Yougoslavie : il y a 10 ans l’OTAN agressait un Etat souverain (MID)

Au moment où l’Omniprésident Sarkozy a décidé du retour de la France dans le commandement militaire de l’OTAN, il est bon de rappeler quelques faits de guerre de cette organisation à la solde des lobbies militaro-politiques etatsuniens.

MOSCOU, 24 mars - RIA Novosti. Moscou considère les raids de l’OTAN sur la Yougoslavie il y a 10 ans comme une agression et une violation des normes du droit international, a déclaré mardi dans son commentaire le porte-parole de la diplomatie russe Andreï Nesterenko.

"Il y a dix ans, la Yougoslavie a été attaquée par l’aviation de l’OTAN. Une guerre a été menée contre cet Etat souverain en violation de la Charte de l’ONU, des normes du droit international, des résolutions du Conseil de sécurité concernant le règlement de la crise du Kosovo. L’OTAN a employé unilatéralement la force en négligeant le principe des efforts communs dans le règlement des conflits internationaux", est-il dit dans le commentaire publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Engagée comme mesure préventive contre une catastrophe humanitaire, cette opération s’est soldée par une vague de réfugiés, qui n’ont jamais pu regagner leur foyer, par la destruction des infrastructures civiles et des systèmes de support vie du pays, a indiqué le diplomate russe.

Même de nos jours, l’économie serbe continue à ressentir les effets négatifs de l’agression de l’OTAN qui avait alors employé les armes de destruction les plus modernes.

"Des offensives contre les Serbes, le mépris à l’égard des minorités ethniques, l’isolement des Serbes dans des enclaves, la criminalité transnationale organisée, les négociations sur le statut du Kosovo où prévalait l’opinion de Pristina, voilà la liste incomplète des conséquences de la politique qui a conduit à la proclamation unilatérale de l’indépendance de la province en dépit des résolutions du Conseil de sécurité", a souligné le représentant du MID.

Dans ce contexte, Moscou appelle à interpréter lucidement les événements d’il y a dix ans et leurs effets négatifs sur le système de relations internationales. A ces fins, la Russie a proposé de signer un accord de sécurité européenne qui régulerait les rapports paneuropéens.

Lire aussi : Yougoslavie : il y a 10 ans. agression de l’OTAN


 
P.S.
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes