Flottille pour gaza : position de J.-L. Melechon

Extrait du blog de Melenchon.

"L’affaire de la flottille pour Gaza illustre de façon parfaite l’abaissement de ce pays qui était encore il y a peu si jaloux de son indépendance et si prompt à montrer qu’il ne s’en remettait jamais aux autres pour ses décisions.

Le récit de nos amis sur place montre que l’Etat grec a laissé les services étrangers opérer sur son territoire pour saboter les embarcations. Le gouvernement socialiste grec a lui-même servilement multiplié les embuches les plus misérables. Et il a, pour finir, décrété une interdiction dont les motifs soulignent encore la lâcheté de ceux qui en ont pris la décision.

Le gouvernement israélien a vraiment bien joué en faisant la démonstration qu’il est en état d’imposer ses vues et ses pratiques à toute l’Europe. L’escapade de nos amis qui ont forcé le blocus ne manquait pas de panache. Annick Coupé, Olivier Besancenot et leurs camarades ont fait un très joli pied de nez au minable gouvernement grec. En perçant le barrage ils soulignaient l’absurde des motifs du blocus de Gaza que nous combattons. Croire qu’un tel bateau puisse véhiculer des armes et du matériel de guerre est évidemment impossible. En faisant semblant de le croire le gouvernement d’Israël fait injure à l’intelligence des observateurs, délibérément, comme une nouvelle affirmation du droit d’arrogance qu’il s’arroge. La flottille n’est nullement destinée à transporter des armes. Aucun d’entre nous n’aurait accepté un tel projet. Je crois que conformément aux objectifs politiques de l’organisation de cette flottille, c’est au contraire une certitude totale que les passagers préfèreraient même embarquer des ours en peluche plutôt que n’importe quoi qui donne prétexte à la grossière propagande du gouvernement israélien.

La flottille est constituée pour rappeler et protester contre l’existence d’un blocus inacceptable, tout autant que l’était l’opération plomb durci contre Gaza, unanimement condamnée par le monde entier. Ceux qui se donnent l’objectif de faire lever ce blocus agissent en solidarité avec une population et non en hostilité à une autre comme tente de le faire croire des propagandistes aveuglés. Tant et si bien qu’en toute hypothèse, dans cette affaire, c’est le gouvernement d’Israël qui tire une balle dans le pied de son pays en le rendant odieux aux yeux de tous. Politiquement le point est marqué car la démonstration est faite d’où se trouve l’abus de pouvoir et le mépris du droit international. Aucun Israélien ne peut se réjouir de cela."


 
 
 
Forum lié à cet article

3 commentaires
  • Flottille pour gaza : position de J.-L. Melechon 10 juillet 2011 20:32, par khaled maidi

    Le monde retiendra que les .....États de droit se sont faits les supplétifs d’un " Etat dont les frontières illégales au regard du droit international, colonisateur contre des territoires reconnus par le droit international, colonisé.
    Le monde retiendra que les "démocraties" apportent aide et assistance au colonisateur conter le colonisé.

    • Flottille pour gaza : position de J.-L. Melechon 11 juillet 2011 10:03, par humberto

      Les démocraties (bourgeoises ?) apportent toujours de l’appui au colonisateur. Ils se sont fait colonisateur destructeur eux-mêmes pendant des siècles avant d’appuyer la création de cet Etat d’Israel. Certes l’URSS l’appuyé aussi, mais pour quelques mois seulement avant de se rendre compte qu’elle et ses alliés avaient été roulé par des sionistes au sein de certains parti communistes - d’ailleurs les procès de Prague et de Budapest de 1949 concernaient ceux-là principalement. On l’a pas dit en occident, car Israel est la vache sacrée.

      Les démocraties ont dévastés et tués en Inde, en Indonésie, en Algérie (lisez un peu l’eminent et magnifique Alexis de Tocqueville justifier le pillage et les tueries en Algerie - c’est dans un bouquin d’Olivier Lacour Grandmaison). Puis l’apartheid a été systématiquement soutenu par les démocraties européennes et nordaméricaines. Ghaddafi, qu’on bombarde aujourd’hui, a été, lui, un fervent supporter du combat anti-apartheid, pas les dirigeants des pays d’Europe occidentale ou des USA, même pas les socialistes !

      Question : que vaut ce genre de démocratie, ou le petit peuple est maintenu dans l’ignorance des réalités autour d’eux ? Ou on peut faire baisser leur niveau de vie, les envoyer commettre des crimes dans des pays voisins (ou même bien plus loin), leur apprendre contre le plus ordinaire bon sens que les races supérieures ont le droit d’aller civiliser les races inférieures (Jules Ferry). Ou que les noirs sont des quasi-animaux, qu’il faut réduire en esclavage pour les rendre humain (l’église catholique) !!

      • Flottille pour gaza : position de J.-L. Melechon 12 juillet 2011 08:45, par bandaleon

        Humberto@ ! Ou vos connaissances demandent une mise à jour sérieuse et objective (procès de Prague et autres balivernes, entre autre .... pourquoi pas les procès staliniens, vous qui semblez exonérer l’ex urss de tous ses crimes, tant que vous y êtes ! ) car je ne pense pas qu’Israël était , en 1949, la vache sacrée de l’occident dont vous parlez, mais plutôt un problème embarrassant, comme le laisse penser le simple épisode de l’exodus ! Ou alors, c’est une propagande qui flirte davantage dans sa première partie avec l’antisémitisme qu’avec l’anti sionisme que je partage !

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes