Qu’est-ce que la campagne BDS ?

L’appel de la société civile israélienne

La société civile palestinienne a lancé le 9 juillet 2005 un appel au Boycott, aux Désinvestissements et aux Sanctions contre Israël jusqu’à la fin de l’occupation des territoires palestiniens et tant que ce pays ne respecte pas le droit international. Cet appel, connu sous le nom de campagne « BDS », réunit plus de 170 organisations palestiniennes regroupant les trois composantes de la société civile : les Palestiniens sous occupation, les Palestiniens citoyens d’Israël et les réfugiés palestiniens. Cette campagne est à l’image du boycott de l’Afrique du Sud de l’Apartheid. Elle est une action citoyenne, non-violente initiée par les Palestiniens eux-mêmes pour lancer un courant d’opinion internationale décidé à soutenir leur droit en tant que peuple. Site web : http://bdsmovement.net/

La campagne dans le monde et aujourd’hui en France

L’appel de 2005 a reçu un écho grandissant dans le monde. Il a été endossé par de nombreux individus, syndicats, partis politiques et autres organisations qui veulent manifester concrètement leur solidarité internationale. En France, le mouvement a réellement commencé à décoller après les grandes manifestations, lors des massacres de l’armée israélienne à Gaza. Il regroupe à présent de nombreuses associations et des individus d’origines et de sensibilités diverses qui se sont réunis pour rédiger une charte des principes qui guident les actions de la campagne BDS France. En particulier, cette campagne de Boycott de l’Etat d’Israël en tant qu’occupant et colonisateur, comme celle du Boycott de l’Afrique du Sud de l’Apartheid, n’est pas une fin en soi, destinée à discriminer une population. Elle constitue un outil de pression sur nos gouvernements pour qu’ils appliquent des sanctions, et un levier sur le gouvernement israélien, qui servira à imposer la seule issue pour cette région : l’application du droit international et le respect des droits des Palestiniens.

Cette campagne s’inscrit dans un combat permanent contre toute forme de racisme, qui ne vise pas des personnes ou des groupes en raison de leur origine ou de leur religion juive, ni leurs entreprises ou leurs produits, ni même la société israélienne et les individus qui la composent, en tant que tels. Cette campagne vise la politique coloniale d’occupation israélienne et ses partisans, elle est non-violente et respecte les personnes et les biens.

La société civile palestinienne a lancé le 9 juillet 2005 un appel au Boycott, aux Désinvestissements et aux Sanctions contre Israël jusqu’à la fin de l’occupation des territoires palestiniens et tant que ce pays ne respecte pas le droit international. Cet appel, connu sous le nom de campagne « BDS », réunit plus de 170 organisations palestiniennes regroupant les trois composantes de la société civile : les Palestiniens sous occupation, les Palestiniens citoyens d’Israël et les réfugiés palestiniens. Cette campagne est à l’image du boycott de l’Afrique du Sud de l’Apartheid. Elle est une action citoyenne, non-violente initiée par les Palestiniens eux-mêmes pour lancer un courant d’opinion internationale décidé à soutenir leur droit en tant que peuple. Site web : http://bdsmovement.net/

Cette campagne commence déjà à remporter des succès :
- La société française Véolia, qui participe à la construction d’un tramway reliant Jérusalem aux colonies, a perdu plusieurs marchés pour cette raison.
- La banque Dexia, qui participe au financement des colonies, y a retiré ses capitaux. Dans certains pays, des gérants de fonds de pensions ont accompli la même démarche.
- Un mouvement prend corps contre le projet du conseil régional de la région Languedoc Roussillon, de transformer le port de Sète en plateforme d’entrée en Europe des produits de la société Agrexco, qui commercialise des fruits et légumes dont 70% proviennent des colonies. Tous ces succès doivent nous encourager à continuer résolument sur cette voie.


 
P.S.

Téléchargez le document "Campagne BDS France au format PDF, ci-dessous.

 
Portfolio

Campagne BDS France
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
  • Qu’est-ce que la campagne BDS ? 11 octobre 2009 16:29, par Muhibeefalasteen

    Peut-être faut-il d’abord boycotter les mots "Israël" et "état israélien"

    Et ensuite boycotter toutes les vedettes ("juives" ou non) sionistes qui donnent de l’argent à l’entité sioniste installée en Palestine de l’Ouest.
    Une partie de l’argent qu’elles gagnent và là-bas soutenir le budget en triste état de l’entité occupant la Palestine depuis 1948 avec de l’argent sionsite étranger, celui des Usaméricains, celui des Allemands et celui des contribuables français par l’Europe interposée

    Après "seulement" le boycott des marchandises et autres magasins Carrefour que je pratique aussi

    Une façon de servir la cause des patriotes palestiniens (pas des collabos) c’est de toujourss écrire "Juifs" entre guillements, pour interroger et bien montrer que les descendants probables de Khazars qui créérent dans le sang l’entité sionistes en’avaient rien à foutre en Palestine.

    Une autre est de vraiment bien connaître le contexte et le texte de la résolution 181 qui aux yeux de Pérès légitime la création de l’entité. C’est très rare chez les militants, cette nécessaire connaissance approfondie. Comme les blogs et interventions de forum le prouvent hélas

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes