20ème Tour de l’ile d’Elbe, plus qu’une victoire Sahraouie, un symbole…

Salah Eddine Amaidan sportif Sahraoui de haut niveau réfugié politique en France a été déclaré aujourd’hui vainqueur du 20ème Tour de l’Ile D’Elbe. http://www.promosport-italia.com (en italien)

La compétition comportait 5 étapes dont la dernière aujourd’hui a été annulée par les organisateurs du fait des intempéries. La série d’épreuve a réuni 396 sportifs, venus de club de différents pays d’Europe.

Toutes les étapes ont été gagnées par Salah Eddine Amaidan, creusant à chaque course son écart avec son poursuivant et premier adversaire Paolo Battelli, pour un écart de 2 min 12 sur l’ensemble de la compétition.

Salah Eddine Amaidan avait couru les distances de montagnes :
Les 4300 m de la première étape en 12 minutes.
La deuxième étape de 11 km, dont plus de 9km en montagne, en 37min03s.
La troisième étape de 8,7 km en 28min13s.
La quatrième étape de 12 km en 36min12’s.

Interviewé ce matin par Télévision Italienne Rai Uno Salah Eddine Amaidan a expliqué son histoire sportive mais aussi la cause de son peuple dont il est l’ambassadeur sportif.
Le Sahara occidental est la dernière colonie d’Afrique, son peuple est séparé par un mur de 2400 kilomètres. Les Sahraouis vivent en exil, en diaspora ou sous une brutale occupation depuis 1975.
Salah Eddine a déclaré qu’il offrait sa victoire « au peuple Sahraoui et tous nos amis en France, Espagne, Italie, l’Argentine et la Grande-Bretagne... »

Salah Eddine avait dédié les victoires des étapes à tous les prisonniers politiques Sahraouis, incarcérés abusivement par les autorités coloniales marocaines, pour leurs opinions ou activités militantes en faveur de l’indépendance du Peuple Sahraoui.
Puis à son père, ancienne grande figure de l’athlétisme Sahraoui, sous la colonisation espagnole puis sous la colonisation Marocaine, et maintenant très malade à El Aaiun occupée. Et enfin à l’Intifada Sahraouie qui malgré les 35 d’occupation et de violence quotidienne des colonisateurs sur les civils, y compris les enfants, les femmes et les anciens, ne faiblit pas, et s’amplifie.

Le classement général des 3 premiers à la fin de la compétition :
1 Amaidan Hmatou Salah AM 01:54:26,
2 Battelli Paolo M35 01:56:38,
3 Contessi Gianluigi M35 02:00:10,

et chez les femmes :
1 Iachemet Francesca F35 02:15:25,
2 Magro Eufemia AF 02:18:03,
3 Gilardi Daniela F45 02:19:28,

La remise des prix a rassemblé plus de 600 personnes, en présence du représentant Sahraoui en Toscane, Abdallahi Mohamed salem à qui l’on avait demandé pour cette occasion particulière de présenter la situation du Sahara Occidental.

Lire les communiqués de chaque étape sur http://apsoinfo.blogspot.com/

APSO, le 15 mai 2010.


 
 
Portfolio


Portfolio


 
Forum lié à cet article

1 commentaire
  • Les sahraouis habitent un territoire qui s’étale de l’atlantique jusqu’en mer rouge. Pourquoi donc tout ce cinéma se limite t-il au Maroc ? .... Ceux qui veulent diviser l’Afrique encore plus qu’elle ne l’est, doivent avoir un minimum de descence et "militer" pour un Etat sahraoui du maroc jusqu’en egypte, sinon qu’ils arrêtent de nous prendre pour des cons ! Il est temps de jouer cartes sur table !

    N’ y a t-il pas un peuple sahraoui en Algérie ???
    si oui, où est-il ? et où est son droit à l’autodétermination ? (ne parlons pas des touareg hhhh),
    si non, l’Algérie devrait rendre son sahara aux sahraouis du maroc, de lybie, de mauritanie, etc.

    Vous êtes soit des dupes - overdose d’humanisme- qui prennent les africains pour des singes en voie d’extinction et qui pleurnichent sur tout quitte à devenir des armes de destruction de l’Afrique, soit des "collabo" qui jouent le jeu de l’idéologie occidentale sous couvert d’anti-colonialisme et d’alter-mondialisme. Dans les deux cas, allez vous faire soigner ! l’Afrique ne se divisera plus !