{id_article}
 

Journal de Claire Chazal : Concentré de propagande anti étrangers

Samedi 13h00. Coup d’envoi d’un festival de messages subliminaux à destination de nos perméables petits neurones. Quand Nicolas Sarkozy parle d’identité nationale avec Arlette Chabot sur France 2 jeudi, TF1 enchaîne le samedi, suivant la méthode de la répétition (cf. nouvelle publicité de neuf telecom). C’est même trop bien fait pour que l’on puisse croire que cela ait été pensé et planifié. Magnifiquement rythmé, on commence par parler de ces irakiens qui s’entretuent (c’est marrant l’équipe de rédaction de TF1 ne parle d’ingérence étrangère en Irak que pour la Syrie et l’Iran, et oui c’est bien connu les GI’s sont de bons petits irakiens de souche !). Ces chiites et sunnites qui continuent à s’entretuer malgré les efforts de nos amis américains pour les sortir de leur barbarie, on en oublierait presque que le point de départ de ce chaos fut l’invasion américaine....
Touché coulé, le sort des arabes est réglé. Moralité : il ne faut surtout pas continuer à les autoriser à venir en France : ils n’arrivent même pas à vivre entre eux.

Cible suivante, ces maliens qui travaillent depuis des années en France, que va-t-on en faire ? Après avoir, à regret, concédé que les habitants de Montfort sur Meu s’étaient mobilisés contre leur déportation, Madame Claire Chazal contre-attaque : « les habitants estiment qu’ils sont bien intégrés et qu’il n’y’a pas de raison de les renvoyer CHEZ EUX », chercher l’erreur....Voilà les noirs africains c’est fait, au suivant.

Place à l’apothéose avec l’exemple allemand. Le reportage porte sur un collège où le proviseur a établi un règlement intérieur plutôt intelligent : tous les élèves parlent allemand à l’école, sans exception, en contre partie un cours de culture turque est mis en place pour ceux qui le désirent. Expérience plutôt positive, puisque suivant le proviseur lui-même, il n’y’a plus de groupe exclu ou d’incidents communautaires. Et non, même cela, TF1 arrive à en faire un argumentaire anti turc. La charmante journaliste terminera son reportage par un « ces collèges ghettos où il n’y’a plus un seul allemand (sous entendu pas un seul digne représentant de la race aryenne) ».
N’est-il pas magnifique le monde selon TF1 ?
Un monde où l’on renvoie ces gentils maliens « chez eux » au Mali.Un monde, où les méchants sont ces syriens, iraniens, irakiens,et autres archaïques musulmans qui ne veulent pas s’assimiler au camp du bien. Un monde, enfin, où les turcs restent en Turquie " communauté particulièrement nombreuse en Allemagne" (dixit encore et toujours Claire Chazal). Comprenez : ils sont trop, ils nuisent à l’identité nationale allemande, on ne va pas laisser faire cela en France. Quelle idée brillante, donc, que celle de notre rédacteur en chef, Nicolas Sarkozy, de créer un ministère de l’immigration et de l’identité nationale ! CQFD [1]
Résultat de la brillante démonstration de TF1 : trois reportages en dix minutes équivaudront à trois attaques frontales contre trois communautés culturelles différentes. On ne perd pas le Nord chez TF1 : efficacité assurée.

En conclusion : rentrez dans les rangs vilains étrangers !

Faites comme Rachida Dati qui eut la piètre malséance de troquer son incontestable compétence contre un rôle de petite arabe de service.Quelle plus belle garantie de la tolérance de Nicolas Sarkozy ? Sauf qu’après tout avoir un ami "arabe" ou "noir" n’est pas un passeport pour le monde des bisounours où tout le monde aime tout le monde...

Devenez de sympathiques « collabeurs » de BBR [2], à l’instar de Tarik qui voulait étriper Thomas Njijol [Thomas Njijol : membre du Jamel Comedy Show.] quand il a osé s’attaquer à Monsieur Sarkozy dans Le Grand Journal de Canal.(Heureusement que BBR suit la loi de 1908)

Devenez de mignonnes et cruches militantes de « Ni putes, ni soumises », grandiose illumination de Fadela Amara [3] de nommer ainsi son association ! C’est très poétique et tellement philosophique, heureusement que tu es là pour défendre les filles opprimées ! Qu’est ce qu’on ne ferait pas sans ton association, combien de vies n’as tu pas sauvé...

Et attention, si l’on ne vous retrouve dans aucun de ces groupes, c’est que vous n’aimez pas la France, que vous nuirez probablement à son identité, et qu’au mieux vous deviendrez une racaille qu’il faudra "karchériser"... Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire : rentrez dans les rangs de la douce France bien à droite ou quittez là !


Notes

[1CQFD : ce qu’il fallait démontrer, euh enfin ce que les sclérosés de l’UMP veulent à tout prix nous faire avaler.

[2BBR : Bleu Blanc Rouge, association qui ne sert à rien...

[3je sais que Fadela Amara est plutôt classée à gauche, c’est une dédicasse à la gauche bien droite qui ne vaut pas mieux que la droite bien droite (Même moi je n’ai pas compris ce que je viens d’écrire !)


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • Le début de l’article commence et bifurque on ne sait où pour finir par une conclusion inachevé : Bref la suite logique de l’article est à étoffer.

    Concernant la propagande médiatique pour nous amener à penser comme le système je suis d’accord.

    Mais je pense aussi que le terrorisme intellectuel est des deux côtés. A savoir qu’il est aussi des gens biens pensant pour qu’il faut régulariser tous les noirs sans papiers polygames qui viennent profiter des minima sociaux.

    Franchement il faut arrêter avec ce terrorisme intellectuel.

    On critique les USA, le 11 septembre, israel, on est antisémite.
    On veut renvoyer les immigrés pauvres dans leur pays on est un raciste.

    Franchement yen a marre de ce térrorisme et de ces propagandes intéllectuelles qui viennent de toute part !

    Je suis de gauche, Tout sauf sarkozy, mais franchement yen a marre de ce laissé allé. Yen a marre d’importer massivement des pauvres, et de pratiquer la préférence étrangère (tous les HLM pour les immigrés qui sont forcément les plus pauvres, et puis ajoutons la discrimination positive de sarko).

    Arrêtons de piller l’Afrique de ses richesses, et de ses cerveaux.

  • Je tiens juste à apporter quelques précisions à mon article, qui semblerait-il, est mal interprété par certains. Je ne cherche aucunement à faire de la morale humaniste où les frontières françaises doivent être grandes ouvertes pour tout le monde. Je ne suis pas déprimée non plus, et je sais qu’il est plus facile de critiquer que d’agir. Ces quelques phrases n’étaient que le fruit de mes pensées à un moment donné. Je ne cherchais pas non plus à faire du terrorisme intellectuel : chacun est libre de penser ce qu’il veut. Je ne détiens aucune vérité et des propositions concrétes j’en ai (elles sont autrement plus constructives qu’un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, enfin je le pense). Je me ferais un plaisir de vous les exposer dans mes prochaines contributions à oulala.net.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes