Terrorisme des pauvres, terrorisme des puissants

On a vu, lors du dernier Envoyé Spécial, combien la société est violente. Nous baignons dans la violence... et ensuite, nous nous étonnons de ses dommages collatéraux ?

Terrorisme des pauvres,

terrorisme des riches - d’ Etat,

plus subtil et... plus nocif encore !

Envoyé spécial, FR2. Des gamins sont admis en urgence pour éthylisme aigu. Ils sont en recherche d’évasion ou de sensations fortes. Au fond, ils sont désespérés. Je vais vous dire pourquoi : Parce que notre modèle de société est désespérant. Finie la vie saine, ou les idéaux mobilisateurs. Le virtuel ne comble pas, ni la drogue, ni l’absence de perspectives. Alors, des jeunes comblent à leur façon le vide de leur coeur. Certains choisissent Dieu pour exorciser leur mal-être, d’autres l’alcool. Au bout de l’éthylisme, il y a parfois la mort, le suicide. Et un peu partout, des jeunes paient, en se droguant, la folie cupide de leurs aînés.

Le multi-travail, 2e reportage d’Envoyé spécial. Une autre invention des temps modernes pour faire le bonheur... des actionnaires. Le multi-travail, c’est le cumul d’emplois pour éviter des fins de mois difficiles, et tant pis pour la santé. Le must, c’est donc de jongler entre métiers et emplois, travailler plus non pour gagner plus comme notre Menteur national l’a promis, mais pour vivre, car un travail ne suffit plus aujourd’hui, en ces temps de précarité d’emplois (à temps partiel notamment) ou de mal emploi, exigences boursières obligent. Le multi-travail est une invention anglo-saxonne, soyez sûrs que la City n’y est pas étrangère : Ce modèle que Sarkozy tente d’imposer à la France, en profitant lâchement de la crise si profitable aux plus cyniques des Financiers.

Ce fameux modèle anglo-saxon, rappelons-le, est synonyme de vie éclatée, vie familiale, sociale, citoyenne, culturelle... "Les 8 X 3 sont une revendication saine, comme le rappelle un intervenant du reportage de France 2 : Il faut dominer l’économie pour satisfaire les humains, au lieu de dominer les humains pour satisfaire l’économie. Sinon, on n’a plus de vie, on en meurt d’une façon ou d’une autre" Et le documentaire conclut ainsi : "Le multi-travail pourrait s’imposer comme nouvelle organisation du travail pour les victimes de la baisse du pouvoir d’achat".

Eh bien non, falsificateurs de l’information ! Nous ne sommes pas victimes de la baisse du pouvoir d’achat, mais du capitalisme assassin, carnassier, vampirisant la planète et la suicidant ! Voilà la vérité que vous ne dites jamais aux Français et aux peuples du monde ! Quand est-ce que vous appellerez les choses par leur nom, s’il vous plaît ?

Entendu également au cours de cette émission : "la pauvreté mène à la violence". Voilà qui nous conduit directement au coeur de ce sujet. Je dirais d’ailleurs aussi que la société est elle-même si violente (compétition, loi du plus fort, jungle du libéralisme, drogue, multi-travail...), qu’elle ne peut qu’engendrer de la violence. La violence répond à la violence qui est, d’abord, économique et sociale !

Qu’est-ce que le terrorisme, en effet ? L’arme du pauvre. Oui, de celui qui est désespéré, et qui n’a pas les moyens de l’Empire pour se faire entendre, avec entre autres le haut-parleur des médias.

Les faits, d’abord, en deux mots. Attentats à Bombay, la capitale économique de l’Inde, plusieurs sites occidentaux frappés en même temps, au moins 125 morts, des blessés, des otages. Une opération d’une ampleur inégalée, visant, notons-le, des Occidentaux. Des Pakistanais accusés. Et des jeunes terroristes, déterminés. Qui sont-ils exactement, et quelles sont leurs revendications réelles ? Il s’agirait, semble-t-il, d’Islamistes locaux, qui chercheraient à attirer l’attention sur les conditions de vie misérables des 14 % de Musulmans en Inde. Les Occidentaux auront beau jeau d’attribuer ces actes à Al Quaïda. Ce qui est sûr, c’est qu’aucune cause, aussi juste soit-elle, ne justifie le sacrifice de vies humaines innocentes. Le terrorisme tue aveuglément, et c’est intolérable.

Pour autant, il y a pire que le terrorisme des pauvres, c’est le terrorisme d’Etat, perpétué pour des raisons de puissance, de domination, de prédations. Voici les premières réflexions que m’inspire le terrorisme si volontiers instrumentalisé, d’ailleurs, pour servir des objectifs peu avouables - de contrôle de pays, de ressources, de populations.

Le terreau du terrorisme, c’est la pauvreté, le désespoir, l’absence de perspectives, la frustration, le deux poids deux mesures si révoltant (le nucléaire pour certains, pas pour d’autres, par exemple).... Le libéralisme, en créant la misère, en accentuant les inégalités d’une manière scandaleuse, suscite des vocations désespérées et assassines ; la bi-polarisation de la politique, créant un fossé entre deux blocs (le fameux choc de civilisations), l’occidental et l’autre, et en désignant des ennemis, est lourde de dangers. Les boucs-émissaires, ceux que l’on montre du doigt, se vengent. Et les ennemis ne sont pas seulement les Musulmans, finalement, mais aussi tous ceux qui ne s’alignent pas sur la politique de Washington. Cela fait du monde ! Russie, Chine, Amérique Latine.. On ne scinde pas en deux un monde sans conséquences. Tôt ou tard, il y a des problèmes et une frange se manifeste à sa façon : Violente, désespérée, aveugle.

L’Occident est malade, et il paie son arrogance. Oui, la mondialisation de la misère et de la précarité, programmée par l’Elite, représente un risque d’extension du terrorisme. C’est un fait qu’il convient de voir en face. On dit habituellement "pas de Paix sans Justice", et donc l’Injustice crée la violence, le conflit, la terreur. L’Occident récolte ce qu’il sème.

Instrumentalisation du terrorisme.

L’Occident alimente le terrorisme par sa politique, et sans doute aussi, en sous-mains, pour s’en servir ensuite à des fins impériales, de colonisation. Le terrorisme, en définitive, est bien commode pour lui. S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer ! La question qui se pose, est : Qui est vraiment derrière les actes terroristes les plus spectaculaires et les plus médiatisés ? Thierry Meyssan a donné des réponses, de plus en plus avérées, pour le 11 septembre 2001. Or, voici déjà qu’on baptise les événements d’aujourd’hui de "11 septembre de l’Inde". Cela sent la manipulation, n’est-ce pas ? Et dans quel but ? J’en vois trois, dès maintenant.

Le premier, évident, c’est de suciter la peur. La peur est mauvaise conseillère, et elle conduit directement les peuples vers des Sauveurs ambigus. Aujourd’hui, les dirigeants nous préparent au gouvernement bancaire mondial, via par exemple le FMI. Tout est fait pour nous faire accepter ce qui accroîtra encore la dépendance, la précarité, et la misère des peuples. Nos esprit sont modelés en permanence. Le terrorisme qui atteint les corps est terrifiant, mais celui, spécifiquement occidental, qui touche les esprits, quotidiennement entretenu par les Médias vendus et en profondeur, ne l’est pas moins. En ce moment, j’écoute l’émission de France 3, Ce soir ou Jamais, sur le pétrole, et elle se termine par les incantations habituelles aujourd’hui : Il faut une gouvernance économique et politique mondiale, il y a toujours quelqu’un pour le dire (jusqu’à ce que cette idée soit pleinement nôtre), et la population est en surnombre (là, on nous prépare aux solutions eugénistes). Ce soir, c’est Claude Lévi-Strauss qui nous annonce que lorsqu’il est né, il y a cent ans, il y avait un milliard et demi d’individus, et que nous sommes aujourd’hui six milliards, et demain il y en aura neuf. "Ce sera le principal problème de l’humanité". Réjouissez-vous, bonnes gens, on va réduire la population de moitié. A vous de tirer le bon numéro : Passant au travers des OGM, des vaccins qui stérilisent, de la misère qui tue, du multi-travail qui épuise, des attentats ciblés (par l’Occident, et donc impunis et même nécessaires, voyons !), des vieux ou des handicapés non soignés, des guerres d’extermination et de prédation, des tremblements de terre programmés, etc, - ou bien du mauvais côté ?

La deuxième utilité d’un nouveau 11 septembre, c’est de nous dresser contre les terroristes, réels ou imaginaires, et plus généralement contre tous ceux qui ne sont pas alignés, et donc de nous pousser directement dans les bras de l’Occident salvateur, purificateur, protecteur, etc... Foutaises ! L’ennemi de l’humanité, c’est cet Occident qui génère lui-même les terrorismes, machiavéliquement, ou qui du moins met en oeuvre les conditions antagonistes, et bien sûr engendrant la misère, le désespoir. La politique de l’Occident qui aspire à dominer le monde est si inégalitaire, si injuste, si belliqueuse, qu’elle ne peut que susciter la révolte ou, au moins, le dégoût. D’ailleurs, son modèle est en faillite.

La troisième, bien évidemment, est de servir à légitimer la guerre contre l’Iran, qui permettra aux Occidentaux de faire main basse sur l’or noir et de dominer la région, accessoirement de la soustraire aux influences rivales, chinoises par exemple. Etant bien entendu qu’il s’agirait d’une guerre injustifiable, contre un Etat n’ayant, lui, jamais agressé personne, cherchant seulement, légitimement, à se défendre. Je ne peux m’empêcher de songer aux souffrances des Palestiniens, eux aussi injustement agressés, alors qu’ils ne sont pas responsables de la Shoah, victimes expiatoires d’une situation qu’ils n’ont pas créée, mais les Occidentaux eux-mêmes, à commencer par les Américains, oui, avec des familles comme celle de Bush alliées à Hitler.

Je rappelle d’ailleurs que les évenements de Bombay permettront de faire un amalgame facile entre les Islamistes et les Musulmans.

Terrorisme ... d’Etat !

Je crois que ce qui unit le plus les peuples, aujourd’hui, est la HAINE de cet Occident érigé par lui-même en modèle de démocratie, de liberté, de Bien, alors qu’il se comporte d’une manière scandaleuse partout, n’hésitant pas, par exemple, pour arriver à ses fins, à disloquer un empire millénaire, russe, ou à faire éclater la Yougoslavie en provoquant des souffrances effroyables, abondamment relayées par les Médias. Toute la planète porte, au moins, les cicatrices du terrorisme d’Etat des Etats américain, anglais, français, belge, hollandais, israélien... Et des pays entiers sont dévastés, et vont être dévastés, à cause de la politique abominable de l’Occident, pratiquant quotidiennement le plus dangereux des terrorismes, celui d’Etat, en violation du Droit international et dans l’impunité totale. Ne soyons donc pas surpris, si les Occidentaux sont visés prioritairement.

Alors, à côté, le terrorisme des victimes de ces politiques abjectes, aussi répugnant soit-il puisqu’il frappe aveuglément et sauvagement la population, fait pâle figure. Chaque mort est de trop. Mais peut-on comparer les centaines d’innocentes victimes du terrorisme des pauvres, aux millions de sacrifiés par le terrorisme des riches ? Il serait juste de poser au moins une fois la question.

Et j’ai aussi une question à poser aux Musulmans eux-mêmes : Pourquoi ne se désolidarisent-ils pas clairement des Islamistes, du terrorisme islamiste ?

En tous cas, les attentats de Bombay nous rapprochent un peu plus de l’échéance fatale. Notre monde est au bord de l’abîme. Un événement comme celui-ci ne peut que faire avancer les projets du Grand Désordre Mondial qui va s’abattre sur la planète, totalement et irrémédiablement. La toile d’araignée se tisse sur nous tous....

Pour notre malheur !

Eva


 
 
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
 
 
Les derniers articles
 
Thèmes