marins d’eau douce

Vive la flottille

Je vous livre mon pronostic après les récents évènements moyen orientaux dénoncés par les sentimentaux comme une « barbarie » juive en eaux internationales. Ce n’est aucunement de la barbarie. Peut-être un peu le sadisme habituel de gens qui ne vivent que pour tuer, mais pas de la barbarie.

Israël savait que la flottille était principalement affrétée par des ONG turques et qu’ officiellement, elles étaient soutenues par les autorités turques qui n’en faisaient pas mystère. Il y a dix jours, Ankara a accepté, à la suite des négociations tripartites Iran, Brésil Turquie, de prendre en charge l’uranium iranien au grand dam des Amerlos et des Européens qui se voient souffler sous le nez une chance de démoniser un peu plus cet Iran qu’ils trouvent tellement « totalitaire ». Ankara voit d’un mauvais œil l’indépendance de facto de Mossoul pour laquelle Israéliens et Etatsuniens combattent en sous main, indépendance potentiellement contagieuse pour toutes les ethnies kurdes. L’épine du Kurdistan est aussi plantée dans la chair iranienne et un peu aussi dans la chair syrienne, mais là ce n’est pas encore aigu. L’affaire Kurde est de façon souterraine donc présente dans cet abordage prétentieux des marines juifs (prononcez meurine vous vous me ferez plaisir) de la Israël Navy, c’est comme ça que ces idiots se nomment sur leurs tee-shirts, regardez les vidéos !... Israël va bientôt abandonner l’hébreu pour l’anglais. Je le tiens d’une amie israélienne bien informée…

Israël, à tort ou à raison, semble vouloir se passer de son ami turc, qui à ses yeux devient trop islam-sympathique tandis que le régime turc voit aussi, en lâchant le pittbull juif décidemment un peu trop agressif, une opportunité de développer sa politique vers les pays émergents puisque l’Europe lui ferme sa porte. Enfin, la Turquie n’a sans doute pas oublié qu’elle fut la Sublime Porte et que, même si Mustapha Kémal le voulut, son occidentalisme a fini par trouver ses limites (et c’est peut-être pas plus mal) pour la raison simple que les populations turcophones sont à l’est et pas à l’ouest. Personnellement, je souhaite à la Turquie, à son peuple, à ses élites, de devenir la locomotive des régions turcophones. Mais comme elles sont d’anciennes possessions soviétiques à la recherche de leur Moi, il est donc tout naturel de faire ami-ami avec les Russes, qui d’ailleurs y ont tout intérêt puisque l’apport du marxisme- léninisme dans les régions de l’Amour et du Syr Daria n’a pas eu l’effet escompté, c’est le moins qu’on puisse dire... Tout ça bien sûr n’arrange pas le nègre blanc (expression purement amicale dans le style Bibi Fricotin) de la maison Blanche qui poursuit sa politique pétrolière bushiste sans Bush en restant en Irak et en voulant à toute force s’incruster en Afghanistan. Ce mollasson dégingandé, ce rhéteur à la petite semaine -qui se fait faire ses discours, dit-on, par un gamin de 27 ans frais émoulu de Harvard-, reniant son père africain et musulman, se range sous le drapeau « féministo-démocratique » comme tous les pays occidentaux capitalistes et adhère aux jupons de madame Clit-on et de sa clique judaïsée Albright § C°. Il est donc prisonnier des Juifs d’Israël et des Juifs des Usa.

C’est pourquoi l’arraisonnement mortel de la flottille n’est pas une bavure mais une décision calmement mûrie. BHO incapable de donner à son pays une orientation nouvelle, apeuré par le CMI (complexe militaro-industriel), incapable de maitriser la crise financière qui ne s’est pas encore fièrement abattue, mais va s’abattre sur les Usa, a donné son feu vert à l’attaque pour punir les Turcs mais surtout dans l’espoir de provoquer une riposte musclée d’où qu’elle vienne, riposte musclée qui permettrait aux trois sous-marins israélo-boches qui rodent dans le Golfe persique de déclencher la guerre contre l’Iran… et aux Usa de gagner du temps comme ce fut le cas après le 11 septembre, l’affaire Enron et la guerre d’Irak !...
Cette guerre qui se prépare ne sera évitée que si la marine iranienne et sa défense anti-aérienne (assurée par les SS 300 russes et les nouveaux types de torpilles, russes également) sont prêtes et que son ennemi le sait, ce qui n’est pas tout à fait sûr… Si c’était hélas le cas, que par les canaux habituels, les Russes n’aient pas fait gentiment savoir qu’en cas d’attaque massive sur l’Iran, ils ne resteraient pas inactifs, ils auraient commis une négligence contraire à leur intérêt à court et à moyen terme. L’absence de guerre résultant plus, on le sait, du connu « se vis pacem para bellum », que de discours ! même « du Caire ».

L’Iran se glorifie de ses missiles. Sont-ils si adaptés à une confrontation qui démarrerait d’un seul coup, bien sûr avec la complicité américaine, à partir du golfe ? -Ah, que voulez-vous mes amis, gémirait l’obama baraké, je n’ai pu retenir ces fous d’Israéliens angoissés à l’idée d’une nouvelle shoah venue au triple galop des steppes d’Ispahan...
Il faut garder à l’esprit que ce sont les Boches qui ont fourni les sous marins (que l’humaniste qui me reprocha autrefois de dire du mal de la Merkel, m’excuse), autrement dit, qui offrent le golfe persique aux Juifs sur un plateau et qui, par une culpabilité qui ronge toujours le fond de leur froc, les autorisent à envoyer au grand peuple Perse une Endlösung de moyen format. Je vois mal les Russes vitrifier Israël avec leurs mégatonnes dans le cas où les missiles de croisières équipés de têtes nucléaires tactiques, made in Juda, s’abattraient sur l’Iran même tout près le leurs frontières... Et pourtant, seule une menace d’envergure pourrait arrêter Israël qui est prêt au suicide depuis longtemps pour pouvoir ensuite chanter son refrain antisémite...

Donc, la situation semble mûre dans les prochaines semaines, pour un grand coup de poker. La Russie en est-elle consciente ? Agit-elle en sous main ? Le KGB a-t-il récupéré sa grandeur d’antan ? Difficile à dire. On l’espère mais on sait que nous entrons dans une phase de tous les dangers. Et l’Europe, « enjuivée » elle aussi -mais pas comme dans les années trente, enjuivée voulant dire ici culpabilisée par sa haine du juif et non plus barbotant avec délice dedans- ne voit rien ou ne veut rien voir. C’est ça « Munich », le vrai, le Munich intemporel que la lâcheté des hommes apprécie par-dessus tout. Il faudra écouter dans les prochains jours les déclarations de notre Nanar des Affaires Etrangères ou de notre Szar-kosi (ceci est un clin d’œil aux Hongrois qui me lisent vu qu’Oulala franchit les frontières à toute vitesse), pour apprécier comment les ceusses qui n’ont plus rien dans leur froc réagissent...

Vive la flottille, vive les Turcs, vive tous ceux qui étaient à bord des six bateaux, vive Rachel Corrie -le bateau et l’héroïne-, qui, ensembles, donnent une leçon aux munichois de Paris, de Berlin et de Londres ! A bas l’entité sioniste et vive les Juifs anti-sionistes car il y en plus que ce qu’on croit !

COSETTE


 
 
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
  • Vive la flottille 6 juin 2010 19:20, par siba5672

    Oui, ils ne connaissent plus de limite, cependant si les choses en arrivent a un tel point que cité plus haut, alors plus personne ne pourra controler quoi que ce soit.

    Les combinats de l’industrie militaire en occident qui dirigent effectivement le monde en sous main aura perdu sa raison d’etre, car une guerre nucléaire si elle débute ne pourra plus etre arrétée.

    Je crois pour ma part qu’ils vont se la jouer beaucoup plus hypocritement et qu’ils vont continuer a faire souffrir les peuples.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes