Deux roues... c’est tout

La Liberté devient pesante, comment se promener sans casque, ni assurance, ni balise radio, ni ramage jaune canari, éclatant, ni feu rouge clignotant... ni porte-papiers ! Attention c’est moi que j’suis la ! De toute façon j’entends plus rien avec mes écouteurs saturés... je suis pas la, je suis ailleurs... je suis nulle-part !

Quelle belle invention ces deux roues... mais putain qu’ils sont emmerdants depuis qu’on en a rajouté deux, pour ceux précisemment qui roulent à quatre roues, ou en quatre quatre... voire à quatres pattes ! quand on se met dessous parce qu’ils sont en panne, alors qu’un deux roues ça se retourne à la main.. et on reste dessus ! L’avantage du deux roues, c’est qu’il est léger, qu’on peut le porter, qu’on a pas besoin d’un ou de plusieurs chevaux, pour le tirer, et qu’il prend ses virages facilement... c’est précisément ça qui irrite le Quatre roues, car s’il voulait tourner aussi court, le quatre roues se retrouverait sur le toit et lui dessous ! Le danger pour le quatre roues... c’est de passer dessous ! On peut, pour franchir des côtes rajouter un petit moteur.. à galet par exemple, il y a eu le "mosquito" qui faisait un bruit de moustique, et plus tard le "velosolex" un peu moins bruyant grâce à son pot d’échappement en caoutchouc ! mais voilà la concurrence aidant il fallait aller de plus en plus vite... la mobylette était née ! et avec quelle mobilité ! ...plus de 60 km à l’heure pour qui voulait trafiquer son "petit moulin" de quoi faire la pige aux quatre roues empétrés dans les embouteillages. Mais Dieu le Fric veillait au grain ! on pouvait faire de l’argent avec la sécurité ! (on peut toujours encore d’ailleurs...). Tous ces petits qui risquaient leur vie et celle des piétons, on pouvait pas laisser faire ça ! on les obligea à s’assurer...puis à porter le casque, la légèreté de l’équipage en prit un coup ! ce qui en ramena quelques-uns dans la tribu des quatre roues... Et on en oublia le petit VéloSolex qui continuait péniblement son petit train-train le casque sur la tête. fini les belles balades, la tête à l’air respirant la campagne, le nez, et les oreilles à l’affût des parfums et des bruits de la nature...le pilote devait se mettre la tête dans le sac, écouter les résonnances, sans intérêt, malsaines, et amplifiées de son petit moteur, et sentir les vieilles odeurs de son oeuf protecteur ! Eh oui ! le casque a tué le Solex, malgré qu’il ne dépassait guère les 25 Kmh. Il est en train d’être remplacé par le "Vélo à Assistance Electrique" c’est à peine moins bruyant mais ça va moins loin ! et puis cette satanée batterie, lourde, encombrante, qui sera meilleure l’année prochaine (c’est garanti, mais il faudra l’acheter, ou changer de vélo ! ) elle a besoin de se faire recharger, et ça prend du temps, et où trouver une prise ? Personne, encore n’a eu l’idée de doter ce fameux VAE de l’indépendance ! C’est possible avec un micro alternateur automatique à turbine à gaz ou à piston, (peut-être une pile à hydrogène), tout ça dans un boitier pas plus grand qu’une lampe de poche ! et capable des quelque cent watts nécessaire à la balade permanente.... Du coup la batterie pourrait garder une taille et un poids plus modeste. Faudra-t-il attendre un roi Prius pour nous fabriquer cette bicyclette tri-énergie autonome indéfiniment qui ne consommera guère plus qu’un tiers de chopine d’essence aux 100 Km, ou une capsule de camping-gaz !. Les suisses ont trouvé une combine, ils ont créé un produit : "le Flyer" une région, les Alpes bernoises, avec un réseau de circuits où l’on peut louer son VAE et changer à l’étape sa batterie, mais il faut être suisse pour faire ça ! Ailleurs on n’a pas envie de développer le tourisme de la vallée voisine, c’est trop bien chez nous ! S’il vous prend l’envie de prendre la plume, demandez donc à votre député l’abolition du casque pour ces petits engins, il n’y a pas de comparaison entre eux et ces hordes de grosses machines, qu’on appelle motos, qui infestent les petites routes à toute (sur)vitesse et grand bruit de Trompettes Abarths, et n’hésitez pas à malmener ces faux-culs de la sécurité qui voudraient tous nous peindre en jaune fluorescent, nous mettre sous cloche, un émetteur radio sur la tête, et nous installer au derrière un feu rouge clignotant !


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes