Sarkozy fossoyeur de la République, de la laïcité

Triomphe du néo-conservatisme à la française

La mort programmée de la laïcité et de la République. Vers la vassalisation de tous ? Triomphe du néoconservatisme à la française Alerte d’ Eva R-sistons

C’est le Monde qui l’écrit le 30 avril, sous la plume de C. Fourest : "On assiste à un assaut sans précédent pour tenter d’affaiblir l’enseignement républicain et laïque au profit de l’enseignement privé et confessionnel... (..) Un comité 1905 vient de porter plainte devant le Conseil d’ Etat. S’il n’obtient pas gain de cause, le prêtre aura le champ libre pour reprendre la main sur l’instituteur" !

La crise est celle du capitalisme. Les Médias ont ordre de le cacher : Parce que cette vérité est explosive. Par ailleurs, tout est fait pour faire de chaque citoyen un élève soumis au pouvoir, fût-il abject, fasciste, ultra-libéral, inique, eugéniste, militaro-financier, etc - et un futur bon soldat, en lui donnant le goût du patriotisme exacerbé, du militaire, de la mort pour la Patrie (avec des émissions comme celles de Benoît Duquesne ou de Marie Drucker). Ce qu’on ne dit pas, c’est qu’il s’agit de mourir pour les multinationales... apatrides ! Passons...

Je suis croyante chrétienne convertie, et pourtant, je vais prendre la défense de l’enseignement laïc, neutre. Car en réalité, ce que Sarkozy et ses Maîtres du Nouvel Ordre Mondial recherchent, ce sont des individus soumis, de parfaits robots, capables d’accepter des emplois précaires, mal payés, flexibles, sans murmurer, ou même de ne rien avoir, et pire encore, d’être prêts à défendre la Patrie des multinationales, pardon, la "liberté", la "démocratie" (foutaises !) à l’autre bout du monde, là où les sous-sols sont fort riches, les habitants très pauvres, et les zones hautement stratégiques.

Lorsque je me suis convertie dans les milieux évangéliques, ma forte personnalité, rebelle au Désordre établi, déplaisait aux responsables des Eglises. Au point que j’en venais à prier, tenez-vous bien, pour que Dieu m’accorde d’être (je caricature) incolore, inodore, sans saveur - vous avez compris, parfaitement insipide, rangée, soumise, alignée. Je n’osais même plus venir avec mon "Témoignage chrétien" (hebdo chrétien de Gauche), de peur de me faire "mal voir".

Or, ce sont des gens comme cela que Sarkozy et ses Maîtres veulent ; Acceptant tout, même l’intolérable. Avez-vous entendu parler de ces Pasteurs américains qui écrivent à leurs brebis pour leur demander d’accepter, en temps de crise, tout ce qu’on leur demandera, même d’être parqués dans des camps et séparés de leurs familles ? Gageons que les intéressés se plieront aux volontés de leurs pasteurs, de leurs patrons, de leurs maîtres, mieux encore, en bénissant leur Dieu pour les épreuves apportées, selon le cas parce qu’elles "éprouveront leur foi", ou "parce qu’elles les sanctifieront", ou "parce qu’elles les fortifieront dans la foi et l’obéissance", ou "parce que grande sera leur récompense dans le Ciel"... Du pain béni pour tous les profiteurs de la planète !

Car ce que veulent les Sarkozy, ce sont des gens parfaitement soumis à tout, pour avoir les mains plus libres, s’en mettre plus dans les poches, bref, agir en toute impunité. Et avec des enfants disciplinés et endoctrinés par l’Eglise, puis exhortés à devenir de bons soldats au lieu de faire grève, de contester les injustices, de refuser de mourir prématurément, les gouvernants ont le champ libre pour concentrer tous les pouvoirs, régner en tyrans, imposer leurs injustices, le chômage voire la misère, la privatisation des services publics, l’absence de protection sociale, la fin du Droit du Travail, l’euthanasie des retraités, l’hôpital à deux vitesses, et même les fameuses guerres impériales si juteuses pour les prédateurs de l’humanité.

Alerte ! La République est en danger ! Je l’ai déjà maintes fois écrit : Loin d’être le modernisateur de la France, Sarkozy se destine à en devenir le fossoyeur, d’abord en cassant son modèle social, ses services publics, son Droit du Travail, son système de Santé, sa Retraite par répartititon, ses médias libres, son Ecole publique, sa Recherche autonome, sa laïcité, sa police de proximité, mais aussi sa démocratie, ses Droits de l’Homme, ses valeurs universelles, son indépendance nationale, sa Diplomatie originale, et j’en passe...

C’est donc une partie très serrée qui se joue, une fois de plus, en coulisses d’ailleurs, sans bruit, avec la complicité des médias aux ordres, et tandis qu’on nous terrorise avec de faux terroristes ou de vraies pandémies lilliputiennes, qu’on nous endort avec de grandioses cérémonies, qu’on nous fascine ou qu’on nous éblouit avec des stars ou des reines, bref qu’on détourne notre attention. En la matière, FR2 est champion toutes catégories. Elle est pas belle, la vie ? Et la guerre ? Et la présidence Sarkozy ? Et l’Amérique des majorettes et du débarquement ? Et elle est pas tragique, la Shoah (pour nous faire accepter la boucherie de Gaza ou les dîners du CRIF...) ?

Bientôt nous ne reconnaîtrons plus notre pays, avec un Sarkozy admirateur du modèle américain, sauvage, communautariste, inégalitaire, et inspiré par les agents du CRIF qui, sans doute chaque jour comme D. Strauss-Kahn, se demandent chaque matin comment ils vont servir la France en la soumettant un peu plus à Israël.

Car ce qui se cache derrière tout cela, en fait, c’est l’installation progressive, et peut-être irréversible, du néo-conservatisme en France, à la Bush, à la Thatcher, à la Reagan... Si nous ne prenons pas rapidement conscience des enjeux, de ce qui se trame réellement tandis qu’on nous amuse avec les tenues de Carla, les concours de beauté, ou qu’on nous effraie avec des grippes porcines, des attentats bidons ou provoqués, des crises économiques, des changements climatiques, si donc nous ne réagissons pas rapidement, la France aura perdu sa république, sa laïcité, son modèle social, son indépendance - son âme !

Alerte ! Les limites du tolérable sont largement dépassées...

Eva R-sistons


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • Sarkozy fossoyeur de la République, de la laïcité 30 mai 2009 10:57, par Michel THYS

    Vous êtes-vous demandé pourquoi les politiciens croyants, catholiques en l’espèce, ( président, ministres, etc ...), se croient "moralement obligés" de détricoter, lentement, mais sûrement, la loi de 1905 ? Pourquoi, dès qu’il s’agit de religion, la leur en particulier, sont-ils imperméables à toute argumentation "républicaine" ? Je suggère une explication inspirée des observations psycho-neuro-physio-génético-éducatives : l’IRM fonctionnelle tend à confirmer que l’éducation religieuse, affective et unilatérale, incitant à la soumission, et un milieu culturel occultant toute alternative non aliénante, laissent des traces indélébiles dans le cerveau émotionnel. Indépendamment de l’intelligence et du niveau intellectuel ultérieurs, le cerveau rationnel, et donc l’esprit critique, s’en trouvent anesthésiés, dès qu’il est question de religion ... Il en résulte une incapacité à changer d’avis, sauf évidemment par opportunisme électoral ...

    Quelle est l’origine de la soumission ?
    Comme l’avait déjà compris Desmond MORRIS, en 1968, dans « Le Singe Nu », Richard DAWKINS estime, dans « Pour en finir avec dieu », que du temps des premiers hominidés, le petit de l’homme n’a pu survivre que parce que l’évolution animale avait pourvu son cerveau tout à fait immature de gènes le rendant dépendant, et totalement soumis à ses parents (et donc plus tard à un dieu …).
    Cela expliquerait que toutes les religions aient réussi aussi longtemps à imposer la soumission à un dieu et à des textes « sacrés », et que les sectes réussissent à exploiter la « quête de sens »...

    Dèjà en 1966, le psychologue-chanoine Antoine VERGOTE, alors professeur à l’Université catholique de Louvain, avait montré, sans doute à son grand dam, qu’en l’absence d’éducation religieuse, la foi n’apparaît pas spontanément, et que la religiosité à l’âge adulte en dépend (et donc aussi, depuis toujours comme mécanisme de défense, la capacité évolutive du seul néocortex humain à imaginer un « Père » protecteur, substitutif et anthropomorphique, fût-il rationnellement qualifié d’ « authentique, épuré, présence Opérante du Tout-Autre », etc …

    Par ailleurs, des neurophysiologistes ont constaté que chez le petit enfant, alors que les hippocampes (centres de la mémoire explicite) sont encore immatures, les amygdales (centres de la peur, et donc pas celles de la gorge mais du cerveau émotionnel) sont déjà capables, dès l’âge de 2 ou 3 ans, de stocker des souvenirs inconscients (donc notamment ceux des prières, des cérémonies, des comportements religieux des parents, …, sans doute reproduits via les neurones-miroirs du cortex pariétal inférieur. Ces « traces » neuronales, renforcées par la « plasticité synaptique », sont indélébiles ...
    Et voilà pourquoi, à mes yeux, les religions et les politiciens croyants exploitent encore avec succès la soumission ...

    Voir en ligne : Pourquoi spéculent-ils sur la soumission ?

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes