle essentiel, avec la CIA et les autres barbouzes étasuniens, pour déstabiliser Chavez. CNN n’as pas été en reste, fidèle à son image, pour mener campagne aux cotés du « Sellière » vénézuélien.
Carmona, le patron des patrons de ce pays, quatrième producteur mondial de brut, et principal fournisseur des Etats-Unis, n’a eu le temps et l’envie de prendre qu’une seule décision, symbolique il est vrai et qui sonne comme un aveu : baisser le prix du pétrole à l’exportation. Monsieur Carmona connaît la politesse et sait renvoyer l’ascenseur. Avant que le boomerang ne lui revienne en pleine poire et après avoir été reconnu implicitement par les Etats Unis et avoir reçu le soutien de Mgr Ignacio Cardenal, l’archevêque de Caracas, Carmona, Pedro de son prénom, a eu cette pensée forte pour ses amis patrons et états-uniens. Pour le peuple de la rue et des bidons-villes, rien, à part quelques balles perdues et des arestations arbitraires.
C’est dans de tels moments que l’on peut admirer l’incommensurable compassion sociale du grand patronat, et de l’Eglise, à la solde de qui vous savez.

Carmona et ses amis, terroristes ? Mais non, vous rêvez ! Le terrorisme c’est quand de pauvres types privés de tout se font sauter la gueule dans un ultime cri de détresse. Participer à affamer 80 % de la planète, c’est de l’héroïsme monsieur ! Il ne faut pas confondre.

Il faut se méfier de la botte sur laquelle on est assis

L’Italie qui donne enfin de la botte a son patron des patrons devenu Chef d’Etat. L’Italie, toute en rouge et Berlusconi vert de colère qui éructe qu’il ne cèdera pas à la pression de la rue. L’Italie, qui enfin se réveille après un trop long cauchemar...
Le Duce qui a pris la fâcheuse habitude de croire que tout peut s’acheter, dans une Italie pas mal corrompue il est vrai, a du mal à se faire à la dure réalité de la rue.
Il est curieux de remarquer que depuis un certain temps les gouvernants et le patronat oublient que c’est la classe ouvrière qui a fait leur fortune et qu’elle peut, aussi, la défaire.
Il devient pourtant évident que la société ne sera pas changée par les urnes. Elle le sera par la rue et la rue seule ou elle ne le sera pas. Et le temps viendra où la rue sera plus forte que le fric et les canons. Il suffit d’attendre.

Terroriste Berluconi qui fait passer en force des lois scélérates ? Mais non ma brave dame, cet homme, qui se fout de la culture et de la misère du peuple ne veut que le bien et la grandeur de l’Italie.

Vivendi : les ordures ménagères ou la télé poubelle, il va falloir choisir !

Dans le même temps l’inénarrable Messier, patron de Vivendi qui a quelques difficultés
avec la bourse se prend d’un excès de colère pour Canal+ et « vire », le mot me semble
correct, Pierre Lescure, incapable à ses yeux de rendre encore plus juteuse l’entreprise
qu’il a créée et portée depuis le début. Il oublie, là encore, que Canal (historique) doit beaucoup à
ses salariés et que si l’entreprise est prospère et les actionnaires pleins aux as, ils
y sont pour quelque chose, quand même.
Qu’à cela ne tienne, J2M doit sauver les meubles et son plan de carrière ne lui laisse
pas d’autre alternative. Les salariés, il n’en a rien à cirer et de toute façon il va
les mettre au pas en nommant à la tête de Canal une autre fine fleur de l’asservissement
au capital en la personne de Xavier Couture, jusqu’ici directeur de l’antenne, des sports
et des opérations spéciales sur TF1, (je ne sais pas ce que sont les opérations spéciales !).
L’avenir de la chaîne cryptée est désormais dans de bonnes mains : peu importe le contenu pourvu
que ça rapporte ! Le mépris de Messier pour les hommes qui ont fait cette chaîne (avec ses
qualités et se défauts) n’a d’égal que sa suffisance de premier de la classe mégalo, propre sur lui,
parti à la conquête de l’Amérique.
Les salariés de Canal ont promis de s’en souvenir et on
attend la suite… Je rève d’une télé occupée par ses salariés qui s’approprieraient l’antenne.

Terroriste Messier ? Vous rigolez braves gens, cet homme qui est à la tête de la plus grosse
machine à décerveler l’humanité est un brave père de famille qui n’a en tête que l’éducation de masse de milliards de petits êtres humains.

Une seule logique

Trois histoires courtes qui illustrent à merveille l’état de décomposition de la société mondialiste ultra libérale.
Les fins de règne sont vraiment difficiles... et pathétiques !

Gilles Lestrade


 
P.S.
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes