{id_article}
 

Chirac : 3ème mandat présidentiel !

Huit Français sur dix se déclarent opposés, dans un récent sondage, à ce que Chirac se représente. Mais on connaît le peu de valeur des sondages. Chaque jour qui passe, la campagne se déroule, insipide, avec des candidats insipides eux aussi et qui n’excitent pas les Français. Tapi dans l’ombre, Chirac attend son heure.

Bernadette Chirac l’affirmait haut et fort dans un entretien au Nouvel Observateur avant Noël : "La messe n’est pas dite", "On n’est pas dans l’après. Il y a trop de gens qui croient qu’on est déjà dans l’après". Tout en rajoutant : "aimer cette vie", et "qu’on peut avoir des surprises". Des surprises ? Tiens, tiens !

La médiocrité des candidats, entre les bourdes de la nullissime Royal, la campagne sans relief d’un Sarkozy qui ne plaît pas vraiment aux Français et l’absence de charisme de Bayrou, est de nature à servir Chirac. Le charisme, il l’a, la prestance, il l’a, et pour les coups bas, vous pouvez compter sur lui. C’est le roi de l’embrouille, l’as de la magouille, et tel un chat il retombe toujours sur ses pattes.

Ce que dit Bernadette n’est pas neutre : "La situation du monde est complexe. Et parfois, cela bouscule tout". C’est prémonitoire ou incantatoire et c’est peut-être la clé de cette campagne bizarre. Tout comme bien des proches de Chirac ont émis l’hypothèse de sa candidature en cas de grave crise internationale. Chirac sait parfaitement ce qui se trame au niveau mondial. S’agirait-il de l’Iran et d’une possible attaque surprise de cet illuminé de Bush sur Téhéran ? Une grave crise internationale s’en suivrait et Chirac apparaîtrait alors comme un garant de stabilité aux yeux des Français.

Ségolène pourrait-elle résoudre le problème ? Non, bien évidemment. Pas plus Bayrou que Sarkozy, qui n’a ni stature, ni envergure. Les coups bas continuent de pleuvoir. Cette semaine c’est une ancienne collaboratrice de Royal qui écrit un bouquin où elle explique que la candidate est cyclothymique, sèche, légère, dispersée, incapable d’obtenir des résultats probants et vindicative. On l’avait déja deviné mais c’est bon d’avoir quelques preuves. Sarkozy continue de s’acrocher à son fauteuil de ministre de l’intérieur. Pathétique ! Des vidéos pro Sarko et anti Ségo (et réciproquement) courrent le Net. Ça ne vole pas haut, c’est indigne d’un débat qui devrait avoir lieu. Les Français restent sur leur faim. C’est ça qu’on leur propose ? Deux candidats favorisés par les medias qui se chamaillent comme des gamins dans une cour de récréation. Ces deux-là méritent qu’on les renvoit dans leurs buts.

Si une crise majeure éclatait, on verrait alors les medias embrayer : "La situation actuelle requiert un homme d’expérience, bla, bla, seul Chirac peut nous tirer de là et affronter la crise. Vite aux urnes". La cohorte d’amis journalistes et de leaders d’opinion auraient vite fait de remonter la cote de Chirac et ses chances seraient réelles. Il est clair que rien n’est joué pour la présidentielle. La messe se dira dans les dernières semaines. Et si les zozos qui sont en lice actuellement continuent à lasser les Français, Chirac pourrait venir créer la surprise, surfant sur une belle crise internationale.

C’est qu’il s’y plaît à l’Élysée, Chirac, et avec lui Bernadette et sa fille Claude qui, d’après certaines sources, s’active et œuvre sans relâche pour que papa se représente. Et puis la perspective de poursuites judiciaires ne doit pas enchanter le Président qui ne risquera rien s’il le reste, vu les lois votées récemment. La boucle serait bouclée. La presse et les medias, plus au service de Chirac que de n’importe qui, feront le reste dans les dernières semaines. La candidature de Chirac est plus qu’une hypothèse fantaisiste, c’est une probabilité à laquelle on pourrait s’attendre. Sans crise internationale, ses chances sont minces, mais avec une crise sérieuse, Chirac aurait encore toutes ses chances.

Algarath.


 
 
 
Forum lié à cet article

8 commentaires
  • > Chirac : 3ème mandat présidentiel ! 4 février 2007 00:44, par CAROL

    Chirac et Borloo c’est le deal....

  • > Chirac : 3ème mandat présidentiel ! 4 février 2007 12:23, par jrr

    Chirac se cramponne au pouvoir de manière pathétique et ridicule. Les Français ne veulent plus de lui.

  • > Chirac : 3ème mandat présidentiel ! 4 février 2007 15:47, par marie prat

    D’accord avec toi, Ashoka. Pourquoi Chirac aurait il fait passer le mandat présidentiel à cinq ans si ce n’est pour tenter un troisième mandat ? Il croit certainement que les voix obtenues au second tour de 2002 étaient les siennes !

  • Mais ça serait très bien, ça, un candidat en plus à droite ! Ca nous ferait des voix en moins à Sego-Sarko au premier tour !

    Faisons la campagne de chichi auprès des "gens de droite" perdus de toutes façons pour les alter et autres qui ne veulent pas de la cuisine qu’ils nous servent.

    Vive le Chi ! (Jusqu’au deuxième tour)

  • > Jacques Bové ou José Chirac pour Président ! 7 février 2007 06:41, par Djamel Dabeldi

    Et pourquoi pas ?

    Très sérieusement, vu les profils en lice et qu’ont ne présentent plus, les deux seuls candidats dont on peut être certain qu’ils ne brocarderont pas la France à l’aune de l’atlantisme et de l’aventurisme belliqueux autant que suicidaire tout en cherchant réellement à rassembler tous les français sur le plan d’une solidarité nationale nouvelle qui se basera de manière volontariste sur la réalité d’une France culturellement plurielle, ce sont JC et JB : Jacques Chirac et José Bové.

    Le premier a la dimension et la stature/autorité d’un chef d’état et le sang froid politique nécessaire ; le second a tout simplement et essentiellement notre confiance par les idées et l’engagement constant et le courage qui le caractérise.

    Jacques Bové ou José Chirac : voilà le Président qu’il faudrait à la France ; sans rire.

    Djamel Dabeldi

  • Salut,

    Tu sais je suis assez d’accord avec toi mais je me souviens d’une manif dés la réélection de Chirac en 2002 pour soutenir le candidat actuel Bové alors en prison pour un quelconque fauchage... c’était à Paris le 14 juillet je crois et vu le déploiement policier, on aurait cru un état en guerre pour une petite poignée de manifestants (dont Albert Jacquard) dont certains molestés par les CRS comme de vulgaires "terroristes"...

    Je crois que Chichi n’est pas prêt à stopper son soutien à la mafia mondiale des pesticides et des OGM désolé...

    Yves Agapé

  • > Chirac : 3ème mandat présidentiel ! 11 février 2007 20:23, par bozo

    En même temps il prendrait les voix à son ministre de l’intérieur, calcul rapide 15 pour cent chacun et aucun au second tour !! Ah ! Ah !