Le Sahara Occidental au festival "Les Temps Chauds"

Jeudi 15 juillet, le festival Les Temps Chauds de Bourg-en-Bresse a accueilli le groupe basque Oreka TX pour un « concert multimedia ». Le spectacle, alternance de concert et vidéo a fait partager le tour du Monde du groupe à la recherche des sons et des musiciens. Le voyage nous a emmèné en Inde, en Laponie, en Mongolie et… au Sahara Occidental.

« Nous avons découvert beaucoup de gens durant notre voyage, certains vivant dans des conditions difficiles, mais nous avons été tout spécialement marqué par la rencontre avec le peuple sahraoui des campements de Tindouf » a introduit Igor Otxoa avant de présenter Aziza Brahim. La jeune chanteuse Sahraouie enrichit la fusion des styles de sa voix et de la culture du désert.

Aziza est née dans les campements de réfugiés sahraouis, a fait ses études à Cuba et vit aujourd’hui en Espagne. « Ma vie ressemble à celle de nombreux Sahraouis : une génération née dans les campements, en dehors de notre véritable pays, sans la possibilité de connaître une vie meilleure. »

Pour Aziza, la musique est un moyen de faire connaître la cause sahraouie. « Nous sommes tous les ambassadeurs de notre cause : les artistes, les sportifs, les enfants qui viennent passer l’été en Europe. Mais à travers la musique et les arts, les idées passent parfois plus vite que par la politique. Celle-ci ne fonctionne pas depuis 35 ans, alors nous devons utiliser d’autres moyens, lutter de toutes les manières possibles. »

Avec Oreka TX ainsi qu’avec son propre groupe, Aziza utilise la musique pour parler en Europe du Sahara Occidental et pour essayer de « trouver plus de soutien à un peuple trop souvent oublié. » La voix de la résistance transporte dans ses chansons l’espoir d’indépendance des Sahraouis et a touché le public en leur faisant découvrir la réalité du Sahara Occidental.

APSO, le 19 juillet 2010.

http://www.nomadaktx.com/ http://aziza-brahim.blogspot.com/

Photo APSO


 
P.S.
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes