Salah Hamouri doit être libéré le 28 novembre 2011

Contrairement à ce qu’affirme un article paru dans le figaro du 26 octobre 2011 à 17h01, notre compatriote Salah hamouri est bien libérable, officiellement, le 28 novembre 2011.
En effet, si Salah Hamouri, détenu en Israël depuis le 13 mars 2005, aura purgé la peine à laquelle il a été condamné, le 28 novembre 2011, les autorités pénitentiaires israéliennes ont décidé de le maintenir en rétention 140 jours supplémentaires, en application de la loi dite « Shalit ».

Cet élément de la loi « Shalit » a échappé au journal Le Figaro qui se contente de publier des informations erronées et que nous devons rectifier. On peut, valablement, s’interroger sur les origines des sources de ce journal qui semblent méconnaitre cet aspect de la loi israélienne, comme elles semblent méconnaitre les éléments que nous publions au format jpg ci-dessous et que vous pouvez visualiser en cliquant sur l’image.

JPEG - 728.1 ko
Document officiel de la Croix Rouge Internationale

Dans ce document officiel de la Croix Rouge Internationale (CICR) - que nous a transmis Jean-Claude Lefort, coordonnateur du comité de soutien à Salah - il est indiqué précisément que Salah devra effectuer 6 ans, 8 mois et 15 jours de prison, et donc par simple calcul depuis le jour de son arrestation, il est libérable le 28 novembre 2011.

La France, son Président et son Ministre des affaires Étrangères s’honoreraient à exiger que cette date de sortie soit respectée, à défaut de n’avoir pu ou voulu faire en sorte que notre compatriote bénéficie d’une remise de peine et d’une libération anticipée.

La ville de Grigny qui a fait de Salah son citoyen d’honneur, a demandé officiellement et par délibération votée à l’unanimité en conseil municipal du 25 octobre 2011 que la date du 28 novembre soit respectée.

René Balme
Maire de Grigny
Le 26 octobre 2011
18h50

A lire ausi :
Courrier à Juppé
L’incompétence de Gérard Longuet


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes