>> Diaporama

Coup de gueule d’un ingénieur responsable EDF concernant le 20 h sur TF1

Un illuminé nous a donné une série de leçons sur les économies d’énergie.

Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu’en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15% de notre consommation. Faux, nous économiserions alors 2 à 3%

Le même nous a expliqué qu’en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d’énergie, nous pouvions économiser 30 à 35% d’énergie. Faux c’est 4 à 5 % que l’on peut économiser

Il est évident que si la maison est équipée comme celle de l’arrière-grand-père, c’est à dire juste des lampes et pas de frigo, micro onde, lave linge, lave vaisselle, sèche-linge et j’en passe, car par rapport à la consommation de tous ces équipements celle des lampes est « peanuts » [1]. Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 (quelle chaîne instructive) a pris le relais et fait le total des économies pouvant être réalisées selon ces critères éclairés : 15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes = 50% d’économie d’énergie ! ...

Elle n’est pas allée jusqu’à le dire, mais nous qui sommes particulièrement débiles, Avons deviné que demain, si nous suivions scrupuleusement ces instructions, on pouvait arrêter la moitié des centrales électriques ! ...

Nous avons failli mourir idiots, mais pourquoi ne nous a-t-on pas expliqué tout ça avant !

Pour continuer dans la débilité profonde, la TF1 girl’s nous a ensuite précisé que pour les 50% restants, on pouvait les alimenter avec des panneaux solaires qui produisent de l’électricité « Verte », en illustrant son propos d’une photo d’une belle maison avec un petit panneau solaire derrière. Là, j’ai failli chercher une arme, car on n’avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil, une absurdité aussi monumentale.

En effet, pour produire ces 50% restants, si on se base sur une consommation moyenne de 6 KW (un abonnement classique sans chauffage électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres de panneaux solaires pour un coût de 89 628 €

Calculez le retour sur investissement.

Dans le chapitre « c’est bon pour la planète », il convient d’ajouter que les panneaux solaires, on ne sait qu’en faire quand ils arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants.

Ne croyez surtout pas que je sois contre les économies d’énergies, Je suis à 100% pour, quand elles sont réalistes, mais de grâce pas d’intoxication de ce type en pleine heure d’écoute, ça frise l’indécence ou la malveillance.

Pour continuer dans l’intox, connaissez vous Biville sur mer en Seine-Maritime ? C’est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre. Six engins de dernière génération qui occupent 4 Kms de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur. Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatts... quand le vent souffle fort. Ce n’est pas grand’chose comparé au 2600 mégawatt qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c’est toujours ça, surtout quand il fait très froid.

Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable [2] (4 fois plus chère que celle de l’atome), mais c’est pas grave, EDF à obligation de la racheter (et cher).
Mais revenons à nos 6 éoliennes ; depuis quelques jours il n’y a qu’une seule éolienne qui tourne, les 5 autres seraient elles privées de vent ?
Que nenni, du vent il n’y en a pas depuis plusieurs jours, ce qui est généralement le cas quand il fait très froid, ou très chaud.
C’est la nature, l’homme ne lui dicte pas encore sa loi.

Mais alors, s’il n’y a pas de vent comment expliquer qu’une et une seule des éoliennes tourne ?
La réponse est très simple : On veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n’hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais coté.
Ben oui, ça ferait pas bien pour les habitants de la région qui n’ont pas encore accepté ça dans leur paysage, que de voir toutes les éoliennes à l’arrêt alors qu’il fait - 4 degrés
Alors, tout simplement, on en fait tourner une ...en moteur (oui c’est possible, en lui donnant du courant !).
Ça consomme un peu d’électricité, mais ça fait croire que ça produit de l’énergie.

Il est temps d’arrêter de nous rabâcher tous les soir à la météo « c’est bon pour la planète », parce que là, on sait plus trop ou est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont, en plus d’être malhonnêtes ou incompétents, les plus dangereux.
L’électricité « dite propre » sans fumées, sans C02, sans atomes, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas nos emplois et ne pas notre confort, ça n’existe pas, mises à part les centrales hydro.

Dans 20, 30 ou 50 ans peut être ....

Dans mon entourage, je ne connais personne qui lave du linge propre, Ou qui met en route son lave vaisselle vide...

Alors il est grand temps que les médias et leurs gilets à rayures serviles qui nous desservent, arrêtent de nous prendre pour des demeurés, avec des reportages orientés, tronqués et des leçons de civisme qui ne tiennent pas la route.

Ah oui, j’allais l’oublier : j’ai même entendu « l’innocente Evelyne Délias », nous dire, après sa page météo, qu’il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et « c’est pas bon pour la planète ».

Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l’eau du circuit de refroidissement du moteur et cette eau chaude, il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur principal (celui qui se trouve derrière la calandre), soit dans le radiateur du chauffage de l’habitacle, sinon c’est la mort du moteur !
Si cette eau n’est pas assez refroidie, c’est même le ventilateur du circuit de refroidissement qui doit s’en charger en consommant de l’électricité pour tourner !

Et ça ... « c’est pas bon pour la planète » par contre !

On pourrait aussi évoquer les biocarburants, présentés comme carburants « Verts » alors que s’engager dans cette voie, est un désastre écologique et humain à brève échéance : flairant l’aubaine, de grands groupes Agro-alimentaires, défrichent en ce moment des forêts entières et remplacent des cultures destinées à l’alimentation humaine par ces Plantations destinées à la production de carburant « vert » (50% de la production de maïs des USA aura été détourné cette année pour cette production, d’ou la famine au Mexique, premier acheteur de ce maïs).

Vous doutiez vous de cet effet pervers du biocarburant ?
Mais c’est un autre débat et j’ai des palpitations déjà rien que d’y penser...
Surtout, surtout, je vous en prie... INFORMEZ-VOUS
Et diffusez ceci si cela vous interpelle.


Notes

[1] Insignifiant, sans valeur

[2] A lire absolument : L’argent qu’emporte le vent , sur le site CMAQ, Centre des médias alternatif du Québec.


 
P.S.

NDLR : Même si ce document n’est pas signé et s’il nous est parvenu par mail, considérent que tout ce qu’il contient peut être vérifié, nous avons décidé de le mettre à disposition de nos lecteurs.

 
 
Forum lié à cet article

15 commentaires
  • Donc, empoisonnons gaiement la Terre pour des centaines de miliers d’années ! Bravo la comm’ finement souterraine d’EdF...

    Signé : Un qui — par choix — a tout juste un réfrigérateur (et encore, c’est parce que je suis en location)

  • Cette personne, qui a le courage de ne pas signer, compte nous faire avaler que l’on fait tourner les éoliennes avec un moteur électrique pour ne pas décevoir les gens.
    C’est qui, ce débile profond ?

  • Oui,oui !
    Bien sûr ! Ceux qui ne sont pas d’accord avec la votre de "propagande" font donc de la "propagande" ! Hum.

    Je connais des ingénieurs d’EDF qui disent la même chose, des chercheurs qui n’ont absolument aucun interêt dans l’énergie qui disent même pire !

    Donc bon...Informez vous réellement avant de suivre l’avis de gens qui délirent totalement, genre les universitaires ratés à la retraite et qui plutôt que de s’emmerder ferme, préfèrent se lancer dans des sujets qu’ils ne maitrisent absolument (puisque le domaine n’est pas réellement développé en terme de recherche) en espérant que la réalité leur donne raison dans le futur. On ne sait pas bien par quel miracle d’ailleurs...(!)
    Peut-être bien par celui (de miracle) qui répand le même nombre incalculable d’âneries dans notre société !!!

    Merci les corbeaux !

  • Parfaitement d’accord sur tout, sauf sur un point, qui est d’ailleurs secondaire :
    le silicium n’est pas un métal lourd et
    ne peut être considéré comme polluant. Il est extrêmement répandu dans la nature sous forme d’oxyde SiO2 ; c’est la silice, le sable, ce sont les silicates (argiles par ex) ; le bon vieux verre est à base de SiO2
    Mais ce détail n’affaiblit en rien le raisonnement général, que j’approuve
    entièrement.

    La pire des choses est d’utiliser le blé pour en faire de l’éthanol utilisable comme "carburant vert". C’est criminel.

  • l’alternateur est une machine réversible, si une force le fait tourner (le vent par l’intermédiaire des pales) il produit de l’électricité et si on lui envoi de l’électricité alors il tourne, il fonctionne en moteur et fait tourner les pales.
    c’est un résumé trés succint du fonctionnement mais en gros c’est ça !
    (je suis un retraité EDF mais je ne suis pas ingénieur et je ne suis pas l’auteur de l’article)

  • Je suis très choqué par cette réaction insultante. Ne pas signer un tel article se comprend parfaitement. Sachez, monsieur, qu’une déclaration la plus véridique soit-elle peut coûter à son auteur son renvoi au motif de manquement grave au devoir de réserve. De surcroît, avant de vous lâcher si violemment, allez donc voir à Biville sur Mer vérifier, dans les circonstances où il les décrit, les propos de cet ingénieur EDF, vous aurez alors peut-être beaucoup de mal à expliquer ce phénomène : une éolienne sur 6 qui tourne ! Peut-être me direz-vous qu’ils ont oublié de graisser les 5 autres ?
    Je souscris évidemment à tout son argumentaire.

  • Que voilà un bel article sur le processus qui se met en place tout doucement : culpabiliser au maximum les consommateurs que nous sommes en nous faisant croire que tout est de notre faute si le climat fluctue sur cette planète, sans parler du foie gras (c’est la mode en ce moment de faire pleurer sur le canard, cela évite de se poser des question sur les sujets d’actualité !!) ou autre morceau de viande issu d’un quelqconque animal...

    Un exemple : j’ai une TV à écran LCD de 107 cm de diagonale, dont la veille consomme 0,28 watts / heure, ce qui ferait en un an (si la bestiole était toujours en état de veille avec son mini oeil rouge nous regardant), quelque chose comme 2,4 Kw / an, soit environ 1 / 10000 eme de ma conso générale. On est fort loin des chiffres de TF1.

    Quant au climat, puisque j’en parlais plus haut, chacun peut aller voir sur les sites de météo étrangers (comme Météo-Italia). Ces sites officiels parlent ouvertement (avec dossiers à l’appui), de " refroidissment " de notre bonne vieille Terre.

    Alors, à quels comptes bancaires dans quels paradis fiscaux le crime profite-t-il ? Sans doute pas au consommateur qui est pris de plus en plus pour un débile profond !

    Cela dit, ce n’est pas une raison pour cochonner la dite planète ... elle peut encore servir longtemps.
    R. Ferraris

  • > Coup de gueule d’un ingénieur responsable EDF concernant le 20 h sur TF1 1er décembre 2008 10:32, par Un particulier utilisateur d’énergie solaire

    140 m2 de panneau solaire .Absurde .
    Je suis moi-même utilisateur de panneaux solaires dernières générations et déjà avec une dizaine de m2 la production est loin d’être négligeable .
    Ingénieur ? Vous avez vérifié ?
    Homme de partis pris et de préjugé plutôt.

    JP GUERRY ;

  • Il ne faut pas exagérer, peut être que certaines éoliennes fonctionnent en compensateur synchrone (servant en gros à réguler la tension), mais de la à dire que les éoliennes tournent en moteur quand il n’y a pas de vent pour "faire croire au renouvelable", il y a vraiment un pas à ne pas franchir !
    Je travaille dans le domaine de la production d’électricité.

  • Que voila un bel article de désinformation... !!

    Un truc tout con, les réducteurs mécaniques (ce qui modifie la vitesse entre les pales et la génératrice, la boite de vitesse en somme) des appareils de production d’électricité ne sont pas fait pour tourner dans cette situation. Tous les techniciens savent aussi qu’il ne faut JAMAIS faire tourner un alternateur en moteur, il n’est pas non plus fait pour cela.

    Cette histoire est une manipulation ou une rumeur idiote.

    JMG conducteur de turbine depuis 30 ans

    Voir en ligne : http://janmali.spaces.live.com

  • > il nous a expliqué qu’en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15% de notre consommation.
    Faux, nous économiserions alors 2 à 3%.

    La vérité est probablement entre ces 2 valeurs ; voici mon expérience personnelle

    Consommations en veille mesurées au consommètre sur les équipements présents dans mon pavillon. Ce sont des équipements achetés au fil des années (sans prendre comme critère d’achat la consommation en veille) :

     Télé LCD Samsung 27" : 1.2 W

     Lecteur DVD Philips : 4 W

     Magnétoscope JVC : 7 W

     Décodeur TNT Sagem : 9 W

     Décodeur Canal+ 22 W

     PC Core2 duo (interrupteur off ) : 19 W

     Ecran LCD Phillips 190CW : 9 W

     Hauts Parleurs du PC (chinois) : 9 W

     Imprimante EPSON DX 7450 (en veille) : 10 W

     Routeur ADSL WIFI : 9 W

     PC Quad Core Phenom P-Bell : 12 W

     Ecran LCD LG 17" : 10 W
     Haut-parleurs du PC (Thomson) : 1 W

     Imprimante canon 2100 (en veille) : 10 W

     Chauffe eau : 10 W

     Halogène 300W (X 3) : 1 W (X 3)

     Machine à Laver : 2 Watts

     Téléphones DECT (X2)
    7 Watts

    Soit un total d’environ 150 W si on ne débranche pas ces appareils des prises.
    Cela correspond à une consommation de 1320 kWh par an soit un coût d’environ 120 € par an (avec un abonnement double tarif HC/HP, prix moyen du kWh : 0,09 € / kWh).

    NB : les mesures sont faites "interrupteur coupé", lorsqu’il y a un interrupteur en face avant ou, s’il n’y a pas d’interrupteur accessible, elle est faite en mode veille (ex : décodeur C+, Box ADSL Wifi, imprimante, décodeur TNT, lave linge, téléphone .. )

    On pourrait ajouter à ces appareils : les chaînes Hi-fi, lave vaisselle, radio-réveil, alarmes, four micro-ondes, ... pas encore mesurés
    Paradoxalement, les appareils consommant le plus en veille sont souvent de petits appareils qui ont des adaptateurs " 220V AC/ 6 ou 12 Volts DC" directement branchés sur les prises (téléphones, box ADSL, )

    En conclusion : Des économies importantes sur la consommation en veille sont possibles car on trouve des produits équivalents dont la consommation en veille varie d’un facteur 10.

    Niels

  • C’est certain ! une bonne vieille centrale nucléaire y’a rien de mieux pour notre planète ! Qu’est ce qu’ils en pensent les japonnais ? Et les russes de Tchernobyl ? mais continuons avec nos centrales , elles vont bien nous pourrir la vie et celle de nos enfants, puis leur enfants à eux et à ceux qu’ils auront...T’inquiètes l’ingénieur on va y revenir à la vie sans électricité, sans lave linge, sans micro-ondes, sans plus rien quand tout aura péter. Bonne vie à vous et vos proches.

  • çà fait des anneés que cette email circule !
    c’est un email bidon ! il n’y a pas d’ingénieur EDF !
    un "ingénieur EDF" qui dénonce des âneries ( faudrai mettre la video du 20h de TF1 pour être crédible ) par contre ce prétendu ingénieur EDF écrit une énorme ânerie facilement vérifiable .

    " si on se base sur une consommation moyenne de 6 Kw (un abonnement classique sans chauffage électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres de panneaux solaires pour un coût de 89.628 € "
    c’est faux !!! archi-faux !!!

    la production d’un m² de panneau photovoltaique est de 100kwh par an en france ( 85kwh dans le nord ; 125kwh dans le sud )
    140 m² * 100kwh = 14000kwh par an ! divisé par 365 jours = 38 kwh jour et pas 6 comme indiqué par votre pseudo ingénieur !
    et non monsieur " l’ingénieur " il ne faut pas 140m² de panneau photovoltaïque pour alimenter une maison .
    demandez à des gens qui ont une installation !
    http://www.manicore.com/documentati...

    sans oublier la théorie du complot composante indispensable à tout email ragot : ont fait marcher les éoliennes quand il n’y a pas de vent pour faire croire que çà produit de l’électricité , franchement c’est à mourir de rire !

  • Désolé de répondre si tardivement à ce post, mais je viens de tomber sur cette page par hasard...
    Bref, j’ai la chance de travailler justement chez le fabricant de ces machines (Enercon pour ne pas le citer) en tant que technicien électricien de service ce qui va me permettre de répondre facilement à toutes ces questions dont les réponses écrites en rouge témoigne de l’ignorance de ce sois-disant technicien EDF...

    Il s’agit en effet de Désinformation pure et simple !

    Les éoliennes dont nous parlons ici sont des Enercon E70, qui comme toutes les éoliennes de la gamme Enercon (et probablement tous les autres constructeurs, je suppose) n’ont absolument pas la possibilité de fonctionner en tant que "ventilateur géant" cela leur est techniquement impossible tout simplement !

    Le rédacteur de cet article est probablement paranoïaque, toutefois il est tout à fait possible que momentanément seule une machine sur six tourne alors qu’il n’y a que très peu de vent.
    Il faut savoir que la grande particularité des éoliennes Enercon est l’absence de boite de vitesse, ce qui permet aux machines de démarrer beaucoup plus tôt que les machines concurrentes lorsqu’il n’y a que très peu de vent (beaucoup moins de couple résistant mécanique) cela est assez bluffant d’ailleurs de voir qu’elles fonctionnent alors que nous ne ressentons pas de vent sur nos joues lorsque nous sommes au sol...
    Voici donc quelques unes des possibilités :
    - >Le parc éolien venait tout juste d’être assemblé lorsque l’auteur est passé devant le site et seule la première machine était démarrée (ou comme on dit dans le jargon "comissionnée").
    - >Le vent était vraiment très faible, à la limite du démarrage des machines et une seule tournait pendant que les autres étaient en "Lack of wind" cela arrive quelques fois (situation rencontrée ce matin par exemple pour ma part alors que nous intervenions sur une machine).
    - >Le client fesait des essais à distance sur ses éoliennes via le Scada (valable aussi pour EDF, ou Enercon service...).
    - >EDF redémarre ce parc après une coupure réseau, dans ce cas les machines redémarrent non pas simultanément mais avec un petit décalage de quelques secondes pour éviter de perturber le réseau (à noter qu’il est dommage que l’auteur de cet article ne connaisse pas les implications de son employeur dans ce domaine).
    - >ou alors toutes les autres éoliennes en maintenance (ce qui est extrêmement rare).
    - >Il faut savoir aussi que dans certains parcs éoliens relativement proches d’habitations, certaines machines s’arrètent automatiquement pour se faire encore plus discrètes en fonction de différents paramètres. (sens et intensité du vent pouvant occasionner du bruit, ou encore portée de l’ombre de la machine générant un effet stromboscopique par exemple.
    - > De plus nos Eoliennes sont équipées d’un dispositif de détection de glace, qui stoppe les machines dans une position déterminée en cas de givre sur les pales (afin que les morceaux de glace formés sur les pales fondent lentement et tombent dans une zone sécurisée : particulièrement utile lorsque les éoliennes sont implantées le long d’une route par exemple).

    Voila déjà 7 possibilités expliquant l’état de ce parc à ce moment là, personnellement je pencherai pour la deuxième plus fréquente...

    En espérant avoir éclairci quelques points sur ces questions, n’hésitez pas à m’en poser d’autres je serai ravi de vous répondre.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes