Contre toute intervention impérialiste en Libye

La résolution 1973 des Nations Unies, adoptée jeudi 17 mars 2011 à New York, autorisant le recours à la force contre l’armée libyenne, doit être interprétée comme étant une déclaration de guerre contre le régime de Kadhafi. On peut s’étonner, dans ces conditions, que le parlement français n’ait pas été autorisé à donner son avis sur un acte aussi grave et qui engage la France, sa sécurité et celle des Français. On peut tout autant s’étonner du silence complice qui entoure, au même moment, la répression du mouvement populaire au Barheïn ou ailleurs.

L’intervention militaire en cours, si l’on en croit les médias et les politiques qui relaient le monde des affaires, serait motivée par des considérations humanitaires et bien sûr démocratiques. A l’instar des autres invasions qui ont précédé -Iran, Afghanistan, etc- le discours est identique et tente de faire vibrer la corde de l’émotion en martelant le mot « humanitaire ».

En fait, cette résolution -et ce n’est pas une exception- vise à défendre et à renforcer les intérêts économiques et stratégiques des grandes puissances à la solde des transnationales et du pouvoir financier. « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage », affirmait Jean Jaurès et, en ce jour de honte pour la France et pour certains partis qui se réclament de la gauche, je fais mienne cette affirmation. Une résolution poussée par l’autoproclamé philosophe Bernard-Henri Levy et portée par Nicolas Sarkozy, Barack Obama et David Cameron aurait dû en alerter plus d’un. Ces chefs d’Etat va-t-en-guerre qui ont mis en œuvre, dans leur propre pays, une véritable machine antisociale à fabriquer des pauvres et dont le pouvoir policier n’a jamais fait dans l’humanitaire lorsqu’il s’agit de mater les révoltes et les manifestations, sont particulièrement mal placés pour mettre en avant leur capacité à « protéger des civils » ou à promouvoir la « démocratie ».

Les révolutions qui secouent le nord de l’Afrique perturbent grandement les visées impérialistes et font peser une menace sur l’approvisionnement pétrolier de l’occident dans les prochaines années. La révolution libyenne sur laquelle le monde de la finance et ses valets politiques comptait pour terrasser Mouammar Kadhafi n’a pas pris la tournure espérée. L’alliance euro-étasunienne, comprenant qu’elle avait perdu la main, se devait de réagir et elle a choisi la pire des solution : la guerre qui doit être comprise comme étant l’échec de la diplomatie, en même temps qu’elle doit s’interpréter comme un acte supplémentaire de rapine. La France, jadis pays des Droits de l’Homme, aurait dû se situer au-dessus de la mêlée et ne pas hurler avec les loups, surtout quand la meute lorgne avec insistance sur les réserves pétrolières d’un pays souverain.

Quitte à aller à contre-courant de la pensée dominante tout en prônant le dialogue, l’écoute et le renforcement de la diplomatie, j’affirme, plus que jamais, qu’il n’y a pas de guerre juste, qu’il n’y a pas de conflit noble et que l’ingérence dans les affaires d’un État souverain, et a fortiori son occupation, sont à combattre et à dénoncer, avec force. Il appartient au peuple libyen et à lui seul d’écrire son histoire et de décider de son avenir.

En ce jour de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie, osons porter une autre voix, une autre voie, celles de la paix, du désarmement, de la solidarité, de l’amitié entre les peuples et dénonçons les comportements guerriers irresponsables de la France.

René Balme
maire de Grigny (Rhône)
Le 19 mars 2011 à 22h00


 
 
 
Forum lié à cet article

11 commentaires
  • Contre toute intervention impérialiste en Libye 20 mars 2011 18:07, par Cadaux Jacques

    Et pas un mot sur les foules bombardées par un terroriste d’Etat. ! Faut-il laisser faire ce psychophate et signer un "Accord de Munich’
    http://atheologie.hautetfort.com/ar...
    Jacques Cadaux.

    • Contre toute intervention impérialiste en Libye 21 mars 2011 01:14, par Bernard

      "Foules bombardées par un terrorite d’état" ?...Nous n’avons aucune preuve de cela !... Par rcontre nous disposons de nombreuses preuves concernant le bombardement à ciel ouvert de Gaza par le "terrorisme d’état" de l’Entité coloniale et colonisatrice établie en Terre de Palestine et de ses effets meutriers et mutilants sur les populations civiles, enfants, femmes et vieillards notamment...

      Mais peut-être faites-vous allusion aux chiffre de 6000 morts annoncés dés le début de la "Chienlit" organisée avec appuis externes, par une mystèrieuse "ligue des droits de l’homme libyenne" et répercutés en boucle par les médias occidentaux et la chaîne "Pan-Arabe" Al Jazeera basée en Monarchie Qatariote ?...

      • Contre toute intervention impérialiste en Libye 21 mars 2011 23:41, par cadaux

        Je n’avance aucun chiffre car même s’il était question de 6 ou 60 victimes civiles le fait de bombarder ou tirer sur une foule anonyme est un crime contre l’humanité. Par contre je ne puis être que d’accord avec le massacre des palestiens de Gaza étant l’un des premiers à me révolter contre le sionisme et ce depuis 1967 date à laquelle j’étais encore jeune. Je suis le rédacteur d’un site dédié au conflit palestino-sioniste .
        http://palestineconflit.hautetfort.com/
        A vous lire

    • Contre toute intervention impérialiste en Libye 22 mars 2011 10:23, par Jean-Philippe

      Il est un fait qu’une personne, seule dans son Palais, décide d’envoyer des soldats tuer des innocents dans un pays étranger sans même demander l’avis de son peuple.
      Comment nommer un tel dictateur qui envoie son peuple à la guerre sans même organiser un référendum ? un tyran ! un despote ! un monstre...
      Les Lybiens ont-ils attaqué la France ? Non mais la France a attaqué la Lybie.
      Gaddhafi a-t-il massacré son peuple ? Peut-être. Pas sûr, l’expérience montre qu’il ne faut jamais faire confiance aux médias occidentaux. Dans tous les cas, ce que les occidentaux font s’appelle de l’ingérence crasse.
      Mais pourquoi les Francais sont-ils trop lâches pour se révolter face à "leur" tyran ? Les Tunisiens, les Egyptiens et les Lybiens ont eu ce courage.

  • Contre toute intervention impérialiste en Libye 20 mars 2011 20:32, par mary

    Encore un peuple qui va se faire massacrer ! on dit une fois de plus à un peuple "on vient vous aidez et on les tuent " ; Celà fait des dizaines d’années que les "grandes démocraties", les pays des droits de l’homme" passent leurs temps à massacrer les peuples les plus pauvres de la planète sans honte et sans état d’âme ! c’est vrai que l’occident a toujours aimé la guerre et les génocides , nous avons eu les plus grosses boucheries de l’histoire du monde mais là on va où ?

    "sommes nous condanmés a être dirigé par des monstres " A.Jacquard

    • Quelle coïncidence que ces mouvements pour la démocratie se mettent en route simultanément : en Tunisie, Egypte, maintenant la Lybie et disont le tous les pays riches en énergie indispensable à un occident en crise !!. Sommes-nous à ce point anesthésiés par le mensonge des dirigeants européens et américains, (touchée également par la crise énergétique) et manipulés par une information sélective guidée par "le projet" , pour croire que subitement ces pays en régime dictatoriale depuis de nombreuses décennies se trouvent brutalement sous l’oeil bienveillant d’un occident qui n’oublions pas à enfanté et cautionné ces dictateurs ? Le plus désolant c’est l’inertie du monde arabe qui va se voir spolié un à un ces territoires. Car l’objectif depuis plusieurs décennies était d’envahir des pays tel que La lybie, l’Irak, la Jordanie et surtout la Syrie. Alors si la colonisation est un fait du passé, l’impérialisme est bel et bien en route. L’implication de l’ONU dans le massacre au nom de la lutte pour la démocratie est la preuve de l’imposture des bonnes intentions des "garants des droits de l’homme".

  • Contre toute intervention impérialiste en Libye 21 mars 2011 10:04, par andré martin

    Je soutiens le Front de Gauche car je suis en total désaccord avec le social libéralisme du PS, de la CFDT etc ...

    Ceci ne m’empêche aucunement d’apprécier et de saluer les initiatives de ceux qui ont contribué à empêcher, par cette décision du Conseil de sécurité, que Kadhafi et ses sbires continuent d’égorger des milliers de Lybiens de Benghazi et d’ailleurs qui ont eu le courage de se soulever pour exiger un peu de liberté et de démocratie.

    Comment exiger des preuves des massacres soient fournies quand les citoyens lybiens sont tellement terrorisés par les déclarations de leurs « guides » (faire couler des fleuves de sang …) qu’ils n’osent même pas répondre par téléphone aux journalistes qui tentent de recueillir des informations ? Comment pouvez oublier dans votre raisonnement que ce sont les courageux révoltés lybiens qui ont demandé puis supplié que le reste du monde vienne arrêter le bras vengeur et meutrier de Kadhafi ?

    Nous aurions bien sur préféré que ce soit Chavez, Castro, Morales, Mandela et autres qui arrêtent la folie meurtrière de leur ami Kadhafou. En ne le faisant pas ils contribuent malheureusement à se discréditer eux mêmes. Mais comme ils ne l’ont pas fait, heureusement que Sarkozy, Juppé, Cameron, Obama … ont agit pour empêcher le prolongement des massacres. Même si nous savons qu’ils n’ont pas agi uniquement par souci d’humanisme et de défense des droits de l’homme.

    • Contre toute intervention impérialiste en Libye 21 mars 2011 17:45, par Bernard

      Votre post n’est qu’un tissu d’affirmations gratuites concernant les actes du gouvernement Lybien et, pire encore, vous montrez le bout du nez de toute cette fausse gauche française en tentant de faire peser la responsabilité des frappes criminelles de l’association de malfaiteurs constituèe des pays occidentaux et des pétro-monarchies du Golfe, auto-proclamée "Communauté Internationale" avec la Complicité d’un Ban Kimoon s’asseyant sur la charte de l’ONU...

      Si la Terreur était telle que vous la décrivez en Libye, comment expliquez vous que le pays ait attiré près d’un million d’immigrés issus de tous les continents pour une population Autochtone de moins de sept millions d’habitants ?...

      Il est de notoriété publique que la gôche caviar n’a jamais supporté les expèriences d’authentiques démocraties populaires des pays de l’ALBA, du Venezuela en particulier, son président étant constamment traité de "populiste" par les boutiques petites bourgeoise gauches et les médias proches, qui ont en horreur les couches sociales populaires...

  • Merci d’appeler les choses par leurs noms !!

    De quelle ligue arabe vous voulez parler ; dites plutot la succursale des americains et europeens.

    Les dirigeants de cette succursale sont tous nés de mere Americaine ; française ;suisse ou Anglaise de confession hébraique...

    Donc bien lire messieurs des médias français :: Succursale occidentale !

    « Ils avaient à choisir entre la guerre et le déshonneur. Ils ont le déshonneur et ils ont la guerre »W.C

    Et notre Sarkozy national a raté la guerre de l’Irak ;le voila maintenant faire joujou avec la Lybie ....

    Il vat rentrer dans l’histoire des criminels ; comme Bush

  • LIBYE : CONVULSION POST COLONIALE…LA RESOLUTION DE L’ ONU DEJA VIOLEE !
    A propos de "Aube d’une odyssée"

    LIBYE : COMPASSION ET IMPERIALISME … NOUVEL EPISODE –
    Jacques Richaud 21 3 2011

    En moins de 24 heures les forces impériales ont déjà violé les termes de la résolution de l’ONU qu’ils ont extorqué par la dissimulation de leurs intentions au Conseil de Sécurité. La Russie et bien d’autres pays ont raison de s’indigner devant l’avalanche de feu sur les cités Libyennes qui ressemble bien plus au début du bombardement de Bagdad (Dont la suite est une longue catastrophe aux effets prévisibles sur de longues décennies) qu’a une interposition par contrôle d’un espace aérien pour préserver les ‘mutins’ de Benghazi… Et d’ailleurs souhaitent ils vraiment que ce soient ceux là qui demain remplacent le dictateur qui va bientôt sombrer ? On peut en douter ; il est probable que les stratèges du Pentagone réfléchissent déjà pour savoir quel meilleur homme de paille pourrait préserver les intérêts des multinationales et garantir la fin de la nationalisation des ressources qui le sont encore ! Et si Hugo Chavez n’a pas été écouté dans sa très raisonnable proposition c’est peut être qu’il est désigné déjà comme le prochain objectif de la contre révolution mondiale qui sème la peur et la terreur et n’imagine aucunement respecter les peuples et leurs aspirations.

    Nous vivons une convulsion post coloniale tragique venue d’esprits dérangés et extrêmement dangereux dont notre président est emblématiquement représentant. Lui instruit à Neuilly qui pensait que ‘l’homme africain n’est pas encore entré dans l’histoire’, imagine aussi devoir et pouvoir écrire l’histoire de l’Afrique sur son cahier d’écolier, ignorant depuis son réduit proche du ‘Fouquet’ combien la planète compte d’hommes et de femmes qui en ont mare de l’arrogance occidentale et de la prédation généralisée de leurs terres et des humiliations répétées au travers de leurs actes ou de leurs discours. Certains, de plus en plus nombreux sans doute et pas même instrumentalisés par ‘l’islamisme’ dont l’évocation chez nous remplace la pensée, sont probablement prêts à tous les sacrifices pour se débarrasser de leurs maîtres qui sont aussi nos valets !

    Mais condamner nos gouvernants ne suffit pas. La situation est humaine, d’abord humaine, et la tragédie a un goût de sang que nous ne pouvons ignorer... Les déclinaisons autour de ’Compassion et impérialisme’ sont infinies... A la veille des frappes cela semblait déjà évident et nous ramenait au temps des croisades (1)

    J’avais aussi sur le même thème proposé en 2008 une vision élargie qui englobe plus que les évènements géopolitiques majeurs mais interpelle notre subjectivité et notre bonne conscience, toujours mise à l’épreuve, au risque de tous les paradoxes, de tous les désenchantements et de toutes les tentations de renoncement que l’incertitude procure... (2) Avant ce débat autour du Moyen Orient et de l‘Afrique du Nord, nous avions vécu les interrogations semblables autour de la Birmanie, le Tibet, l’Afrique aussi, qui alimentaient nos perplexes incertitudes…

    Le droit des peuples à disposer d’eux mêmes ET la solidarité internationaliste qui peut et doit armer les insurgés dans leurs révoltes légitimes SANS se substituer à eux par des bombardements tragiques préparant le choix dirigé de leurs maîtres de demain, restent un fil rouge qui peut encore nous guider. Une partie au moins de la réponse au ’Que faire ?’… Qui est LE questionnement de l’Histoire dans le processus d’émancipation humaine... Je n’en vois pas d’autre. La réponse ne peut être binaire car poser la question ainsi c’est entrer dans la logique de ‘l’axe du bien’ et du ‘choc des civilisations’ qui donne a l’Histoire un surdéterminant messianique selon moi d’une totale illégitimité.

    Lorsque nous sommes passés des ‘Droits de l’homme’ , la belle utopie de nos révolutions issues des ‘Lumières’ et de 1789 vers ‘L’ingérence humanitaire’ version Kouchner remodelée en ‘assassinats d’état programmés’ par centaines version Sharon et en ‘guerre préventive’ apocalyptique ‘contre ceux qui menacent de se défendre’ (sic) version Georges Bush ; nous n’avons pas progressé vers la civilisation mais reculé de trois siècles vers la barbarie ; car nous avons en même temps que piétiné nos ‘valeurs’ nié et l’autonomie et la dignité et la capacité et la légitimité des peuples à maîtriser leur destin.

    Après cinquante ans de post colonialisme où l’occident a adoubé armé et protégé des dictateurs sur tous les continents, contre leur propre peuple et dans le seul but de les déposséder de leurs richesses ; et alors que ceux là se réveillent enfin ; l’Occident voudrait continuer à choisir les cartes du jeu qui lui sont favorables… C’est aussi ce qui se joue dans l’Algérie en pré ébullition d’une autre émancipation. (3) Ce qui se joue aussi dans certains émirats, demain aussi au Maroc et sur une part prévisible extensive de presque tous les continents qui vivent un début de ‘nuit du quatre août planétaire’ qui nous démontrera l’imposture de nos bons sentiments en sus de la faillite de notre système de domination économique et du profond renoncement à nos propres valeurs prétendument démocratiques.

    Jacques Richaud 21 3 2011

    (1) 18 mars 2011 KHADAFI DELENDA EST - « Deus lo volt ! Deus lo volt !”- Jacques RICHAUD
    http://www.legrandsoir.info/KHADAFI...

    (2) 5 mai 2008- Compassion et Impérialisme- Jacques RICHAUD
    http://www.legrandsoir.info/Compass...

    (3) 18 mars 2011 ...les peuples en révolte contre leurs maîtres qui étaient souvent nos valets- Printemps arabe et aveuglements occidentaux - Ali Yahia Abdennour, Jacques RICHAUD- Commune planétaire et tentation versaillaise
    http://www.legrandsoir.info/Printem...

  • Contre toute intervention impérialiste en Libye 27 mars 2011 18:18, par Ivan

    Il serait pour le moins honnête de dire que seul le PCf en tant que Parti représenté au parlement a voté contre le bombardementd e la Libye

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes