{id_article}
 

Philippe valse ! Max galope !

Comme les comprimés, il faut prendre des "caricatures" plusieurs fois par jour. Il parait que ça donne la liberté des pressions !
Dans la pitrerie et le grotesque nos media ont eu la palme d’or ! Mais il se trouve qu’aujourd’hui ils emploient pour les basses oeuvres des "intellectuels" afin de nous dire encore une fois et de nous convaincre "scientifiquement" que les Arabes sont des barbares et que les Musulmans ne valent pas mieux.
Philippe Val de Charlie Hebdo et Max Gallo, historien deviennent subitement les porte drapeaux de la liberté d’expression. Pauvre liberté !!!

Les caricatures, devenues notre plat national comme si la vie française en dépendait absolument, occupent tous les champs et notamment le médiatique...
... surtout le médiatique !
Mais la place accordée à cet événement n’est pas innocente et la pseudo défense de la liberté d’expression qu’il suscite n’est qu’une imposture... une de plus parmi tant d’autres vilenies, les Musulmans en étant les boucs émissaires !

Après « Tout le monde en parle ! » de Thierry Ardisson c’est « Ripostes » de Serge Moaty sur France 5 qui fabrique à son tour un plateau composé bien évidemment de chantres de ce fondement républicain qu’est le libre penser comme le Français, d’origine italienne, Max Gallo et le direct heurt de Charlie Hebdo, Philippe Val.

Bien évidemment, nos deux superstars pour la circonstance, ont eu tout le loisir de fustiger les fanatiques, - entendez les Musulmans car il ne peut aucunement y en avoir dans d’autres religions, c’est connu !-, et de s’inquiéter de la montée de l’intégrisme autant que de l’incompréhension par le monde arabomusulman du principe de la liberté d’expression.

Analysons l’intervention des super génies... des « Messieurs Liberté » !

Comme nous le savons certains media ont pour vocation première d’attiser, sinon de la créer, la haine contre des groupes ciblés et l’inciter. Pour ce faire, ils utilisent les moyens mis à leur disposition par le contribuable en pratiquant la manipulation et en utilisant dans cette opération des individus ponctuels qu’ils érigent en « experts » animés par la même idéologie du « choc des civilisations » et ayant pignon sur rue !

Nos deux pourfendeurs endossent aujourd’hui ce rôle pas très catholique mais superbement cathodique...
... d’abord pour mieux vendre leurs propres camelotes (Livres, CD etc.... faut pas s’oublier surtout !)... ce qui montre que leur beau principe n’est pas aussi beau qu’ils le prétendent,
... ensuite parce qu’ils servent des maîtres de la pensée unique et des idéologies ségrégationnistes orientées pour l’heure contre Arabes, Noirs et Musulmans !

Néanmoins, on ne peut défendre un sujet et notamment celui épineux des libertés qu’à partir du moment où on y croit et seulement si on les respecte
.
Est-ce le cas des deux intervenants ?

Une simple enquête permet de savoir à qui nous avons à faire !

Je n’entrerai point dans la sphère de la vie privée des individus ni dans leurs secrets car j’estime que cette pratique est lâche. Je ne me baserai que sur leurs actes et leurs écrits afin de voir s’ils sont dignes de défendre cette liberté devenue subito presto si chère à leurs yeux !

Concernant Philippe Val.

Le personnage est haut en couleurs : teint hâlé, vêtements sombres, sourire jaune, carte orange pour les plateaux télévisés, réponses vertes le plus souvent, peur bleue des Arabes, colère noire contre les Musulmans, vie en rose avec Israël !
Notons, parmi d’autres, un écrit « héroïque » mais diffamatoire à l’endroit des Arabes et visant donc un groupe humain :

« Ensuite, ils ont été enlevés par des terroristes islamiques qui adorent égorger les Occidentaux, sauf les Français, parce que la politique arabe de la France a des racines profondes qui s’enfoncent jusqu’au régime de Vichy, dont la politique antijuive était déjà, par défaut, une politique arabe. »

C’est dire que le « devil » Val vole toujours au secours de l’Etat démocratiquement raciste du Moyen Orient.
Mais, outre son parti pris manifeste pour l’Apartheid et l’occupation, son engouement pour le Sionisme qu’il partage avec BHL, Adler, Finkelkrauft et les autres il est intéressant de constater que cet « homme à principes », ce ténor de la liberté d’expression, ce partisan de l’interdiction de la censure, ce chevalier des maux, n’est rien d’autre qu’un homme... sans principe !
Un clown... et le mot n’est pas de moi mais de lui. Voilà pourquoi !
Lisez, cher lecteur, l’une de ses perles :
« Tout écrivain, tout acteur, tout créateur, tout journaliste qui va sur le plateau de “Tout le monde en parle” est mort. Il vend trois cent mille, certes, mais pas pour ce qu’il écrit. Parce qu’il est devenu un clown. ».

Ainsi donc, est irrémédiablement « clown » l’individu qui se rend chez Ardisson !
Pourtant, quelques semaines plus tard notre glorieux combattant était reçu sur le plateau de celui qu’il n’avait cessé de persifler... et se faisait tout petit pour le cirque en stances !
Belle leçon de dignité n’est-ce pas ?
M. Val était digne, à n’en pas douter, et... on le savait érudit puisqu’il ajoutait, faussement d’ailleurs, avec le semblant de culture qu’il donne en citant Montaigne et Spinoza :
« Tout le monde en parle » était « une usine à tuer l’intelligence beaucoup plus efficace, amusante et rentable que le grossier slogan de Primo de Rivera, fondateur de la Phalange espagnole : “A mort l’intelligence !”
Mais, pardon M. Val...l’érudit... lorsqu’on cite des paroles, même si elles ont été dites par un fasciste il faut les restituer à leur auteur. Le père des phalanges espagnoles Antonio Primo de Rivera n’a jamais prononcé cette phrase « Viva la Muerte. Muera l’intelligencia » dite à l’université de Salamanque par le Général Millian Astray, fondateur de la Légion étrangère qui inspirera le général Moshe Dayan par son bandeau sur l’œil et ressemblera au Colonel Von Staufenberg de l’Afrikakorps de Rommel par son bras manquant !

En dehors de ces petites anecdotes croustillantes lesquelles situent le personnage tant dans l’idéologie que dans la dignité et la culture, il nous faut revenir à notre sujet : la liberté d’expression.
M. Val, directeur de la publication de Charlie Hebdo, à la botte de groupes de pression malgré son côté satirique, se prévaut d’un principe qu’il est le premier à violer. En effet, l’individu n’autorise dans son journal aucun droit de réponse à ses adversaires qu’il a pastiché alors que la loi l’y oblige.
En conséquence, Val est non seulement un homme au double langage ne respectant aucunement ce qu’il prétend défendre, mais aussi un clown comme il s’est défini par retour de boomerang doublé d’un anti-Arabe et triplé non d’un anti-islamiste comme il le prétend mais d’un anti-Musulman !

En conséquence, sa défense de la liberté d’expression n’est qu’une pitrerie, une bouffonnerie, une imposture qui fait tremplin pour vomir sa haine sur tout ce qui Arabo-musulman !

Concernant Max Gallo.

L’homme est écrivain !
Agressif sur les plateaux de télévision, il n’hésita pas à insulter à l’occasion Fouad Alaoui sur le plateau de Ripostes le traitant d’hypocrite !

Lui, estime que le choc des civilisations existe déjà et oppose l’Europe « judéo-chrétienne », comme il dit, à l’Islam qu’il confond souvent par lapsus avec l’Islamisme.

Il n’en faut pas beaucoup pour juger qu’il est, lui, défenseur de la liberté d’expression comme moi du Sionisme !

Trois éléments vont illustrer mon propos !

Voici !

1- Max Gallo, historien rappelons-le, affirme « ne pas savoir si le rétablissement de l’esclavage des noirs par Napoléon Bonaparte est un crime contre l’Humanité. ».
Ah bon ?
Comment peut-on se prétendre historien et dire pareille stupidité ? Mais est-ce une insanité en fait ou Max Gallo estime-t-il que l’esclavage a apporté la civilisation ? Pourquoi pas ?
Dans son esprit, donc, il n’y a pas crime lorsqu’on asservit des hommes ! Mais peut-être pense-t-il qu’il n’y en a pas seulement parce qu’il est commis en direction des Noirs ? Et, comme certains tarés estiment que Noirs et tous les autres non-blancs ne sont pas... « humains ».. alors on peut comprendre le sens de la phrase de Gallo !

2- L’historien estime que la France ne doit pas faire repentance pour les crimes commis par le passé ! Entendez absence de contrition seulement lorsqu’il s’agit de demander pardon aux Africains et aux Maghrébins !
Deux poids, deux mesures !

3- Dans une autre circonstance, notre ami était épouvanté par le fait que des Français s’étaient opposés à la représentation de « Mahomet », la seule pièce écrite par notre écrivain des lumières qu’est Voltaire.
Oui... Max Gallo vantait le fleuron de la littérature française et subitement cette pièce pratiquement inconnue du public devenait une œuvre de génie. Il oubliait dans le même temps de dire la grande hypocrisie de Voltaire puisque l’athée qu’il prétendait être n’avait pas hésité à dédier la pièce au pape Benoît XIV afin d’échapper aux inquisiteurs !
Mais, par une seule phrase, nous comprendrons mieux pourquoi Max Gallo aime Voltaire qui dans son traité de métaphysique a écrit entre autres gentillesses :
"Je suspecte les nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche."

Ainsi donc, Max Gallo refuse de qualifier Napoléon de scélérat alors qu’il a rétabli un crime contre l’humanité et admire Voltaire l’esclavagiste, raciste et négrier par-dessus le marché !

Est-ce à dire que notre ami partagerait la même idéologie que ces deux figures de l’histoire ?
Ce n’est pas impossible... mais aura-t-il seulement le courage de l’avouer ?

Toutefois, nous comprenons mieux dès lors pourquoi Gallo estime que l’esclavage n’est qu’un détail de l’histoire !
Nous pouvons donc affirmer que l’homme n’est rien d’autre qu’un révisionniste qui admire les racistes !
Mais peut-on punir un révisionniste lorsqu’il revoit l’histoire des Noirs ?
Non ! Ce mot n’est utilisé que pour qualifier la remise en cause de certains faits de l’histoire !
Pas d’autres !

Ainsi donc, on comprend parfaitement bien pourquoi Max Gallo défend la liberté d’expression ! Il le fait seulement parce qu’elle injurie les Musulmans ! Dans d’autres circonstances ... le Chevalier au Gallo ne se serait même pas mis au trot !

En outre, notre historien juge que l’Islam n’a pas sa place en Europe parce que le vieux continent est de tradition judéo-chrétienne !
Ah ?
Encore une légèreté et un raccourci comme seul Max Gallo sait les négocier !!
Tradition judéo-chrétienne ?
Non ! Seulement tradition chrétienne puisqu’on sait que les Européens ont persécuté les Juifs ! A moins que pour la circonstance, Max Gallo essaie de créer une alliance contre les Musulmans afin de rendre évident et crédible le choc des civilisations qu’il affectionne.
Pour sa gouverne notre historien devrait savoir que l’Islam a existé en Europe depuis sa naissance et pour qu’il s’en convainque je l’invite à visiter l’Andalousie... et pas seulement !
Pour achever mon réquisitoire contre ces défenseurs de ce en quoi ils ne croient pas, je dirai :
Où étiez vous Messieurs lorsqu’on empêchait Dieudonné de s’exprimer ?
Où étiez vous Messieurs lorsqu’on interdisait à Tarik Ramadan de parler ?
Où êtes vous aujourd’hui alors qu’en France on fustige Noirs Arabes et Musulmans ?
Où êtes vous alors qu’on massacre des innocents et qu’on empéche de le dire dans cette terre qui a connu les Prophètes ?

Non... ce n’est pas la liberté d’expression que vous défendez mais seulement celle de cracher votre venin sur ce que vous abhorrez : Arabes, Noirs et Islam !

La preuve, vous mettez en avant la violence des réactions mais sans jamais citer les mesures racistes mises en place au Danemark par un gouvernement d’extrême droite lequel affirme en outre : « l’islam est un cancer et un mouvement terroriste » et rajoute : « il n’y a qu’une civilisation, c’est la notre ! »

Bande d’hypocrites !!!

Après avoir chanté et dansé avec tous les courants Philippe Val...se !
Et voilà qu’il est rattrapé au galop par Max !


 
P.S.

Illustration : Effraction, RB

 
 
Forum lié à cet article

6 commentaires
  • > Philippe valse ! Max galope ! 21 février 2006 05:41, par Lahssen

    Il y a deux semaines, j’ai vu Max Gallo intervenir sur le plateau de TLMEP (TV5 Canada). Il considérait que la France devait être fière de son passé y compris le colonialisme. Et à ce moment que j’ai réalisé la pauvreté de ses arguments. Mais de France parle t-il ? Celle des français qui ont payé lourdement (en impôts) l’entreprise coloniale humaine et militaire ou la France des compagnies et de la légion. Excédés, les français ont massivement désavouer la colonisation et appuyer les indépendances des pays du Maghreb. Pourquoi Max Galo leur demande alors d’être fier ? Fiers de quoi ? De la légion ? Des tortures et massacres dictés non par le peuple français, mais par le capital colonial français et exécuté par l’armée coloniale.
    Il est evident pour moi que le discours de Max Gallo transpire la pauvreté et le mépris des peuples ayant subi la colonisation.
    Mon propre père (marocain) a bien connu la colonisation. Il a était arraché de sa terre et engagé par force pour libérer la France de l’occupation nazie. Il a été arrêté par les nazis et torturé. Où était Max Gallo à ce moment là. Que Mahomet lui pardonne la pauvreté de pensée Ha, Ha.

    Lahssen

  • > Philippe valse ! Max galope ! 21 février 2006 10:38, par Cristobal

    1°) Il est devenu difficile maintenant, du moins en ce qui me concerne, d’écouter et de suivre toutes ces émissions de propagande, tant télévisées que radiodiffusées (:D).

    Il me semble que le plus sage consiste tout simplement à éteindre sa radio et sa télévision, et renoncer bien sûr aux divers écrits contournés idéologiquement (à la gloire du capitalisme dominateur, pour faire simple) qui s’étalent dans la presse écrite. Tout bien considéré, c’est un gigantesque gain de temps, une façon efficace de garder un esprit reposé, tout en se nourrissant bien sûr de l’internet.

    Maintenant que nous savons de quoi il s’agit, maintenant que nos yeux se sont tout de même grandement ouverts sur la nature du discours des "oligarques" divers et variés, nous pouvons, je crois, continuer notre travail de dénonciation et d’explicitation, sans trop avoir à craindre des nuisances de la propagande officielle.

    2°) Pour ce qui est de Voltaire, je profite de cet article pour mettre ici un lien vers le site qui propose certains textes inédits de ce génie (je parle surtout du théâtre, des tragédies +++). On peut désormais trouver l’intégralité de l’oeuvre de Voltaire sur un cd-rom.

    Certes, le théâtre, et bien des écrits de Voltaire, ont perdu toute "substance" signifiante en ce 21° siècle, mais ces innombrables textes valent toujours par l’extraordinaire qualité de la forme. Ainsi, la plupart des tragédies (dont "Mahomet".....), écrites en alexandrins dynamiques et majestueux (tragédies et pièces en vers toujours inédites en France !!!!), rejoignent souvent la sonorité et la musique de Racine.

    Le lien vers la pièce "Brutus" (+++), par exemple :

    http://www.voltaire-integral.com/Html/02/06BRUTU1.htm#a1

    Post-Scriptum : un peu de publicité pour Voltaire me paraît juste et légitime, dans un pays comme la France qui publie chaque année des centaines d’écrits insipides et vains, et pour la plupart de fort mauvaise facture. (:D)

    Voir en ligne : Association Voltaire Intégral

  • > Philippe valse ! Max galope ! 21 février 2006 11:07, par Kimble

    "Petit" problème le texte que vous citez :

    "Je suspecte les nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche"

    Ce texte n’est pas de Voltaire mais de David HUME ( un économiste anglais)

    Kimble

  • > Philippe valse ! Max galope ! 21 février 2006 13:27, par FREDDY

    si vous m’y autorisez ,je preciserai que l’Europe est de tradition,... ,de souche helléno-chrietienne.Je serais meme tenté de considerer que les grands philosophes grecs sont au moins aussi fondateurs de l’esprit européen que la religion du christ.

  • > Philippe valse ! Max galope ! 21 février 2006 15:52, par zmax91

    merci Makhlouq encore une fois pour tes textes.
    a quand un livre ??
    y’en a-t-il deja de makhlouq ??

  • > Philippe valse ! Max galope ! 23 février 2006 13:46, par Lulia

    j’aimerais ajouter ma petite contribution a ce debat passionnant. Dés que j’entends "civilisation judéo-chrétienne" Mon sang ne fait qu’un tour. Si Al-farabi, qu’on appelle aussi le second maître aprés Aristote,et d’autres musulmans dont la liste est interminable, n’avaient pas traduits les textes grecs, le chrisianisme tel que nous le connaissons que ce soit par Thomas d’Aquin ou saint Augustin,serait rester lettre morte et l’existence d’une philosophie chrétienne dans les fumées de l’inquisition. Alors s’il vous plaît, si vous voulez parler vrai. C’est plutôt civilisation judéo-chretieno-musulmane. les Arabes ont passsé le flambeau de la science Grecque, Indienne,et persane à l’occident. Ignorer huit siècle d’histoire de l’humanité,dans le but d’une non reconnaissance historique des bienfaits du monde arabo-musulman Un livre en traite largement. " La lumiére d’Allah sur l’occident" par Sigried Hunke, chez albin michel.
    lulia.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes