« La somme des partis n’est pas le parti des sommes »

« La somme des partis n’est pas le parti des sommes »
Le glas des espérances au filtre des européennes _ « Françaises, Français, les partis politiques et les médias vous manipulent, avant, pendant et après »

Il était une fois les élections Européennes……

On allait voir ce qu’on allait voir……

Ils étaient tous contre l’action du gouvernement et de Sarkozy et de l’implication de l’UMP : Modem, PS, Front de Gauche et satellites, NPA, souverainistes…. On allait « casser du sarko », comme en d’autres temps et d’autres lieux on « cassait de l’autochtone », on allait bien voir ce que l’on allait voir…. Et chacun y allait de son « voter utile », dont on se demande à qui c’est d’abord utile….. réellement.

Ce très large et consensuel éventail d’opposition frontale aurait pu se traduire par des « coalitions » (résultats par rapport aux inscrits) :

6,33% (Ecolo) + 2,64% (Front de gauche) + 6,41% (PS) + 1,90% (NPA) + 0,51% (L.O) 3,29% (Modem) + 2,64% (Front de gauche) + 6,41% (PS) + 1,90% (NPA) + 0,51% (L.O) 6,33% (Ecolo) + 3,29% (Modem) + 4,51% (souverainistes) Car le seul moyen de battre quelqu’un c’est d’être plus fort que lui.

Mais les partis politiques ont-ils réellement l’envie, le souhait, la volonté de battre et de gagner contre un programme, une idéologie, une doctrine ?

Ils oublient que « celui qui veut trouve les moyens, celui qui ne veut pas trouve les excuses »

Ici pour gagner il fallait trouver les moyens (et non les excuses) de ne faire que plus de 10,84% des inscrits. Mais voilà, aucun parti, individuellement, n’est capable de battre un parti chef de file. La solution résidait donc dans les fronts, ci-dessus, qui totalisent réciproquement 17,79% - 14,75% et 14,13%.

Mais le « bal des ego [i] » en a décidé autrement.

Il ne sert à rien, après coup, de faire les cumuls de pourcentages tels qu’effectués, ci-dessus.

Car aujourd’hui, dans le meilleur des cas : 6,33% + 2,64% + 6,41% + 1,90% + 0,51% ne feront jamais 17,79% mais continueront toujours à faire 6,33% + 2,64% + 6,41% + 1,90% + 0,51%

En plus clair, qui a interdit à tous ces champions du « contre sarko » de mettre en œuvre la dynamique qui aurait permis de mettre bas celui qu’ils dénoncent comme étant responsable de nos maux Franco-Français ?

Qui, si ce n’est eux (les partis dits d’opposition, mais qui apparemment ne savent s’opposer qu’entre eux) et leurs quêtes effrénées de leadership et de prébendes et avantages.

Ils n’ont pas été capables de faire une liste commune des mécontentements, seule capable de renverser ce qu’ils dénoncent.

Ce qui illustre bien que leur souci majeur n’est pas le Peuple, mais eux en priorité et opportunisme.

Et on a vu… ce qu’on a vu….

Ainsi la victoire éclatante et retentissante de l’UMP, va permettre, avec la complicité active des partis dits d’opposition, à Sarkozy, d’accentuer ses réformes de contraintes et de restrictions en toute « légitimité ».

« Le p’tit Caporal » va pouvoir rempli ses prisons, ses centres de rétention, ses comptes numérotés[ii], sans le moindre souci, les partis travaillent pour lui au morcellement (n’a-t-on pas parlé des visites de « Dany le Rouge » par la porte de service….. Mais il y en a d’autres qui connaissent cette porte dérobée ….)

Pensez 10,84% des inscrits ont donné un Pouvoir absolu à une tête alors que 89% disent NON à un tel Pouvoir .

Et nous sommes en Démocratie. Peuple quand prendra-tu conscience que derrière ce mot, il n’y a qu’un vide de mascarade ? Réveille-toi, il est encore temps de te ressaisir et d’agir. Demain il sera trop tard, car observe bien ce qui suit. C’est édifiant !

Tous les résultats sont ceux des vainqueurs des premiers tours et leurs pourcentages par rapport aux inscrits

Référendum 1992 (OUI) - 34,37%

Présidentielle 2002 (UMP - Chirac) - 13,75%

Européennes 2004 (PS) - 11,85%

Référendum 2005 (NON) - 36,97%

Présidentielle 2007 (UMP - Sarkozy) – 25,74%

Législatives 2007 (UMP) – 23,44%

Européennes 2009 (UMP) – 10,84%

Effectivement on est à même de constater le succès progressif de l’UMP qui pourrait presque se passer de commentaire, tant il est incontestable ! Il suffit aussi de lire les articles de journalistes autorisés en analyse de résultats politiques pour découvrir combien les envolées lyriques sont aisées.

L’art et la manière de magnifier et relativiser un échec !

10,84% - le poids d’une réussite disent-ils ?

Florilège journalistique ….. en trompe l’œil vis à vis des électeurs (après l’élection)

« Le Monde »

Derrière l’UMP renforcée, les écologistes triomphent, le PS et le Modem échouent M.Sarkozy sort renforcé par l’échec de l’antisarkozysme (A.Leparmentier) … le parti présidentiel arrive largement en tête…. (F. Fressoz) (avec quand même 10,84% des inscrits et 89% d’opposition)

« L’Humanité »

Les abstentionnistes citent en priorité leur volonté de marquer leur mécontentement à l’égard des partis[iii] (M.Kaci) En dépit d’une abstention record, l’UMP veut faire de sa victoire[iv]…. Un argument en faveur de sa politique (F.Durand) « La tromperie » par P.Le Hyaric, directeur de l’Humanité, puisque nouvel élu Européen….

« le Figaro »

Comment Sarkozy veut tirer profit de sa victoire[v]….(C.Jaigu) Borloo (UMP) revendique une part du succès des listes écologiques (A.Rovan) Après leur succés (6,33% des inscrits) de dimanche, les écologistes veulent s’inscruster durablement dans le paysage politique…. (R.Geisler)

«  Libération »

la coalition écologiste met la pression sur le PS[vi]….. (recueilli par la Rédaction) « Au lendemain d’un scrutin dont il sort renforcé[vii], le chef de l’Etat… » ….. « Nous avons réussi une très belle performance…. » …. « les solidarités[viii]….. » …… « Forte valeur ajoutée politique[ix] …. » (A.Guiral)

« Dauphiné Libéré »

Sud –Est : M.Rivasi, celle qui créa la Criirad (M.Rossi) - comme quoi tous les chemins mènent à Strasbourg (même si parfois ils se perdent du côté de la rue Solférino).

Mais consensus quasi général des médias.

La seule utilisation des pourcentages de voix (par rapport aux exprimés, en sous entendu, mais il est toujours plus intéressant et surtout plus honnête de le spécifier afin de faire de l’information objective). Un tel pourcentage en solo est une manipulation de l’opinion publique, en l’absence de tout référent de nombre.

On ne parle que des 28% de l’UMP auxquels on accole « succès », « triomphe », « renforcement » de la volonté des Français de voir les réformes accentuées et surtout en accéléré (sommes nous dans un scrutin national ou dans un scrutin européen ? C’est selon….. le gré des narrateurs et des manipulateurs patentés).

La réalité est tout autre avec 10,84 des Inscrits…. !!!

Telle est la Démocratie hypocrite qui masque son vide derrière un tour de passe-passe. Abracadabra…..

Le manque d’objectivité des médias est patent.

Un pourcentage qui ne peut se raccrocher à un chiffre, devient uniquement un moyen de manipulation, car cela interdit au lecteur de pouvoir se faire son idée personnelle et objective d’un résultat.

Autre détail important : la répartition des siéges puisque c’est une élection à la proportionnelle.

Comment se fait-il que

l’UMP à 29 sièges alors qu’elle devrait n’en avoir que 20, en fonction de ses voix (47 798 928 qui représentent 28,4% des exprimés et donc des siéges à attribuer = 0,284*72 = arrondi à 20) le FN : 3 au lieu de 5 NPA : 0 au lieu de 4 Libertas : 1 au lieu de 3 Cela est dû au découpage de la France en 8 Circonscriptions européennes.

Il serait plus juste d’avoir un seul scrutin de listes nationales identiques pour l’ensemble de la France.

La démocratie est « baisée » sur toute la ligne, y compris dans ces divisions pour mieux régner….. mais on continue de l’appeler Démocratie. Au fait quel pourrait être son nom véritable, si on osait ?

Et cela est l’œuvre des politiques qui défigurent ce que la Démocratie a de sublime, au seul service de leurs avantages personnels (prestiges, Pouvoir, Ego, portefeuille personnel….)

Conclusion

Le Peuple a encore une fois raté sa sortie ou plus exactement son entrée en scène.

Il s’en est encore une fois remis à ses gourous des sectes politiques, qui pratiquent en permanence les lavages de cerveau, les prébendes et avantages aux fidèles esclaves, au service exclusif du gourou-chef . N’y –a –t-il pas eu récemment un rapport concernant les sectes….).

Lesquels gourous sont chargés de penser pour leurs adeptes qui doivent appliquer, comme évangiles, la pensée unique du führer (non de vivre, mais « p’tit chef ». Il y en a au moins un dans chaque parti), quand il y a pensée.

On leur a dit « tout et tous contre Sarko » et eux mêmes (les chefs) ils ont fait « tout et tous pour Sarko ».

Le « tout contre sarko » impliquait une liste des sommes (des % des inscrits) et non la somme des listes.

Et encore une fois, l’UMP triomphe (notez que son triomphe, est loin d’être modeste…) avec tambours et trompettes médiatiques.

Sarko, chef des armées a droit à chaque revue des troupes, à la «  Marche consulaire de Marengo  ».

Au rythme de la croissance[x] des résultats électoraux, de lui même et de ses esclaves[xi], il aura bientôt droit à la «  Marche funèbre Hongroise  »[xii] qui saluera une victoire avec 0,5% des inscrits[xiii]

Et que penser de l’abstention qui est le ramassis des écoeurements de gens qui n’ont plus foi en leurs politiques.

Le « non-vote » ( abstenstion – blancs et nuls ) représente 62% des inscrits (record absolu des élections analysées ici, plus haut), ce qui veut dire que seuls 38% des inscrits ont mis une liste dans l’urne.

Les abstentionnistes sont condamnés au silence complice et impuissant, mais il faut qu’ils sachent que «  qui ne dit mot consent  » et que par leur silence, ils cautionnent le succès décrit à 10,84%

Je les invite à penser au vote blanc pour les prochaines élections.

Foutus pour foutus, ils ont au moins la satisfaction de dire enfin ce qu’ils pensent des partis, des politiques et de leurs pochettes-surprises, en leur disant « je n’en veux pas », ce qui a plus de gueule que de se taire…

Debout les Hommes (et bien entendu les Femmes), montrez que vous en avez…..

Mais attention, voter blanc, cela s’apprend et demande de l’intelligence et de l’esprit d’initiative…

Personnellement je voterai blanc, tant que l’on restera dans une telle dispersion de velléités (velléités et non volontés réelles) de dégommer, politiquement dans un premier temps, le chef actuel et sa troupe d’esclaves.

Le jour où une réelle « coalition » se présentera avec un réel discours unitaire pour le bien être du Peuple, alors je réviserai mon acte citoyen d’électeur mais tout en restant vigilant.

Kelly-Eric Guillon

« sous-Pupille de la Nation de 4éme Catégorie de 39/45 », depuis 2000

NB : Ceci est une suite à : http://www.marcfievet.com/article-3...


[i] A noter que le n’ai pas dit Egaux, car, ils sont tous « plus égaux que d’autres » comme disait le regretté Coluche et que j’ai préféré la forme raccourcie phonétique de Egaux !

[ii] Comprendre les lignes budgétaires de la Comptabilité Nationale (surtout les rubriques amendes et pénalités)

[iii] Pour marquer un tel mécontentement, rien de tel que le langage direct en disant clairement « je ne veux ni d’un tel, ni d’in autre et ni d’un tiers » et le seul moyen clair, précis est de voter blanc, ce que je prônais haut et fort.

[iv] Qu’en serait-il en cas de véritable échec ? Loueraient-ils, aussi fortement, les bienfaits perçus par le Peuple avec autant de bonheur, de la politique mise en place

[v] Qu’est ce que ce aurait été en cas de défaite (qui deviendrait celle de son parti ou des autres…)

[vi] Heureusement que l’on était, globalement, contre la politique de Sarkozy

[vii] On comprend mieux sa démesure lorsqu’il a 26% des inscrits – au 1er tour des Présidentielles. Il a le triomphalisme facile !!!

[viii] Retenir ce mot, on y reviendra au prochain sommet « climat » de Copenhague

[ix] A retenir cette expression tirée du sérail. Chez EDF on désigne les ingénieurs, gens ayant une très forte « valeur ajoutée technique », le tout s’inspire de la « TVA » (Taxe à la Valeur Ajoutée). D’ici à ce que l’on taxe le génie, sans bouillir, il n’y a qu’un pas qui sera vite franchi, mais qui risque d’être une opération blanche….

[x] Qui apparemment va de paire avec celle de l‘Economie, à défaut d’en être le père matriciel

[xi] Nabucco étant déjà écrit et déposé, on ne peut réécrire cette ode hissée au pinacle politique

[xii] Pas encore créée, mais nul doute qu’un composteur, au chomdu à la suite de la crise économique qui va bientôt arriver en France, va s’y atteler en attendant son RSA

[xiii] l’ensemble des adhérents encartés UMP, qui seront les seuls autorisés à voter, parce qu’intelligents et bien dans l’esprit plus qu’unique du chef suprême de la volaille. Et dans ce cas ne nous y trompons pas on atteindra 99,999% des exprimés. Mais nous serons alors sortis de la Démocratie, depuis belle lurette


 
 
 
Forum lié à cet article

2 commentaires
  • Bonjour,
    Très gentil de critiquer, mais donnez une solution pour arriver à ce que tous les partis dit de "gauche", je parle de la vraie gauche se réunissent ?? Pour ma part j’ai voté FRONT DE GAUCHE et suis militant au PCF, et nous avons mis toute notre énergie pour que la candidate de la liste du sud est soit élue, c’est fait !! dans ma ville nous faisons + de 13% et arrivons en troisième position, je ne vais pas me "gargariser" de nos résultats, mais la critique est facile et l’engagement plus difficile en ces temps où les médias sont à la "botte" de Sarkozy. On est preneur pour une solution qui pourrait faire avancer le changement de société et surtout pour faire comprendre aux français qu’il est temps qu’ils se bougent dans les luttes et dans les urnes !!!!
    Cordialement

    • bonjour emi.bo,

      il est effectivement plus facile de critiquer.... que de faire son autocritique !

      Si vous avez mis toute votre énergie, elle ne devait pas peser lourd, en tout cas moins de 10,84% des inscrits pour prétendre battre qui vous savez (et que vous alliez pourtant terrasser, avant .....) pour finir à 2,40% pour votre formation-coalition.

      Les résultats sectoriels ne m’intéressent pas. Ce qui m’intéresse ce n’est que le final, car même si vous êtes le premier chez vous, vous êtes parmi les tous derniers à l’échelon national.

      Vous illustrez par votre réaction, ramené à votre secteur, le "morcellement" qui semble vous gêner dans mon texte.
      A vous tout seul vous ne faites pas le Front de gauche qui, lui même, ne fait pas la victoire. Loin s’en faut.

      Mais soyez assuré d’une chose je n’ai rien contre vous, ni contre le front de gauche, ni contre aucun parti. Je suis contre simplement le " tirage de couverture, vers vous, que vous faites tous " au détriment du bien-être du Peuple.

      Disons que je suis un simple témoin qui analyse ce que vous lui donnez à analyser et qui surtout refuse d’écouter béatement les grand-messes (identiques pour tous et résumées à : "votez pour moi, je suis le meilleur"). Un témoin qui informe les internautes que cela intéresse, de ces analyses et points de vue. Là s’arrête mon ambition.

      Vous parlez de solutions (qui seraient à même de faire avancer le changement) dont vous seriez preneur.
      Ne les cherchez pas à l’extérieur de vous et de votre structure, mais à l’intérieur.
      Pour accepter de telles solutions, surtout extérieures, il faut peut-être déjà accepter de se juger soit même et considérer la portée d’un échec à 2,40% de l’électorat et non le voir comme un succès parce que vous vous avez fait 13% (mais vous ne dites pas par rapport à quoi : Inscrits, votant, exprimés ?).

      Ce n’est pas à moi de vous apporter sur un plateau, la solution pour que tous les partis dits de gauche se réunissent enfin. Si vous militants convaincus, n’y arrivez pas, entre vous, comment voulez qu’un imbécile de l’extérieur, qui plus est n’appartient à aucune obédience, puisse y arriver ?

      Je vous invite vivement à lire (à moins que vous ne soyez un cadre important du PCF, auquel cas vous devez certainement connaître) " la psychologie des foules " (qui déjà en 1895 s’adressait aux dirigeants de l’avenir) de Gustave Bon.
      C’est édifiant pour tous les militants des partis ainsi que pour ceux qui sont hors des partis et qui tentent de comprendre le pourquoi des choses.

      Cordialement

      Kelly-Eric Guillon

      une lecture plus rapide et plus proche pour répondre à votre souhait de ce que les gens se "bougent" : http://www.marcfievet.com/article-3...

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes