Edito de K.E.G N° 007 – « l’Emprunt d’Argent Sale » - du 15/12/2009

faute de taxer les économies des petites gens, empruntons salement.... apparemment

L’autre Guillon

Ou comment après le refus du Peuple, Saloשׂ Yzokras, notre brave quémandeur, du scénario de l’acte II – scène 4,5 de la Saga de l’Isée en banque (route) de l’Edito N° 2 du 11/09/2009, se tournerait vers l’argent des places européennes, réputé lavé plus blanc que sale….

Petit rappel. Dans l’Edito N° 2 il était apparu que le danger du "GENS" (Grand emprunt Nicolas Sarkozy) était de spolier les économies des petites gens, vous savez celles qui galèrent et sont encore capable de se saigner et priver pour donner au Téléthon, aux Resto du Cœur, à Emmaüs, au Secours Catholique, à l’Arc, …… toutes officines qui savent nous « culpabiliser » avec l’aide médiatique……… en boucle.

« Les dix commandements du bon sens populaire » mettaient en garde contre ce danger qui nous guettait.

D’autant que les 35 milliards d’emprunts projetés ne vont servir en fin de compte qu’à boucher des trous du fameux abyssal déficit public de 2009 qui atteint déjà des sommets (ou des gouffres, selon le côté d’où l’on fait l’analyse).

Et souvenez vous, avant de faire vos cadeaux de Noël, à vos enfants, que vous leur laissez déjà, en cadeau, à chacun, une Dette Publique Nationale d’environ 20 000 € (idem pour vous). Et cela est une identité Nationale qui ne peut se débattre. L’identité des «  rembourseurs » (dont on se fout qu’ils viennent de Hongrie, du Maghreb, de l’Afrique, ou d’ailleurs de l’Est, pourvu qu’ils puissent payer !) d’une dette d’un pays contactée soit disant, en leur nom, par les dirigeants, élus pour augmenter les gaspillages et dilapidations en tout genre ….

Il est un principe qui prévaut en matière économique et financière : « on finance du court terme avec du court terme et non avec du moyen ou long terme », faute de quoi on découvre rapidement « l’effet révolver du crédit revolving » que connaissent trop bien les ménages surendettés….

Or l’emprunt est par définition du moyen terme qui va servir à financer du court terme et non du moyen terme.

Avez vous remarqué que toutes les attributions prévues de la manne financière ne concernent que des choses dont on ne verra les effets, si dont doit les voir que dans 10 ou 15 ans….. , or les problèmes actuels ne seront nullement résolus. Principe de la fuite en avant qui ne nous fait que reculer ! Mais ce qu’il y a de sur c’est que les Français s’ils sont épargnés dans la spoliation de leurs petites économies, vont être les cons qui vont payer les intérêts dudit emprunt. Les gros qui vont être ainsi sollicités, vont avoir des pont d’or pour les attirer, sinon pourquoi prêteraient-ils à une « entreprise – France » qui est pratiquement en cessation de paiement (plus de 85% de son PIB, donc de ses rentrées annuelles, sert à financer la dette et le déficit…. Ce qui veut dire aussi que cela coûte plus cher pour emprunter…. Parce que le risque est plus important pour ceux qui prêtent).

Cela est un point qui donne à réfléchir. Mais il est un point plus grave qui doit nous interpeller ! La provenance de cet argent qui va être emprunté. La France deviendrait-elle « Blanchisserie d’Argent Sale" sous couvert de « G.E.NS » apparemment mal intentionnés ? Et est ce la raison qui a fait abandonner la spoliation des économies des petits au profit d’un argent « clair-obscur » peut-être moins cher car plus scabreux. Il y a B.A.S et bas…. Déjà qu’il est bien « parrainé » avec l’argent des RICHES entrepreneurs, réunis dernièrement, en "synode de remerciements pour 2007" (avec peut-être à la clé quelques contrats juteux. Il semblait que le financement des partis politiques, avec l’argent du contribuable, avait pour raison essentiel d’empêcher les financement "occultes", tels ceux de 2007, et les transports de fonds par "porteurs de valises") et que ses inconditionnels lui font soumission totale et absolue……

Je n’affirme rien. Je me contente de me poser la question de savoir, si cela s’avérait l’exacte vérité, dans quelle mesure notre « p‘tit Nicolas » ne serait pas devenu un parrain ! Personnellement je le préfére en Saint Nicolas (même si chez lui la sainteté n’existe pas et pour cause), y compris accompagné de ses pères « Fouet Tards », Eric et Brice, qu’en parrain d’une « Cosa Nostra » qui ne serait que « Cosa Mia » ….. Déjà qu’il est bien « parrainé » et que ses inconditionnels lui font soumission totale et absolue……

Je vous invite, pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion, à aller visiter : ici et ici (Gibraltar, paradis fiscal pourri ?)

www.impots-utiles.com (la liste des 130 000 noms Européens et non plus seulement les 3 000 Français. J’ai été épinglé avec et à cause de mon € et mes 6,55732 Francs symboliques déposés, depuis 2000, dans un coffre fort à la HSBC….. de Zurich et que je n’avais pas déclaré, même quand Woerth serait venu chercher quelques menues monnaies durant la « Campagne…. » et qu’il a ramené dans une mallette métallique avec une chaîne reliée à son poignet au nez et à la barbe des douaniers belges…. Et monégasques)

http://www.romandie.com/infos/news 2/200912140625201AWPCH.asp (est-ce un compte numerate ou le numéro de série d’un moteur de voiture ?) Mais il semblerait que Copé se sent pas à l’aise….

www.marcfievet.com , question à ceux de la haut(e). Aura-t-elle une réponse ?

rue89.com le grand emprunt en NarcoEuros ou la blanchiement d’argent couleur étatique.

o Depuis Vienne, Antonio Maria Costa, directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (Office on Drugs and Crime, UNODC), en liaison avec le Réseau international d’information sur le blanchiment de l’argent (IMoLIN), a estimé que les ressources du crime organisé ont constitué « les seules liquidités » à disposition de certaines institutions financières et banques l’an dernier, et qu’elles ont été injectées dans le système économique. Un article du Guardian daté du 13 déc. 2009 reprend les déclarations du directeur exécutif dont « l’attention avait été attirée par des services de renseignement et des magistrats voici environ 18 mois. ». Dans de nombreux cas, « l’argent provenant du trafic de drogues a constitué l’unique capital disponible en liquidité au second semestre 2008, » a déclaré Antonio Maria Costa.

Et pendant ce temps, les « cumulards » continuent de se sucrer, au passage, tant qu’il y a encore à glaner quelque chose :

marcfievet.com (les 752 parlementaires « cumulards »)

marcfievet.com (les 382 maires « cumulards » parmi les 752 parlementaires « cumulards »)

• Bientôt les fichiers des Maires adjoint et Conseillers municipaux « cumulards »

• Bientôt les Présidents, vice présidents, et conseillers Généraux et Régionaux « cumulards

• Bientôt l’ensemble des cumulards par partis

Et que dire des « riches » remboursés de leur trop-versé vis à vis du « bouclier fiscal », lequel est peut-être à votre portée, si vous vous donnez la peine de vérifier un calcul très simple : www.marcfievet.com

pour vous rafraîchir la mémoire,l’Edito N° 2 :

En attendant, permettez moi d’oser vous souhaiter, sincèrement, de bonnes fêtes de Noël et de nouvel An, même si je sais par avance que la situation actuelle (économique, politique, sociale et sécuritaire) sera pour beaucoup synonyme de pénurie et que vos budgets n’inciteront pas (protection du « bouclier fiscal » ou non) à largesses. Mais ayez la fête en vos cœurs.

Kelly-Eric Guillon


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes