Codex Alimentarius, et maintenant... tous nucléarisés ?

Je viens de regarder "Un long dimanche de fiançailles" que je voulais voir depuis longtemps.

Après avoir déambulé au milieu des atrocités de la guerre, l’héroïne retouve son fiancé... mort-vivant !!!! D’autres, comme ma Prof de Français préféréé, ont pleuré toute leur vie la disparition de leur fiancé, fidèlement...

La guerre, dans sa bestialité, fait de nous des morts-vivants. Des gueules cassées ? Pas seulement physiquement. Broyées moralement. La guerre est la pire catastrophe qui puisse arriver à l’humanité. La guerre est décrétée par ceux qui ont le pouvoir, l’argent, mais qui ont perdu leur humanité.

Ainsi, il y a deux camps : Ceux qui font la guerre, ceux qui la subissent, ceux qui en sortent meurtris, mutilés - et ceux qui décrètent la guerre, l’arment, et en récoltent les bénéfices : Industries de la Reconstruction, Pétrole, complexe militaro-industriel, cartels de la Chimie... (1)

La guerre, orchestrée par un Prix Nobel de la Paix, est désormais proclamée au service du bien de l’humanité, de la paix. Et elle devient préventive, permanente, totale, nucléaire. C’est le progrès, la "modernité" !

Après ce film, tout en écrivant, je regarde sur Arte "Amazonie, la ruée sauvage". Amazonie, je connais, plus tard je vous rédigerai un article avec des photos prises sur place. Y’a bon l’homme blanc, Y’a bon l’Occidental ! Une Transamazonienne, de grands barrages, et les autochtones massacrés, décimés. Et même des mines d’or à ciel ouvert : Les 80.000 deshérités qui les travaillent, mûs par le rêve d’or, sont exploités ; On les appelle "les fourmis". Des hommes-fourmis !

Les peuples premiers sont anéantis au profit des peuples derniers - nous. Derniers, vraiment ? Oui, tout est fait pour nous réduire en poussière. Fourmis ? Même plus. Nos Zélus se contentent de signer les mesures décidées par les non Zélus - vous savez, l’oligarchie des Rockefeller, des Rothschild, des Bill Gates, des Ted Turner... et leurs "zamis" dans les gouvernements imposés par les Médias traîtres aux peuples : Bush, Chesney, Rumsfeld, Kissinger, Lieberman, Blair, Brown, Aznar, Berlusconi et tant d’autres - la France d’aujourd’hui est bien lotie, aussi.

Guerres folles, misère folle derrière les projets démentiels, projets fous, dirigeants fous... Et l’humanité plus que jamais sacrifiée ! Voici en effet venir le Codex Alimentarius qui "contient des projets de régulations qui voudraient interdire les médecines alternatives, déclarer les vitamines et minéraux illégaux, ainsi que de faire des changements dans l’agriculture biologique de telle façon qu’elle ne pourra plus être vraiment bio" (2) Est-ce tout ? Non. Nous allons d’horreurs en horreurs....

Le magazine UFC Que Choisir nous apprend que le Gouvernement français autorise par décret l’ajout de substances radioactives dans les biens de consommation... Autrement dit, on risque d’héberger chez soi des déchets radio-actifs, oui vous avez bien lu, notre domicile pourra devenir une décharge nucléaire ! : " En infraction au code de la santé publique de 2002, malgré un avis défavorable de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et en violation à la loi du 28 juin 2006 sur la gestion des matières et déchets radioactifs, le Gouvernement de la France a fait passer en douce un arrêté en mai 2009 autorisant l’ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les matériaux de construction. Ça veut dire, que si l’arrêté n’est pas annulé, tout ce que nous consommons, des vélos et des meubles en passant par les vêtements, les voitures, les emballages, le ciment, la laine de verre, les vitres… etc… etc… pourront être susceptibles, sans qu’on le sache, de libérer dans notre très proche environnement des radionucléides pendant toute la durée de leur élimination… c’est-à-dire au minimum 30 ans. " (3)

Si nous sommes sains d’esprit, nous ne pouvons tolérer de voir des humains complétement deshumanisés décider de notre sort, décider pour nous que l’avenir doit être fait de crises destructrices, de pandémies réductrices, et de guerres "anéantrices".

La Shoah d’hier - ou plutôt celle, planétaire, de demain ? Choisissez votre mort, Msieurs dames, le chômage-désespoir-suicide, le poison chimique assassin, ou le nucléaire pour tous ?

Bon sang, boutons dehors les monstres à visage humain qui se sont octroyés le droit de vie et surtout de mort sur nous tous ! Des fous n’ont pas le droit de décider de notre présent et de notre avenir ! Leur place est devant un Tribunal, et en prison ! Mais quel tribunal ? Qui arrêtera les apprentis-sorciers de notre planète ? " Nos députés, devenus de simples godillots sans plus aucune représentativité ni aucun pouvoir ? La presse inféodée au pouvoir financier ? La justice qui se trouve de plus en plus amputée de tous les outils lui permettant un minimum de contrôle sur la délinquance en col blanc (disparition du juge d’instruction, dépénalisation du droit des affaires et de la consommation, refonte des services de la Répression des fraudes…) ? Les instances scientifiques noyautées par les intérêts privés ? Plus aucun contre-pouvoir ne fonctionne véritablement !" (4)

Ils ont programmé notre anéantissement, ils ont dessiné l’absence de futur de l’humanité. Mais ils n’ont pas le droit ! Et nous avons le devoir d’empêcher la mise à mort ...

Eva R-sistons

- 1 - Gérard St Paul, directeur Rédaction Arte, 2003 : "Bush, après Sadam Hussein, a confié de façon unilatérale, americano-americaine, les chantiers de la reconstruction à des firmes proches de son entourage, au bas mot cent milliard de dollars, plus du double peut-être, sans appel d’offres étrangères. L’Irak de demain, un ELDORADO à partager ? Pas de reconstruction sans l’ONU... La Pax Americana, le protectorat, n’est pas du goût de tout le monde" ! (C’était l’Arte d’avant...)

- 2 - bembem.skynetblogs.be

- 3 et 4 - [panier-de-crabes->http://panier-de-crabes.over-blog.c...


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes