Et le vainqueur est... Hollandréou

Source : Canaille rouge

Martine Aubry première secrétaire d’un des principaux parti de l’internationale socialiste a donc félicité sont concurrent François Hollandréou dont l’inclination à impulser les préconisations de l’UE co-élaborées avec cette I.S. vont vite conduire les ennemis (à juste titre) du programme de Fa# à goûter le même brouet édulcoré à la gelée de rose que l’I.S. fait ingurgiter au peuple grec.

Hollandréou a une légitimité d’appareil et médiatique pour s’opposer aux aspirations sociales ayant été investit à partir d’un programme social libéral. Comment ceux qui ont participé à cette mascarade pourront-ils exiger du mieux social puisqu’aucun des champions en lisse n’en avait fait son cheval de bataille et que celui qui était présenté comme le moins à droite s’est empressé de rallié l’ost du réputé le plus libéral. Ne va maintenant rester que la construction des alliances et la répartition des postes ministériel et les combines d’attribution des circonscriptions pour l’amicale de ceux qui ont fait profession d’être "politicien". Beaucoup d’avocat(e)s, d’attaché(e)(e)s parlementaires de médecin, de notaire, des journalistes. Aucun marin pêcheur ni d’ouvrier agricole pas de cheminot(e)s ou de postier(e)s

Parions que la prochaine assemblée nationale sociologiquement sera la même qu’aujourd’hui seule les répartitions changeant : pas d’ouvrier(e), d’employé(e)s, très peu d’enseignant(e)s.

Le coin du voile se levait sur la question de l’âge de la retraite, les annuités. Le silence du mage de Corrèze en matière de rémunération et droits sociaux, est d’autant plus assourdissant qu’il ne s’est pas économisé pour rassurer le capital.

Donc si on peut ainsi résumer les choses le PS à un candidat pour qui le socialisme sera à l’ordre du jour quand le capital ne sera plus en crise c’est à dire quand les poules auront des dents.

Un autre résultat au premier comme au second tour de leur grand huit médiatique aurait-il pu avoir une autre signification ?

La réponse est non quand on s’invite à la table du diable pour partager son brouet on sait qu’on devra avaler le contenu. C’était le but de la "primaire" maintenant à ceux qui ont eu l’intelligence de déjouer le piège et de ne pas y aller de mettre ceux qui l’on cautionné devant leur responsabilité. Quand les mesures prises au nom de l’UE conduiront à faire front pour s’y opposer et qu’ils prendront des coups de triques sur le coin de la figure, qu’ils ne viennent pas dire on ne savait pas comme ces députés de gauches qui ont voté les plein pouvoir à Pétain en 40 on savait aussi bien à l’époque qu’on sait maintenant.

Ceux qui ont cautionné cette mascarade s’en rongeront les ongles jusqu’au coude ce mois d’octobre 2011, ils se sont assis sur les principes républicains et ont accepté la monarchisation du régime au nom de pseudo valeurs de "gaôche" en fait ils ont accepté d’instaurer le bipartisme en France comme en Grande Bretagne, aux USA ou en Allemagne. C’est le principe de l’alternance permanente libérale qui laisse les mains libres au capital.


 
P.S.

Illustration : Le PS et Hollandréou à l’attaque du capital

(détournement de la couverture d’un livre pour enfant, l’usage qu’en fait La canaille n’engage pas les auteurs de l’ouvrage)

 
 
Forum lié à cet article

1 commentaire
 
 
Les derniers articles
 
Thèmes