Lançons le Boycott du Salon du livre de Paris !

Pourquoi je n’irai pas au Salon du livre de Paris qui se tiendra du 14 au 18 mars 2008 ? Pourquoi je vous incite tous à faire de même ? Pourquoi j’en appelle à son boycott ? Tout simplement parce que l’invité d’honneur en est Israël. Et tout comme l’Afrique du Sud de l’apartheid était boycottée en son temps, Israël doit l’être aussi tant que ce pays continuera à ignorer les principes mêmes des droits fondamentaux qui régissent les peuples.

N’en déplaise à Pierre Assouline qui continue de répandre la désinformation sur son blog du Monde où il raconte tout et n’importe quoi de manière à détourner l’attention en lançant en pâture aux imbéciles de fumeuses déclarations qu’aurait tenues Tarik Ramadan à propos du boycott du Salon du livre de Turin (8 au 12 mars 2008), lequel, quel heureux hasard (sic), a aussi comme invité d’honneur Israël ... alors que c’était l’Egypte qui avait été désigné, mais bon ...
Pierre Assouline est un coquin qui rend compte de façon tendancieuse en déformant sciemment, purement et simplement les termes du débat. Il oublie aussi que tout est politique dans nos sociétés, cette rupture que Sarkozy n’est pas le seul à pratiquer a fait qu’il n’y a plus d’un côté les affaires, et de l’autre le petit monde feutré de la culture qui ne voit rien, qui est "au-dessus" : tout est politique monsieur Assouline !

Un mouvement s’est mis en place, lancé par des partis politiques, des personnalités et des associations qui militent pour les droits des Palestiniens demandant à ce que l’on changeât d’invité d’honneur car il était à leurs yeux indécents de célébrer un Etat - en en faisant un « invité d’honneur » - alors que son gouvernement ne respecte pas la minimum des droits humains et humilie quotidiennement le peuple palestinien. D’autant que le prétexte en est les 60 ans de la création d’Israël, autant dire la tristement célèbre Nakba ... C’est donc bien plus qu’une provocation, c’est un scandale, une gifle de plus aux hommes de bonne volonté !

Il est donc clairement question de critiquer le choix de cet « Invité d’honneur » et non d’empêcher les auteurs israéliens de s’exprimer ni même de débattre avec eux ! La propagande mensongère s’est alors mise en marche : il s’agirait d’une démarche antisémite ! Un refus de la liberté d’expression ! Ou encore, comme l’écrit Pierre Assouline, « un boycottage des écrivains israéliens ».

Et ne tombons pas dans l’erreur typique que commettent la plupart des commentateurs : celle de confondre le boycott personnel d’écrivains ou artistes "individu qui ne représente et n’engage que lui-même" (et encore, ça se discute si c’est un écrivain-citoyen-colon) et le boycott institutionnel de l’Etat d’Israël invité de déshonneur du salon. Il n’a jamais été question de boycotter des écrivains israéliens mais bien de dénoncer par le boycott l’invitation officielle par le salon de l’Etat d’Israël l’année même où l’on devrait pleurer 60 ans d’occupation illégale et violente...
Et comme toujours, ce sont les défenseurs aveugles de la politique israélienne qui se donnent le beau rôle et se permettent tout et n’importe quoi sous prétexte qu’ils ont une vitrine médiatique complice ... Où est l’antisémitisme dans le refus de célébrer Israël et sa politique d’oppression ? Cela n’a rien à voir avec l’antisémitisme ou le déni de la liberté d’expression.

Suivons donc le poète israélien Aaron Shabtaï qui affirme qu’il boycottera à titre personnel "tant la Foire du livre de Turin que le Salon du livre de Paris en ne se joignant pas à la délégation de son pays." ?
Il précise qu’il "ne pense pas qu’un État qui maintient une occupation, en commettant quotidiennement des crimes contre des civils, mérite d’être invité à quelque semaine culturelle que ce soit. Ceci est anti-culturel ; c’est un acte barbare cyniquement camouflé en culture. Cela manifeste un soutien à Israël, et peut-être aussi à la France, qui appuie l’occupation. Et je ne veux pas, moi, y participer.”

Les BHL et Cie vous diront que Aaron Shabtaï est colonisé par la haine de soi, qu’il est fou (c’est un poète, ce n’est pas une personne sérieuse !) et que cela lui fait prendre le parti des antisémites... On connaît la musique.

Par contre, vous tous qui avez encire une conscience avec un minimum de valeurs, de principes et de dignité, vous ne pouvez pas vous associer à cette mise à l’honneur d’un Etat dont les pratiques politiques et militaires sont une insulte à notre dignité humaine.

Boycottons le Salon du livre de Paris ! Et retrouvons-nous en juin à celui consacré à la Poésie !


 
 
 
Forum lié à cet article

5 commentaires
  • la grande trahison

    Marie George Buffet au repas du CRIF

    Outre François Fillon et une vingtaine de membres du gouvernement, étaient également présentes des personnalités de gauche (Bertrand Delanoë, Jean-Paul Huchon, et Ségolène Royal arrivée ostensiblement après les discours, Marie-George Buffet, Robert Hue), une quinzaine d’ambassadeurs, dont la déléguée générale de Palestine, Hind Khoury.

  • > Lançons le Boycott du Salon du livre de Paris ! 16 février 2008 21:33, par Marco Giusti

    Foire italienne et presse françaiseMarek Halter a publié dans le monde du 15 février l’article Au secours, on brûle les livres ! (http://www.lemonde.fr/archives/arti...) qui est plein de choses inexactes. C’est quand même grave pour un journal comme Le Monde. L’article suivant, même s’il ne prend pas position, remet les pendules à l’heure : http://italie.italieaparis.net/arti...

    Voir en ligne : Foire italienne et presse française

  • > Lançons le Boycott du Salon du livre de Paris ! 17 février 2008 18:58, par Edouard

    Que les pêcheurs de voix de la droite et de la gauche soient là, au banquet du CRIF (qui ne représente qu’un Juif français sur huit), c’est conforme à l’estime qu’on peut leur porter

    Mais Mme Hind Khoury ????

    Il serait bon de lui demander une explication

    Merci d’avance

    PS. Il y aura tout de même quelques "gens bien" parmi les invités de déshonneur "israéliens" . Allez voir ceux-là serait peut-être constructif et utile et positif, non ?

  • > Lançons le Boycott du Salon du livre de Paris ! 21 février 2008 17:45, par Eva la résistante

    Cher François-Xavier,

    LANCONS

    L’IDEE

    D’une campagne

    " LES 60 ANS DE LA NAKBA "

    ou

    " LES 60 ANS DE LA PALESTINE "

    Bien fraternellement à toi, Eva

    J’ai passé ton papier sur mon 2e blog, de journaliste :

    http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-b...

    Voir en ligne : Les 60 ans de la Nakba

  • Quelle ouverture ! boycotter ? 22 février 2008 12:05, par Benalain

    Esperons qu’un jour les esprits "éclairés" de ce type ouvriront les yeux sur la grnade injustice palestinienne du gros ogre israelien.

    Enfin, je croyais que le dialogue était mieux que mettre des ponts ou mur entre les hommes ?

    Où sont vos indignations contre l’intolérance mususlmane en Arabie Saoudite (routes pour les musulmans et les autres), le soudan,...

    Les arabes israeliens et les palestinienes (avant 1993) sont les arabes les plus heureux du proche orient, comparativement aux pays arabes

    S’il vous plait un peu de pudeur !

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes