Banyuls : rond point de la honte

Pour faire plaisir à quelques amis parachutistes, le maire de la ville de Banyuls-sur-Mer, Jean Rède, a fait voter mardi 26 avril par son conseil municipal une délibération l’autorisant à dénommer un rond-point de sa ville « rond-point du Général Marcel Bigeard ».

Quand on sait que le nom du général Marcel Bigeard est lié à la pratique de la torture pendant la guerre d’Algérie, pratique dont il a dit qu’elle était « un mal nécessaire », il n’est pas concevable que son nom soit attribué à un lieu public de la ville. C’est nécessairement diviser la population banyulencque ; c’est délibérément provoquer l’émotion et la contestation.

S’il n’a trouvé qu’une courte majorité pour faire avaliser cette décision (14 pour et 5 abstentions dans sa majorité et 7 contre des oppositions Générations Banyuls et Banyuls Passion et Raison) c’est bien le signe qu’elle est loin de faire consensus dans les rangs des élus.

A l’appel de l’Association Générations Banyuls une réunion s’est tenue jeudi 28 avril. Le Front de Gauche en Côte Vermeille et Europe Ecologie Les Verts se sont associés à cette démarche.Les citoyens présents, indignés, ont décidé de porter cette décision à la connaissance des habitants de Banyuls, comme de l’ensemble des élus du département, et de faire signer une pétition pour exiger du maire et des conseillers municipaux qu’ils reviennent sur cette délibération.

Un groupe de citoyens indignés


Pétition

Le Maire de Banyuls a fait voter avec une faible majorité une délibération attribuant le nom du Général Marcel Bigeard - personnage très contesté de la guerre d’Algérie – au nouveau rond-point situé à l’entrée de Banyuls.

Outrés par cette désignation, nous exigeons du maire qu’il revienne sur cette décision.

Manifestez votre indignation et exprimez votre protestation citoyenne en signant cette pétition.

Je refuse l’appellation « rond-point du Général Marcel Bigeard » et demande au Maire et au Conseil Municipal de revenir sur cette délibération.

Nom, prénom ………………………………………………………………………..

signature

Signez et faites signer cette pétition, renvoyez-la à notre blog ou à l’un de nous yvluc@sfr.fr , jean-claude.merieux@neuf.fr, p.flippe@orange.fr ; diffusez-la et voyez la vidéo de l’appel d’Anne-Marie Costes, ci-dessous.


 
 
 
Forum lié à cet article

4 commentaires
  • Banyuls : rond point de la honte 3 mai 2011 11:34, par Fernande Gonzalez

    Je regrette que le maire ait fait ce choix et j’espère qu’il reviendra sur sa décision. Il était tellement plus simple de l’appeler Rond point des Elmes ou du nom d’un artiste de notre beau pays.Il n’en manque pas...

  • Banyuls : rond point de la honte 3 mai 2011 15:53, par margarida

    Il est plaisant de constater que ceux qui s’indignent aujourd’hui sont les mêmes qui ont permis le retour de Jean Rède à la mairie. Le maintien de Patric Médina, arrivé en 4e position au 1e tour et qui n’a pu se maintenir au second que parce que le 3e Jean-Michel Solé s’était désisté en faveur de Jean Rède ne pouvait que diviser les voix hostiles à Jean Rède avec les conséquences mathématiquement prévisibles de cette stupidité politique. Sans le maintien de Médina, le maire sortant Roger Rulls aurait battu Jean Rède à plate couture avec 200 voix de plus. Détester un maire sortant est un compte, mais de là à diviser les voix qui auraient fait barrage à Jean Rède, c’est une idiotie que Banyuls va devoir payer jusqu’en 2014 et au-delà compte tenu de la folie dépensière du bonhomme ! Alors excusez-moi de trouver hypocrite cette levée de bouclier face à la dernière provocation d’un homme dont on sait depuis longtemps de quoi il est capable !
    La vérité est que cette agitation est une aubaine pour ceux à qui tout est bon pour exister politiquement, que feraient-ils aujourd’hui sans les aberrants écarts de Jean Rède ? Tout çà est vraiment pitoyable !
    Ceux qui me connaissent savent ce que je pense de Jean Rède et quels combats j’ai mené et continue de mener contre lui, au point qu’il m’a assigné deux fois en Justice, en 1999 pour avoir violemment témoigné contre lui dans un ouvrage intitulé "St Béton" et en 2010 pour avoir dénoncé tout aussi violemment ses magouilles diverses et (a)variées sur mon blog Catalogne selon Margarida. Les deux fois Jean Rède a perdu contre moi, la seconde il a été carrément débouté, il a fait appel, rendez-vous en juin.
    Je n’ai pas honte de dire que je n’ai pas signé cette pétition, ne voulant pas être complice de cette pantalonnade. J’ai fait un article sur mon blog pour dire ce que je pense du choix de Bigeard pour un rond-point http://margarida.over-blog.com.over... je n’ai plus rien à ajouter.
    marguerite Aroles

  • Banyuls : rond point de la honte 6 mai 2011 11:35, par Castéran

    Mieux vaudrait l’appeler " rond point Sarkozy". Avec lui cela fait quatre ans que l’on tourne en rond ! Et laissons donc Bigeard reposer en paix...en enfer ou ailleurs !

  • Banyuls : rond point de la honte 8 mai 2011 22:03, par ZED

    Donc il ne serait pas revoltant ou déplacer si : un pays arabe , africain ; ou nord africain donnerait le nom, de Oussama Ben Laden à un aeroport ????
    J’espere qu’un jour proche ce nom sera celui d’un aeroport international...