{id_article}
 

La bande à Picsou

Halliday, Doc Gynéco, Clavier, Reno et autres comparses du même acabit, braves petits soldats d’une baudruche carnassière, encore un effort !...

Soyez en phase avec vos théories fumeuses et dangereuses pour la liberté, l’égalité et la fraternité.

Venez assumer les conséquences de la politique de votre gourou mental.

Affrétez donc ces avions de la honte et mélangez-vous à toute cette population colorée, bafouée et menottée en accompagnant les « élus » d’une loterie arbitraire vers des contrées qu’ils ne connaissent même pas ou qu’ils connaissent trop -au risque d’y perdre leur vie- en leur expliquant -les yeux dans les yeux- que c’est pour leur bien et la tranquillité d’une France engrossée par les préjugés.

Johnny, clone aseptisé d’Elvis Presley, ( ah que ... ce complexe du modèle Américain ) pourrait peut-être bercer leurs rébellions et leur refus d’embarquer en leur chantant l’antienne qu’il offre à l’U.M.P. La musique atténuerait leurs désespoirs, leurs tremblements inexpliqués et leurs trouilles irraisonnées.

Expliquez à votre propre progéniture pourquoi certaines chaises sont vides à la rentrée scolaire et pourquoi leurs amis sont définitivement absents. Précisez-leur bien que les larmes versées sont des larmes de crocodile. -Un gosse joue toujours le chagrin, en pataugeant dans la fange de la duplicité, n’est-ce pas ? ...

Jean Reno, clone aseptisé de Sylvester Stallone (l’autisme verbal... toujours ce complexe du modèle Américain) pourrait les endormir en leur faisant croire que les méchants n’existent que dans les films.

Demandez-leur de jeter des peaux de bananes aux 7 millions de précaires vivant dans notre beau pays des droits de l’homme. 7 millions de paresseux déguisés comme le dit si bien votre grand-père préféré, Monsieur Dassault. 7 millions de potentiels à exploiter dare-dare pour laver vos latrines aux flatulences d’un blairisme revendiqué. (toujours ce fameux complexe du modèle Américain)

Parce-que se répandre dans la presse people en ânonnant une leçon ingurgitée scellée lors de vos soirées mondaines, relève d’un marketing nourri à l’arrivisme redoutable mais mesurer l’impact de la politique préconisée par votre champion au quotidien, demande l’effort d’affronter et de se confronter à une réalité, loin de l’adrénaline, des lumières et des paradis artificiels.

Cela nécessite réflexion, esprit critique, courage, humanité.

Des qualités -ennemies de toute propagande- qui semblent vous abandonner et que vous n’avez pas eu envie de défricher ou de cultiver ou qui n’existent peut-être même pas dans vos boîtes crâniennes.

Alors les clowns de service patentés, cessez de nous polluer avec vos engagements politiques fleurant l’intolérance, la discrimination, le nationalisme et les brèves de comptoir.

- Pour illustration :

« ...Par contre, s’il y a des gens d’extrême droite, des anti homos, des anti tout, on a besoin de leur voix... »

- Doc Gynéco extrait nouvel observateur du 02.09.06 (fils et clone spirituel de Johnny Halliday également élève assidu et caution métissée du petit Nicolas)

Contentez-vous de chanter ou de déclamer, c’est peut-être ce que vous avez de mieux à faire à l’aube d’un soleil noir totalitaire.

Et surtout n’oubliez pas d’offrir des ceintures de chasteté à vos pomponettes, car voyez-vous, elles sont fragiles vos petites bêtes domestiques. Par mimétisme, elle pourrait vous trahir, elles sont à dure école.

Mais j’oubliais... Vous avez vos caméras de surveillance... Le fameux troisième oeil. Magnétique. (toujours le complexe du modèle américain ? ...)

Réellement pitoyable la bande à Picsou ...


 
 
 
Forum lié à cet article

4 commentaires
  • > La bande à Picsou 4 septembre 2006 08:35, par Bernard Dumont

    Merci pour votre analyse que je partage.Pourquoi nous prendre toujours pour des attardés mentaux en faisant des listes de soutien ou en metttant en avant des personnalités. J’écoute ce que le candidat dit, je me renseigne sur ce qu’il a fait avant de se présenter, je discerne la cohérence entre le discours et les actes et je me positionne. J’ai horreur qu’on me dise ce qu’il me faut penser comme cela

  • > La bande à Picsou 4 septembre 2006 22:59, par papa tango

    Jean Réno est un saltimbanque.
    Sarko seulement son ami..

    Doc ??? considère que s’offusquer de l’insulte ’racaille’ est une tartufferie de la part des ’clowns de banlieue’, qui s’envoient niquer leur mère à chaque carrefour.

    Ces prises de position ne sont pas méprisables.
    Seulement un peu lâches..

    Au buffet pince-fesses royal des élections présidentielles, on demande des images médiatiques.
    Ce n’est pas nouveau..

    Je pense que nous serons beaucoup à signer le même non-appel que Franca Mai.

    Qu’importe son nom ou sa forme.

  • > La bande à Picsou 5 septembre 2006 18:50, par Le Chris

    Bon article Franca Mai sur les bouffeurs de soupe de toujours et ceux de la dernière heure. Ils croient déjà que leur poulain va etre investi à la magistrature supreme mais à mon humble avis il va se ramasser le pourfendeur d’air , grand ami d’israel et de la dictature etanusienne.Tout simplement parce que la France a besoin d’un rassembleur et non d’un hableur qui passe son temps à abreuver les francais de boniments et de décider au fil de l’actualité d’une chose et le lendemain de son contraire (affaire des sans papiers). Quand aux ralliés de la dernière heure (politiques et autres)ils finiront également dans les poubelles de l’histoire de France qui n’a nul besoin de saltimbanques.

  • > La bande à Picsou 8 septembre 2006 07:02, par jacky

    Je partage votre analyse mais pas votre optimisme.

    Comme j’aimerai croire comme vous que Sarko se ramassera !!!

    Pour qu’il se ramasse, il faudrait qu’il y ait " à gauche " un représentant qui fasse un peu plus l’unanimité .....
    C’est pas gagné.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes