Procès du capitalisme financier, des USA ....

Je prends ma plume pour vous faire part de mon indignation en entendant à l’instant les dernières nouvelles.

Valls, d’abord. Que fait cet homme au PS ? Il est toujours là pour alimenter les querelles, les divisions. Ce responsable du PS est un libéral bon teint. Rien, ou presque, ne le différencie de la droite. A chaque vote engageant des choix décisifs, et la crédibilité du parti, il fait entendre une voix discordante. Naturellement, ensuite les médias vendus au Pouvoir se saisissent de l’affaire et se gaussent des divisions du P.S.. Au final, c’est toute la Gauche qui est discréditée, et Sarkozy est conforté dans ses choix désastreux pour la Nation, faute d’opposants crédibles. J’appelle le P.S. à exclure ce trublion, un trublion qui est un participant du groupe de Bilderberg, réunissant la caste qui fait le malheur des peuples. Cet homme n’est pas à sa place à Gauche, il n’est là que pour discréditer l’Opposition à la politique de Sarkozy. La Gauche doit défendre d’abord et avant tout les intérêts des classes populaires, si elle fait la politique de la droite les électeurs préfèreront toujours l’original à la copie. Il est temps de clarifier les positions, et de redonner à l’Opposition l’élan qui lui fait défaut, l’adhésion populaire qu’elle ne retrouvera qu’en proposant une politique réellement de Gauche. Sous peine de condamner la France à être gouvernée par ses ennemis (inféodés à l’Etranger), et par les ennemis des citoyens, travaillant seulement pour le Grand Capital. Contre nous tous, donc.

Les USA. Sarkozy les a pris pour modèles, et pour chefs d’orchestre de notre politique. Dans tous les domaines, ils font faillite : Sur le plan financier, en entraînant le monde entier dans leur chute ; sur le plan militaire, en semant partout ruines, morts, blessés, souffrances, divisions, conflits, malheurs - pour enrichir leurs multinationales ; sur le plan des Droits de l’Homme, en portant atteinte à ceux-ci partout sur la planète, et en empêchant les Médias de jouer leur rôle de contre-pouvoirs ; sur les plan social et économique, en sacrifiant les intérêts des citoyens à ceux des Grands Décideurs ; sur le plan de l’environnement, en bloquant les mesures élémentaires de protection ; sur le plan moral, en pervertissant les valeurs les plus nobles, en particulier celles de la Liberté, de la Justice, ou de la Fraternité. Aujourd’hui encore, cet Etat sauvage, auto-proclamé chrétien mais ne connaissant jamais la miséricorde, va envoyer à la peine capitale un Afro-américain probablement innocent. Et ce même pays défend la vie de ses embryons, et tue celle des humains partout dans le monde. Quelle cohérence ?

Qu’attend-on pour placer ce pays en face de ses responsabilités, de ses crimes, au lieu de dérouler en permanence un tapis rouge devant lui ? Qu’attend-on pour lui demander de réparer les dégâts causés aux quatre coins du monde ? Des millions, sinon des milliards d’individus, vont pâtir de sa politique, financière notamment. Imagine-t-on la quantité de drames humains qui vont découler du choix de laisser le Marché décider de tout, et actuellement, de sauver un Système intrinsèquement pervers ?

Car non seulement la crise a été provoquée par les apprentis sorciers à la solde du Grand Capital, et pour son profit comme pour accélérer la mise en place d’un Pouvoir mondial, concentré, financier (au détriment du Politique, représentant les citoyens, et des souverainetés nationales), mais ce sont les contribuables qui vont en faire les frais, afin de permettre au Système de se perpétuer et même de se renforcer à leur détriment, ironie suprême !

Car il s’agit moins de sauver l’emploi , la croissance et les entreprises, que de participer au sauvetage des banques, du secteur financier prédateur ! L’argent des citoyens va être investi dans le capital des banques pour le rendre attractif : Ainsi, ils sont appelés à la rescousse pour sauver le Système à l’origine de leurs malheurs !

Pour la première fois, les USA allergiques à la régulation, à l’interventionnisme de l’Etat, vont faire appel à lui, à nous tous en fait, pour nationaliser les pertes des banques, et lorsque celles-ci auront été renflouées, avec notre argent, les profits seront à nouveau privatisés, grâce à nous, et sans que nous en tirions un quelconque bénéfice !

Et tout cet argent, tous ces milliards qu’on trouve soudain, pourquoi manquent-ils toujours lorsqu’ils devraient venir en aide aux citoyens, leur permettre de vivre mieux, ou même seulement de survivre, de ne pas mourir de faim ?

Qu’est-ce qu’un système qui sacrifie le monde entier pour permettre à une poignée d’individus de devenir scandaleusement riches, à la tête de fortunes plus élevées que le PIB de certains Etats ? Qu’est-ce qu’un système qui prend aux moins nantis, pour donner aux plus fortunés ? Qu’est-ce qu’un Système qui se nourrit de l’exploitation des salariés ? Qu’est-ce qu’un système qui se sert des individus, et les envoie à la mort, sociale ou au travers de guerres meurtrières, pour permettre aux multinationales de prospérer davantage ? Qu’est-ce qu’un Système qu’on impose partout dans le monde, quel que soit le prix payé par tous les peuples ? Qu’est-ce qu’un Système qui sacrifie les intérêts de tous au profit de quelques-uns, et les intérêts de l’environnement et même des générations futures ? Qu’est-ce qu’un système qui tue l’emploi et les libertés, la démocratie, afin de permettre à une petite minorité de s’en mettre plein les poches ? Qu’est-ce qu’un Système qui sacrifie l’humain au matériel, les hommes et même les entreprises à la Finance, le travail au capital, les valeurs au Veau d’Or, la morale à Mâmon, le réel au virtuel ? Qu’est-ce qu’un système dont les fondements sont complètement pourris ? Et l’on s’étonne ensuite si la maison-monde s’effondre ?

Et que je sache, les Américains sont pleinement responsables, par leur cupidité déguisée en altruisme, de tous les désordres qui s’abattent sur la planète ! Et ils ne paieraient pas pour tous leurs forfaits ? Lorsqu’un jeune vole un cylomoteur, il va en prison, et même il y laisse sa peau, et les grands responsables du désordre social, économique, humain, bref de tout le gâchis effroyable que l’on voit actuellement, resteraient impunis ? Où est l’équité ? Comment une société en proie à de tels scandales pourrait-elle survivre longtemps ? Le ver est dans le fruit ! Notre civilisation confine à la barbarie générale, nous allons tous droit dans le mur, et les auteurs des crimes financiers, humains, militaires, ou contre la planète, ne paieraient pas, alors qu’ils sont en train de bousiller le monde entier par leur égoïsme criminel, compulsif, maladif ?

De même que la Gauche doit dire non au ver-Valls qui est dans son fruit, sous peine de laisser indéfiniment Sarkosy et ses fils ou ses disciples régenter nos vies et les saccager, de même les USA doivent enfin répondre de leurs forfaits militaro-financiers ! Et réparer les préjudices qu’ils occasionnent à la planète, au lieu de pratiquer une fuite en avant criminelle, dans tous les domaines...

Il y va de l’alternance politique, et de la civilisation. Nous sommes tous concernés, l’intolérable est à nos portes ! Résistons !

Eva
R-sistons à l’intolérable


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • > Procès du capitalisme financier, des USA .... 20 octobre 2008 09:27, par fb

    Bonjour,

    Lors d’une emission, il me semble FOG sur Arte dont M Valls était l’invité, je m’attendais à un débat passionné. Que nini.
    Au sujet du travail le dimanche, M Valls a convergé avec tous. C’est bien pour le travail des étudiants a t il fait remarquer.
    Mais M Valls donner une bourse consequente aux étudiants et ils n’auront pas a travailler le dimanche, voir diminuer les frais d’acces à l’université. Ce que n’a pas prevu la reforme LRU.
    Bref M Valls une bonne frimousse photogénique suffit à compenser l’abscence d’idées et de projets.

  • > Procès du capitalisme financier, des USA .... 20 octobre 2008 17:03, par evaresist

    Tu as tout compris, ami lecteur ! Et une dangereuse frimousse télégénique masquant un rôle de sous-marin de la droite pour torpiller la gauche, non ???

    Bien à toi Eva

    Voir en ligne : sous-marin