{id_article}
 

Délinquance : Le rapport de Klarsfeld à Sarkozy.

Le rapport sur l’enfance délinquante, demandé par Nicolas Sarkozy à Arno Klarsfeld, vient d’être rendu public. Et c’est attristant !

On se serait attendu à ce qu’une étude aussi importante soit confiée à des éducateurs spécialisés ou à des psychologues. Il ne manque pas de spécialistes qui ont l’expérience du terrain pour conseiller utilement un ministre sur un sujet aussi important que la délinquance des mineurs. Au lieu de cela, Sarkozy, dont on se demande bien qu’elle mouche l’a piqué, a sollicité les services de l’avocat, et le résultat a été à la hauteur. Ou plutôt au niveau que l’on pouvait craindre, au ras des pâquerettes, de ce à quoi l’on pourrait s’attendre d’Arno Klarsfeld dont on ne peut guère dire qu’il a hérité du talent incontestable de ses parents. Sept pages d’une platitude consternante, dont on se demande si elles ont été écrites par un adulte ou un adolescent maladroit.

Voilà des extraits de ce « travail de réflexion » commandé par le ministre de l’intérieur. Si ce document représente le niveau de « réflexion » de Klarsfeld, ça en dit long sur sa médiocrité. Et l’on ne voit pas bien à quoi ce rapport pourra servir à Sarkozy, si ce n’est de lui avoir donné un motif pour flatter, on se demande à quelle fin, un avocat très impliqué dans la cause sioniste. Autant appeler un chat, un chat, et un militant sioniste, un militant sioniste, titre ronflant et très médiatique dont le jeune exalté aime se glorifier.

Klarsfeld nous apprend que la violence des mineurs est parfois « alarmante », et qu’il y a des « phénomènes de bandes et de territoires ». Ah bon ! On ne s’en était pas rendu compte par nous-mêmes et le ministre de l’intérieur et ses polices vont apprendre quelque chose. Il se croit obligé de préciser que « si la délinquance des mineurs ne s’est pas étendue dans les beaux quartiers, elle s’est intensifiée dans les quartiers défavorisés ». Zut, quelles facultés d’observation ! Klarsfeld est décidemment doué d’une grande capacité de réflexion. Il précise que « la violence consciente et préméditée, pour détrousser des personnes choisies en connaissance de cause parmi les plus vulnérables, est inacceptable ». Merde ! Quel scoop ! Le cerveau de Klarsfeld est en surchauffe et menace d’exploser à force de réfléchir ainsi !

Cette délinquance, et sa « férocité », pourrait être contenue, selon Klarsfeld, en « condamnant les récidivistes comme des majeurs » et en « n’effaçant pas automatiquement les casiers judiciaires à 18 ans ». En retard d’un train, Klarsfeld, cette mesure a déjà été votée, avec la loi Perben. Fin psychologue, Klarsfeld prétend que « les enfants délinquants souffrent de problèmes psychologiques, sociaux ou familiaux ». Et de noter une remarque stupéfiante : « les enfants délinquants sont comparables à des voitures avec un vice de construction, auquel cas il faut se retourner sur les parents, en leur qualité de « constructeurs » responsables de produits défectueux, en supprimant les allocations familiales ». Ouais ! Comme ça, de petits délinquants, ils passeront à de grands délinquants, car n’ayant plus rien à bouffer ils n’auront que le choix de braquer les banques. Plus instructif de la part de Klarsfeld, qui flatte les « idées » de Sarko dans le sens du poil : Il recommande une « discrimination positive, ethnique ou géographique ». Ah tiens ! Sans commentaires. Les parents de Klarsfeld, qui ont justement lutté contre ce type de discrimination, doivent se poser des questions.

Il convient de considérer ce « rapport de réflexion » inutilisable pour ce qu’il est : un torche-cul immonde, truffé de lieux communs, bourré de poncifs et infesté de phrases inutiles. Plus préoccupant, la légèreté d’un élu, appelé peut-être aux plus hautes fonctions, dont on sait que l’importance de s’avoir s’entourer de talents et de compétences est primordiale. Si Sarko, qui se décrédibilise ainsi, ne sait que faire appel à des médiocres comme Klarsfeld, la France sera aussi bien gouvernée que sous Chirac ! Ça promet !

Ashoka.


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • Pourquoi être aussi étonné ?

    La france est devenue, depuis que BHL&co (co= klarsfeld, Adler...) ont confisqué l’information, un vaste espace de propagande, et de médiocrité.

    Et le délit est là au fond : la confiscation de la liberté d’expression, par de médiocres pseudo-intellectuels, dont les propos sont invariablement orientés en faveur de la " plus grande démocratie au monde".

    En ce qui me concerne, malheureusement la banalité du fait, a dépassé, il y a quelque temps déjà, l’étonnement ...

  • il ne fallait pas s’attendre a quelque chose d’intelligent, de la part de Sarkozy et ses sbires.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes