OTAN en emporte l’indépendance nationale

... et l’idéal gaulliste !

Triste. Très triste. Une page va se tourner, celle écrite par un homme, le plus grand sans doute, le Gl de Gaulle, cet immense visionnaire qui savait entrevoir, concevoir, s’engager, défier, résister... Il voyait au-delà de tous, au-delà de l’argent, au-delà de l’immédiat, au-delà des systèmes, au-delà des institutions, au-delà des certitudes, au-delà du bien-pensant...Le monde a tant besoin, aujourd’hui, de grands hommes, de voix fortes, de prophètes !

Oui, je suis triste, parce que celui que les Médias nous ont fait élire est tout petit, minuscule, nain, un simple caniche des puissants, des Américains et de ceux qui les inspirent, les Israéliens.

A travers lui, une grande page se tourne, celle de l’indépendance. Nous allons confier notre destin à un peuple de parvenus, sans Histoire, sans culture autrement que canonnière, sans âme, sans valeurs. Mâmon sera le nouveau Dieu devant lequel nous devrons nous agenouiller, nous prosterner, vouer un culte : Le Veau d’Or de la Bible. Et au nom de cette idole oh combien humaine, il faudra brûler tout ce que l’on aime, la Lumière, les Droits de l’Homme, le Conseil National de la Résistance, les belles-lettres, le bon goût... et la Liberté.

Car nous allons devoir, à travers Sarkozy l’Américain, renoncer à une Défense autonome, celle si chère au Gl de Gaulle, renoncer à notre liberté de décisions, renoncer à notre originalité, renoncer à une politique d’équilibre que les peuples du monde louaient avec raison. Et derrière les néoconservateurs qui président désormais aux destinées funestes de notre pays, il faudra nous enrôler sous la bannière des guerres impériales, préventives, permanentes, hégémoniques, prédatrices, sans Causes, oui guerres sauvages et meurtrières, d’abord au sein d’une Alliance contre tout ce qui de près ou de loin ressemble à un Musulman, puis à un Arabe, puis à un Russe, puis à un Chinois, puis à un Vénézuelien.... Le Capital a besoin de sang, de sacrifices humains, pour prospérer. Hier, il s’est mobilisé contre le rival communiste, aujourd’hui il aspire au choc de civilisations...

L’heure du sacrifice approche. Sacrifice de nos spécificités, sacrifice de nos enfants, sacrifice de nos idéaux républicains de liberté, d’égalité, de fraternité, sacrifice de notre indépendance, sacrifice de notre image à l’étranger, sacrifice de notre âme.... Oui, l’heure des nouvelles croisades approche, judéo-chrétiennes, libérales, nucléaires, meurtrières....

De Gaulle, où es-tu ? Montre-nous encore le chemin, veux-tu ? Nous avons besoin de géants, pas de caniches, encore moins de roquets, nous avons besoin de supplément d’âme, de justice, de paix, pas de sang, nous avons besoin d’idéaux, pas de toujours plus de pétrole, de concurrence exacerbée, de rentabilité à tous prix, de sur-profits, de compétition inutile, de guerre économique...

Maintenant, qu’allons-nous devenir, entre les mains d’un homme qui brade les intérêts français, les libertés, les liens sociaux, le modèle républicain, et bientôt la paix ? Qu’allons-nous devenir entre les mains d’un Néron moderne, à l’appétit de pouvoir, d’argent, de gloire, insatiables ? La France est-elle condamnée à céder son indépendance contre un plat de lentilles ? Est-elle condamnée à se résigner au pire ? A devenir le jouet d’un homme, et l’esclave d’un Système assassin, à bout de souffle d’ailleurs ? N’y a-t-il pour elle qu’un seul avenir, celui des croisades pour le pétrole, la possession, le contrôle, la domination ? Et qu’un seul modèle, l’américain, sauvage, barbare, cupide, arrogant, indifférent aux peuples, aux cultures, aux traditions, et même à l’existence humaine et au devenir de l’humanité ?

L’Europe, bâtie sur le socle du couple franco-allemand, jusqu’à l’Oural, tel était le grand dessein du Général, celui qui devait nous conduire à affirmer une idendité commune, un projet commun, une paix affermie...

Pour l’équilibre du monde, pour le Bien commun, pour la paix, pour les générations futures, il est temps de retrouver l’appel du Général, il est temps d’écouter sa Sagesse, il est temps de mettre en oeuvre sa grande vision..

Et celle-ci ne passe en aucun cas par l’OTAN...

Chantal DUPILLE

journaliste écrivain

voir Wikipedia, l’encyclopédie libre

http://chantaldupille.over-blog.com


 
 
Portfolio


Portfolio


 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • OTAN en emporte l’indépendance nationale 29 mars 2009 16:29, par Djamel Dabeldi

    Merci pour cet article qui pose cruement, essentiellement et clairement la croisée de nos devenirs. A travers la vision de ceux qui veulent dominer - et donc assujetir - toujours davantage le monde. Le rôle futur de la France est crucialement posé mais j’ai bon espoir que nous ne céderons pas, que nous tous et nous toutes, français et françaises, héritiers conscients et reconnaissants du Général de Gaulle, dans un élan résistant et solidaire - comme les manifestations contre la guerre à Gaza ont pu le montrer - sauront nous réveiller avant le grand saut voulu par certains vers un chaos mondial, barbare et totalement inhumain. La contre manifestation pacifiste contre le sommet de l’Otan prévue dimanche prochain à Strasbourg sera une occasion de mesurer l’état de mobilisation de cette volonté.

    • OTAN en emporte l’indépendance nationale 5 avril 2009 10:37, par chantal dupille

      Merci Cher Djamel pour ton appréciation qui me touche beaucoup, d’autant qu’elle est bien argumentée et bien écrite.

      As-tu un blog ? Je le découvrirai avec intérêt et plaisir !

      cordialement, chantal

      Voir en ligne : OTAN en emporte...

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes