Karzaï ce pantin de l’occupant

Il y a quelques jours, le Nouveau Parti démocratique (NPD), parti fédéral au Canada, a fait une révélation quelque peu choquante concernant Karzaï (l’actuel président afghan) au Parlement canadien après avoir entrepris une demande d’information en vertu de la loi d’accès à l’information.

Avant de parler de cette révélation, revenons une seconde sur la personne de Karzaï.

Le 6 décembre 2001, l’Afghanistan fraîchement envahi, Le Monde et Le Courrier international nous apprennent que Karzaï, nouvellement promu président intérimaire par les États-Unis, aurait travaillé comme consultant pour Unocal (ce que Karzaï lui-même a subséquemment nié). Unocal, rappelons-le, fait maintenant parti de Chevron, la compagnie de Condeleeza Rice. Mais ce qui trouble un peu est qu’il y de grandes suspicions que les États-Unis ont décidé d’envahir l’Afghanistan non pas à cause du 11 septembre ( le plan d’invasion a été rédigé avant le 11 septembre 2001 ) mais bien pour se débarrasser des Talibans une fois qu’il était claire que les négociations pour construire l’oléoduc trans-afghanistan (pour amener le pétrole de la mer caspienne) ne débouchaient pas. Car après tous, les Talibans ont été financés par la CIA durant la guerre civile afganne par le biais des services secrets pakistanais et saoudiens, l’argent étant transférée à ces dernier par la fameuse banque BCCI (pour plus d’info sur cette sombre histoire un chapitre du livre A Game as Old as Empire y est consacré). Or, la plus importante entreprise derrière le projet d’oléoduc est justement Unocal ! Donc (si Karzaï a travaillé pour Unocal) Karzaï travaillait chez Unocal alors même que cette entreprise poussait l’Afghanistan a accepter son projet d’oléoduc et maintenant il est président d’Afghanistan !!

Alors quelle est cette révélation choc faite par le NPD ? En septembre 2006 Karzaï était en visite au Canada afin de convaincre les partis d’opposition (dont le NPD fait parti) de renouveler la mission canadienne en Afghanistan après la date prévue de retrait de 2009. Le moment marquant de la visite fut le discours de Karzaï au Parlement. Or, le NPD vient de révéler, document à l’appui, que ce discours à été par l’armée canadienne ! Deuxièmement, on apprend que le NPD (un parti politique fédéral du Canada) a découvert que le discourt de Karzaï a été en grande partie rédigée par l’armé canadienne ! Cela laisse planer le doûte à savoir les intérêts de qui Karzaï représente.

Pour finir, rappelons que, selon plusieurs sources dont un regroupement de femmes afghannes, Karzaï a été « élu » au cour d’élections frauduleuses.

-matchafa

matchafa.quebecblogue.com


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes