{id_article}
 

Danger richesse ou le retour du Moyen-Age.

Tout le monde, ou presque, sait que notre belle humanité court de grands dangers. Par sa propre faute. Si personne ne fait rien c’est la cata avant la fin du siècle. Heureusement que nous avons des gens, les ploutocrates, les Maîtres du Monde, qui veulent nous sauver...enfin nous sauver à leur façon.

LES DONNEES
Notre belle planète bleue, et ses habitants, spécialement l’espèce humaine, mais aussi le végétal et l’animal, est menacée par 3 grands dangers. Ces dangers sont, bien évidemment le fait de l’homme "Avare bourreau de la création qui ne vit qu’au dépend de ceux qu’il assassine" (Th. Gautier dans Le Pin des Landes). Ce sont :

- l’explosion démographique,
- l’injustice sociale
- et la destruction du milieu ambiant.

Notons que chacun d’eux peut parfaitement détruite complètement la vie de l’humanité, les 3 ensemble, n’en parlons pas ! De plus chacun est lié par une relation de cause à effet à l’autre. Mais avant de les examiner, regardons un peu notre humanité. Comment est-elle organisée ?

DU PLUS RICHE AU PLUS PAUVRE
On pourrait la classer en 5 catégories. Commençons par les puissants.

LES PREDATEURS sont, comme son nom l’indique ceux des hommes qui dévorent les autres et qui sont situés à la fin de la chaîne alimentaire. Dans le passé, les Prédateurs étaient rois, empereurs, dictateurs, émirs, seigneurs féodaux, enfin tous ces mecs qui tuaient, torturaient, violaient à volonté, sans en rendre compte à personne. Dans la société moderne des hommes, les Prédateurs ou les nouveaux Maîtres du Monde, sont ceux de l’argent. Les oligarques, les magnats de tout ordre, les ploutocrates, les seigneurs du pétrole, ceux de l’industrie, ceux du commerce et surtout ceux de la finance, ils sont les "grands" de ce monde globalisé. Dans les démocraties occidentales, ils commandent par l’intermédiaire des hommes politiques, les premiers ministres, les chefs d’Etat. Exemple le magnifique Dobelyou.

Il n’y a pas que les USA. C’est pareil partout, en France, en Allemagne, en Angleterre, dans toute l’Europe et dans tous les pays où l’on vote. Les oligarques donnent des ordres à nos dirigeants. Pas un n’en réchappe mais c’est pas toujours aussi voyant que chez le grand frère américain ! Inutile de vous parler des autres pays, ceux où on ne parle pas de démocratie, là les Prédateurs ne se donnent même pas la peine de fabriquer leurs boys, ils sont tout faits...et permanents.

Mais, ces Prédateurs, ils sont combien ? En fait pas beaucoup. Ces gros patrons, super puissants, cachés dans leurs bureaux huppés des immeubles d’affaires huppés, seulement visibles sur leurs yatchs et leurs îles privées dans les mers chaudes ou dans les réunions du club Bilderberg, de l’OMC, du FMI, du CFR (Council of Foreign Relations), de la Commission Trilatérale, à Davos, etc, sont à peine 2 à 300 dans le monde. Il faut de plus compter les requins soit les grands PDG des multinationales, les directeurs des organismes internationaux comme ceux déjà cités le FMI et l’OMC mais aussi la CE, la Banque Mondiale, etc et ceux des banques et des financières. Ceux-là sont peut-être pires que les super riches. Vous trouverez les noms de tout ce beau monde dans le livre de Daniel Estulin cité à la fin. Au total ils sont 4 ou 500. Il faut y ajouter leurs familles, héritiers, parasites, profiteurs, courtisans, cette magnifique élite vorace et cruelle, 10.000 en tout. Rien.

LES VENDUS. Les Prédateurs ont besoin d’être protégés et servis. Il faut des soldats et des valets, et en grand nombre. Les hommes politiques, ceux de droite et ceux de la gauche bidon, les hauts fonctionnaires, les forces publiques, haut commandement de l’armée et de la police, à la solde de cette classe politique, le clergé haut gradé, toute la bourgeoisie "éclairée", toute la gentry servent les Prédateurs. Ils les admirent, ils admirent leur "réussite", leur poids, surtout en dollars, ils envient leur richesse et leur puissance, ils les courtisent. Associés à des armées de mercenaires et de polices privées, ils les protègent contre toute attaque, surtout en ces temps de terrorisme. En un mot et une estimation au pifomètre : tout ce monde qui sert et assure la sécurité des Prédateurs représente 10% de la population mondiale. Ils sont appelés les Vendus. Vendus aux Prédateurs. Bien sûr.

LES RAVIS sont l’ensemble des mecs qui sont dans le système. Ils sont la majorité des gens, ceux qui bossent, ceux qui perdent leur vie à la gagner, ceux qui passent 8 à 15 heures par jour dans un bureau, une usine, un petit commerce, une banque, un hosto, etc., pour gagner un salaire ou des bénéfices, pour vite les dépenser en achat de voiture, bouffe de merde, payer les traites de l’appart ou de la maison, acheter un peu de rêve en voyages aux Caraïbes.

Et élever leurs enfants, qu’ils disent. Ces enfants qui comme eux devront étudier pendant de nombreuses années des sciences et des techniques dans le vent afin plus tard d’exercer un métier lucratif pour pouvoir acheter encore des voitures, payer des apparts, etc. Soit former des enfants consommateurs comme eux. C’est pas beau ça ? On hallucine. Acheter et regarder la télé c’est leur raison de vivre ! Et ils sont la grande majorité, raison pour laquelle les Prédateurs n’ont aucune difficultés à faire élire des Blair, Berlusconi et autres Bush. Environ 70% des populations des pays dits riches.

Dans les pays appelés "émergents", (c’est pas triste ces mots), comme la Chine, l’Inde et autres, il y a des Ravis en proportion non négligeable. Par exemple la Chine intéresse énormément nos Prédateurs et affairistes du monde entier car 1/6 de sa population arrivera bientôt à un niveau de consommation semblable à celui des pays riches. Ça fait quand même presque 250 millions de consommateurs, soit un marché supérieur à celui des USA ! Donc bientôt 250 millions de Ravis en Chine. Le milliard restant est une cohorte de pauvres mecs, affamés, exploités jusqu’à la corde. La pauvre main d’œuvre, la plus docile et la plus mal rémunérée du monde, qui fait de ce pays la première fabrique du monde. Ce milliard-là n’est pas jugé intéressant par nos Prédateurs et leurs Vendus, mais ils la maintiennent en place pour l’instant - mais cela ne durera pas- car il faut bien que quelqu’un travaille non ?

En Inde, ce sera pareil ou même mieux, mais un peu plus tard. Dans les autres pays du monde on peut dire que tous les mecs qui ont un peu plus que les autres, soit parce qu’ils sont un peu plus instruits ou un peu plus malins, ou un peu moins honnêtes, tous ceux-là sont les rois du système. Ils consomment tout ce qu’ils peuvent, gaspillent, polluent, enrichissent les Prédateurs, sans même se rendre compte de rien tellement ils sont nuls !

LES PERDUS. N’oublions pas que 37 % de la population des hommes ont des revenus de moins de 2 dollars par jour. Comment sont-ils classés ? Là c’est la partie triste du conte. Il est difficile d’admettre qu’à côté de certains humains qui croulent sous l’abondance et le gaspillage démesuré, qui consomment du caviar, du foie gras et du champagne à tous les repas, qui vivent dans de vrais palais au luxe dément, il existe des enfants de misérables qui agonisent sous la faim ou la maladie pour ne pas disposer des quelques sous nécessaires pour le pain ou le médicament. Et qui meurent sous les yeux désespérés de leurs mères hébétées. Un homme digne de ce nom a du mal à accepter cela, cette cruauté, cette injustice. Sauf bien sûr un Prédateur.

Savez-vous que selon des études des Nations Unies, si on retirait 4% de la richesse des 250 personnes les plus riches de la terre ou pourrait avec cela subvenir à l’ensemble des besoins en éducation, santé, alimentation, de TOUTE LA PLANETE !

Ces misérables, qu’on peut appeler les Perdus sont donc tous les pauvres et les rejetés de la terre, les femmes africaines, leurs enfants, les jeunes qui se prostituent pour manger, en un mot tous les misérables du monde, ils sont plusieurs milliards aujourd’hui de Perdus.

Il reste, heureusement, une catégorie supplémentaire, ceux qui ne sont pas d’accord, ceux qui combattent les Prédateurs, appelons-les LES RESISTANTS. Ce sont les contestataires, ceux qui se rendent compte que les Prédateurs foutent la planète Terre au trou, bousillent l’écologie, affament les pauvres, organisent le bintz pour que les riches le soient de plus en plus et les pauvres plus pauvre chaque jour. Alors ils se mobilisent, ils forment ce qu’on appelle "la société civile". Ils s’organisent, ils manifestent, ils écrivent et publient des revues. Les Résistants sont beaucoup en Europe, mais il n’y en a que là ou presque et à l’échelle de la planète, ils ne représentent que 4 à 5% des humains.

Alors, notre population de 6,4 milliards peut être répartie approx en :

- Prédateurs et leurs parasites : 10.000
- Vendus : 650 millions
- Ravis : 1 milliard 350millions,
- Résistants : 400 millions
- Perdus : le reste, soit 4 milliards !

DU PLUS VIVANT AU PLUS MORT : LES DANGERS

Et que sera demain ? Eh bien, ce n’est pas compliqué. Qui se reproduit le plus ? Les Perdus non ? Les Nations Unies prévoient, s’il n’y a pas de génocide ou autre calamité d’ampleur, de l’ordre de 12 milliards d’hommes en 2100. Donc 5,6 milliards de plus. Faites le calcul.

PREMIER DANGER : LA DEMOGRAPHIE GALOPANTE. Savez-vous qu’en 1900 le Brésil comptait 17 millions d’habitants ? Il y en a maintenant plus de 170 millions ! Savez-vous que très bientôt le Nigéria aura autant d’habitants que les Etats-Unis ? Ils vont manger quoi tous ces gens ? Croyez-vous que dans ce pays d’Afrique il y a assez de police, d’officiers d’Etat Civil, de médecins, d’écoles, de transports et d’infrastructures pour une telle population ? Alors ça sera comment ? Tout simplement un retour en arrière, un retour au sauvagisme. Non ?

La planète Terre est tout à fait capable de supporter nos 6,4 milliards d’hommes, s’ils sont raisonnables, s’ils savent gérer les ressources de la planète, s’ils savent surtout la respecter. Mais si par exemple, il y avait sur terre 6,4 milliards d’Américains, avec leurs millions de voitures énormes dotées de moteurs énormes qui consomment des quantités de carburant énormes, leurs poubelles de 25 m3, leur gaspi, etc, il y a longtemps que la planète Terre n’aurait plus d’air respirable, qu’il n’y aurait plus de glace aux pôles, que la mer aurait envahi les plaines, qu’il n’y aurait plus d’eau potable. Déjà qu’en ce moment le quart ou presque des humains n’en ont pas et qu’ils boivent des eaux insalubres. Ce qui provoque 5 petits millions de morts par an ! Même dégradation par ailleurs si c’était 6,4 milliards de Parisiens, de Londoniens, de Berlinois, enfin de mecs des pays riches.

D’OU LE DEUXIEME DANGER : L’INJUSTICE SOCIALE
. Tous ces pauvres misérables, que vont-ils faire ? Tout simplement ce qu’on ferait nous tous : aller là où il y a de quoi bouffer ! Vers les pays du nord, par tous les moyens. Comme c’est d’ailleurs déjà le cas. Posez la question aux gardes frontières de Gibraltar. Alors là, M. Sarkosy, vous faites comment pour arrêter un petit demi-milliard d’Africains à vos frontières ? Il vous faut recruter encore combien de CRS ? Vous les tuez tous ? Et vous faites quoi des cadavres ? Vous voyez d’ici l’odeur ?

Cette odeur elle va s’ajouter à celle des gaz d’échappement des voitures, camions, usines, avions de ligne, centrales électriques au charbon comme aux USA, etc.

D’OU LE TROISIEME DANGER LA DETERIORATION DE LA PLANETE : pollution de l’air et détérioration de tous les autres milieux naturels. Voilà. Tous les milieux. TOUS, sont atteints et en partie détruits par la main de l’homme. Les terres cultivables, les terres forestières, les océans, les eaux douces, l’atmosphère, tout se détruit à grands et petits pas. Ces données sont maintenant connues de tous (sauf de Bush et du nouveau Premier ministre canadien) et on pourra trouver toutes les infos sur ces questions dans la doc spécialisée.

Réchauffement de la planète ? Connais pas, dit un brave employé vautré sur la plage passant ses congés payés pendant que son moutard crie en retirant son masque "Papa, pourquoi il y a un monsieur qui a construit une maison là au fond de la mer ?" Le phénomène de fonte des deux calotes glacières est en bonne voie, merci.

MAIS QUI ACCUSER ?

Tous les hommes sont responsables. Mais les actionnaires et les dirigeants des grandes entreprises chimiques des produits agricoles, celles qui élaborent les OGM, celles qui massacrent les forêts, celles qui extraient, exploitent, transforment, transportent le pétrole, celles qui fabriquent les moteurs à explosion des véhicules de tout type, celles qui ratissent les fonds marins, pour gagner de l’argent sur la vente des poissons, celles qui élèvent les animaux dans des conditions insalubres pour l’homme, celles qui font le commerce des animaux sauvages. Ces propriétaires, actionnaires, profiteurs, dirigeants et surtout ceux qui possèdent et gèrent les banques et les institutions financières, sont les pires des Prédateurs. Ils sont au même niveau que ceux qui fabriquent des armes biologiques ou ceux qui ne veulent pas réduire leurs bénéfices sur les médicaments pour les Africains.

ALORS ?

En résumé, si personne ne fait rien MAINTENANT, d’ici 30 ou 40 ans, la situation sera insoutenable, et la vie sur terre horrible : surpopulation, manque de ressources de base, pauvreté alarmante, insécurité dû à l’injustice sociale, pollution généralisée. Ni plus ni moins.

Et si par miracle l’humanité va jusqu’en 2100, que se passe-t-il alors ? On fait quoi sur terre avec 12 milliards d’humains dont 9 ou 10 de morts de faim, c’est l’anthropophagie qui revient ? Avec une atmosphère irrespirable il faudra 12 milliards de masque à gaz, vous voyez le tableau ? Avec des UV en pagaille, il faudra 12 milliards de parasol !!! Les pieds dans l’eau, eau de mer bien sûr, plus de travail sauf la pompe funèbre, plus une goutte de pétrole, 12 milliards de bicyclettes, plus de poissons, presque plus d’animaux sauf des virus gloutons en veux-tu en voilà, avec des centaines de fanas religieux qui balancent partout des centaines d’ADM (Arme de Destruction Massive) biologiques et chimiques, etc., etc. ?

Oui mais peu de gens y croient, les innocents. N’est-ce pas ce qui nous attend si on ne fait rien MAINTENANT ? Vous êtes d’accord pour courir le risque ? N’oublions pas que les petits momes qui naissent cette année seront encore vivants en 2100. Alors, qu’est-ce qu’on fait ? Si vous avez des idées, merci de les faire connaître !

DIEU SOIT LOUE !

Mais on a de la chance. Nos Prédateurs de luxe vont arranger tout ça. Chouette ! Ils ont un magnifique plan pour résoudre les problèmes de notre belle humanité. Il consiste en un principe dont personne ne veut parler dans notre belle économie néo-libérale sauf quelques scientifiques spécialistes et les amis Casseurs de Pub : LA DECROISSANCE. C’est la seule voie. Et nos Maîtres du Monde le savent bien, à tel point d’ailleurs qu’ils se prépareraient à faire décroître beaucoup de choses !!! Peut-être un peu trop. Voyons ce plan.


LE BUT

Que veulent nos bons Maîtres du Monde ? Tout simplement se maintenir riches...et tranquilles ! La retraite quoi, mais une bonne retraite. Louable n’est-ce pas ? Mais pour ce faire, il faut résoudre un certain nombre de problèmes :

UN : il faut sauver la planète, rien que ça !
DEUX : mettre en place un système qui les laisse en paix, autrement dit il faut que l’humanité soit organisée de telle façon qu’on les laisse bien tranquille dans leur coin, et un coin dans une planète ronde c’est pas évident.
TROIS : que la retraite soit bien payée, en fait le mieux payée possible, qu’ils ne manquent donc de rien...et même davantage !

Eh bien, on peut vous dire que la solution ils l’ont trouvée ! Voyons comment elle se présente. Top secret bien sûr. Mais vous pouvez en parler à vos copains et copines. D’ailleurs ce n’est que de la logique pure.

LE PLAN

1). SOLUTION DES PREDATEURS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA DEMOGRAPHIE GALOPANTE.
Limiter les naissances avec des moyens contraceptifs comme la pilule ou les préservatifs ? Vous plaisantez non ? Et leurs amis et collègues du Vatican ? En plus, il semble qu’il doit y avoir un pacte entre les Prédateurs et le Vatican du genre : pas de vagues et on partage les bénéfs. On laisse les pauvres s’autodétruire (pas de pilule et pas de capotes, avortement interdit, tout ça c’est des très gros péchés), on dit rien et chacun chez soi, comme ça les vaches seront bien gardées. Même stratégie qu’avec Hitler, voir "AMEN" de Costa-Gravas.

Nos Prédateurs ont choisi la méthode la plus sûre, la plus radicale aussi et la plus logique. En effet, qui surpeuple la terre ? Les Perdus. Il suffit donc d’éliminer les Perdus. Comment faire dites-vous ? Malheureusement il n’y a pas d’autre solution que la guerre. On ne va tout de même pas transporter 4 milliards de personnes par train jusqu’à des chambre à gaz. Non ! Puis ça c’est du déjà vu. Non, il faut une guerre, avec une bonne ADM (Arme de Destruction Massive) sûre et discrète. Evidemment l’ADM nucléaire ne convient pas : trop de bruit, et elle pollue. L’arme chimique elle aussi elle salit tout. La biologique, on ne sait jamais où ça s’arrête. Non, on utilisera la 4ième ADM, celle que nos oligarques connaissent à merveille, qui ne salit pas, qui est sûre, qui ne demande pas une armée pour la mettre en oeuvre, l’ADM économique : la MISÈRE.

On va terminer avec les Perdus en les rendant tellement misérables qu’ils ne pourront pas survivre. Sans nourriture, sans médicaments, sans eau potable, ils ne tiendront pas plus de 30 ou 40 ans. Logique pure. La méthode ? Facile, il suffit d’appauvrir chaque jour un peu plus leurs pays. On a les armes pour cela : le FMI, l’OMC, la Banque Mondiale, l’OCDE, les multinationales, les banques privées, le Vatican, le SIDA, les épidémies classiques, etc, enfin tout l’arsenal.

On peut dire que la 3ème guerre mondiale est en marche. On peut donc supposer que si nos Prédateurs continuent gaiement, en 2050 ou 60, la population mondiale sera de l’ordre de :

Prédateurs et leurs parasites : 10.000, inchangé.
Vendus : 650 millions, inchangé.
Ravis : 1,5 milliard avec la Chine et l’Inde
Perdus : quelques millions qui s’en sortent avec chance
Résistants : 400 millions, inchangé.

Au total de l’ordre de 2,5 à 2,6 milliards. Ça devient plus raisonnable. Vous savez qu’il y a des spécialistes, et pas des moindres, qui prévoient seulement 1 milliard d’humains en 2050 ! Mais on se rappelle tous qu’après la chute de l’URSS les Maîtres du Monde nous avaient promis de terminer avec la misère dans le monde avant l’an 2000. Eh bien voilà qui est fait ! OK ça sera un peu plus tard. Et puis on n’avait peut-être pas bien compris la méthode ! C’est pas leur faute.

2). SOLUTION DES PREDATEURS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE L’INJUSTICE SOCIALE :
Comme celui-ci et les dangers qui en découlent comme l’insécurité, était principalement le fait des Perdus, avec l’élimination massive de ceux-ci, il disparait ou presque. Bien sûr, il restera par ci par là quelques aigris, quelques grévistes, quelques terroristes, mais tout cela restera dans les limites du supportable que les chers Vendus n’auront pas de mal à contenir et même liquider.

3). SOLUTION DES PREDATEURS POUR RESOUDRE LE PROBLEME DE LA POLLUTION DES MILIEUX :
Alors là, nos Prédateurs frisent le génie. Logique pure. Qui pollue le plus de nos jours ? Bien sûr ceux qui ont des voitures, ceux qui vont en vacances en avion, ceux qui se déplacent en TGV, ceux qui gaspillent l’énergie, donc ceux qui en ont les moyens, les consommateurs, soit les Ravis et les Vendus. Remarquons que les Prédateurs sont tellement peu que même avec leurs yatchs, leurs avions privés, leurs palaces et leur gaspi, cela reste marginal. Quant au Résistants, ceux-là sont tellement gentils qu’ils ont conscience de préserver les milieux naturels, qu’ils prônent et appliquent déjà la décroissance et que, comme ils ne sont pas très nombreux, la détérioration qu’ils provoquent reste tout à fait supportable. Pour l’instant.

Il faut donc s’attaquer aux Vendus et aux Ravis. Ordre d’en haut, ON NE TOUCHE PAS AUX VENDUS. On fournira à ceux-là des voitures propres qu’ils seront trop heureux de nous acheter, pensent les Prédateurs. Par contre, pour le milliard et demi de Ravis, c’est une autre affaire ! Il faut arrêter. Les Ravis ne doivent plus polluer. Pour ce faire, encore un remède miracle, le même, la MISÈRE. On ne va pas utiliser la 4ième ADM, non, seulement une variante que nous allons appeler la Dégradation Economique. Le principe : diminuer fortement le pouvoir d’achat des Ravis de telle façon qu’ils économisent l’énergie au lieu de la gaspiller, donc qu’ils n’aient plus de voitures particulières, qu’ils n’aillent plus en vacances, qu’ils mangent du riz et non pas du poisson afin de casser le marché et de ne plus détruire le milieu halieutique, que donc d’une façon générale ils vivent chichement, presque comme des pauvres. Bien sûr que cela passe par la totale élimination des Etats-providence. Tâche réalisée maintenant à plus de 70% en moyenne. 100% aux Etats-Unis, le modèle !

CQFD !


C’est pas de la logique ça ? Donc en 2050 ou 60 nos gentils Prédateurs devraient avoir résolu les trois questions : plus de surpopulation, plus de problème d’insécurité sauvage due à une trop forte injustice sociale, presque plus de détérioration du milieu naturel. La victoire quoi ! La planète est sauvée ! But UN atteint ! CQFD !!!

C’EST PAS FINI.

Il reste deux faits importants. Tout d’abord le pétrole. La fin du pétrole. C’est simple, il suffit aux Prédateurs de se l’approprier ! Et de le garder pour leur propre conso ! Ils ont d’ailleurs déjà commencé avec l’opération Irak. Si en effet la consommation mondiale de pétrole leur est réservée et aussi aux Vendus, elle diminue de 70 ou 80%, les réserves actuelles permettront d’aller non pas jusqu’en 2045 comme prévu mais en 2500 au moins ! D’ici là...on verra bien.

Deuxième fait, le marché se casse la figure ! Là aussi nos ploutocrates savent ce qu’ils font. Actuellement les 300 familles les plus riches possèdent plus de 60% de la richesse mondiale. Cette richesse est passée de 1970 à l’an 2000 de 750 milliards de dollars à 1.500 milliards ! Compte tenu de la globalisation ambiante, on peut croire que nos chers oligarques auront engrangé les 100% de la richesse mondiale avant 2050 ! Alors, ils s’en balancent drôlement qu’il n’y ait plus qu’eux et leurs Vendus pour consommer ! Donc la retraite sera confortable, très confortable puisqu’ils seront 2 ou 300 à se partager le gâteau, les autres ne recevant que les miettes ! Donc objectif TROIS atteint : la retraite sera confortable. CQFD !!! Merci.

Au passage on va rigoler un peu sur le cas de nos gros bonnets, gros industriels, super propriétaires d’ immeubles dans le 16e, super commerçants type Leclerc ou autres, tous ceux qui actuellement se croient au dessus du panier, tous les gros bourges, plein aux as. Qu’ils croient ! Avoir 1, 10, même 100 millions d’euros de fortune perso, c’est sûr c’est sympa, mais c’est pas assez. Pour être du club il faudra au moins plusieurs milliards !. Et il n’y a pas de place pour des demi-seigneurs. Pour quoi faire ? Alors les bourges nuls, avec les autres, avec tous les autres Ravis, à pied les mecs, plus de foie gras, réservé, du riz. Ça ne va pas être triste !

TRANQUILE !

Il reste un petit détail, l’objectif DEUX, soit la paix, la sécurité de nos Prédateurs. D’abord il y ces emmerdeurs de Résistants. Ils ne sont pas beaucoup c’est vrai, de plus ils n’auront aucun appui du côté des Ravis qui seront trop occupés par leur propre survie. Et puis, les Vendus seront enchantés de chasser les sorcières ce qui constituera un excellent passe temps pour ces fachos-là. Car, ces Vendus, dans 50 ans, comment ils seront organisés ? On peut prévoir :
1.- Les Vendus Brutes. Eux sont les militaires et les services d’intelligence qui auront pour unique mission de protéger les patrons. Faites le calcul, ça pourrait faire jusqu’à 100.000 mecs pour protéger chaque Prédateur et famille ! Ça va quoi.
2.- Les Vendus Doués. Eux sont chargés de faire fonctionner et progresser le système. Par exemple, un peu de recherche scientifique ne fait de mal à personne, surtout dans le domaine du génie génétique. Nos chers Prédateurs ne verraient pas d’un mauvais oeil de ne plus vieillir par exemple non ?
3.- Les Vendus Larbins. Tout le personnel pour servir ces m’ssieurs-dames y compris les hécatombes de bonnes à tout-faire, vraiment tout !

Donc la retraite sera tranquille, très paisible et même elle pourra durer fort longtemps ! Objectif DEUX atteint. CQFD !!!

LE PROGRES !

Le panorama dans 50 ans ? Facile. Des seigneurs dans leurs palais, des soldats pour les protéger, des serviteurs pour les servir, des serfs pour le boulot, cultiver la terre, nettoyer la saleté ambiante, payer la dîme et aller à la messe. Qui a parlé de retour au moyen-âge ?

DANGER RICHESSE ?

Oui, la richesse est un danger : un danger pour celui qui la détient car il risque de se faire voler et un danger pour celui qui ne la possède pas car il risque de mourir de faim.

Mais voyons cela. Vous croyez qu’il existe un epsilon de probabilité de diminuer la richesse des ploutocrates ? Ça fait combien d’années qu’on parle de la taxe Tobin ? Et de la suppression des paradis fiscaux ? Les dernières reformes fiscales ne favorisent-elles pas plus les riches que les autres ? Soyons raisonnables : nos Prédateurs seront réellement de plus en plus riches. Point.

Et les autres ? Bon, on en a déjà parlé : pour les Perdus et les Ravis, soit environ 5 milliards et demi de la population, la richesse est vraiment LE DANGER car ce sont les riches qui vont pour les uns leur faire sentir ce qu’est la faim et pour les autres... les en délivrer ! De la manière que l’on sait.

CONSEIL AUX AMIS :

Comment se sauver de cette faim ? Evidemment si on est un Prédateur ou un de ses parasites, on ne risque rien. Mais si on ne fait pas partie de l’élite, il n’y a plus qu’à se transformer en Vendu. Soit donc, s’entrainer au maniement des armes pour être un bon mercenaire, soit faire une école de police pour être un bon flic des services secrets, soit être un excellent médecin, chirurgien, biologiste, chimiste, etc, mais là les places seront très très chères, soit enfin être un bon cuisinier, sommelier, valet de pied, laveur de voiture...et femme de ménage 90-60-90.

Ou se comporter comme un vrai citoyen ! Mais il ne reste presque plus de temps.

Lebarbu


 
P.S.

P.S. : On trouve facilement quelques renseignements assez généraux sur les Maîtres du Monde dans la presse, la vraie, exemple Le Monde Diplomatique, Le Canard, La Décroissance, entre autres, et des informations précises sur des sites internet, comme www.oulala.net, www.syti.net pour ne parler que des sites français. L’info exhaustive se trouve dans des ouvrages spécialisés, en particulier le livre de Daniel Estulin : "La verdadera historia del Club Bilderberg" et celui de Paul H. Koch : "Illuminati", les deux chez Editorial Planeta, Barcelona. Peut-on aussi nous permettre de vous proposer de lire aussi quelques auteurs comme Jean Ziegler , Giovanni Sartori , Oswaldo de Rivero, Pierre Bourdieu, Meursault, et beaucoup d’autres. Voir quelques citations ci-dessous :

(1) « Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire ». (David Rockefeller dans Newsweek International du 1er février 1999.)
(2)« Nous sommes reconnaissants envers le Washington Post, le New York Times, Time Magazine et d’autres grands journaux, leurs directeurs ayant participé à nos rencontres et ayant respecté la promesse de discrétion pendant près de 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer notre Plan pour le Monde toutes ces années durant si les projecteurs avaient été braqués sur nos activités. Le plan est maintenant plus sophistiqué et plus préparé à accepter un Gouvernement Mondial. La Souveraineté Supra-Nationale d’une Elite intellectuelle et de banquiers est sûrement préférable au principe d’Autodétermination Nationale des peuples, pratiquée tout au long de ces derniers siècles ». David Rockefeller (Discours à la Commission Trilatérale en 1991). www.perso.wanadoo.fr/metasystems.
(3) " Davos aime la couverture médiatique et la publicité tandis que le Bilderberg érige la discrétion en condition d’appartenance au groupe ".

Citations d’auteurs :
« Au coeur du marché globalisé, le prédateur....il accumule l’argent, détruit l’Etat, dévaste la nature et les êtres humains. »
Jean Ziegler (Les nouveaux maîtres du monde et ceux qui leur resistent).

« Le néo-libéralisme est une arme de conquête. Il annonce un fatalisme économique contre lequel toute résistance est vaine. Le néo-libéralisme est pareil au sida : il détruit le système immunitaire des ses victimes. »
Pierre Bourdieu (Entretien Der Spiegel).
" Le troisième millénaire promet des réjouissances, rien à voir avec ce qu’on a connu jusqu’ alors. Alors qu’on se bat bec et ongles pour la défense de nos retraites, les élites du vrai pouvoir mondial, la caste des seigneurs, nous concoctent un nouveau gouvernement, mondial et totalitaire. Ce serait ça notre destin. Finir comme serfs du grand capital. Si je peux me permettre c’est bien fait pour notre gueule. À force d’adorer l’argent comme un dieu on a laissé ses grands prêtres prendre le pouvoir. " Meursault (Le Bilderberg, vers Un Gouvernement Mondial Totalitaire").
"El lado oscuro del Club Bilderberg - la peor maldad a la que se haya enfrentado nunca la Humanidad - está entre nosotros..." (Le côté obscur du Club Bilderberg - la pire des horreurs à laquelle l’Humanité n’ait jamais été confrontée - est parmi nous...). Daniel Estulin, "La verdadera historia del Club Bilderberg".
« Le riche est une brute inexorable qu’on est forcé d’arrêter avec une faux ou un paquet de mitraille dans le ventre. » Léon Bloy (Le sang du pauvre).

 
 
Forum lié à cet article

12 commentaires
  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 16 février 2006 05:06, par Ashoka

    Bravo pour cet article étincelant. Merci aussi de m’avoir cité (Meurseault, alias Algarath, alias Ashoka).
    Il fut un temps, étant Résistant comme vous, j’ai du me mettre au vert pour échapper à un Prédateur, qui a bien failli avoir ma peau.
    Ashoka.

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 16 février 2006 13:38, par Xavier Coppens

    "PREMIER DANGER : LA DEMOGRAPHIE GALOPANTE"

    Quelle connerie, comment peut-on dignement affirmer cela ? (Le surplus, il meurt de faim ou dans des chambres à gaz ?)

    La terre peut nourir sans aucun problème 10 millards d’Humains. La démographie n’est nullement un problème.

    Ce qui est par contre certain c’est qu’on ne peut pas nourrir ne fut-ce qu’un milliard de personnes à coups de Mc Do et autres hamburgers.

    De nos jours on préfère engraisser les vaches et les poissons pour remplir nos supermarchés et nourrir les nantis plutôt que de faire manger l’Humanité à sa faim.

    Aujourd’hui nous produisons plus qu’assez pour nourrir tout le monde. Si des gens crèvent de faim c’est uniquement parce que le partage est biaisé.

    Gandi a chassé les anglais grâce (entre autre) au sel. Peut-être arrêterons nous la faim dans le monde en jouant les végétariens deux fois par semaine ??

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 16 février 2006 18:59, par chessjc

    Un grand, grand bravo. Comme par hasard, j’ai repris hier l’excellent livre de Jean Ziegler, Les maitres du monde. Je l’avais déjà lu mais j’avais besoin d’une piqure de rappel. Et je tombe sur votre article qui en remmet une sérieuse couche...

    Il n’est que trop vrai que nous sommes dans une époque charnière, les choix d’aujourd’hui sont déterminants.

    Devant ces évidences on peut vraiment s’interroger. Qui contrôle notre avenir finalement ? Pourquoi les leaders de gauche (hum hum) n’exposent-ils pas posément ces constatations ? Faut-il regarder vers l’Amérique latine pour trouve des hommes politiques courageux (et responsables, car comme vous l’avez souligner, c’est l’avenir qui est en jeu) ?

    La civilisation est en danger de mort, il faut que l’occident se réveille -je dis l’occident parce qu’il n’est pas aisé pour quelqu’un qui a faim de penser à l’avenir de la planète. Je sais que des gens ont faim en France mais la majorité mange bien, merci- et comprenne que ne pas s’engager, c’est un engagement ! Un engagement pour laisser faire...

    NOUS POUVONS, chacun peu à sa manière influer sur le cours des choses mais il faut le vouloir et agir.
    Lisez Jean Ziegler !

    Voir en ligne : Déjà en 1906...

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 16 février 2006 20:13, par Nico#2 [V22-TEAM]

    Etincelant est le mot, article époustouflant.

    J’essairais de toujours être un résistant, mais malheureusement pour conserver une capacité de progresser & dans l’espoir de pouvoir agir efficacement plus tard, je suis obligé de fairele vendu.

    Mais je n’ai pas l’intention de l’être en profondeur.

    @++

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 17 février 2006 10:11, par Nouna Luz

    Bonjour,

    Démographie galopante,oui, + des milliards d’individus coupables de ne pas vouloir prendre conscience de la gravité de notre situation !!!

    Excellent document (merci de l’avoir écrit et publié !). Je vais faire lire à un maximum de "je m’en foutistes", d’inconscients, d’autruches : ils sont légions, la tâche est rude mais "les difficultés sont faites pour être abattues et non pour abattre !", c’est ce que nous pouvons et devons, tous, faire !....

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 17 février 2006 16:48, par Ortilla

    Qui êtes-vous ? J’ ai lu tous vos articles et je veux vous connaître.

  • Resplendissant ! Extrême et contestable mais finement analysé.

    Précision : oui, on peut faire vivre 12 milliards de gens sans problème... pourquoi pas ? Ce n’est pas rentable économiquement. C’est facilement expliquable et intelligible ; je ne m’étends pas là-dessus.

    Bonne journée ;-)

  • > Danger richesse ou le retour du Moyen-Age. 17 février 2006 23:08, par Reveur

    Merci ,

    Merci pour cette eclairage qui malheureusement ne peut qu etre previsible , merci pour vos conseils d auteurs , merci d eclairer ma lanterne de resistant , merci de donner du courage pour un nouveau mode de resistance , merci d ouvrir les yeux a des gens comme moi un peu en maque de connaissances , merci de me faire croire a un monde utopique ou toutes ces previsions ne seraient que cauchemar !et ou les resistants prendront le controle pour rendre la justice a ce monde en perdition . Merci

    En prenant un peu de recul je vois beaucoup de personnes vous suivre dans vos dires ,( j en fais parti ) mais j ai l impression que le temps n est plus a la felicitation ni a la philosophie ! Mais a la revolte , marre de cette passivité admirative , il est temps de montrer que nous ne sommes pas que des brebis egarées ! Nous avons des idées , des choses que le plus de gens doivent savoir ! Reunissons nous organisons nous ! rencontrons nous ! A moins que se soit deja fait ( alors la pardon ! )

    A bon entendeur !

    Benjamin

  • Oui, vous avez raison, en partie, sur la capacité de notre planète en terme de nourriture. Peut-être n’ai-je pas été assez précis sur ce point. Si nous nous comportions comme des paysans maliens ou bahians ou autres indiens Yanomami, la terre pourrait supporter allègrement 6,5 milliards d’humains, même 10, même 20 milliards. Mais si tous les hommes vivaient comme des Américains du nord ou des Européens, notre terre ne suffirait pas.
    Puis-je me permettre de vous indiquer 2 ouvrages sur ce thème : "La Terre explose. Surpopulation et développement" de Giovanni Sartori chez Taurus, Madrid, en espagnol, et "L’adieu aux Yanomami" de Alain Kerjean chez Albin Michel.
    Merci encore pour votre message. Et mes excuses.
    Lebarbu.

  • Non, on ne peut pas faire vivre 6,5 milliards .... 19 février 2006 16:26, par Dominique

    Le maximum soutenable, c’est 2 milliards.
    Pour le reste, on a besoin d’énergies non
    renouvellables ... lisez le texte de Dale
    Allen Pfeiffer "Eating fossil fuels"
    que j’ai traduit (voir lien)
    vous n’aimez pas l’anglais.

    Voir en ligne : Nous mangeons du pétrole

  • Tout dépend de notre rapport à l’environnement 20 février 2006 10:20, par chessjc

    Je suis tout à fait d’accord avec le message précédent, la population maximale de la terre dépend bien évidemment de la façon de se comporter. Et pour répondre à un message précédent, oui on pourrait, si la volonté était là, nourrir 10 milliards de personnes. Et non, la terre ne pourrait pas supporter 10 milliards d’américains (ni 10 milliards d’européen, d’ailleurs).

    J’ai vu l’autre fois dans une excellente émission de télé (il y en a ;) que si tout le monde se comportait comme les américains il faudrait 7 planètes terre pour les assumer. Si tout le monde se comportait comme les européens il en faudrait tout de même 4. Cela nous renvoit à notre lien avec l’environnement et à la manière dont on l’exploite.

    Pour ma part je pense que la surpopulation est un réel danger, il est vrai en grande partie pour les raisons citées plus haut. La limite de population (pour une civilisation avancée, s’entend, je ne parle pas là de mesures expéditives qu’il faudrait prendre) ne saurait être fixée sur le seule critère des ressources planètaires. Je pense que la densité de population est le facteur le plus important.

    On le voit dans les villes actuelles comme Paris. Les gens ne dispose pas d’un espace vital suffisant pour vivre en harmonie entre eux et avec l’environnement. Chacun garde la plupart du temps son masque civilisé mais intérieurement les gens sont plus ou moins déboussolés par l’agressivité latente dûe à une trop grande proximité. C’est en tout cas mon avis.

    Pour en revenir au sujet de l’article

  • Oui tout à fait...et même davantage si nous nous comportons comme des paysans africains ou des Yanomami du Brésil. Mais pas comme nous le faisons en ce moment.
    Merci pour avoir lu mon article.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes