Les plaideurs

la "Carla sifflée..... et bue" jusqu’à l’hallali ?

Le métier de Président, quelle sinécure, quand on n’a qu’à se plaindre de ses con-citoyens.

Après «  Les poupées vaudoues......  » quel sortilège ! (et non sacrilèse-majesté) et la «  Carla sifflée... et bue  », que sera, sera.... (« le post » du 02/11/2008)

Jusqu’où ira la petitesse de « qui vous savez » ?

Car il faut être petit :

• pour faire des procès à tour de bras contre tous ceux qui osent dire leur désaccord, avec leurs moyens limités (voir ci dessous, l’effet « isoloir »), vis à vis d’une gouvernance politique rejetée par la majorité des Français (57% des Français au second tour des Présidentielles de 2007 et seulement 43% qui ont dit oui à cette gouvernance de la France, parmi lesquels quelques 30% qui se sont laissé séduire par des promesses honteuses et surtout sans construction et volonté de suivi concret, mais qui n’étaient nullement des fanas du credo sarkozyste).

Les Français prennent conscience que l’isoloir ne sert plus que de dépotoir de nos rancunes cumulées qui nous font voter « contre, en réaction » et non « pour l’action ».

Nos politicards en ont eux aussi conscience, ce qui leur permet de se présenter sans programme élaboré, construit, respectueux des situations financières, mais avec de simples listes d’énoncés (sans consistance) ne répondant que superficiellement aux attentes des uns et des autres et ce dans le seul but de leur faire dire OUI (J’ai pour ma part demandé à ce que les « oiseaux de mauvais augure » ne soient plus mis en cage et l’on m’a répondu qu’une loi serait votée en ce sens. Et la loi a été votée - souvenez vous celle qui officialise la détention « préventive » et sans jugement, dans des centres de rétention, de tous ceux qui « menacent » l’ordre public et dans l’ordre :

o les pédophiles après avoir purgé légalement leur peine,

o les jeunes ados, à partir de 13 ans, « dangereux pour la société » et qui par corolaire sont la cause de la crise financière qui existe et sa suite logique la récession (il faut déjà commencer à trouver des responsables puisque ce ne sont pas les politiques, les banquiers et les grands patrons qui le sont !),

o tous ceux qui osent attenter au respect dû à «  qui vous savez  » et bientôt à « qui vous savez et Compagnies ». Le principe a déjà démarré avec une certaine « villa corse » et bientôt tout le show-biz qui essuiera un bide à cause des accointances avec «  qui vous savez  »... (se souviennent-ils que ce sont les petits qui achètent leur place de ciné ou de concert, leurs CD et DVD ?)

Nous avons déjà traité, dans les "poupées vaudoues" du « respect dû » qui ne peut s’appliquer qu’à ceux qui savent d’abord respecter .....

• Et surtout pour manquer de jugeote en faisant un procès pour un Euro symbolique au fabriquant des poupées vaudoues.... Et c’est avec si peu de jugeote que l’on entend diriger un pays, un conglomérat d’états (au delà du délai légal imparti et accepté par tous les états membres, en invoquant l’incompétence des divers responsables appelés à lui succéder. Merci pour ses collègues ainsi mis au coin avec bonnet d’âne) et une crise mondiale.

Au fait sont-elles gonflables (les poupées) ? Si elles sont gonflables, elles peuvent intéresser quelques 22 millions de mâl(e)s-compris qui pourront ainsi se défouler de leurs frustrations politiques cumulées en disant « il nous les gonfle.... » ?

Qui a conseillé «  qui vous savez  » ? Il aurait été plus judicieux de réclamer un Euro pour « outrage » à tout acheteur desdites poupées (sa copine outre-manche, touche bien quelques penies sur chaque timbre vendu !). Ce qui ne ferait au bas mot que 22 millions d’Euros symboliques et arrangerait bien les affaires de «  qui vous savez  », qui cette année n’a pu accepter qu’une augmentation de ses revenus de 0,30 % (au lieu de 170% l’année précédente), là aussi il y a lieu de déposer plainte « pour manque de respect dû au chef de l’état par le biais de ses émoluments personnels » qui accusent une baisse considérable (baisse qui ne touche que la hausse, heureusement, et non son pouvoir d’achat - Au fait j’ai eu le bonheur de percevoir la hausse de ma retraite annuelle pour cette année : 78 €. Echangerais bien la valeur HT de cette augmentation avec le montant d’augmentation annuel, même HT, et non le pourcentage, concernant les 0,20% Présidentiels, ne serait-ce que pour pouvoir, une fois, toucher au « blingbling sarkozyste » ).

A ce rythme, il faudra bientôt que, dans un grand élan de solidarité nationale, tous les petits retraités, offrent spontanément (avant que d’y être contraints) le montant total de leur hausse annuelle de retraite à «  qui vous savez  » sous peine de voir ce dernier porter plainte contre ses revenus pour non respect dû à « sa Grandeur ».

Il y a du délire dans cette situation du plaider pour tout et à tout va. N’a-t-on que cela à faire, quand on est président, protéger sa « petite » personne ?

Après les 1000 € de condamnation pour un malheureux « casse-toi, pauv’con » ( mais si 53% des Français lui adressaient la même pancarte ferait-il un procès à 53% de la France ? ), il y a « la villa corse.... », les « poupées.... », bientôt ce sera « Carla sifflée.... », « l’insuffisance de hausse de salaire et de pouvoir d’achat » et vous verrez si on n’y prend garde qu’il sera capable de porter plainte «  contre lui-même  » (du jamais vu. De quoi descendre un Président de son train-train, les très anciens se souviendront).

Kelly-Eric Guillon « sous-Pupille de la Nation de 4éme Catégorie de 39/45 »


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes