Capitalisme financier : Racket planétaire des peuples

Racket planétaire des peuples

L’analyse d’eva R-sistons

.

Les Elus qui ne nous représentent pas, mais seulement les banksters, ne peuvent rien faire pour nous, évidemment. Ils veulent à tous prix sauver l’euro - car si l’Europe de l’euro s’effondre, c’est le tremplin, une première étape vers le Nouvel Ordre Mondial, qui saute. Et tant pis pour les conséquences pour les peuples, sacrifiés aux folies des banksters, sacrifiés pour permettre à une toute petite minorité - et à leurs laquais au Pouvoir comme dans les Médias ou dans les Industries de mort - de racketter toujours plus la planète. Car c’est de cela qu’il s’agit, n’hésitons pas à le dire : Un Racket sur l’ensemble des ressources et des biens des populations du monde entier. Tandis que les banksters détournent à leur profit les biens, le patrimoine (édifices, terres, entreprises publiques, îles grecques, monuments etc...) des pays désormais privés de leur souveraineté, la Mafia des plus nantis, véritables terroristes de la planète, s’empare de l’ensemble des terres au détriment des autochtones (subsistance, ressources du sous-sol...), soit en achetant à vil prix, soit en pillant comme en Libye, en Irak, en Côte d’Ivoire, après avoir au préalable bombardé les peuples offerts en sacrifice vivant pour qu’une minorité accapare toujours plus ressources, biens, argent (or).

Sur Arte, aux Infos, à l’instant, on annonce que la Grèce envisage de supprimer TOUS ses services publics ! Au bénéfice de qui, à votre avis ?

Les Médias parlent de "crise", mais jamais il ne leur vient à l’esprit de dire, clairement, honnêtement, que personne ne pourra rembourser ses dettes, que la spirale de l’endettement est sans fin, que les peuples sont complètement sacrifiés aux appétits d’une oligarchie d’une avidité pathologique, alors qu’ils ne sont pas responsables de la crise (exactement comme les Palestiniens sont sacrifiés pour un holocauste qu’ils n’ont pas commis, eux, mais les Européens), et surtout, que ce qui est en cause, c’est un Système fou, toléré et même accentué par des Elus qui trahissent leur mandat électoral : Celui du Capitalisme financier - disons-le, celui du Capitalisme !

Faut-il rappeler une remarque de simple bon sens ? Dans le mot Capitalisme, il y a "Capital", et Capital, c’est le contraire du Travail ! Le Travail, les travailleurs sont sacrifiés à la boulimie spéculative de ceux qui ramassent les fruits de leurs mises simplement en cliquant sur leur souris, spéculations qui elles-mêmes corrompent tout, même les biens vitaux de l’humanité, car on spécule sur chaque aspect de l’existence, même sur les pays les plus faibles (la France est potentiellement ciblée, eh oui !), même sur les denrées alimentaires dont les prix explosent, au détriment des populations de plus en plus privées d’emplois, de terres, de ressources... Je rappelle en effet que l’Occident, le Nord, a imposé au Sud la monoculture, au profit des multinationales de l’agro-alimentaire, au détriment de l’auto-suffisance locale - et de la santé des consommateurs, à terme.

On cherche à "rassurer les Marchés", jamais les peuples ! Quel symbole ! Et on a détruit tous les organes de régulation ! C’est du SUICIDE !

En somme, afin d’enrichir les plus nantis, ce qui suppose la ruine des peuples (en opérant un transfert des poches des citoyens aux coffre-forts de l’Elite mafieuse, car pour payer les dettes reposant sur le vent du papier-monnaie, il faut sacrifier emplois, services publics, protections sociales, patrimoine etc... et souveraineté nationale, au moment même où le prix des denrées de base flambe et où les emplois traditionnels sont supprimés dans l’agriculture, l’industrie, la fonction publique, le petit commerce...), tout est fait pour s’emparer des richesses de la planète, tout contrôler, et au final, faire accepter, comme dit Sarkozy, "de gré ou de force", le Nouvel Ordre Mondial assassin, totalitaire, esclavagiste, génocidaire.

Système fou, Elite mafieuse, Elus et Médias corrompus, notre monde va à la dérive. § Et pour colmater les brèches, au lieu de changer de Système, les politiques qui essaient de reprendre la main sur le Marché, osent parler de nationalisations et de mutualisation des risques ! Des nationalisations, pourquoi ? Pour que les pertes pèsent sur les citoyens, donc sur nous tous pourtant exsangues, tandis que les profits sont toujours privatisés. Et la mutualisation des dettes, au niveau européen (en imposant la Règle d’Or asphyxiant les peuples), afin qu’elle pèse elle aussi sur les SEULS citoyens. Une injustice de plus ! Et les Zélus laissent faire ? Pratiquement tous vendus, corrompus ! Droite et Gauche confondues... assumant pratiquement les mêmes politiques (et ne parlons pas de l’Extrême-Droite, anti-sociale et xénophobe, impuissante).

Qu’attendent les peuples du monde entier, tous unis, au même moment - grâce à Internet - pour bloquer la machine infernale enclenchée par la pègre capitaliste et ses laquais ?

§ A titre d’information, voyez la corruption de l’Occupant de l’Elysée - ce qu’il déclare au Fisc, ce qu’il possède réellement, et ce qu’il paie comme impôts (rien !), c’est ici :

Sarkozy : Son patrimoine réel (sous-évalué), ses revenus, et pas d’impôts !

Annexe :

Droits des riches et devoirs des pauvres :

ON parle d’imposer une journée de travail par semaine

(tout bénéfice pour le MEDEF)

pour les bénéficiaires du RSA,

"droits... et devoirs", évidemment.

Mais Sarkozy remplit ses devoirs,

LUI, quand il ne paie pas d’impôts ?

Il y a des scandales qu’il ne faut pas étouffer...

au moment où les inégalités explosent !

Eva R-sistons


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes