{id_article}
 

Après nous le déluge !

Après avoir été pendant huit ans, succédant à Georges Marchais, secrétaire national du PC, Robert Hue, président du parti depuis octobre 2001, jette l’éponge pour créer sa propre fondation. Dans le même temps, l’histoire, qui ne manque pas d’humour nous fait remarquer que le prochain chef charismatique du Parti Communiste Chinois va porter le nom… prédestiné de Monsieur Hu ! Tout un programme.

On a vu Jospin abandonnant le navire pour se réfugier sur son île, Voynet qui tire sa révérence et laisse un parti qui n’a de vert que la rage d’en découdre en interne, voilà désormais le Gorbachev français abandonnant la barre d’un Parti Communiste qu’il a méthodiquement et avec un acharnement presque thérapeutique ramené à la frontière du néant.
Comment ne pas faire le rapprochement entre le Russe et le Français tant les méthodes sont ressemblantes dans cette façon qu’ils ont eu de détruire tout en affirmant que la reconstruction était en marche.

Il est vrai qu’Audiard affirmait à juste titre « qu’un intellectuel assis va moins vite qu’un con qui marche » La démonstration est ainsi faite aujourd’hui que les intellectuels du Parti n’ont pas gagné.

Mais celui qui fut le « Bob » national à défaut d’être un grand chef de parti se reconvertit dans la fondation [1] après avoir goûté aux joies de la refondation…

Comme nous l’apprend « Le Parisien » à qui Hue a accordé une interview exclusive [2] :« Reste l’évidence : dans six mois, la vie de Hue, pour l’essentiel, sera loin de la place du Colonel-Fabien, ailleurs : à la tête d’une fondation. Avec une adresse propre ; avec la présence au conseil d’administration, comme la loi le prévoit, de plusieurs représentants de l’Etat ; avec Marx comme référence, mais pas seulement Marx. Car Hue, à mi-voix, est inquiet : si, en France, à droite mais aussi à gauche, les bonnes volontés rassemblées ne parviennent pas à trouver de quoi pallier les carences de partis affaiblis ou usés, de quoi inventer autre chose, « on en crèvera tous ». »

Pour ce qui est de crever, mon coco, on peut dire que tu y as mis de la bonne volonté !

Avec à son actif : la participation à une déclaration de guerre envers un pays d’Europe [3], un soutien quasi inconditionnel et plus que compromettant à la politique social-démocrate jospinienne, une campagne des européennes à l’américaine avec le résultat que l’on connaît, une candidature à la présidentielle dont le score a laissé hilare Arlette Laguiller, et l’ouverture du capital de l’Humanité aux requins de la finance et de la presse bourgeoise, Hue s’en va en nous donnant des leçons et en craignant pour la démocratie et la France ! Pourvu qu’il ne craigne pas pour la gauche !

Marx qui depuis un certain temps n’arrête pas de se retourner dans sa tombe a du tenter le saut périlleux à la lecture du bilan « Hutien ».

Ainsi va la vie à la gauche du néant où l’on tente de sauver quelques élus, meubles et édifices à défaut de préserver quelques idées forces. Oui, le Parti Communiste est désormais un parti d’élus, au moins jusqu’en 2007.

Mais Marie-Georges est là, sentinelle marxiste dressée sur la proue de la place du Colonel Fabien. Face aux tempêtes elle va, de ses frêles menottes, tenter de maintenir une barre qui avait pris la fâcheuse habitude de zigzaguer fort en tirant trop souvent sur la droite d’une gauche virtuelle et à la pluralité aussi incertaine qu’hypothétique.
Il n’y a bien que le PC pour mettre a sa tête une ancienne ministre qui a tout de même cautionné, même si elle l’a combattue, la politique du gouvernement socialiste ! Déjà que les choses s’étaient passablement compliquées avec la bicéphalie et l’abandon de certaines valeurs, qui peut bien se reconnaître dans le PC aujourd’hui ? La question mérite d’être posée.

Et la base désorientée, cocue et orpheline regarde le spectacle comme elle assisterait à ses propres obsèques.

Pourvu que la femme de Bob ne se mette pas dans l’idée d’écrire un bouquin !

Allez, hue coco, hue ! Tous derrière et lui, devant…


Notes

[1Fondation politique tournée vers la réflexion, l’élaboration, la formation citoyenne, les contacts et la coopération (en France, en Europe et dans le monde) avec les forces soucieuses de créer une alternative au capitalisme mondialisé. (sic)

[2C’est beau l’exclusivité. Et l’huma dit merci !

[3Ce qui, pour le parti des fusillés, est un acte de bravoure qui va sans doute rester dans les anales !


 
P.S.
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

Le Verbe divin et la Rédemption humaine. [tiré de Intellection le 16 décembre 2018]

18 Désanm nou douvan Tribinal Bastè 2zèd laprémidi [tiré de UGTG le 16 décembre 2018]

Pa mannyé Sendikalis ! 18 désanm nou douvan Tribinal Bastè [tiré de UGTG le 16 décembre 2018]

Réprésyon kont sendikalis awa...Nou péké péyé ! [tiré de UGTG le 16 décembre 2018]

Nou pé ké pran’y ! Sendikalis pa kriminèl ! [tiré de UGTG le 16 décembre 2018]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 240

Thèmes