>> Vidéo

Europe : Grèce, Irlande... Mieux comprendre le système monétaire international ne reposant que sur la dette

L’argent dette de Paul Grignon (Money as Debt)

Cette vidéo publiée par Oulala dès 2008 est, on ne peut plus d’actualité aujourd’hui, si l’on veut comprendre ce qui se passe exactement.

Jusqu’à ce que le contrôle de l’émission de devises et de crédit soit restauré au gouvernement et reconnu comme sa responsabilité la plus flagrante et la plus sacrée, tout discours sur la souveraineté du Parlement et la démocratie est vain et futile... Une fois qu’une nation abandonne le contrôle de ses crédits, il n’importe plus qui fait ses lois... L’usure, une fois aux commandes, coule n’importe quelle nation.]
William Lyon Mackenzie King, ex-premier ministre du Canada (qui nationalisa la Banque du Canada

Depuis un siècle de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer cette escroquerie, parmi elles des grands noms de la science économique comme Milton, Friedman, Irvin Fisher et Maurice Allais.


L’Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) from Bankster on Vimeo.

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour.
D’ou vient tout cet argent ?
Comment peut-il y avoir TANT d’argent à preter ?
La réponse est... qu’il n’y en a pas.
De nos jours, L’ARGENT S’EST FAIT DETTE.
S’il n’y avait PAS DE DETTE il n’y aurait PAS D’ARGENT

Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul ou la seule. Très peu de gens comprennent ce système, même si nous sommes tous touchés.

Ce long métrage d’animation, dynamique et divertissant, de l’artiste et vidéographe Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTÈME ACTUEL D’ARGENT-DETTE dans des termes compréhensibles pour tous.
Nous vous présentons le chef d’oeuvre de Paul Grignon pour la première fois disponible avec une bande son française et textes en francais !
Distribué en DVD par bankster.tv

Extrait de Bankster

Tout argent « naît que dès lorsqu’il est emprunté ». L’argent n’existe pas jusqu’à ce que quelqu’un l’emprunte. C’est de « l’argent basé sur une dette », par conséquent ce n’est pas vraiment de l’argent puisque le véritable argent est basé sur une substance - l’or, l’argent, etc. Si l’« argent » naît que dès lors qu’il est emprunté, alors cela signifie qu’il n’existe pas. Ainsi, où est l’« intérêt » ? Il n’existe pas. Comment peut-il être payé ? Il ne peut pas être payé parce qu’il ne fait pas partie de ce qui est créé. Il n’existe simplement pas. La monnaie que nous employons est basée sur notre futur travail que les gouvernements (politiciens) ont promis aux banquiers. De futures générations sont déjà contraintes à payer une dette qui n’existe pas. Pour comprendre L’Argent Dette, nous vous proposons de visionner un documentaire animé, dynamique et divertissant, de l’artiste et vidéographe Paul Grignon qui explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D’ARGENT-DETTE avec une bande son française et des termes compréhensibles par tous !

99% de la population ignore encore le processus de création monétaire. Ainsi lorsque vous l’aurez assimilé à votre tour, soyez certain de bien faire la distinction entre les répercussions privées et publiques de ce système. Utiliser un systeme d’argent dette pour nos investissements privés, nous le faisions à notre insu jusqu’a maintenant. Le fait que les états européens aient décidé d’abandonner récemment le droit régalien des peuples de battre leur monnaie et ceci sans leur consentement est autrement plus inquiétant. (A noter tout de meme que d’un point de vue privé, l’absence de pleine divulgation et d’égale contrepartie sur le contrat de prêt bancaire peut apparaitre comme frauduleux)

Extrait de FauxMonnayeurs.org

Depuis 1973 et en application depuis 1974, puis entériné par l’article 104 du traité de Maastricht et finalement transposé dans l’article 123 du traité de Lisbonne, l’Etat a supprimé le recours à l’émission de bons du trésor (emprunt d’état, exempt d’intérêts) puis s’est interdit toute création monétaire en interdisant tout recours à l’emprunt auprès de sa banque centrale à travers le traité européen et ceci pour tous les états européens. Cet état de fait, malicieusement déguisé, rend tout investissement "hors de prix". Ainsi nous sommes assis sur une montage de dettes artificielles dont les conséquences sont dramatiques : Diminution générale du pouvoir d’achat, extension de la pauvreté et misère absolue pour une majeure partie de la population terrestre. Comment peut-on perdre à ce point le plus élémentaire bon sens pour vouloir légitimer le fait qu’un Etat paye un intérêt à un système bancaire privé pour l’usage de sa propre monnaie, qu’il pourrait émettre lui-même, sans intérêt ?

La réponse(hypothèse actuelle) semblerait se situer dans le fait que bon nombre de haut fonctionnaires, ministres ou anciens ministres siègent ou ont siégés au conseil d’administration de banques privées (voir aussi ’le choix de la défaite’ sur notre page videos). Nous voila dans un esclavagisme moderne grâce à la haute trahison de nos élus qui cherchent désespérement des solutions "pansements" aux conséquences du SEUL problème qu’ils ont eux même instauré par décret dans le plus grand silence et sans la moindre concertation ils ont vendu TOUS nos biens, nos propriétés, nos corps et ceux de nos enfants a des banquiers privés.


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • > L’argent dette de Paul Grignon (Money as Debt) 12 octobre 2008 03:43, par Ashoka

    Excellent article. Pour les lecteurs qui comprennent l’anglais, il existe une excellente présentation de Chris Martenson qui explique comment les USA seront ruinés.
    http://www.chrismartenson.com/crash...
    Ashoka

  • Certes. Mais si ce film explique bien comment les banques font de l’argent, il ne dit rien sur la source de la valeur, sans quoi il n’y aurait aucune richesse. Il ne dit pas que l’argent est d’abord du travail, dont une partie, non payée au travailleur, enrichit le propriétaire des instruments de production. C’est avec cet argent que le banquier fait de l’argent dette, et multiplie le montant du vol commis initialement au détriment du travailleur. L’origine de tout ce circuit, c’est évidemment le salariat. Il serait naïf de croire qu’un gouvernement mette en péril le système de création de la valeur pour la garantie duquel il a été inventé. Car ce sont les bourgeois, propriétaires du travail des autres, qui ont mis en place le système parlementaire qu’on appelle "démocratie". Il ne saurait y avoir d’économie" juste et durable", c’est-à-dire dépendant des besoins et des désirs des gens qui la font fonctionner, tant que subsistent l’argent et le salariat. Vaste programme, certes, mais c’était à l’origine celui des socialistes. Il y a des oublis qui ne pardonnent pas.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes