Israël : violence et répression. Jusques à quand ?

Ce week-end, 20 jeunes Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne sur la frontière du Golan, et plusieurs centaines ont été blessés. Ils manifestaient avec pour seules armes leurs drapeaux palestiniens. L’armée a immédiatement tiré à balles réelles.

Rappelons que le Golan a été annexé par Israël lors de la guerre de 1967 et que cette annexion est condamnée, depuis, par toute la communauté internationale, au même titre que l’annexion de Jérusalem-Est.

Tout évolue dans cette région où les peuples arabes se dressent contre leurs dictateurs. Sauf Israël qui croit régler les problèmes par la répression, l’enfermement derrière le mur, l’appropriation violente, l’expansion coloniale et les tirs de l’armée.

Les jeunes Palestiniens descendent par dizaines de milliers dans les rues de Gaza et de Cisjordanie pour réclamer la réconciliation des différentes forces politiques. Et ils l’obtiennent. Le Fatah et le Hamas s’apprêtent à former un gouvernement d’union pour préparer les prochaines élections présidentielles et législatives.

Les nations de l’Amérique du sud et de l’Asie, demain de l’Europe, reconnaissent les unes après les autres l’Etat palestinien : reconnaissance qui devrait être adoptée, en septembre, par l’Assemblée Générale de l’ONU.

En Israël même, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Tel Aviv, ce même week-end, pour soutenir la création de l’Etat palestinien, sur le mot d’ordre « Netaniahou said no, Isareli said yes ».

La politique scandaleuse, voire suicidaire du gouvernement israélien ne tient plus que par le soutien de l’aile la plus extrémiste du lobby sioniste américain qui paralyse Obama, quelles que soient ses convictions personnelles.

Pour notre part, plus que jamais, nous sommes solidaires du peuple palestinien et nous ferons tout, en particulier dans le cadre de la campagne « Un bateau pour Gaza », pour que la mobilisation citoyenne internationale, impose enfin le respect du droit et de la justice.

Le Parti de Gauche


 
 
 
Forum lié à cet article

4 commentaires
  • Israël : violence et répression. Jusques à quand ? 10 juin 2011 15:27, par Ratfucker

    Silence radio sur la suite : Lors des obsèques des victimes, toutes atteintes soit par des tirs aux jambes des snipers israéliens, soit par l’explosion de mines syriennes déclenchées par des cocktails molotov, et décédées d’hémorragie faute de soins, les réfigiés palestiniens du camp de Yarmouk, furieux d’avoir été manipulés et envoyés à l’abattoir, ont pris à partie Khaled Meshaal et Ahmed Jibril venus récupérer l’évènement. La réaction de leurs gardes du corps a fait 13 tués et 43 blessés. Il y en a qui commencent à comprendre, au bout de 63 ans, que leur seule raison d’êxister est de servir de chair à canon aux dictatures arabes et à leurs valets de plume en Occident.

  • Bjr. Des morts encore des morts musulmans ;avec tout cela bientot nous aussi on aura notre SHOA
    Vivement la shoa des musulmans ;comme cela on sera reconnu à travers le monde comme hommes et femmes vivant sur terre

    • Israël : violence et répression. Jusques à quand ? 15 juin 2011 21:01, par Libre Plume

      @ ZED

      Vos propos font froid dans le dos. Ce cynisme dans les mots n’est pas digne.
      Toute forme de répression se combat, oui, mais reprendre la shoa légèrement en trois lignes assassinent comme vous le faites choque et n’apporte rien.
      Ces propos dérangent ne serait-ce que pour tous ces gosses, femmes, hommes massacrés, abattus, torturés simplement parcequ’ils étaient juifs, par respect pour eux.
      Tout peut se dire à condition d’être étayé, argumenté. Vous balancez là des phrases populistes qui ne peuvent qu’exciter la haine en associant des malheurs et en jouant avec eux.

  • Israël : violence et répression. Jusques à quand ? 28 septembre 2011 13:11, par Tancrède Lenormand

    Shoa des juifs ?

    Encore faudrait-il laissé le débat historique ouvert. En France, pays des droits de l’homme, n’importe qui peut être emprisonné pour ne pas partager l’avis du Tribunal de Nuremberg.
    A-t-on besoin de lois pour ériger la vérité ?

    Il n’y a que les mensonges qui ont besoin d’être protéger par des lois.

    Faites vous mêmes vos recherches.

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes