BLAKE

"Les pierres de la loi font les murs des prisons, les bordels sont battis des briques de la religion" Blake.

Cette société est toute entière contenue dans cette phrase. De l’obligation faite au maire de lire les ineptie d’un mini-président, auteur de mini traité.
La bassesse de cette époque transparaît dans le choix de ses chefs. Chefs finalement imposés et autoproclamé par l’entremise d’une caste de nanti faisant et défaisant les gouvernements à leurs services. Des voix s’élèvent un peut partout qui se demande si ce n’est pas le malin qui est au faîte de cette pyramide du commandement. Je suis étonné que certains se le demande encore. Lorsque un david rockefeller ose écrire page 405 de son livre de mémoire : "Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des É-U, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être." in David Rockefeller, MEMOIRES,

Tout est dit !
"Une cabale secrète" est l’autre définition de ce "conspirationnisme" dont les médias affublent les être humains éveillés, ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Dans leur bouche le qualificatif est devenu une preuve de bêtise. Mais un de leur chef se targue d’en être.

Cherchez l’erreur, une vérité pour les médias, une vérité pour ceux qui dirigent les médias. On nous ment depuis tellement de temps il ne nous reste qu’à nous raccrocher à des lambeaux d’humanité.
Attention, brave gens images choquantes, des femmes et des hommes violés, avilis, et finis à la perceuse. Au 21éme siècle dans les geôles de nos distingués "amis" en Afrique, en Asie, et jusque chez nous dans cet occident autoproclamé démocratique.

Images choquantes attentions danger !
La réponse toujours la même des braves gens. "Ce ne devrait pas être possible de..."
Oui certes, il ne devrait pas être possible de mourir de faim, de froid, de peur, sous la torture au fond d’une prison illégale ou d’un quelconque bateau transformé en prison tout aussi illégalement et qui vogue en eau internationale, là où aucune loi ne s’applique.

Mais c’est ainsi dormez en paix, il faudra être bien sage et déposer dans l’urne un morceau de votre âme, paisible et sereine, pour que rien ne change et que l’on puisse encore longtemps dire : Il ne devrait pas être possible de ...
Dans cette urne, servant aussi de réceptacle aux cendres de votre humanité et à votre libre arbitre.

Je me souviens du film alien et de cette phrase sur l’affiche "dans l’espace personne ne vous entend crier".
Force est de constater qu’il n’est pas besoin d’aller aussi loin... Personne ne vous entendra crier, personne ne désire vous entendre, il faudrait remettre en question tant de choses, il faudrait changer de paradigme, accepter d’être les vrais décideurs ou les vrais coupable de nos actes, au lieu de laisser à une infime minorité le soin de mener notre troupeau à l’abattoir.

Les villes se couvrent d’affiches demandant d’aider les autres, mettez la main au portefeuille et aidez vos frères moins chanceux. Nous n’avons pas besoin d’aide, mais de justice !
Mais c’est pourtant la charité que ces affiches demandent pour le peuple. Ne vous croyez pas à l’abri si vous gagnez encore peu ou prou votre vie. Regardez autour de vous et essayez d’imaginer un seul petit grain de sable dans le système.
Imaginez simplement que l’énergie soit coupé dans le pays.... Plus de chauffage, plus de lumière, plus d’hôpitaux, plus de nourriture... et qui décide de cela ? Certainement pas le peuple, mais les banquier, ceux qui enlèvent les triple A, ceux qui plonge un pays dans la misère d’une simple geste en retirant l’argent de vos portefeuille.

Il ne devrait pas être possible à un enfant de naitre pour mourir de froid à paris.
Cette petite fille ne se posera jamais la question d’un droit ou d’un devoir de vote.
Ces yeux étaient grand ouvert mais on ne lui a pas laisser le temps de voir...

Mes yeux à moi ont déjà trop vu la misère s’étaler jusque devant nos portes. Portes que l’on ferment pour ne plus voir, pour ne plus entendre, afin que cesse le murmure de l’injustice.
On pose des écouteurs sur les oreilles et des lunettes de soleil sur notre regard.
Elle joggait tranquillement bien isolée, bien dans son monde, et bien sais-tu, mes salutations lui ont fait peur.
Je n’aurais pas cru lorsque que l’on m’apprenait la politesse, qu’un simple bonjour serait un acte subversif, une accusation d’agression.

Je n’aurais pas cru voir une guerre "humanitaire" une "guerre pour faire la paix" et le cynisme de me demander de croire à que cela puisse être vrai.

Je n’aurais pas cru qu’il soit possible au Japon de donner à boire de l’eau contenant du césium 137 radioactif à des enfants, à des femmes enceintes, et dire que tout va bien. Que les normes sont respectées, puisque l’on a obligeamment augmenter ses normes de 100 fois.
L’avenir, pour eux, sera sans système immunitaire, avec des malformations monstrueuse, comme en Ukraine après Tchernobyl. Mais rassurons nous les actionnaire de Tepco n’auront pas à trouver de "système immunitaire" pour les absoudre de toute responsabilité dans cette affaire, il existe déjà !

Je n’aurais jamais cru que l’on demanderait à tout un peuple, inventeur de la démocratie, de se serrer la ceinture pour des dettes qui n’existent pas, au profit de ceux qui possèdent déjà tout.

Combien le Parthénon... ? Il fera sûrement un beau palace !
Je n’aurais pas cru possible qu’un pauvre puisse vendre une partie de son corps afin d’acheter un iphone et un ipad.
Je croyais certaines chose à jamais dans le domaine du sacré.
Tant de choses.
Il parait que jadis les guerre ne tuaient que ceux qui les faisaient.
J’ai ouïs dire que les droits de l’homme un temps furent une charte unanimement reconnue.
Là bas sur le monument de Guidestone les 10 nouveaux commandements, narguent l’intelligence humaine.

Et pendant ce temps là, Attali se permet de donner des leçon : "Brave gens la dette est bien là ! Et il faut la rembourser puisque ce sont les privilégiés démocratiquement élus qui les ont empruntées en notre nom."
Messires votre sérénissime sérénité est trop bonne.
Mais assez de stupidité. La dette est remboursée depuis longtemps... 2 fois 10 fois 100 fois et peu être mille fois.
Mais de toute façon ce n’est pas notre dette, mais celle de ces parasites qui s’arroge le droit de nous gouverner. Qui s’arrogent le droit en pleine crise de passer une nuit à Canne pour 37000 euros, comme un certain président. (Je me demande ce qui peut coûter aussi cher, le souper aux chandelles, le café le pousse café, le droit de cuissage sur les soubrettes, ou le maître d’hôtel, je n’ai vraiment aucune idée des "services" compris dans cette somme.)

Parce qu’il paraît que l’humain doit être gouverné, il ne serait pas capable de gérer sa vie, ses biens, et son avenir.
C’est pourtant ce que tout chef de famille fait, jour après jour.
Il n’existe pas ce genre de déficit dans une famille et la moindre ménagère sait équilibrer ses comptes.
Aucun ministre des finance ne l’a fait depuis 50 ans.
Un trésorier demande une fois par an au moins quitus pour la gestion qu’on lui a confié.
Avez vous vu un gouvernement demander quitus de quoi que ce soit depuis votre naissance ?
Combien de temps allons nous encore supporter la racaille qui nous tue ?

Pauvre petite fille, je disais que tu n’as pas eu le temps de voir ou tu arrivais ; mais peut être après tout, toi qui venais du ciel, toi encore gorgée de la lumière des étoiles tu n’as pu supporter l’obscurité et le froid ou l’on voulait t’enfermer...
Tu t’es évadé avant que d’accepter tes chaînes... Et tu as bien fait !


 
 
 
Forum lié à cet article

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes