l’Ire II d’Eire .....

Votez jusqu’à ce que vous votiez ce que l’on exige de vous ? Message envoyé par le "Père Noël" européen, qui doit être une "ordure", aux enfants sages d’Irlande.... A moins qu’il ne s’agisse que du "Père Nicolas" accompagné de ses "pères fouettards" si les celtes y croient plus(comme les ch’ti et les Alsaciens-lorrains)

« La sauvegarde de l’Europe contre un plat de lentilles .... Nouveau marché de dupes » BRUXELLES (AFP) 11/12/08 18:20

Les pays européens (1) ont trouvé jeudi un accord de principe prévoyant que l’Irlande organisera un nouveau référendum sur le traité de Lisbonne d’ici novembre 2009 moyennant des garanties (2) dont le maintien de "son" commissaire à Bruxelles, selon des diplomates.

"Il y a un accord de principe" à ce sujet, "mais il y a encore des détails qui doivent être réglés sur les modalités" lors de discussions prévues dans la soirée ou la nuit, avant une adoption formelle, a indiqué un des diplomates européens.

Les termes du compromis présenté par la présidence française de l’UE "vont rester comme ça pour l’essentiel, le texte ne devrait pas bouger", a dit un autre diplomate.

Ce texte prévoit un nouveau référendum en Irlande d’ici novembre 2009, date actuelle de la fin du mandat de la Commission européenne. Les électeurs irlandais l’avaient une première fois rejeté en juin dernier.

En contrepartie les partenaires de l’Irlande sont prêts à répondre "avec les garanties juridiques nécessaires" à quatre problèmes identifiés (3) comme prioritaires par Dublin : la garantie que la neutralité militaire du pays, son autonomie fiscale et l’interdiction de l’avortement ne seront nullement remis en cause par le traité, et le maintien du principe d’un commissaire européen par pays de l’UE.

En principe, le traité de Lisbonne, une fois ratifié par les 27, aurait dû entraîner la suppression de ce principe à partir de 2014.


Notes de KEG

«  La sauvegarde de l’Europe contre un plat de lentilles .... Nouveau marché de dupes  »

* Les pays européens (1) : A noter que ce ne sont plus les Irlandais qui décident, mais des puissances étrangères. N’est ce pas de l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays ?

* Moyennant des garanties (2) : On achète maintenant l’acceptation d’un pays à revenir sur la décision prise par le Peuple ? Heureusement que la Constitution Irlandaise prévoit le passage obligé par les électeurs, sinon nos amis Irlandais, auraient eu droit, comme nous Français, à une escroquerie parlementaire.....

Où est la liberté de choix des Peuples, dès lors où tous les gouvernants européens affichent sans vergogne leur mépris pour leur Peuple respectif et l’expression de la volonté de celui-ci, les « obligeant », moyennant « finances et avantages », à revenir à la charge, quelques mois après une volonté exprimée, jusqu’à ce que les Peuples votent ce que leurs dirigeants ont décrété.....

Et combien de fois faudra-t-il alors revoter, sans ou avant que les Peuples ne s’insurgent ?

N’est -ce pas le Principe de la « dictature démocratique ».....

Pour la France, on a imposé Lisbonne par les Parlementaires (nos représentants, qui se sont faits complices de la Trahison .....), mais pour l’Irlande, fera-t-on revoter autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que le Peuple vote dans le sens de la volonté de la « dictature européenne » ?

Il est vrai que dans la vraie « dictature-dictatorielle » on ne demande pas au Peuple de voter, on lui impose au moyen des interventions de la Gestapo et autres milices nocives et forcément contre le Peuple (qu’il faut mâter) qui s’appuient sur quelques 45 fichiers inquisitoriaux, plus ceux éventuellement d’Interpol et autres officines « de police politique »

Et dire que nous sommes à l’époque de la commémoration de la signature de la déclaration des droits de l’Homme (1948). Commémoration européenne dirigée par « qui vous savez » en fin de mandat (j’ai cru que c’était son mandat..... français) européen et qui veut finir sur un coup d’éclat. Quelle dérision !

Peuple Irlandais vendra-tu ton droit d’ainesse (dit droit de veto - le seul qui reste pour ne pas livrer, complètement, les Peuples européens opprimés dans les mains de la Dictature européenne) pour un plat de lentilles ?

Votre responsabilité devant l’Histoire et les Peuples est grande.

Jamais si peu de monde n’a tenu en ses mains le destin de quelques 250 millions d’individus (hormis au cours de la « Bataille d’Angleterre » de 1940)

Souviens-toi que depuis le début de l’Humanité ce fameux plat de lentilles pèse sur nous avec ses conséquences négatives

* Quatre problèmes identifiés (3) : Chaque pays pourrait alors voir ses spécificités prises en compte !

Quel beau programme !

Je croyais, bêtement, tout au long de ma longue vie, qu’une Constitution était une et indivisible et quelle régissait de façon identique, égalitaire et fraternelle tous ceux nés sous cette Constitution.

Qu’est une Constitution qui s’aménage en fonction des besoins spécifiques parfois complètement divergents de ses « bénéficiaires ».

Chouette la Constitution Française ( 1958 - celle de 2007 est une escroquerie à l’Esprit des lois et principes de la République !) va pouvoir tenir compte des spécificités régionales !

Les Corses (avec ou sans propriété à « profaner ») vont pouvoir renégocier la Constitution Française qu’on leur adoptera, ainsi que les Bretons (grands ou petits), les Ch’tis (avec ou sans « l’barac à frites), les estiens (avec ou sans l’alsace-lorraine), enfin tous ceux qui ont une demande particulière.

Où irons nous alors, si ce n’est qu’aux anciennes féodalités et vassalités et au rétablissement des privilèges régionaux, en plus des privilèges actuels des « nantis » qui s’accrochent à leur collaboration avec « l’ennemi du Peuple » et ce malgré « la nuit de l’abolition des privilèges » lors de la Révolution.

Faut-il ou doit-on, à nouveau, « Proclamer la Patrie en danger » comme le 11/07/1792. Car certes la Patrie est déjà en danger, mais il n’y a pas eu de proclamation officielle, ni de qui vous savez, ni des corps constitués, ni des partis, ni de quiconque.... Alors sans proclamation ...... !

C’est cela la nouvelle Europe que l’on nous propose ?

Une Europe où il y aura au moins quatre traités de Lisbonne en application !

Cela n’est pas l’Europe que les Peuples veulent.

Seuls les dirigeants européens veulent de cette Europe parce qu’elle sert leurs ambitions personnelles et non le bien des Peuples qui les ont élus (pour qu’ils les guident vers leurs attentes et espérances, comme le fait d’ailleurs, si bien, le grand « qui vous savez ».....).

Sommes nous heureux, Peuples européens de subir triplement la crise actuelle et la récession qui va s’en suivre :

* o par l’enrichissement crapuleux des dirigeants de sociétés qui ont amené depuis plus de 20 ans à cette situation d’aujourd’hui, alors que les salariés doivent se serrer la ceinture depuis tout ce temps

o par le financement et le renflouement, avec des fonds publics (impôts et épargne populaire) , de ces sociétés malsaines et malhonnêtes qui n’ont eu aucun scrupules à s’octroyer, dividendes, parachutes dorés et moult avantages, alors que les salariés sont et seront spoliés

o par le poids des licenciements que devra supporter le salarié et qui n’épargnera aucune famille... pendant que les parachutés dorés seront dans les paradis fiscaux à profiter de leurs avantages.

Les solutions préconisées et mises en place sont et seront inopérantes.

* o L’exemple des 300 milliards injectés auprès des banques pour qu’elles aident les entreprises à faire face.... Ces milliards ont servi à renflouer les trous des banques et donc les pertes supportées par les placements à risques et autres dangers.... Et rien ou si peu pour les entreprises.

o Les 26 milliards décrétés , il y a peu, et qui ne suffiront pas à éponger les pertes de capitalisations des 5 entreprises où, entre le 01/09/08 et le 21/11/08, l’Etat actionnaire a perdu 39 milliards d’Euros de capitalisation - dont 28 milliards au seul titre d’EDF ....

Pour ceux qui ignorent les comptes d’entreprise, pour faire simple, il faut savoir que la capitalisation - dit Capital social (au passif) - est ce qui permet de financer le fonctionnement de l’entreprise (bâtiments - matériel : technique et humain - marchandises et stock).

Nul doute que la perte de capitalisation actuelle va jouer dès Janvier dans le devenir des entreprises et donc du personnel, malgré le fait que certaines entreprises réaliseront des bénéfices au titre de l’exercice de 2008.

ArcelorMittal qui a perdu 26 milliards de capitalisation, va faire des bénéfices en 2008 et licenciera 6 à 9000 salariés. Tel est le jeu économique.

Souvenez vous de Danone qui sacrifiait sa branche biscuiterie parce qu’elle ne rapportait que ...... 17% de bénéfice net ! (et ce n’était pas une perte)

Et n’empêcheront pas les quelques 2 700 000 nouveaux chômeurs à venir , chiffre actuel qui tient compte de la situation analysée à aujourd’hui.....

Pour endiguer toutes ces pertes financières, nous devrions exiger que la saisie de tous les biens des dirigeants successifs, qui depuis 20 ans, ont amené leurs sociétés au bord de l’éclatement, devienne un élément de composition du contrat entre un PDG et ceux qui le mandatent.

Peut-on dire que Schweitzer, qui va quitter Renault (sera-ce à minuit ? L’origine alsacienne du nom, permet de donner à un patron d’entreprise, ingénieur son titre de docteur - ce qu’il est en réalité avec son diplôme d’ingénieur) depuis le temps qu’il exerce des responsabilités importantes au sein de l’entreprise, n’est pour rien dans la plus forte perte de capitalisation des entreprises du CAC 40 (entre le 01/09/08 et le 21/11/2008) de 75% de la valeur du titre.

Il va quitter sans être nullement inquiété, voir même il sera récompensé, comme il l’est déjà en ayant été nommé Président de la HALDE (dont les décisions semblent souveraines et sans appel !) pour arbitrer les plaintes en discrimination des citoyens ou un groupe de citoyens vis à vis de l’Etat (qui était et reste, entre autres, client de Renault pour les véhicules et des matériels militaires).

Peut-on être objectivement neutre et impartial dans la reconnaissance d’une discrimination majeure qui mettrait en jeu l’Etat (client) et une certaine partie de la population !

Demandez à des « Pupilles de la Nation » victimes d’une discrimination de la part de l’Etat et qui ont lu de la part de Schweitzer, le fait qu’il n’y avait pas de discrimination, ce qu’ils pensent de cette impartialité schweitzérienne.

Ces biens ont été acquis avec le travail des salariés - qui voyaient dans le même temps, leur pouvoir d’achat se dégrader - et font donc partie du patrimoine de l’entité «  entreprise - salariés  ».

Et pour éviter toute dérive, surtout à venir, il devient opportun de saisir les biens des proches des dirigeants... afin d’éviter l’attribution à des tiers et rendre le patron « insaisissable »

Cela donnerait à réfléchir aux dirigeants qui au lieu de partir avec des avantages colossaux répondraient sur leur bien de leur gestion cumulée à plusieurs.

Saviez vous qu’un percepteur répond sur ses biens de la gestion de sa perception ! Cela n’empêche pas qu’il y ait des candidats percepteurs..... et des percepteurs

Et pourquoi ne pas appliquer ce principe au secteur industriel, entreprenarial et économique !

Faute de quoi, la crise actuelle ne servira en rien de leçon, et à peine sorti, nous (et surtout les dirigeants) recommencerons les mêmes errements.

Cette crise peut-être « bénéfique » si nous savons en tirer les leçons et surtout si nous mettons en place dès maintenant de nouveaux concepts qui s éloignent des systèmes faillis que sont le Communisme et le libéralisme à tout crin.

Il y a place pour ce que j’intitule le «  Capitalomunisme  », synthèse des deux antagonismes défunts, autrement dit, un capitalisme au service, exclusif, du social et du bien-être du Peuple alors qu’aujourd’hui, il est au service d’une caste dirigeante, rescapée de la « nuit de la suppression des privilèges » (ils ont attendu 2 siècles, mais en moins de 20 ans, ils ont reconquis et même au delà ce qu’ils avaient « perdu »)

Ce qui implique déjà de changer les dirigeants, ce qui n’est pas le cas ....

L’Europe, avec ou sans l’Irlande, démontre déjà son impuissance à régler la crise, malgré l’injection massive de capitaux (pris on se sait où, puisque apparemment toutes les caisses sont vides ...). Ce qui illustre que ce n’est pas que l’argent qui réglera le problème, mais que c’est le changement de toutes les têtes pensantes qui sont actuellement aux commandes qu’il faut éxiger.

Seuls les Peuples peuvent « imposer » ce changement nécessaire et salvateur.

Aucun dirigeant n’acceptera de couper la branche sur laquelle il est assis (et cela se comprend bien. Qui le ferait ?), mais le Peuple peut, lui, couper les branches pourries et qui menacent pour sauver l’arbre et lui redonner vigueur et santé, même si cela doit entraîner un peu de casse.....

Je souhaite de tout cœur que le Peuple Irlandais s’ancre fermement et définitivement dans sa volonté de refuser l’Europe qu’on veut lui imposer (y compris par le biais d’intérêts marginaux, qui en feront quand même le dindon de la farce) et qu’il devienne le fer de lance de la Révolte contre les dictateurs européens qui veulent décider pour eux et aussi pour tous les Peuples qui avaient osé dire NON (Hollande et France) ou ceux à qui on n’a pas demandé l’avis.

Nous voulons l’Europe que les Peuples souhaitent

Nous ne voulons pas l’Europe que les dictateurs européens veulent imposer non seulement à leur Peuple respectif, mais aussi à tous les Peuples européens, sous leur coupe.

Nous nous trouvons dans la même situation que ce qu’ont connus nos parents, avec des dictatures qui écrasent ceux qui ont le courage d’oser dire « Je ne veux pas ce que vous voulez nous imposer ! ».

Faudra-t-il, comme l’ont fait nos parents en 39/45, prendre les armes pour combattre ces dictatures ?

Nous sommes à deux doigts de l’explosion salvatrice qui nous débarrassera de toute la clique dictatoriale européenne.

Qui allumera la mèche ?

La Grèce, l’Irlande, la France, la Hollande ?

Les partis de droite (impensable) les partis de gauche (bien trop occupés à s’entre déchirer et à se dédouaner pour les élections européennes à venir, en créant de nouveaux partis (Hue - Dupont Aignan - Mélanchon, ...., et j’en oublie) afin de tenter de sortir de l’UMPS et faire oublier leurs trahisons successives de 2008, mais qui n’agissent que pour leur propres avantages en faisant croire que c’est pour le Peuple.....) ?

Aux armes citoyens européens !

Je ressorts le chant des Partisans, et me suis permis de modifier les deux premiers vers pour qu’il devienne le « chant européen des partisans ». Que Druon et Kessel me pardonnent cette iconoclastie.

Il eut pu se chanter lors de la Révolution, lors de la « Commune de Paris », tant il était adapté aux contextes concernés, il se chanta lors de 39/45.

Il devient chaque jour de plus en plus d’actualité.

Ses paroles restent et resteront toujours d’actualité.

Il dépasse de loin la « Marseillaise ».

Peut-être deviendra-t-il celui de « l’Europe Résistante ».

C’est le chant de mort, personnel, de mon père .....(Mort au maquis les armes à la main)

Puissions nous le reprendre ensemble, Peuples européens et en un seul choeur :

Europe, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

Europe, entends-tu les cris sourds des pays qu’on enchaîne ?

Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.

Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !

Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.

Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !

Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.

Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.

Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.

Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.

Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.

Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Europe, entends le vol noir des corbeaux sur nos plaines ??

Soyons prêts .

Je vous rappelle quand même, et par correction, que me lire vous expose à être fichés dans le fichier remplaçant « Edvige », à la rubrique « terroriste activiste européen » (avec ou sans pseudo).

A vos risques et périls.

Kelly-Eric Guillon « sous-Pupille de la Nation de 4éme catégorie de 39/45 »


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes